Principal / La cirrhose

Un test sanguin pour les tests de la fonction hépatique.

La cirrhose

Les processus biologiques dans le foie sont effectués en raison du grand nombre d'unités fonctionnelles. Certaines changent sous l’influence de conditions extérieures (stress ou repas copieux), d’autres sont des marqueurs très sensibles de certaines maladies. Par conséquent, des tests de la fonction hépatique sont effectués pour évaluer la fonction synthétique, métabolique et purifiante des hépatocytes.

Tests hépatiques courants

Tous les tests de laboratoire visant à étudier l’état du foie peuvent être divisés en tests généraux et enzymatiques. Les premiers sont les exemples suivants:

  • maintenir une acidité constante;
  • le transfert de bilirubine, d'hormones et de graisses;
  • réactions immunitaires
  • maintenir la pression oncotique;
  • transport des oligo-éléments dans des cellules

Le tableau montre la norme pour une personne adulte en bonne santé. L'expression "protéines totales" désigne la concentration d'albumine et de globulines dans le sang. Les protéines représentent 6,5 à 8,5% du résidu sec total du plasma, qui occupe 9 à 10% du volume sanguin. L’évaluation quantitative des fractions protéiques reflète l’état physiologique général du corps et la présence ou l’absence de pathologies.

Enzymes hépatiques

Les tests généraux fournissent des informations uniquement sur la présence d'un problème dans le corps et peuvent indiquer indirectement la vésicule biliaire et le foie. Enzymodiodiagnostic, qui détecte l'activité des enzymes, est considéré comme plus informatif. Considérant que leur contenu dans les hépatocytes est des milliers de fois plus élevé que dans le sang, cette méthode est particulièrement efficace pour détecter les troubles hépatiques de la période anicterique et de sa forme asymptomatique. Le plus souvent, les enzymes sont divisés en groupes suivants:

  • cytoplasmiques et membranaires: alanine aminotransférase (AlAT), sorbitol déshydrogénase (LDH) et lactate déshydrogénase (LDH) - leur niveau augmente même avec une progression asymptomatique de la maladie;
  • mitochondrial: glutamate déshydrogénase (GLDG), aspartate aminotransférase (AsAT) - le niveau de ces enzymes augmente dans les maladies chroniques du foie;
  • bile: phosphatase alcaline (phosphatase alcaline) - l’activité augmente avec la cholestase.
  • plus le niveau est élevé, plus la nécrose des hépatocytes est lourde;
  • augmente également avec l'hépatite aiguë toxique et infectieuse
  • L'augmentation la plus significative de la phosphatase alcaline est le diagnostic de jaunisse obstructive;
  • la norme dépend de l'âge et du sexe d'une personne: chez l'adolescente, elle est de 250 unités / l et chez la femme enceinte de 400 unités / l
  • c'est un marqueur de faible sensibilité pour les maladies du foie;
  • Certaines informations sur l'état du corps ne sont fournies que par un ensemble d'isoformes LDH4 / LDH5.
  • augmente avec les facteurs endogènes: métastases et tumeurs;
  • augmente avec les facteurs exogènes: infection, intoxication par les toxines
  • augmente considérablement dans l'hépatite infectieuse aiguë et faiblement, mais sensiblement dans les dommages toxiques au foie;
  • utilisé pour détecter l'hépatite toxique chez les personnes travaillant dans l'industrie chimique

Le tableau indique les valeurs maximales admissibles du niveau d'enzymes chez une personne en bonne santé: hommes («M») et femmes («F»). Ces concentrations sont conditionnelles, car l'âge, le sexe et l'anamnèse affectent de manière significative les niveaux de protéines, transaminases, phosphatases alcalines et autres unités fonctionnelles.

Le tableau n'indique pas de test hépatique tel que la gamma-glutamyl transférase (GGT), qui est un test de dépistage spécifique utilisé pour diagnostiquer une maladie du foie, même chez les jeunes enfants. Cette enzyme est plus sensible à l'alcool, aux toxines et aux infections que les tests habituels d'AST / ALT.

Des coefficients

Dans le cas de certaines enzymes, des informations plus précises sur l’état du patient ne sont pas données par une concentration précise, mais par le changement d’une valeur par rapport à une autre. Par exemple, séparément, le niveau d'AlAT indique uniquement une inflammation du foie et AsAT indique une inflammation du foie ou du cœur. Mais leur attitude fournit déjà des informations plus précises sur la localisation de l'inflammation, la gravité de la pathologie et même la nature de la maladie. Les médecins utilisent ces facteurs:

  1. Le coefficient de de Rytis est le rapport entre la concentration d'AST et d'ALT dans le cas où, séparément, les taux de ces enzymes sont supérieurs à la normale. Une valeur comprise entre 0,8 et 1,7 indique un état sain et 1,3 est un indicateur idéal. La plage de valeurs comprise entre 0,1 et 0,8 correspond à l'insuffisance hépatique et la gravité de son évolution est d'autant plus faible que la valeur de la plage spécifiée est élevée. Si le coefficient est supérieur à 2, il s'agit alors d'un signe d'insuffisance cardiaque ou d'hépatite alcoolique, dans lequel se développent de nombreuses maladies, de la cirrhose à la thrombose.
  2. Le coefficient de Schmidt est le rapport de la somme des concentrations de AcAT et AlAT sur GlDG. Avec un ictère obstructif, sa magnitude est d’environ 5–15, avec des néoplasmes dans le foie - 10 et avec une hépatite infectieuse aiguë plus de 30.

Activité enzymatique

Le diagnostic différentiel à l'aide de tests de la fonction hépatique est effectué en décodant et en analysant un ensemble de données. Après tout, avec une certaine pathologie, une enzyme peut être grandement améliorée et le changement de l’autre est faible et même imperceptible. Le degré d’activité des enzymes très sensibles dans diverses maladies du foie est le suivant:

Test sanguin pour tests de la fonction hépatique: décodage et diagnostic des maladies

Le diagnostic et le traitement de diverses pathologies du corps humain au fil des ans vont de l'avant avec confiance. Les méthodes de recherche modernes nous permettent de confirmer telle ou telle maladie de la manière la plus merveilleuse qui soit. Mais dans les situations concernant le foie, il n’existe malheureusement pas de méthode universelle permettant d’évaluer son niveau de fermentation et son état. Par conséquent, le diagnostic de laboratoire comprend une analyse des tests de la fonction hépatique. Grâce à une telle étude, il est possible de connaître l'état du foie et le degré de développement de la maladie proposée.

Informations générales

Les tests hépatiques sont appelés tests sanguins cliniques. Ils permettent d’évaluer le degré de dommage et l’évolution de la maladie du système hépatobiliaire. L'évaluation est influencée par la concentration de composants dans l'échantillon de sang à l'étude. L'analyse complexe comprend les indicateurs suivants:

Tous les résultats allant au-delà de la plage normale indiquent des dommages au foie et le développement d’une pathologie.

Le foie est un organe vital responsable d’une multitude de processus biochimiques en marche. Il produit les composants du système du complément et de l'immunoglobuline. Ces éléments sont extrêmement importants pour le système immunitaire, car ils aident le corps à lutter contre les agents pathogènes externes. De plus, le foie effectue la biotransformation de la bilirubine et synthétise le glycogène.

