Principal / La cirrhose

Quels tests vous devez passer pour vérifier le foie - une liste complète

La cirrhose

La question de savoir comment vérifier le foie et quels tests vous devez passer est très pertinente aujourd'hui. Et ce n’est pas seulement les personnes qui se sentent indisposées qui se demandent, mais celles qui se soucient elles-mêmes de leur santé se rendent régulièrement dans les polycliniques pour se faire tester. Heureusement, il existe aujourd'hui de nombreux moyens de diagnostiquer toute maladie du foie, sans trop d'effort.

Quand les tests sont-ils le plus souvent prescrits pour tester le foie?

Afin de vous assurer que votre foie, votre pancréas ou votre vésicule biliaire est «en bonne santé», vous ne devez pas attendre que quelque chose soit douloureux. N'oubliez pas que la plupart des maladies de ces organes sont asymptomatiques jusqu'à un certain temps. Si vous ne les identifiez pas au tout début, dans la mesure où toutes les chances de succès sont réunies, ils peuvent passer à un stade où le traitement sera tout simplement inutile.

Malheureusement, tous les médecins n’ont pas une attitude positive à l’égard du fait que le patient a décidé de vérifier par lui-même. Bien entendu, il ne s’agit pas de grandes villes, où chacun peut se soumettre à un examen préventif s’il le juge nécessaire. Toutefois, dans les petites villes, où le poste de secours n’est fourni qu’une assistance minime, et où les médecins quittent la ville une ou deux fois par semaine, accumulant de longues files d’attente, le désir de «simplement enregistrer» est souvent perçu, pour le dire gentiment, insuffisamment. Dans la plupart des cas, les patients franchissent le seuil du bureau du médecin avec des plaintes concernant:

  • Sensation de nausée constante et de goût amer dans la bouche;
  • Peeling et démangeaisons de la peau;
  • Sensation de lourdeur et de douleur dans l'hypochondre droit;
  • Abdomen gonflé, recouvert d’un réseau veineux bien distinct;
  • Son asymétrie (le côté droit est plus grand que le gauche).

Chez ces patients, entre autres, on retrouve la couleur jaunâtre des protéines oculaires et de la peau. La langue est également jaune, à patine tachetée. Tous ces symptômes sont les symptômes d’une maladie grave qui nécessite un traitement urgent.

Quels tests doivent réussir et quelles sont les normes de leurs résultats?

Pour déterminer l'état du foie, le médecin vous prescrit un test sanguin biochimique. Dans le même temps, il peut se concentrer sur des indicateurs tels que:

  • La quantité totale de protéines ne doit pas dépasser 85 g / l et ne pas être inférieure à 68 g / l;
  • ALT (alanine aminotransférase), dans un état normal, va de 10 à 40 U / l;
  • AST (aspartate aminotransférase), chez une personne ayant un foie en bonne santé, l'indice se situe à un niveau de 10 à 30 U / l;
  • La phosphatase alcaline (phosphatase alcaline) chez une personne en bonne santé ne dépasse pas 270 U / l;
  • L'albumine, qui est au niveau de 35-50 g / l.

Le médecin vérifie également le témoignage de la bilirubine, qui est divisé en:

  • Général (de 8,5 à 20,5 µmol / l);
  • Libre (de 1,7 à 17,1 µmol / l);
  • Associé (de 0,86 à 5,1 µmol / l).
  • De plus, si le médecin a du mal à poser un diagnostic, ces valeurs sont vérifiées:
  • Alma-amylase (de 25 à 125 U / l);
  • GTT (gamma-glutamyltransférase, de 2 à 55 U / l);
  • Alpha2-gamma globulines;
  • Fibrinogène;
  • Protéines C-réactives;
  • La concentration des acides sialiques et seromukoidov;
  • Temps de prothrombine.

Si vous pensez avoir besoin de contrôler votre foie mais que vous n'êtes pas sûr des tests à effectuer, contactez la clinique de votre domicile ou votre médecin. Il sait quels tests vous êtes censé passer et donnera des instructions. Dans tous les cas, vous devez d’abord faire des analyses de sang (celles que le thérapeute écrira), et plus tard, si nécessaire, une biopsie du foie et une échographie.

Certains des indicateurs ci-dessus sont inclus dans un test sanguin complet, appelé test de la fonction hépatique.

Biochimie sanguine

L'analyse biochimique du sang est la toute première analyse qu'un patient doit réussir après avoir contacté un établissement médical. Il s'agit d'un moyen peu coûteux, mais en même temps, rapide et efficace de minimiser le nombre de maladies du foie possibles et de choisir une direction pour un examen et un traitement plus poussés.

En général, la biochimie permet de déterminer avec précision des maladies telles que l'hépatite virale, le diabète sucré ou le cancer. Plus l'analyse est effectuée tôt, plus le patient aura de chances de guérir complètement.

L'infirmière prélève le sang avec une seringue dans une veine en quelques minutes. Malgré la durée, il ne cause presque pas de gêne.

Il est généralement difficile de comprendre le résultat de l’analyse, car le tableau avec les résultats montre à la fois l’état complet de l’organisme et non ses organes. L’un ou l’autre écart par rapport à la norme peut indiquer une violation du travail de plusieurs organes à la fois. Seul un spécialiste peut combiner ces lectures et comprendre ce que le patient souffre. C'est pourquoi n'essayez pas de poser un diagnostic sur la base des résultats de la biochimie.