  • Selon l'analyse biochimique du sang, par exemple, en cas de cirrhose du foie, il est impossible de connaître l'activité des processus se déroulant dans l'organe, car les cellules du foie sont séparées du flux sanguin par les hépatocytes.
  • Mais si des enzymes hépatiques sont détectées lors de l'analyse clinique, ils disent que les parois des hépatocytes sont endommagées et que l'organe a besoin d'un traitement immédiat.

Il faut bien comprendre que lors de la détection de déviations par rapport à la norme dans l'analyse biochimique du foie, que les indicateurs soient élevés ou diminués, ils parlent de l'insuffisance de sa fonction synthétique.

Intéressant Diagnostic de diverses pathologies, lorsqu'un test sanguin est utilisé pour les tests hépatiques, le décodage est effectué en parallèle avec les tests rénaux et rhumatismaux.

Indications pour l'étude

Des tests hépatiques fonctionnels sont présentés pour déterminer les différentes pathologies de l'organe. Ceux-ci comprennent:

  • l'apparition de sclérotique jaune et de zones cutanées;
  • douleur ou sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit;
  • amertume le matin dans la bouche;
  • accès de nausée;
  • augmentation de la température;
  • alcoolisme;
  • maladies d'organes chroniques;
  • le diabète;
  • surpoids;
  • cirrhose présumée ou un type d'hépatite (virale, auto-immune, médicament, etc.);
  • pathologie thyroïdienne;
  • modifications du foie par des images échographiques préliminaires;
  • transfusion de sang ou de ses composants au cours des dernières années;
  • niveaux élevés de fer;
  • gamma globuline élevée.

De telles analyses du foie nous permettent d’évaluer l’évolution de la maladie dans le temps, et non seulement le foie lui-même, mais également l’ensemble du système hépatobiliaire.

Intéressant Les tests hépatiques fonctionnels vous permettent de diagnostiquer certaines maladies parasitaires.

Il convient également de souligner que ce test sanguin de recherche d'une maladie du foie permet d'identifier un organe médical endommagé, car certains médicaments peuvent endommager les cellules du foie.

Comment se préparer à l'analyse

Le test pour les tests de la fonction hépatique est le suivant:

  1. Il est nécessaire d’exclure la prise de nourriture 12 heures avant le début de l’étude. En règle générale, les prises de sang ont lieu le matin jusqu'à 11 heures, vous ne pouvez donc pas prendre votre petit-déjeuner après une nuit de sommeil. Permis de boire quelques gorgées d'eau.
  2. Dans la mesure du possible, éliminez tout effort physique, faites un effort émotionnel excessif pendant une demi-heure avant l'étude.
  3. Il est interdit de fumer 30 minutes avant le début du test.

Le matériel de test est du sang veineux.

Quels sont les résultats des tests hépatiques? Tarifs et écarts

Une analyse du foie pour des tests hépatiques montre une évaluation de ses trois fonctions principales:

Selon les résultats de l’étude, il sera révélé quels indicateurs sont violés et quelles fonctions ne sont pas suffisamment performantes.

Fonction synthétique

La fonction synthétique comprend des indicateurs:

L'albumine est la principale protéine sanguine qui transporte et soutient la pression oncotique. Avec une hépatite fulminante et une insuffisance rénale sous forme sévère, la concentration en albumine diminue considérablement. En cas d'hépatite alcoolique et d'hépatite C, le test sanguin d'albumine dans les échantillons de foie est dans les limites de la normale et diminue rarement.

Le temps de prothrombine permet d'évaluer la voie externe de la coagulation du fibrinogène, la prothrombine, les facteurs V, VII et X. Comme c'est le foie qui synthétise ces substances, un écart par rapport aux normes peut indiquer une violation du mécanisme de la coagulation, ce qui entraîne finalement une augmentation du saignement. Malheureusement, aux premiers stades de la pathologie, il est impossible de voir des déviations significatives de la norme pour cet indicateur.

Le cholestérol est une substance produite à 25% par le foie, après quoi il entre dans le sang ou dans le tractus gastro-intestinal et entre dans la composition des acides biliaires. Si le taux de cholestérol est fortement augmenté, on note l'hypercholestérol, ce qui indique le développement d'une cholélithiase, d'une hépatite virale, d'une cirrhose biliaire primitive et d'autres pathologies. Le taux de cholestérol total est de 2,9 à 5,2 mmol / l.

Fonction d'échange

La fonction d’échange comprend des indicateurs:

ALT et AST sont des substances enzymatiques impliquées dans le métabolisme des acides aminés. On les trouve non seulement dans le foie, mais aussi dans le cœur, les reins. Effectuer des tests de la fonction hépatique avec une analyse plus poussée de l'analyse et l'identification des anomalies du niveau d'ALT indique une maladie de l'organe. Le taux d'ALAT est un marqueur spécifique des maladies du foie, car une augmentation de cet indicateur dans un test sanguin biochimique indique une hépatite alcoolique, des métastases d'organes et une cirrhose du foie. Dans les cas d'hépatite virale et d'atteinte organique toxique, l'ALAT et l'AST augmentent.

La phosphatase alcaline est une enzyme hépatique qui joue le rôle de catalyseur principal. Une augmentation des taux sanguins indique une cholestase. Mais en plus des pathologies du foie, des taux élevés de phosphatase alcaline indiquent une maladie des os, une sarcoïdose et une crise cardiaque.

La GGT est un indicateur important grâce auquel il est possible de savoir avec une précision de 100% s'il y a des modifications pathologiques dans le foie. Le niveau de GGT augmente toujours s'il y a des changements dans le foie. En ce qui concerne l'obstruction des voies biliaires, le niveau de GGT augmente de 5 à 30 fois.

Fonction excrétrice

La fonction excrétrice comprend des indicateurs de bilirubine directe et indirecte (totale).

La bilirubine est un pigment apparaissant à la suite de la dégradation de l'hémoglobine et de certaines protéines contenant l'ourlet. La bilirubine est toxique pour le système nerveux, elle est donc normalement excrétée dans la bile et l'urine du corps. Le processus d'élimination des pigments en plusieurs étapes et le foie joue un rôle majeur à cet égard. Si le taux de bilirubine dans le sang est élevé, on observe une jaunisse.

Quelles sont les caractéristiques de la recherche biochimique

Il est recommandé de réaliser un test sanguin pour les tests hépatiques à jeun, le matin il est uniquement permis de boire quelques gorgées d'eau. De plus, avant de réussir l’étude, il faut prendre soin d’exclure toutes sortes de facteurs qui contribuent à l’apparition d’un résultat faux:

  • antibiotiques, antidépresseurs, contraceptifs hormonaux;
  • Ne prenez pas d’aspirine ou de paracétamol contenant des médicaments, de la phénytoïne et des barbituriques avant le test.

Quel médecin devrais-je contacter?


Si la question se pose de savoir quelle analyse doit être faite, s'il y a des problèmes de foie et à quel spécialiste s'adresser pour obtenir de l'aide, vous pouvez recommander ici de contacter:

  • thérapeute;
  • un gastroentérologue;
  • hépatologue;
  • médecin généraliste.

Tous ces spécialistes devraient examiner le patient et lui assigner des tests de diagnostic pour confirmer le diagnostic.

L’échantillon de sang hépatique indique l’état du foie et vous permet d’identifier de nombreuses affections pathologiques latentes qui ne se manifestent pas à un stade précoce. Si vous identifiez le problème à temps, il sera beaucoup plus facile et rapide de vous débarrasser de la maladie.

Échantillons hépatiques: analyse de décodage, normes

Les tests de la fonction hépatique sont des tests de laboratoire sur du sang ayant pour objectif une évaluation objective des fonctions de base du foie. Le décodage de paramètres biochimiques permet d'identifier la pathologie de l'organe et de retracer dans la dynamique d'éventuels changements indésirables au cours du traitement avec des préparations pharmacologiques ayant un effet hépatotoxique.

Paramètres biochimiques de base

Analyse biochimique du sang pour déterminer la concentration de composés importants et déterminer le niveau quantitatif d'un certain nombre d'enzymes dans le plasma.

Les indicateurs suivants permettent d’évaluer l’activité fonctionnelle du foie, de la vésicule biliaire et des voies biliaires:

  • Activité enzymatique AST - aspartate aminotransférase, ALT - alanine aminotransférase, GGT - gamma - glutamyltransférase et phosphatase alcaline - phosphatase alcaline;
  • le niveau de protéines totales et de ses fractions (en particulier l'albumine) dans le sérum;
  • niveau de bilirubine conjuguée et non conjuguée.

Le degré de déviation par rapport aux valeurs normales vous permet de déterminer l’atteinte des cellules du foie et l’état des fonctions de synthèse et d’excrétion du foie.

Faites attention: chez l'homme, le foie joue le rôle de «principal laboratoire biochimique», dans lequel se produisent en continu un nombre considérable de réactions. L’organe est la biosynthèse des composants du système du complément et de l’immunoglobuline, nécessaires à la lutte contre les agents infectieux. Il effectue également la synthèse du glycogène et subit une biotransformation par la bilirubine. De plus, le foie est responsable de la désintoxication, c'est-à-dire du dédoublement des substances dangereuses qui pénètrent dans le corps avec des aliments, des boissons et de l'air inhalé.

Selon les tests sanguins, il est plutôt problématique d'évaluer dans quelle mesure les processus biochimiques se déroulent à l'intérieur des cellules hépatiques, car les membranes cellulaires séparent les hépatocytes du système circulatoire. L'apparition d'enzymes hépatiques dans le sang indique des dommages aux parois cellulaires des hépatocytes.

La pathologie est souvent indiquée non seulement par une augmentation, mais également par une baisse du contenu de certaines substances organiques dans le sérum. Une diminution de la fraction albumine de la protéine indique un déficit de la fonction synthétique de l'organe.

Important: lors du diagnostic de nombreuses pathologies, des tests de la fonction hépatique sont réalisés en parallèle avec des tests rénaux et rhumatismaux.

Indications des tests de la fonction hépatique

Les tests hépatiques sont prescrits lorsque les signes cliniques suivants de maladie hépatique apparaissent chez les patients:

  • couleur jaune de la sclérotique et de la peau;
  • lourdeur ou douleur dans l'hypochondre droit;
  • goût amer dans la bouche;
  • des nausées;
  • augmentation de la température corporelle totale.

Des tests hépatiques sont nécessaires pour évaluer la dynamique des maladies du foie et du système hépatobiliaire - inflammation des voies biliaires, stagnation de la bile, hépatite virale et toxique.

Important: les tests hépatiques aident au diagnostic de certaines maladies parasitaires.

Ils sont importants si le patient prend des médicaments pouvant endommager les hépatocytes - des cellules qui forment plus de 70% du tissu de l’organe. La détection rapide des écarts par rapport à la norme vous permet d’apporter les ajustements nécessaires au plan de traitement et de prévenir les dommages médicaux à l’organe.

Faites attention: L'alcoolisme chronique est l'une des indications des tests hépatiques. Les analyses aident à diagnostiquer des pathologies graves telles que la cirrhose et l’hépatose alcoolique.

Règles pour l'analyse des tests de la fonction hépatique

Le patient doit se rendre au laboratoire le matin de 7h00 à 11h00. Il est déconseillé de prendre de la nourriture avant de prendre du sang pendant 10 à 12 heures. Vous ne pouvez boire que de l'eau, mais sans sucre et sans gaz carbonique. Avant l'analyse, il convient d'éviter les efforts physiques (y compris il n'est pas souhaitable même de faire des exercices matinaux). À la veille, il est interdit de consommer des boissons alcoolisées, car dans ce cas, les chiffres seront grandement faussés. Dans la matinée, veillez à ne pas fumer.

Faites attention: Une petite quantité de sang est prélevée pour les tests hépatiques à partir d'une veine située dans la région du coude. Les tests sont effectués à l'aide d'analyseurs biochimiques automatisés modernes.

Les facteurs affectant la fonction hépatique résultent:

  • non-respect des règles de préparation;
  • surpoids (ou obésité);
  • prendre certains agents pharmacologiques;
  • compression excessive de la veine avec un garrot;
  • régime végétarien;
  • la grossesse
  • hypodynamie (manque d'activité physique).

Pour évaluer l'activité fonctionnelle du foie, il est important d'identifier la présence / l'absence de stagnation de la bile, le degré d'endommagement des cellules et la perturbation possible des processus de biosynthèse.

Toute pathologie du foie provoque un certain nombre de modifications interdépendantes des indicateurs quantitatifs. Avec chaque maladie, plusieurs paramètres changent plus ou moins. Lors de l'évaluation des tests de la fonction hépatique, les spécialistes sont guidés par les écarts les plus significatifs.

Analyse de décodage des tests de la fonction hépatique chez l'adulte

Indicateurs de la norme (valeurs de référence) des tests de la fonction hépatique pour les principaux paramètres (chez l'adulte):

  • AST (AsAT, aspartate aminotransférase) - 0,1-0,45 mmol / heure / l;
  • ALT (alanine aminotransférase) - 0,1-0,68 mmol / heure / l;
  • GGT (gamma-glutamyltransférase) - 0,6-3,96 mmol / heure / l;
  • Phosphatase alcaline (phosphatase alcaline) - 1-3 mmol / (heure / l);
  • bilirubine totale - 8,6-20,5 µmol / l;
  • bilirubine droite - 2,57 µmol / l;
  • bilirubine indirecte - 8,6 µmol / l;
  • protéines totales - 65-85 g / l;
  • fraction d'albumine - 40-50 g / l;
  • fraction de globuline - 20-30 g / l;
  • fibrinogène - 2-4 g / l.

Les écarts par rapport aux nombres normaux suggèrent une pathologie et en déterminent la nature.

Des taux élevés d'AST et d'ALAT indiquent que les cellules du foie sont endommagées en présence d'une hépatite virale ou toxique, ainsi que de lésions auto-immunes ou de la prise de médicaments hépatotoxiques.

Des taux élevés de phosphatase alcaline et de GGT dans la fonction hépatique indiquent une stagnation de la bile dans le système hépatobiliaire. Il se produit en violation de l'écoulement de la bile en raison du chevauchement des conduits avec des helminthes ou des calculs.