Test sanguin GGT

La gamma glutamyl transpeptidase est une enzyme activement impliquée dans la conversion des protéines en acides aminés. Il agit comme une substance de transport, se combinant aux produits de la transformation et le transportant dans les cellules de divers organes. Après le clivage de l'acide aminé, l'enzyme pénètre dans le sang.

En violation du foie, il se produit une forte augmentation du taux de GGT dans le sang. Cela peut être dû au fait que le foie tente de récupérer en consommant d'énormes quantités de protéines.

Échographie

À l’aide d’une échographie, vérifiez que le corps n’est pas plus grand, car ce symptôme peut indiquer diverses maladies.

Avant de vous rendre à l'échographie, vous devez effectuer une préparation simple:

  • Éliminer de l'alimentation les aliments qui peuvent causer la formation de gaz;
  • Ne mangez pas de produits gras, de produits laitiers et de viande, et ne buvez pas de chocolat, de café ou de thé fort;
  • Ne buvez pas plus de deux litres d'eau par jour.

Chez un adulte en bonne santé, l'organe a les dimensions suivantes:

  • Longueur - de 13 à 18 centimètres;
  • Hauteur - de 18 à 22 centimètres;
  • Épaisseur - de 9 à 12 centimètres;
  • Coupe oblique verticale - jusqu’à 15 centimètres.

Le lobe droit du foie devrait être de cette taille:

  • Longueur - de 11 à 15 centimètres;
  • Épaisseur - de 11 à 13 centimètres;
  • Coupe oblique verticale - jusqu’à 15 centimètres.

Le lobe gauche a une taille beaucoup plus petite, on l'appelle souvent «petit»:

  • Hauteur - environ 10 centimètres;
  • Épaisseur - environ 6 centimètres.

Décodage de l'analyse biochimique

Lorsque vous déchiffrez les résultats, faites attention aux paramètres suivants:

  • Bilirubine - une valeur surestimée peut indiquer la survenue de néoplasmes au niveau des organes ou de lésions hépatiques dues à une hépatite virale, à un ictère, à une cirrhose ou simplement à des médicaments nocifs;
  • ALT - augmentation indique un cancer du foie, une hépatite ou une toxicose, ainsi que d'autres maladies entraînant la destruction de la masse cellulaire;
  • AST - une valeur trop élevée peut indiquer une hépatose alcoolique, une cirrhose, une cholestase ou un cancer;
  • Phosphatase alcaline - une valeur élevée indique un ictère ou une maladie de calculs biliaires, un cancer ou une obstruction des voies biliaires;
  • Glucose - des taux bas peuvent indiquer une perturbation du fonctionnement normal du foie.

Recherche complémentaire

Dans de rares cas, si l'exactitude du diagnostic laisse planer un doute sur une raison ou une autre, d'autres études sont désignées. La grande majorité des patients n'en ont pas besoin.

Balayage des radio-isotopes

Conçu pour détecter le cancer du foie. Dans l'étude, des radio-isotopes instables sont utilisés, avec lesquels ils reçoivent une image de tous les organes. Le développement et l’examen du film peuvent prendre plusieurs jours. Malgré son nom effrayant, vous ne devriez pas avoir peur, cette étude est totalement sans danger et ne nuira en aucune façon à votre santé.

Tomographie

Cette méthode de recherche s'apparente à la numérisation par radio-isotopes, mais donne des résultats plus précis, car l'image est immédiatement traitée par un ordinateur. Vous permet d'identifier même la plus petite destruction des cellules du foie, allant jusqu'à un centimètre. Le résultat peut être obtenu immédiatement.

Quels sont les tests hépatiques?

Les tests de la fonction hépatique sont un complexe qui comprend un test sanguin biochimique sans tenir compte du taux de glucose et de quelques autres tests. Habituellement, toutes les vérifications nécessaires sont effectuées par un médecin généraliste. Cependant, de temps en temps, un spécialiste des maladies infectieuses, un hépatologue ou un chirurgien ont besoin de l'aide. Le diagnostic est positif si les lectures du foie sont trop élevées.

Si les tests de la fonction hépatique sont normaux, le diagnostic est négatif. À un niveau réduit, des tests supplémentaires peuvent être requis pour les maladies non liées au foie.

Échantillons pour l'hépatite virale B et C

Outre l'analyse biochimique du sang et les ultrasons, il existe deux autres méthodes de dépistage de la maladie.

ELISA ou test sanguin pour les antigènes et les anticorps

L'hépatite B est indiquée par l'apparition de 3 antigènes dans le sang: HBsAg, HBcAg et HBeAg. S'il n'est pas possible d'identifier l'HBsAg, cela signifie qu'il n'y a pas d'infection dans le corps et qu'il n'y a aucun sens à mener d'autres recherches sur l'hépatite B.

Diagnostiquer l'hépatite C de cette manière est un peu plus difficile. Dans le sang du patient, les anticorps anti-VHC sont recherchés. Cependant, même leur détection ne peut pas dire exactement si une personne est malade ou non. Le test peut donc être positif chez les personnes récemment atteintes d'une maladie.

PCR ou réaction en chaîne de la polymérase

Le test vise à détecter l'ADN du VHB dans le sang pour l'hépatite B ou l'ARN du VHC pour l'hépatite C. Dans ce cas, ce n'est pas la présence d'une infection dans le sang (il peut être inactif), mais sa quantité. À des taux trop élevés, vous pouvez diagnostiquer en toute sécurité la première ou la deuxième maladie.