Une diminution de la protéine totale indique une violation de la fonction synthétique du foie.

L'évolution du rapport des fractions protéiques vers les globulines permet de suspecter la présence d'une pathologie auto-immune.

Une bilirubine non conjuguée élevée, associée à une augmentation de l'AST et de l'ALT, est un signe de dommage aux cellules du foie.

Bilirubine directe élevée détectée avec une cholestase (augmente simultanément l'activité de la GGT et de la phosphatase alcaline).

En plus du jeu standard d'échantillons de foie, le sang est souvent analysé pour déterminer la teneur en protéines totales et séparément pour sa fraction albumine. De plus, vous devrez peut-être déterminer l'indicateur quantitatif de l'enzyme NT (5'-nucléotidase). Un coagulogramme aide à évaluer la fonction synthétique du foie, car la grande majorité des facteurs de coagulation sanguine sont formés dans cet organe. Pour le diagnostic de la cirrhose, la détermination du niveau d'alpha-1-antitrypsine revêt une grande importance. En cas de suspicion d'hémochromatose, une analyse à la ferritine est effectuée - son niveau élevé est un signe diagnostique important de la maladie.

Déterminer avec précision la nature et la gravité des modifications pathologiques permet d’appliquer d’autres méthodes de diagnostic instrumental et matériel, en particulier la détection duodénale et l’échographie du foie.

Tests hépatiques chez les enfants

Les tests de la fonction hépatique normaux chez les enfants sont significativement différents des valeurs de référence chez les patients adultes.

Les prélèvements sanguins chez les nouveau-nés sont effectués à partir du talon et chez les patients plus âgés - de la veine cubitale.

Important: avant l'analyse, il est recommandé de ne pas manger pendant 8 heures, mais cette recommandation n'est pas acceptable pour les bébés.

Pour que le médecin puisse interpréter correctement les résultats des tests hépatiques, il faut lui dire quand et ce que l'enfant a mangé. Si le bébé est allaité, il est spécifié si la mère ne prend pas de drogue.

Les taux normaux varient selon l’âge de l’enfant, son activité de croissance et son niveau hormonal.

Certaines anomalies congénitales peuvent affecter les performances, qui disparaissent progressivement avec l'âge ou disparaissent complètement.

L’un des principaux marqueurs de la cholestase (stagnation de la bile) chez l’adulte est un taux élevé de phosphatase alcaline, mais chez l’enfant, l’activité de cette enzyme augmente, par exemple pendant la croissance, c’est-à-dire qu’elle n’est pas un signe de la pathologie du système hépatobiliaire.

Décodage de l'analyse de l'ALT chez l'enfant

Taux normaux d'ALAT chez les enfants en unités par litre:

  • nouveau-nés des 5 premiers jours de la vie - jusqu'à 49 ans;
  • bébés des six premiers mois de la vie - 56;
  • 6 mois à 1 an - 54;
  • 1-3 ans - 33 ans;
  • 3-6 ans - 29 ans;
  • 12 ans - 39.

Le niveau d'ALAT chez les enfants augmente avec les pathologies suivantes:

  • hépatite (virale, chronique active et persistante chronique);
  • dommages toxiques aux hépatocytes;
  • mononucléose infectieuse;
  • la cirrhose;
  • la leucémie;
  • lymphome non hodgkinien;
  • Le syndrome de Ray;
  • hépatome primaire ou métastases hépatiques;
  • obturation des voies biliaires;
  • hypoxie hépatique avec cardiopathie décompensée;
  • troubles de l'échange;
  • maladie coeliaque;
  • dermatomyosite;
  • dystrophie musculaire progressive.

Décodage de l'analyse de l'AST chez l'enfant

Taux AST normaux chez les enfants en unités par litre:

  • nouveau-nés (6 premières semaines de vie) - 22 à 70 ans;
  • nourrissons jusqu'à 12 mois - 15 à 60 ans;
  • enfants et adolescents de moins de 15 ans - 6-40.

Causes de l'activité accrue de l'AST chez les enfants:

Interprétation de l'analyse GGT chez l'enfant

Valeurs de référence (valeurs normales) de la GGT lors du déchiffrement des tests de la fonction hépatique chez l'enfant:

  • nouveau-nés jusqu'à 6 semaines - 20-200;
  • enfants de la première année de vie - 6-60;
  • de 1 an à 15 ans - 6-23.

Les raisons de l'augmentation:

Important: l'hypothyroïdie (hypofonction de la thyroïde) diminue le taux de GGT.

Interprétation de l'analyse de la phosphatase alcaline chez l'enfant

Valeurs de référence de la phosphatase alcaline (phosphatase alcaline) dans des échantillons de foie chez des enfants et des adolescents:

  • nouveau-nés - 70-370;
  • enfants de la première année de vie - 80-470;
  • 1-15 ans - 65-360;
  • 10-15 ans - 80-440.

Les raisons de l'augmentation des indicateurs phosphatase alcaline:

  • maladies du foie et du système hépatobiliaire;
  • pathologie du système osseux;
  • maladie rénale;
  • pathologie du système digestif;
  • la leucémie;
  • hyperparathyroïdie;
  • pancréatite chronique;
  • la fibrose kystique.

Le niveau de cette enzyme diminue au cours de l'hypoparathyroïdie, du déficit en hormone de croissance pubertaire et du déficit en phosphatase déterminé génétiquement.

La norme de la bilirubine totale dans les échantillons de foie de nouveau-nés est de 17 à 68 µmol / l et de 3,4 à 20,7 µmol / l chez les enfants de 1 à 14 ans.

Les raisons de cette augmentation sont les suivantes:

Faites attention: Lors de l'évaluation des tests de la fonction hépatique chez les enfants, un certain nombre de facteurs doivent être pris en compte. Les écarts par rapport aux valeurs de référence indiquées ici ne doivent en aucun cas être considérés comme la présence d'une pathologie chez un enfant. Le décodage des résultats doit obligatoirement être effectué par un spécialiste!

Vladimir Plisov, consultant médical

47.487 vues totales, 9 vues aujourd'hui

Quel est le taux de test sanguin pour le foie?

Un patient qui se plaint d'anomalies du foie et qui s'est approché d'un médecin doit se connecter pour une longue période d'examen diagnostique. Une des études principales - tests de la fonction hépatique ou, de manière simple, une analyse de sang pour le foie. Les principaux aspects nécessaires au diagnostic:

  • imagerie par résonance magnétique;
  • tomographie par ordinateur;
  • examens aux rayons x;
  • échographie;
  • détection de la vésicule biliaire;
  • test sanguin;
  • biopsie;
  • analyse des matières fécales et de l'urine.

Tests hépatiques - tests biochimiques de laboratoire. Les tests pour les tests hépatiques aident à identifier la maladie du foie.

Fonction hépatique

Une telle charge, à l’exception du foie, n’assume aucun organe du corps humain. Les principales fonctions de l'organe du foie:

  • désintoxication des substances toxiques pénétrant dans le sang;
  • élimination des substances nocives;
  • participation à l'échange de vitamines et de minéraux;
  • synthèse de diverses hormones;
  • métabolisme des graisses;
  • synthèse d'unités pour le système immunitaire;
  • formation de sang;
  • redistribution du sang.