Tests rapides d'hépatite

Souhaitez-vous passer un test de dépistage de l'hépatite, mais ne trouvez pas une heure dans votre emploi du temps chargé pour vous rendre à la clinique? Heureusement, il est maintenant possible de faire un test rapide de dépistage de l'hépatite B ou C à la maison, à n'importe quel moment, dans des conditions confortables pour vous. Pour ce faire, vous devez acheter les tests eux-mêmes dans une pharmacie et agir exactement selon les instructions.

Effectuer un test rapide de l'hépatite B

En imprimant le kit de test rapide de l'hépatite B, vous trouverez:

  • Des instructions détaillées expliquant le principe du diagnostic à domicile;
  • Scarificateur unique, qui doit percer un doigt;
  • Pipette en plastique;
  • Serviette antiseptique;
  • Réactif;
  • Indicateur montrant le résultat du test.

Afin de ne pas répéter la procédure deux fois, suivez les instructions à la lettre:

  • Retirez le contenu de l'emballage et laissez reposer 20 minutes à température ambiante.
  • Essuyez votre doigt (sans nom) avec une serviette jetable antiseptique jetable;
  • Ouvrez le sac avec un scarificateur et un mouvement rapide et confiant perce votre doigt;
  • Recueillir le sang blessant avec une pipette en plastique;
  • Relâchez-le dans le trou de l'indicateur - deux ou trois gouttes suffisent;
  • Mettez le réactif au même endroit - également deux gouttes.

Après avoir terminé la procédure, attendez 10 minutes. Il est conseillé d'activer le chronomètre pour cette heure, sinon, en étant distrait, vous pouvez sauter le bon moment, et si après la collecte de sang prend 20 minutes, le test devra être refait, car les données seront invalides.

Si une bandelette apparaît sur l'écran, ne vous inquiétez pas - le résultat est négatif, il n'y a pas de virus de l'hépatite B dans votre corps. Deux barres indiquent que l'hépatite est présente dans le sang et il est nécessaire d'effectuer un examen de laboratoire le plus tôt possible. Si la bandelette apparaît près de la lettre T, cela signifie que le test a été effectué incorrectement ou qu'il a été mal stocké. Dans ce cas, vous devrez recommencer la procédure.

Le test rapide du virus de l'hépatite C contient des composants similaires et est effectué de la même manière.

Malheureusement, étant donné qu'il est possible d'obtenir des données incorrectes, ces tests ne peuvent pas être considérés comme fiables à 100%. Par conséquent, dans un cas controversé, il est souhaitable de passer un examen en clinique.

Échographie du foie

L'échographie du foie est l'un des examens les plus fréquents de cet organe. En échographie prophylactique, il est possible de reconnaître à temps une tumeur, un abcès ou des parasites en développement, de détecter d’autres maladies presque aussi complexes et de commencer le traitement à temps. En même temps, vous pouvez vérifier l’état du pancréas et de la vésicule biliaire.

Avant l'échographie, la préparation n'est pas nécessaire, il suffit de s'abstenir de manger des plats pouvant provoquer l'apparition de flatulences.

Bien sûr, l’échographie est l’une des méthodes d’examen les plus informatives, mais il serait faux d’ignorer les tests sanguins et de ne se fier qu’à l’échographie. Pour obtenir le tableau le plus complet de l'état du foie, vous devez utiliser toutes les méthodes disponibles de la clinique, où vous vous êtes tourné.

Préparation à l'étude

Pour que les tests de la fonction hépatique soient vrais, il faut prendre les précautions suivantes:

  • Au moins deux jours avant le test, refusez les boissons alcoolisées, ne mangez pas de gras, de frites, de fast food et de fast food;
  • Limiter strictement les efforts physiques, maintenir la tranquillité d'esprit, éviter les situations stressantes;
  • Au coucher, à la veille des tests, abstenez-vous de prendre un café ou un thé fort et, au dîner, mangez une portion de salade assaisonnée de yaourt naturel ou d’huile végétale, ou buvez un verre de lait écrémé accompagné d’un sandwich aux légumes;
  • Le jour du test, évitez de fumer et de boire de l'alcool, ne prenez aucun médicament (une exception est faite uniquement lorsque vous avez besoin d'un médicament en particulier);
  • De plus, ce jour-là, vous devrez vous passer du petit-déjeuner - les prises de sang doivent être prises à jeun.

Malgré le fait que beaucoup de personnes sur le point de passer des tests sont nerveuses, se plaignent de maux de tête et de tremblements au genou, et n’avalent pas quelques comprimés de tsitramon ou d’extrait de valériane, cela ne devrait pas être fait: la probabilité que le résultat soit inexact est trop grande. Pour éviter de devoir faire des tests deux fois, même le soir, retirez les cartons de la table de chevet avec:

  • L'aspirine;
  • La citramone;
  • Le paracétamol;
  • La phénytoïne;
  • Les antidépresseurs;
  • Les barbituriques;
  • Médicaments hormonaux;
  • Moyens de stimulation du pancréas;
  • Antibiotiques.

Où passer des tests?