Principales maladies du foie

Les troubles hépatiques incluent les lésions structurelles du corps:

  • les hépatocytes;
  • lobules hépatiques;
  • vaisseaux artériels et veineux intrahépatiques;
  • les voies biliaires.

Les principales maladies de cet organe:

  • blessures traumatiques;
  • maladies vasculaires;
  • les tumeurs;
  • lésion des voies biliaires intrahépatiques;
  • infections et invasions;
  • hérédité pathologique;
  • maladies auto-immunes;
  • changements structurels pathologiques et complications.

Signes et symptômes de maladie du foie

L'organe du foie est très résistant et commence à faire mal au moment de l'exacerbation aiguë, lorsque les fonctions de régénération ne peuvent pas vaincre la maladie. Les principaux symptômes de la maladie de cet organe sont les manifestations suivantes:

  • nausée, lourdeur dans l'estomac;
  • brûlures d'estomac, éructations;
  • odeur repoussante de sueur;
  • teint jaune;
  • couleur inhabituelle des selles;
  • éruptions cutanées;
  • sensation de faim;
  • soif intense;
  • acuité visuelle réduite;
  • troubles du sommeil;
  • contraction rapide du coeur.

Le plus souvent, le diagnostic de maladies du corps ne pose pas de difficultés. Mais certains cas particuliers soulèvent des doutes et des difficultés de diagnostic, même parmi les hépatologues expérimentés. Les principales manifestations cliniques de la maladie des glandes sont:

  • augmentation et douleur à la palpation;
  • transpiration excessive et faiblesse, impuissance;
  • jaunissement de la sclérotique des yeux et de la peau;
  • éruption cutanée et démangeaisons;
  • troubles des selles;
  • les fissures et la végétation de la langue;
  • goût amer dans la bouche.

Causes de la maladie du foie

La glande est capable de se régénérer et de se régénérer, résiste aux conditions défavorables et est partiellement immunisée contre les effets indésirables. Mais même avec une telle persistance d'un organe, des dysfonctionnements et des maladies apparaissent. Les causes suivantes de maladie du foie sont mises en évidence:

  • Agents viraux - virus de l'hépatite de tous les groupes, il existe des processus inflammatoires appelés hépatite.
  • Effets toxiques - L’ingestion à long terme de substances nocives devient la cause de lésions toxiques aux organes.
  • Effets du médicament - un grand nombre de médicaments nuisent au fonctionnement du foie.
  • Exposition à l'alcool - la consommation systématique d'alcool nuit aux cellules du foie.
  • Les infections et les invasions provoquent des processus inflammatoires.
  • Blessures - provoquent des kystes et une accumulation de liquide.

Les tests pour le foie détectent efficacement la maladie à n'importe quel stade. Ils aident à évaluer l'état de l'organe, à identifier la pathogenèse et l'évolution de la maladie. Les analyses peuvent déterminer l’ampleur du processus: chronique ou aigu; identifier la taille de la lésion de l'organe.

Qu'est-ce que l'analyse biochimique

L'analyse biochimique du sang est le facteur le plus important dans le diagnostic du dysfonctionnement. Une analyse est recommandée le matin à jeun. Dix heures avant l'examen, il est recommandé de ne pas manger. Seule l'eau est autorisée. Et le thé et le café sont interdits. Cette analyse doit être effectuée avant d’autres études, après radiographie ou échographie, les indicateurs de l’analyse biochimique seront faussés. Fumer avant l'étude est interdit, pas moins de trois à quatre heures. La prise de médicaments doit être signalée à votre médecin à l’avance. La surcharge physique ou un état psycho-émotionnel négatif peuvent fausser les résultats.

Les tests hépatiques ont pour but de poser un diagnostic et nécessitent une approche correcte de l’algorithme de reddition.

Le sang est prélevé dans une veine. La biochimie est prescrite pour le diagnostic de diverses maladies, mais pour des indications sur l'état de l'organe du foie, parlez d'unités indiquant la qualité de l'état fonctionnel du foie:

  • Bilirubine totale - le résultat de la dégradation de l'hémoglobine, avec la défaite de la glande, les indicateurs deviennent plus élevés. Norm - de huit à dix-neuf micromoles. Des taux élevés indiquent la présence de processus inflammatoires dans le foie.
  • La bilirubine directe est un composant de la bilirubine totale. Des défaillances de l'écoulement de la bile peuvent être suspectées avec des anomalies. Indicateurs de la norme, jusqu'à trois micromoles.
  • Bilirubine libre - indicateurs de la dégradation des globules rouges, ces changements se produisent pendant la cholestase, l'anémie hémolytique. Indicateurs de la norme - de neuf à dix-huit micromoles.
  • L'aspartate aminotransférase est une enzyme du métabolisme des protéines. Une augmentation du nombre d'unités survient dans les cas d'hépatite et d'oncologie du foie. Les indicateurs de la norme pour les hommes et les femmes sont différents.
  • L'alanine aminotransférase est une enzyme du foie qui intervient dans le métabolisme des protéines.
  • La phosphatase alcaline est une enzyme; une augmentation de l'indice peut indiquer une néoplasie maligne du foie ou une maladie des voies biliaires.
  • Cholinestérase - une enzyme du foie, avec des violations de la sortie de la bile, les chiffres sont réduits. Norm - de cinq à douze mille unités.
  • L'albumine est une protéine sérique. Les unités inférieures indiquent une hépatite et une cirrhose. Taux d’indicateurs - de trente-cinq à cinquante-cinq grammes.
  • L'indice de prothrombine est le taux de coagulation du sang; les indices plus bas indiquent un dysfonctionnement des hépatocytes. Norma - soixante-quinze - cent quarante-deux pour cent.

Analyse de décryptage d'échantillons de foie

Échantillons de foie - liste d'indicateurs de l'analyse biochimique du sang dans lesquels il est possible de déterminer le fonctionnement de cet organe interne. En cas d'anomalie, le patient est soumis à un examen diagnostique approfondi, qui permet de déterminer la cause exacte de l'état pathologique. N'oubliez pas que les tests de la fonction hépatique doivent être effectués au moins tous les six mois. Cela permet aux étapes initiales d’identifier tout écart par rapport à la norme. N'oubliez pas que le traitement des maladies en phase initiale vous permet d'obtenir un résultat plus positif.

Tests de base de la fonction hépatique

Déterminer le fonctionnement du foie permettra l'analyse biochimique du sang. Grâce à cette recherche, il est possible de déterminer un certain nombre d'indicateurs indiquant le fonctionnement de cet organe. Pour évaluer l'état du foie, doit étudier les indicateurs suivants:

  • AST - montre l'activité des enzymes hépatiques;
  • ALT - vous permet de déterminer la concentration des enzymes hépatiques;
  • GGT - détermine le processus inflammatoire dans le foie;
  • La phosphatase alcaline - un paramètre grâce auquel il est possible de diagnostiquer une infection infectieuse;
  • Protéine totale - détermine le processus inflammatoire;
  • Niveau de bilirubine - détermine la fonctionnalité des enzymes hépatiques.