Vous pouvez passer des tests comme dans les cliniques publiques et contacter le laboratoire privé. Les deux options ont leurs avantages et inconvénients, qui contacter - vous décidez:

  • Dans une institution publique, les analyses sont susceptibles d'être gratuites ou extrêmement bon marché (moins de 100 roubles), tandis que l'entrepreneur privé devra payer en outre un montant assez élevé;
  • Les résultats du test seront disponibles le même jour si vous vous rendez au laboratoire, contrairement à la clinique, où les résultats peuvent être attendus plus d'une semaine;
  • L’exactitude de l’étude est beaucoup plus faible dans les institutions bon marché et budgétaires qui ne sont pas dotées d’équipements modernes;
  • Un laboratoire privé peut comparer les résultats obtenus avec les tests européens brevetés, qui, comme le montre la pratique, sont d'un ordre de grandeur plus précis que ceux du marché national;
  • En règle générale, dans les cliniques privées, le personnel est plus qualifié, car les conditions de travail sont plus acceptables et les exigences imposées aux employés sont plus strictes.

Si vous disposez de suffisamment d’argent ou si un test ne tolère pas le temps, il est préférable de contacter le laboratoire. Dans d'autres cas, les institutions de l'État suffisent.

Surveillez votre santé, passez des tests régulièrement et soyez en bonne santé!

Les avis

Chers lecteurs, votre avis compte beaucoup pour nous. Nous nous ferons donc un plaisir de revoir le test du foie dans les commentaires. Cela sera également utile aux autres utilisateurs du site.

Veniamin, Perm:

Avant de consulter un hépatologue, un assistant médical bien connu m'a conseillé de passer plusieurs tests: sanguin (commun), biochimique (pour le sucre, la bilirubine, les protéines totales et un peu plus, tous écrits en abréviations), de passer à une échographie du péritoine, de prélever du sang pour l'hépatite. B et C, vérifiez la présence de parasites. Je suis passé dans ma clinique, mais autant que je sache, c'est possible dans des cliniques privées.

Nadezhda, Ekaterinbourg:

Dans notre famille, de nombreux parents sont morts d'une cirrhose du foie - non pas à cause de l'alcoolisme ou de quelque chose du genre, mais apparemment d'une prédisposition génétique. Sachant cela depuis mon enfance, je panique terriblement si mon foie est légèrement épaissi et si je vomis ou si je vomis de la bile (lors de fortes chaleurs, cela arrive souvent avec moi) - c'est tout, je commence à comprendre de qui je vais témoigner. Dieu merci, vous pouvez maintenant acheter des tests rapides et au moins vérifier l'hépatite sans demander de congé. Ceci est mon salut. J'en achète quatre à la fois, deux chacun. Juste pour deux mois suffit.

Quels tests faut-il prendre pour vérifier le foie?

Un inconfort ou des douleurs récurrentes dans l'hypochondre droit peuvent signaler des problèmes hépatiques. Afin de détecter la pathologie en temps opportun, il est nécessaire de procéder à un examen complet. Comment vérifier le foie, quels tests réussir et à quel médecin s'adresser - ces questions se posent à quiconque est confronté à la nécessité de contrôler cet organe.

Diagnostic général

Il existe de nombreuses pathologies du foie. Ce sont des troubles fonctionnels et des processus inflammatoires. Les maladies peuvent toucher non seulement le parenchyme, mais également les voies biliaires, le système circulatoire et les systèmes associés. De quoi avez-vous besoin pour vérifier le foie?

Pour le diagnostic principal, vous devez contacter votre médecin, votre gastro-entérologue ou votre hépatologue pour élaborer un plan d’enquête. Le médecin recueille l'anamnèse, effectue une inspection visuelle, palpe l'abdomen et révèle les signes extérieurs de la présence de pathologies hépatiques. Lors de la première admission, le thérapeute rédige les instructions pour les analyses de sang en laboratoire.

Un pourcentage élevé de maladies du foie est déterminé en prenant une numération sanguine complète lors du prochain examen médical ou lors du diagnostic d'autres pathologies.

Diagnostic de laboratoire

Les maladies du foie et de la vésicule biliaire sont diagnostiquées à l'aide de tests sanguins de laboratoire.

À la première étape de l’enquête, trois analyses sont nécessaires:

  • numération globulaire complète;
  • dépistage biochimique;
  • analyse des marqueurs de l'hépatite.

Selon les résultats de ces études, le spécialiste détermine l’état du corps. En cas de divergence, des tests de laboratoire et des tests instrumentaux supplémentaires sont prescrits pour clarifier la nature de la maladie.

Test sanguin général

L’analyse clinique générale du sang (UAC) permet d’évaluer l’état des principaux indicateurs, ce qui peut indiquer la présence d’un processus négatif dans le foie et les organes apparentés.

Les indicateurs suivants sont importants pour le diagnostic:

  1. ESR. Les valeurs élevées de cet indicateur (de 8 et plus) montrent la présence de processus inflammatoires dans le corps.
  2. Hémoglobine (HB). Un niveau bas (à partir de 110 et au-dessous) est un indicateur d'anémie, qui peut apparaître lors de la mort massive de globules rouges. Une hémochromatose peut entraîner des taux élevés d'hémoglobine.
  3. Plaquettes. Un contenu faible indique une violation du foie et des saignements internes possibles.
  4. Les leucocytes. Les neutrophiles et les basophiles sont en excès dans les processus inflammatoires chroniques et aigus du parenchyme.

Le coagulogramme, l'un des indicateurs de l'ALK, vous permet d'évaluer la coagulation sanguine. Si l’étude révèle une violation de la coagulabilité, cela indique également le développement possible de maladies du foie.

Criblage biochimique

Si une numération globulaire complète suggère la présence d'une maladie du foie, le dépistage biochimique fournit un tableau diagnostique plus complet. Quelles analyses sont biochimiques? Pour déterminer les indicateurs utilisés, test de cinétique UV et tests immunologiques enzymatiques (méthodes colorimétriques, photométriques et enzymatiques).

L'analyse biochimique comprend la détermination d'échantillons de foie et d'indicateurs supplémentaires:

  • aminotransférase ALT et AST;
  • phosphatase alcaline (phosphatase alcaline);
  • la gamma-glutamyl transpeptidase (GGT);
  • la bilirubine totale;
  • bilirubine directe (conjuguée conjuguée);
  • la bilirubine libre;
  • albumine.

Le dépistage avancé comprend la détermination de la lipase, de la cholinestérase, de l’urée et de l’indice de prothrombine. L'analyse biochimique révèle des troubles fonctionnels du foie et de la vésicule biliaire et permet également de différencier les pathologies du foie des maladies d'autres organes de la cavité abdominale.

Aminotransférase

L'alanine aminotransférase (ALT) et l'aspartate aminotransférase (AST) appartiennent à un groupe d'enzymes impliquées dans l'interaction du métabolisme des protéines et des glucides. Les réactions les plus actives impliquant ces transaminases se produisent dans le foie. En présence de dommages ou d'inflammation dans la glande, les cellules sont activement détruites.

En conséquence, les transaminases ALT et AST sont activement libérées dans le sang en quantité bien supérieure à la norme.

Une ALT élevée est un marqueur direct de la présence de lésions du parenchyme et indique une lésion massive d'hépatocytes. L'AST peut augmenter à la fois dans les maladies du foie (hépatite, cirrhose) et dans les pathologies cardiaques.

Différencier la valeur des transaminases aide ratio d'indicateurs:

  • si ALAT et AST augmentent parallèlement ou si la valeur de l'ALAT est plus élevée, il s'agit alors d'une lésion du foie;
  • si le niveau d'AST augmente, avec une valeur normale d'ALAT, c'est le signe du développement d'une pathologie cardiaque.

Gamma Glutamyl Transpeptidase

Cette enzyme est analysée pour évaluer l'état fonctionnel du foie et du système biliaire. La norme GGT va de 5 à 60 UI / l. La concentration principale de l'enzyme est concentrée dans le foie et les reins. Les processus inflammatoires dans les tissus parenchymaux et les voies biliaires provoquent une forte libération de GGT dans la circulation sanguine, où son niveau élevé est observé.

Phosphatase alcaline et lipase

Ces enzymes vous permettent d’en savoir plus sur l’état de la vésicule biliaire et des conduits. Un excès du taux de phosphatase alcaline (20 à 140 UI / l) apparaît si le canal biliaire est enflammé ou si le canal est bouché. La lipase fonctionne en parallèle avec la bile. Il aide à décomposer les graisses et à transporter les acides gras jusqu'aux tissus. Des taux élevés de lipase sont observés lors d’une cholécystite, cirrhose biliaire primitive.

Bilirubine

Le composant principal de la bile. L'augmentation de la bilirubine totale et directe supérieure à la norme (5 - 30 µmol / l) est due à une lésion des hépatocytes, à la mort excessive de globules rouges ou à une obstruction des voies biliaires.

Albumine

L'albumine sérique est produite dans le foie et sert à lier la bilirubine, les acides gras et les sels. La valeur de référence de l'albumine est comprise entre 25 et 50 g / l. Une diminution de cet indicateur entraîne la formation d'une grande quantité de bilirubine toxique non liée et indique une inflammation du foie.

Marqueurs de l'hépatite

Un test hépatique doit inclure un test d'hépatite. Elle est réalisée en utilisant la définition des marqueurs - anticorps spécifiques qui apparaissent dans le sang en présence d’agents pathogènes de l’hépatite.

Les immunoglobulines, qui sont produites par l'organisme en réponse à l'activité d'agents viraux étrangers, jouent un rôle dans les marqueurs. Le sang pour l'hépatite peut être examiné à l'aide de tests spéciaux utilisant les méthodes PCR et ELISA.

Le tableau montre les types d'hépatite et les types de tests à vérifier:

Quels tests dois-je passer pour vérifier le foie?

La maladie du foie se manifeste de différentes manières en fonction de la pathologie spécifique.

Il existe un certain nombre de symptômes permettant de suspecter une hépatite, une dyskinésie biliaire, une cirrhose ou des néoplasmes pathologiques dans le parenchyme hépatique.

Cependant, le diagnostic de certains symptômes ne suffit pas - il est nécessaire de mener une série d'études de diagnostic. À cet égard, beaucoup ont des questions concernant les méthodes de recherche elles-mêmes.

Les plus populaires sont:

“Comment vérifier le foie en utilisant l'analyse? Quels tests doivent passer pour vérifier le foie? Tests hépatiques: lesquels à prendre et lesquels sont optionnels? Quels tests doivent passer pour vérifier le foie? Quelle analyse montre l'état du foie? Quels tests dois-je passer pour vérifier le foie? Quels tests sont effectués pour vérifier le foie? "

Dans cet article, nous tenterons de répondre à ces questions et de vous indiquer les tests à réussir, à vérifier le foie et à vérifier le fonctionnement du foie, si les tests donnent une image incomplète du diagnostic.