N'oubliez pas que seul un médecin qualifié sera en mesure de détecter toute anomalie. Assurez-vous de prendre régulièrement de telles analyses, elles vous aideront dans les premières étapes à identifier les écarts. Grâce à l'analyse biochimique du sang, vous pouvez déterminer les processus qui se déroulent dans le corps sans intervention supplémentaire. Considérez que s’il existe des preuves, votre médecin vous enverra pour un examen diagnostique plus approfondi - cela vous permettra de déterminer des paramètres hépatiques plus précis.

Indications pour l'analyse

Les tests hépatiques sont une analyse standard, grâce à laquelle il est possible de déterminer l'état de cet organe interne. Périodiquement, les médecins envoient des patients à une étude similaire. Les indications pour cette analyse sont souvent:

  1. Pathologies chroniques survenant dans le foie et les voies biliaires;
  2. Utilisation à long terme de boissons alcoolisées, administration d'alcool;
  3. Les conséquences d'une maladie grave du foie;
  4. La présence d'hépatite, de fibrose, de stéatose;
  5. Augmentation des niveaux de fer dans le sang;
  6. La présence de maladies du système endocrinien;
  7. Maladies dans lesquelles le métabolisme est perturbé;
  8. Augmentation du poids corporel;
  9. La présence de maladies du tractus gastro-intestinal;
  10. Syndrome dyspeptique;
  11. Pharmacothérapie à long terme;
  12. Détermination des effets des transfusions sanguines.

Préparation à l'analyse et à ses règles

Pour obtenir les résultats exacts du test, le patient doit suivre une formation complète pour l’étude. Il est nécessaire de commencer une thérapie similaire dans quelques jours afin que le corps puisse entrer dans le mode habituel. Avant de donner du sang, les règles suivantes doivent être suivies:

  • 2 jours avant l'étude, éliminer complètement les aliments gras, frits et fumés;
  • Refuser de prendre des boissons alcoolisées et de fumer;
  • La veille du don de sang, vous devez refuser le café et les autres boissons fortes.
  • Le dîner est autorisé au moins 10 minutes avant l'analyse.
  • Pour la journée, abandonnez un effort physique sérieux;
  • Après avoir consulté un médecin, arrêtez de prendre vos médicaments.

Pour déterminer les échantillons de foie, le spécialiste prélèvera du sang de la veine du patient. L'analyse s'effectuera à partir de la courbure du coude. Pour déterminer les paramètres les plus précis, utilisez un équipement moderne. Cela vous permet d'éviter les erreurs médicales, ce qui augmente la précision d'une telle étude.

Considérez que les facteurs suivants peuvent affecter les résultats des tests de la fonction hépatique:

  1. Surpoids;
  2. Grossesse et changements hormonaux;
  3. Constriction des vaisseaux sanguins;
  4. Pharmacothérapie à long terme;
  5. Mode de vie inactif;
  6. Adhésion aux principes du végétarisme.

Grâce à des tests hépatiques, le spécialiste sera en mesure de déterminer l’état exact du foie humain. Gardez à l'esprit que, dans certains cas, des écarts par rapport à la norme peuvent indiquer des résultats déformés - pour cette raison, le patient est toujours réexaminé. Un médecin traitant qualifié pourra diagnostiquer toute anomalie uniquement pour cette étude.

Normes hépatiques

Le foie est l'un des organes internes les plus importants. Il est responsable du flux de nombreux processus dans le corps humain: il purifie le sang, aide à restaurer le niveau des enzymes hépatiques, sécrète de multiples cellules pour le travail de tout l'organisme. Le travail de cet organe est influencé par de multiples facteurs. Une nutrition anormale, l'utilisation de boissons alcoolisées, de virus et bien plus encore peuvent provoquer des écarts dans son travail. Les taux de tests de la fonction hépatique sont les suivants:

  • AST - aminotransférase. Cet indicateur reflète l'activité du foie, dans la mesure où il peut produire une quantité suffisante d'enzymes. Normalement, une personne en bonne santé devrait être présente entre 8 et 40 UI / l de cet indicateur. Pour déterminer ALT, 5 à 42 UI / unité sont considérées comme la norme. Une anomalie de ces indicateurs suggère que le foie ne peut pas produire une quantité suffisante de substances biologiquement actives. Il parle également de la lésion de l'organe interne.
  • La GGT est un indicateur important qui reflète le degré de fonctionnement du tissu hépatique. Il est extrêmement sensible à toute altération du foie, l’un des premiers à réagir à tout processus pathologique. Chez l'homme, ce paramètre devrait normalement être compris entre 15 et 60 UI / unité. généralement, un écart par rapport à la norme de cet indicateur se produit avec des niveaux élevés d'ALT et d'AST.
  • La phosphatase alcaline est un composant responsable de la croissance des os et de la formation de la bile. Une quantité suffisamment importante de cette substance est toujours présente chez les enfants dont le corps se développe rapidement. Chez un adulte, le taux de cet indicateur - de 5 à 13 éd.
  • La bilirubine est une enzyme naturelle qui se produit lors de la dégradation de l'hémoglobine. Ce composant se lie aux protéines du foie et pénètre ensuite dans la bile. C'est la bilirubine qui est responsable de la coloration des matières fécales et de l'urine. Si sa concentration dépasse la norme, des substances toxiques commencent à s'accumuler dans le corps. En outre, un taux élevé de bilirubine augmente la probabilité de formation de calculs dans les voies biliaires.
  • Les protéines sont des composants du sang susceptibles d'indiquer des lésions du tube digestif. En outre, la substance peut augmenter avec l'utilisation régulière de grandes quantités d'aliments protéinés ou de maladies de la thyroïde.

Tests hépatiques - transcription

Les tests de la fonction hépatique sont une étude par laquelle vous pouvez identifier une maladie du foie exclusivement avec un test sanguin. Il suffit que le médecin évalue les résultats, après quoi il tirera la bonne conclusion. Habituellement, grâce aux tests hépatiques, les conditions suivantes peuvent être identifiées:

  1. Dommages causés aux cellules du foie - habituellement caractérisés par une quantité accrue d'ALT et d'AST dans le sang. En raison de la fonction hépatique anormale, les enzymes pénètrent rapidement dans le sang. Souvent, une telle condition indique des lésions hépatiques toxiques, des maladies auto-immunes, une hépatite;
  2. Congestion dans le foie - manifeste une activité accrue de la phosphatase alcaline et de la LDH. Cela indique que le foie ne peut pas extraire une quantité suffisante de bile, il reste longtemps dans la cavité. Il favorise la formation de pierres.
  3. Violation de la production d'enzymes et d'autres processus pathologiques - se manifeste sous la forme d'une diminution de la protéine totale;
  4. Les maladies auto-immunes se manifestent par un changement dans le rapport des protéines, il y en a plus que les globulines;
  5. La défaite du tissu hépatique - se manifeste par une modification du niveau de bilirubine, une augmentation de l'ALAT et de l'AST.

Tout d'abord, le patient subit une échographie de la cavité abdominale, ce qui permet de déterminer la structure du tissu hépatique.