Biochimie

Cette technique est l'une des plus courantes dans la détection des maladies du foie. Si nous discutons des tests à passer pour tester le foie, il est tout d'abord logique de rappeler l'analyse biochimique. Il donnera des réponses à ces questions populaires «Quels tests pour le foie devraient être testés» et «Quels sont les tests hépatiques normaux». Examinons en détail les indicateurs les plus importants:

  • aspartate aminotransférase - cette enzyme est activement impliquée dans le métabolisme des protéines. Une aspartate aminotransférase élevée est plus susceptible d'indiquer une forme aiguë d'hépatite ou de cancer du parenchyme hépatique. La limite supérieure de la norme pour les femmes est de 30 unités / l, pour les hommes - 40 unités / l;
  • l'alanine aminotransférase est une enzyme du foie qui participe également au métabolisme des protéines. Son contenu dans le sang augmentera à mesure que le nombre de décès d'hépatocytes augmente, de sorte que son contenu élevé indique les mêmes maladies que dans le cas de l'aspartate aminotransférase. Chez les femmes, le contenu de cette enzyme est normal ne doit pas dépasser 30 unités / l, et chez les hommes - 40 unités / l;
  • La phosphatase alcaline est un groupe d’enzymes qui participe à la séparation de l’acide phosphorique de ses fractions organiques. Une augmentation de la phosphatase dans le sang indique la possibilité d'une tumeur maligne. Chez les femmes, le contenu de cette enzyme est normal ne devrait pas dépasser 105 unités / l, et chez les hommes - 130 unités / l;
  • bilirubine commune - pigment formé lors de la décomposition de l'hémoglobine et responsable de la couleur jaune. Avec la défaite des hépatocytes, la bilirubine totale dans le sang augmentera, par conséquent, le médecin peut suspecter une hépatite ou une cirrhose. Parfois, vous pouvez trouver une augmentation de cet indicateur et de la maladie de calculs biliaires. Le taux de cet indicateur varie de 3,5 à 17,5 µmol / l;
  • La bilirubine directe est une fraction de la bilirubine totale. Son augmentation est observée en violation de l'écoulement de la bile. Le taux de bilirubine directe est en moyenne de 0 à 3,5 µmol / l;
  • La bilirubine libre est la différence entre les valeurs de bilirubine totale et directe. Elle augmente avec la dégradation des globules rouges, caractéristique de la stagnation de la bile, de l'inflammation des hépatocytes et de l'anémie hémolytique. Avec une maladie du foie, la bilirubine sera élevée. Les valeurs de la norme de cet indicateur sont en moyenne de 9,5 à 18,5 µmol / l;
  • L'albumine - cette protéine sanguine de base est produite dans le foie, donc une diminution de cet indicateur est plus susceptible d'indiquer la mort du tissu hépatique ou une altération des processus d'absorption, ce qui est souvent observé dans la cirrhose. Les valeurs normales d’albumine sont comprises entre 35 et 55 g / l;
  • La cholinestérase est un groupe d'enzymes acides carboxyliques produites dans le foie. Pour toute maladie du foie, ce chiffre sera sous-estimé. Le taux est de 5000-12500 u / l;
  • L’indice de prothrombine est l’un des indicateurs de base de l’examen hématologique standard, qui reflète la coagulation sanguine. Étant donné que la prothrombine est synthétisée dans le foie, une diminution des valeurs normales sera en quelque sorte associée à une altération des capacités fonctionnelles de cet organe. Le taux de cet indicateur est 75-142%

Après l'analyse du foie, le décodage prend en moyenne une journée. Plusieurs groupes d’enzymes étant examinés simultanément dans l’analyse biochimique du sang, on peut dire qu’il s’agit d’une analyse des enzymes hépatiques. Bien que les tests pour tester le foie soient différents, l'analyse biochimique est une priorité.

En général, les tests pour le foie (comme on les appelle chez les gens ordinaires) dépendent en grande partie du fait que le médecin soupçonne la présence d'une hépatite virale, en fonction du tableau clinique.

Lors de la planification d'un examen du foie, de tests et d'autres procédures de diagnostic, il est nécessaire de tenir compte de la nature virale possible de la maladie.

Méthode colorimétrique cinétique

Ce type de test sanguin est basé sur la détermination de la gamma glutamate transférase (GGT) dans le sang. C'est une protéine produite par le foie, dont l'activité augmente proportionnellement aux modifications pathologiques survenant dans le parenchyme hépatique. En outre, l'analyse du foie gt vous permet de déterminer combien le patient abuse de l'alcool.

Cette étude est très sensible à la définition de la cholestase, elle est donc souvent utilisée en cas de suspicion de stase biliaire, ainsi que de dyskinésie biliaire.

Le fait est que l'activité de la gamma-glutamate transférase en violation de l'écoulement de la bile augmentera beaucoup plus tôt que celle de la phosphatase alcaline, dont nous avons déjà parlé, au sujet de l'analyse biochimique du sang.

Même en l'absence de pathologies du foie, l'utilisation de ces médicaments entraînera nécessairement une augmentation du taux de GGT.

De plus, la gamma-glutamate transférase se trouve non seulement dans les tissus du foie, mais également dans la rate, le pancréas et même dans le cerveau. Il n'est donc pas nécessaire de parler de la spécificité des modifications du niveau de cette protéine par rapport à une seule maladie.

Cependant, avec une approche intégrée de la nomination des analyses, lorsque les résultats d’une étude viennent en complément des résultats d’une autre, la méthode colorimétrique cinétique se justifie.

Échographie du foie

L'échographie permet de déterminer la présence de lésions traumatiques, d'invasions parasitaires, ainsi que d'hypertrophie du parenchyme hépatique, accompagnée de maladies telles que la cirrhose ou l'hépatite.

En outre, une échographie hépatique peut détecter la présence d'abcès ou de tumeurs oncologiques, tant malignes que bénignes.

Avant de procéder à une échographie du foie, il est nécessaire de s'abstenir de manger des aliments augmentant la formation de gaz au moins une journée, car la précision de la recherche diminuera avec le météorisme.

Cela signifie que le patient devra se limiter aux produits laitiers et ne pas manger de pain noir, de légumes, de viande grasse. Il est également nécessaire de prendre en compte que même avec l'utilisation de l'échographie hépatique, les tests ne perdent pas leur pertinence. Chaque étude est complémentaire.

Tests de marqueurs d'hépatite virale

Pour ceux qui souhaitent vérifier le foie, les tests constituent une dépense assez importante, le médecin ne se limitant pas à la désignation d'une étude biochimique ou d'une échographie.

Comme les tests pour les maladies du foie sont très variés, ne vous fiez pas à la fiabilité d’une seule méthode.

Il existe des tests hépatiques, des transaminases, des marqueurs des hépatites de type B et C.

Par exemple, si vous suspectez une hépatite virale, il est conseillé de mener une étude sur le contenu de marqueurs spécifiques. Les immunoglobulines, protéines spécifiques souvent appelées anticorps, sont responsables de l'état de notre système immunitaire.

Ces protéines sont produites par notre corps pour éliminer l'activité d'agents étrangers qui déclenchent le développement d'une infection. Pour chaque maladie, ces anticorps seront spécifiques.

Par conséquent, lorsque des anticorps contre l'hépatite virale sont détectés, le patient est plus susceptible d'être dirigé vers un médecin spécialisé dans les maladies infectieuses. Habituellement, les résultats peuvent être trouvés dans les 24 heures.

Comment vérifier le foie en utilisant l'analyse: que dois-je prendre?

La plupart des gens souffrent d'une maladie du foie, quelqu'un leur prête attention et s'adresse à un médecin, tandis que d'autres restent avec leurs problèmes et s'attendent à ce que tout aille bien.

Bien sûr, cela ne se produit pas, toute maladie a son début, sa rémission et sa chronicité en cas de traitement tardif.

Pour éviter cela, il est nécessaire de consulter un médecin dès les premiers symptômes d'une lésion. Votre médecin vous prescrira les tests nécessaires pour le foie, avec lesquels vous pourrez déterminer la gravité de la maladie.

Les tests hépatiques permettront d’indiquer visuellement une pathologie. Vérifier ne prend pas beaucoup de temps.

Quelles sont les maladies du foie?

En ce qui concerne la lésion, dans la plupart des cas, les personnes souffrent de troubles biliaires (dyskensie biliaire, cholécystite calculeuse et non calculeuse).

Les maladies du foie sont les plus diverses, parmi lesquelles:

Maladie de Wilson - Knovalova

  • troubles fonctionnels du système biliaire:
  • cholécystite;
  • cholangite;
  • maladie de calculs biliaires;
  • hépatite A, B, C, genèse auto-immune;
  • hépatite médicamenteuse ou toxique;
  • maladie grasse non alcoolique;
  • Maladie de Wilson - Knovalova;
  • maladie alcoolique du foie;
  • cirrhose du foie;
  • Le syndrome de Gilbert.

Pour effectuer efficacement le diagnostic et le traitement, il est nécessaire de passer des tests pour le foie. Tout changement sera visible dans le sang, certaines enzymes augmenteront, un nombre croissant d'indicateurs normaux apparaîtra.

Manifestations cliniques de la maladie du foie

Les troubles fonctionnels du système biliaire résultent d'un dysfonctionnement moteur et tonique de la vésicule biliaire, des voies biliaires et des sphincters. Il n'y a pas de dégâts organiques.

Celles-ci comprennent: la dyskinésie biliaire de type hypo ou hyperkinétique. Tout dépend de la prédominance du système nerveux sympathique ou parasympathique chez une personne. Ce dysfonctionnement peut survenir à la fois principalement et en raison de troubles hormonaux.

Les manifestations cliniques de la dysfonction biliaire: douleur aiguë à court terme dans l'hypochondre droit, qui se produit plusieurs fois par jour. Parfois, il y a des vomissements, des nausées, des ballonnements. Si c'est une forme hypotonique, alors la douleur est constante, le personnage gémissant. Il y a des éructations dans l'air et un goût amer dans l'entreprise.

Symptômes de la cholécystite: la température monte à 37-38 degrés Celsius, il y a une douleur dans le foie, des vomissements de bile, des ballonnements, des démangeaisons de la peau. Le médecin détermine les symptômes pathognomoniques de la cholécystite.

L'hépatite se caractérise par un jaunissement de la peau et des muqueuses, une urine foncée, des selles incolores, une lourdeur dans l'hypochondre droit. Peut-être l'apparition d'hémorragies ponctuelles, une augmentation de la taille du foie et de la rate.