Valeur pour les enfants

Les tests hépatiques et chez les enfants revêtent une importance considérable pour la détermination de la santé. Ils sont toujours envoyés à cet examen lors d'un examen de diagnostic. Le don de sang pour la recherche doit être à jeun. Considérez que chez les enfants, le taux de tous les indicateurs diffère considérablement de celui des adultes - leurs organes internes se développent et se développent activement, ce qui explique l'apparition de déviations dans le fonctionnement du foie. Considérez qu'un médecin traitant qualifié devrait être impliqué dans le diagnostic des pathologies - il sera toujours capable d'identifier toutes les anomalies. Pour déterminer la norme, le médecin doit connaître l'âge et la taille du patient. Habituellement, pour les enfants, utilisez les normes suivantes:

  • ALT: jusqu'à 6 semaines - 0,35 à 1,2, jusqu'à 1 an - 0,25 à 0,95, jusqu'à 15 ans - 0,2 à 0,65;
  • GGT: jusqu'à 1,5 mois - 0,37-3 ans, jusqu'à 1 an - 0,1-1,05%, jusqu'à 15 ans - 0,1-0,4%;
  • AST: jusqu'à 6 semaines - 0,15-0,73, jusqu'à 2 mois - 0,15-0,85, jusqu'à 15 ans - 0,25-0,5;
  • Phosphatase alcaline: jusqu'à 1,5 mois - 1,2 à 6,3 ans, jusqu'à 1 an - 1,45 à 89 ans, jusqu'à 10 ans - 1,10 à 1,65;
  • Bilirubine totale: jusqu'à 2 semaines - 23 ans, jusqu'à 15 ans - 3,4-13,7.

Tests hépatiques pendant la grossesse

La grossesse est une période de la vie d’une femme lorsque son corps subit de graves changements. Lors du port du fœtus, une femme doit régulièrement subir une analyse similaire. Il vous permet d'évaluer en temps opportun l'état du foie et de prescrire le traitement complet nécessaire. Les plus importants sont les paramètres suivants:

  1. La bilirubine est une substance qui montre à quel point le foie est capable de purifier le sang des toxines. De plus, ce composant est responsable de la coloration de la bile. Si ce paramètre est trop important, les toxines s'accumulent dans le corps.
  2. La phosphatase alcaline est une enzyme présente en grande quantité dans le placenta. Avec le développement de complications, ce paramètre augmente encore plus.

Si le patient est diagnostiqué avec des anomalies, il est envoyé à un examen diagnostique plus avancé. Considérez qu'en raison du fond hormonal modifié dans le corps d'une femme enceinte, la pathologie se développe plus rapidement. C'est pour cette raison qu'ils devraient être testés régulièrement.

Indicateurs du foie dans la biochimie sanguine: normal, avec cirrhose

Le foie est un organe qui subit une pression énorme chaque jour. Chaque minute, jusqu'à un litre et demi de sang la traverse, c'est elle qui est en quelque sorte un filtre. Mauvais style de vie, en particulier alcoolisme, tous types d'infections, pathologies d'autres organes et systèmes - tout cela laisse une grande empreinte sur le travail de cet organisme. Afin de diagnostiquer en temps voulu une maladie du foie, il est nécessaire de subir une série de tests de laboratoire sérieux.

Le plus important d'entre eux est la biochimie de la cirrhose du foie. Ce test de laboratoire permet d’identifier le niveau d’indices hépatiques permettant d’évaluer l’état de l’organe le plus important. En plus de la cirrhose, le diagnostic de diverses hépatites est possible.

Indications pour l'analyse

L'analyse biochimique du sang pour identifier la pathologie du foie, y compris la cirrhose, est désignée dans les cas suivants:

  1. Les personnes ayant une dépendance à l'alcool
  2. Alcooliques et toxicomanes qui utilisent plusieurs fois les mêmes seringues et aiguilles
  3. Comme suivi de l'efficacité des médicaments prescrits précédemment.
  4. Avec l'affaiblissement de l'immunité associé à la défaillance du système immunitaire dans son ensemble
  5. En cas de violation des processus métaboliques dans le corps, en particulier du mauvais métabolisme
  6. Si la numération globulaire complète montrait des taux élevés de fer dans le sérum
  7. Avec le diagnostic par ultrasons, le médecin a détecté des changements dans le foie.

Dans tous ces cas, l'analyse biochimique du sang accorde une grande attention aux paramètres hépatiques, qui peuvent confirmer ou infirmer le diagnostic antérieur.

Les principaux indicateurs du foie

Un test sanguin pour la cirrhose du foie révèle une pathologie uniquement sur la base des résultats des tests hépatiques. Si les chiffres sont loin de la norme, il est toujours possible de donner du sang pour chacune de ces enzymes hépatiques séparément.

Considérons les principaux types d’enzymes responsables du foie.

Quels tests sanguins montreront l'état du foie?

Le foie remplissant un certain nombre de fonctions importantes pour notre corps, il est donc important de surveiller son état. Un certain nombre d'études peuvent indiquer la présence de pathologies. Les analyses de sang sont l’une des méthodes les plus accessibles et les plus informatives. Nous dirons en détail quelle analyse de sang montre l'état du foie.

Le foie et ses fonctions

Le foie est situé du côté droit dans la cavité abdominale. C'est la plus grande glande du corps humain, elle pèse 2,5% du poids total d'un adulte. Les fonctions du corps sont diverses.

La fonction la plus importante est la sécrétion. Le fer produit de la bile qui entre dans le duodénum. La fonction de barrière n’est pas moins importante. Les poisons, les allergènes et les toxines sont neutralisés dans le foie. Il est capable d'absorber des particules nocives, des cellules mortes et des bactéries. Le rôle suivant est un dépôt de protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux, hormones et enzymes.

Avec la maladie du corps peut sentir la gravité et la douleur dans l'hypochondre droit. La peau et la sclérotique jaunes sont également caractéristiques de la pathologie de la glande. Les maladies sont souvent accompagnées de léthargie, de fatigue, de perte d’appétit, de nausées, de brûlures d’estomac et d’amertume dans la bouche.

Les maladies courantes incluent l'hépatite, la fibrose, la cirrhose, la stéatose, les abcès et les kystes, ainsi que l'oncologie maligne. Il existe une amylose, une hémochromatose, une cholangite sclérosante, une hyperbilirubinémie fonctionnelle.

En ce qui concerne la variété des fonctions, il est impossible de procéder à une seule analyse afin de vérifier le dysfonctionnement d’un organe. Les diagnostics permettant de connaître l'état du foie comprennent: des tests sanguins biochimiques (pour les enzymes AST et ALT, la bilirubine, l'albumine, la gamma-glutamyl transférase (GGT) et la phosphatase alcaline) - ces indicateurs sont appelés échantillons de foie. Ainsi qu'un test sanguin pour les marqueurs des virus de l'hépatite et des cellules cancéreuses.

Interprétation des indicateurs AST et ALT

L'aspartate aminotransférase (AST) est une enzyme présente dans toutes les cellules du corps, mais à une concentration supérieure dans le cœur et le foie. Lorsque le foie et les muscles sont endommagés, l'AST libère son contenu dans le sang. Cela est facilité par diverses maladies - hépatite, cirrhose, etc. En outre, une valeur élevée est observée lorsque de nombreuses toxines pénètrent dans le corps, ce que le foie ne peut pas gérer, ce qui entraîne sa destruction.

Les indicateurs allant jusqu'à 41 unités / l pour les hommes et jusqu'à 31 unités / l pour les femmes sont considérés comme normaux. Les valeurs les plus élevées se retrouvent dans les cas d'hépatite aiguë, lorsque la glande est très largement détruite.

Alanine aminotransférase (ALT) - une enzyme, comme l’AST, est présente dans toutes les cellules. Principalement localisé dans le foie et les reins. En cas de pathologie de la glande, l'enzyme pénètre dans le sang même avant les manifestations évidentes des symptômes. La norme pour les hommes va jusqu'à 41 unités / l, pour les femmes jusqu'à 33 unités / l. Le plus souvent, ces tests sont attribués dans le complexe, car les deux résultats sont très instructifs et jouent un rôle fondamental dans le diagnostic des dommages causés à cet organe.

Le rapport entre ALT et AST est également calculé. Ceci n'est conseillé que dans le cas où au moins un des indicateurs est en dehors de la plage normale. Ce rapport s'appelle "Coefficient de Rytis". Normalement, il se situe entre 0,91 et 1,75. Si la valeur est inférieure à 0,91, cela indique la destruction de la glande

Tests hépatiques et interprétation des résultats

La bilirubine est un pigment jaune. Il se forme lors de la dégradation de l'hémoglobine (un composant des globules rouges). La bilirubine se forme normalement à raison de 250 à 300 mg par jour. Le pigment est commun, direct et indirect. La norme de la bilirubine totale est de 2,3-20,5 µm / l, directe - jusqu'à 5,1 µm / l, indirectement jusqu'à 15,4 µm / l.

Une augmentation de la bilirubine directe à prédominance directe indique les maladies suivantes: hépatite virale, cirrhose, intoxication alcoolique de l'organe, cholédocholithiase, cholangite. L'augmentation des pigments principalement directs et indirects suggère des maladies telles que l'hépatite toxique et virale, les abcès, les cancers d'organes et les métastases, la cirrhose, l'échinococcose, la mononucléose.

L'albumine est la principale protéine du foie. Une glande en bonne santé produit 150 à 250 mg / kg d'albumine par jour. En conséquence, dans l’insuffisance hépatique, l’indice protéique diminuera. Normaux pour un adulte sont considérés comme des indicateurs de 35-53 g / l.

La protéine diminue l'insuffisance hépatique, l'hépatite chronique et la cirrhose. La valeur tombe en dessous de la limite inférieure de la norme, même avant l'apparition des symptômes.

Phosphatase alcaline et gamma glutamyltransférase (GGT). Des anomalies de ces indicateurs indiquent une stagnation de la bile. Les causes les plus courantes de blocage et de violation de la sortie associées aux processus tumoraux et au blocage de la pierre à canal dans la maladie des calculs biliaires. Norme de phosphatase alcaline pour les hommes - jusqu'à 270 unités / l, pour les femmes - jusqu'à 240 unités / l. GGT - hommes - 10-71 unités / l, femmes - 6-42 unités / l.

Les analyses de la cirrhose du foie, la maladie la plus courante, indiqueront une augmentation de toutes les fractions de bilirubine, HCT, phosphatase alcaline. En liaison avec la détérioration du travail à part entière, un test sanguin de cirrhose du foie indiquera une teneur réduite en protéines de l'albumine.

Test sanguin pour le cancer du foie et l'hépatite

Pas une seule maladie ne disparaît dans le corps sans laisser de trace, des marqueurs aideront à déterminer la présence d'antigènes dans certaines maladies.

Marqueurs de l'hépatite. Décryptage:

  • Un marqueur des anticorps anti-VHA - IgM, IgM anti-VHA - Hépatite virale A (HAV). Résultat positif: IgM anti-VHA, IgG anti-VHA, VHA Ag, VNA ARN.
  • Marqueur de l'hépatite virale B (VHB) - Anticorps anti-HBs dirigés contre l'antigène HBs du virus B. Résultat positif: IgM pré-S1, Pre-S2, anti-S2, AgHBs, AgHBe, anti-HBs, anti-HBc -HBc IgG, anti-HBe, ADN du VHB, ADN polymérase.
  • Résultat positif: Ag HCV, IgM anti-HCV-IgM, IgG anti-HCV-IgG, ARN du VHC.

Onkomarker AFP (alpha-foetoprotéine) - un marqueur du cancer. La composition de l'AFP et de l'albumine sont similaires. Un résultat pathologique est considéré supérieur à 10 UI.

Un niveau élevé d'AFP indique une oncologie maligne, des métastases dans la glande d'autres cancers, ainsi qu'une valeur élevée pouvant être un cancer embryonnaire. Une légère augmentation de la PFA peut indiquer une cirrhose, une hépatite et une insuffisance rénale.

Se préparer à un test sanguin

Il est conseillé de venir au laboratoire le matin. Avant le diagnostic, il est important de ne pas manger de nourriture pendant 8 à 12 heures, il est uniquement permis de boire de l'eau. Il est interdit de réussir l'examen après avoir bu de l'alcool, cela faussera grandement le résultat, car le fer traitera activement les toxines. Au moins un jour avant l'inspection, excluez les boissons alcoolisées et ne fumez pas une heure avant le don de sang.

Pendant plusieurs jours (idéalement une semaine), n'exercez pas. Pour exclure les aliments gras au moins un jour avant l'examen et le soir, à la veille du diagnostic, ne consommez ni café ni produits laitiers (le lait écrémé est autorisé). Pour éviter un stress important est également nécessaire pour un résultat fiable. Un certain nombre de médicaments peuvent fausser les résultats de l'examen. Il est nécessaire d'informer le médecin à l'avance de la prise de médicaments.

Les maladies du foie ont un impact énorme sur tout le corps. La meilleure prévention consiste à bien s'alimenter, à se débarrasser des mauvaises habitudes et à éviter une consommation incontrôlée de médicaments. Les maladies négligées de la glande entraînent des conséquences irréversibles. Au moindre soupçon de pathologie d'un organe, il est nécessaire de consulter un médecin, celui-ci procédera au contrôle de l'état requis et remettra une transcription des résultats du diagnostic.

Publications Sur Le Diagnostic Du Foie

Que dois-je faire si mon foie me fait mal?

Les régimes

Le foie est la plus grande glande du corps humain, constamment soumise à de graves stress. Les mauvaises conditions environnementales, l'alcool et d'autres intoxications, un régime alimentaire inapproprié obligent le corps à travailler de manière intensive.

Changements diffus dans le foie

Les régimes

Les changements diffus dans le foie sont une pathologie courante caractérisée par le développement de transformations des tissus des glandes. Le danger est que la maladie se développe même avec des désordres mineurs et n'est pas rare chez les enfants.

Dubazh (nettoyage) du foie

L'hépatite

Le tuba du foie est une méthode de dégagement des voies biliaires. La procédure est facile à réaliser à la maison et ensuite, le corps se débarrasse progressivement des toxines et des substances nocives.

Tailles de la vésicule biliaire chez l'adulte et l'enfant, normes

L'hépatite

La vésicule biliaire fait partie intégrante du foie, qui est impliqué dans de nombreux processus vitaux importants. En cas d'inflammation et de maladie, le patient a des douleurs dans l'hypochondre droit et des nausées, des vomissements.