Tests pour réussir

Comment vérifier la fonction hépatique et son état? Le plus souvent, un test sanguin général et biochimique et un examen instrumental supplémentaire sont prescrits, indiquant la structure du foie (échographie, biopsie du foie).

Quels indicateurs doivent être étudiés dans l'analyse biochimique du sang:

  1. Alanine aminotransférase (la norme est de 10 à 40 U / l).
  2. Aspartate aminotransférase (la norme - 10-30 U / l).
  3. Phosphatase alcaline (normale - jusqu'à 270 U / l).
  4. Gamma-glutamyltransférase.
  5. Albumine (norme - 35-50 g / l).
  6. Protéine totale (normale - 68-85 g / l).
  7. Bilirubine totale (normale - 8,5-20,5 µmol / l).
  8. Bilirubine libre (normale - 1,7-17,1 µmol / l).
  9. Liaison à la bilirubine (norme - 0,86-5,1 µmol / l).
  10. Temps de prothrombine.
  11. Alpha2-gamma globulines.
  12. Séromucoïdes et acides sialiques.
  13. Protéine C-réactive.
  14. Fibrinogène.
  15. Alma amylase (normale - 25-125 U / l).

En cas de suspicion d'hépatite, il est nécessaire d'indiquer, outre les principaux indicateurs, des marqueurs de l'hépatite virale, des autoanticorps, de la feritine, de la transferrine, de la céruloplasmine et de l'alpha-fétoprotéine.

Test sanguin d'hépatite

Examen instrumental prescrit pour la cholangite, la cholécystite, les calculs biliaires, l'hépatite. Ce qui est exactement nécessaire pour passer des tests afin de déterminer la cause de la maladie, nommez un médecin.

Pour vérifier l'état général du corps dans une maladie donnée, vous devez passer des tests sanguins comprenant du glucose, de la créatinine, de l'urée, du potassium, du sodium et du calcium. Vous pouvez également les vérifier en passant l'analyse biochimique.

Interprétation des résultats d'analyse

Si les tests sanguins sont normaux, il n'y a rien à craindre. Et s'il y a des changements, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Le plus souvent, les indicateurs ci-dessus seront augmentés. Qu'est-ce que cela signifie, quel est l'état d'une personne?

  • Le déchiffrement d'une augmentation d'albumine dans le sang indique un trouble fonctionnel du foie, des valeurs réduites indiquent un processus chronique.
  • Déchiffrement des protéines totales dans le sang: une augmentation est caractéristique de toutes les maladies du foie lorsque la synthèse des protéines est altérée.
  • Interprétation de la bilirubine totale liée et non liée: augmente avec les lésions des hépatocytes (cellules du foie) avec des toxines, des agents inflammatoires, avec le développement d’une tumeur du foie, une obstruction des canaux intrahépatiques ou extrahépatiques (avec une maladie des voies biliaires).
  • Interprétation de la phosphatase alcaline: augmente lorsque le système hépatobiliaire est infecté par une cholestase (avec jaunisse obstructive, hépatite virale, cirrhose, tumeurs).
  • La transcription de l'indice C-réactif - l'apparence (+) indique un processus inflammatoire. Cela peut être dit avec l'augmentation des acides sialiques, séromucoïde et fibrinogène.

Conclusions

Les résultats des tests hépatiques peuvent indiquer un problème qui peut être résolu, prescrivent les médicaments ou la chirurgie nécessaires.

Le décodage se fait de 2 à 5 heures. Quelle que soit la maladie, il existe une solution, même s'il s'agit d'un cancer. Les indicateurs seront en mesure de guider le médecin dans la poursuite des tactiques de prise en charge du patient.

Il vous semble toujours que RESTAURER LE FOIE est impossible?

À en juger par le fait que vous lisiez ces lignes maintenant, la victoire dans la lutte contre les maladies du foie n’est pas encore de votre côté...

Et avez-vous déjà pensé à la chirurgie et à l'utilisation de médicaments toxiques annoncés? Cela est compréhensible, car ignorer la douleur et la lourdeur du foie peut avoir de graves conséquences. Nausées et vomissements, peau jaunâtre ou grisâtre, goût amer dans la bouche, assombrissement de la couleur de l'urine et diarrhée... Tous ces symptômes vous sont familiers.

Mais peut-être est-il plus correct de traiter non pas l'effet, mais la cause? Lisez l'histoire d'Alevtina Tretyakova sur la manière dont elle a non seulement géré la maladie du foie, mais l'a également restaurée.... Lire l'article >>

Faites-nous savoir - mettez une noteTéléchargez...

Quels tests doivent passer pour vérifier l'état du foie?

Quels tests devez-vous passer pour contrôler le foie et éliminer la douleur du côté droit? Cette question inquiète beaucoup, car le foie est un filtre naturel. Au cours de la journée, elle traverse de nombreux composants et nettoie le corps.

Ce corps produit des acides gras, grâce auxquels les graisses sont absorbées. De nombreux médecins considèrent le foie comme unique, car avec le temps, il a tendance à régénérer ses tissus après une inflammation ou une blessure.

Mais cela ne signifie pas que vous pouvez vous soigner vous-même et ne pas surveiller l'état du foie.

Comment commencer un test de foie

Le contrôle doit être fait chaque année. Vous pouvez contacter n'importe quel hôpital et votre médecin vous prescrira les tests nécessaires. Pour écrire une référence, il doit d'abord vous examiner et évaluer l'état général.

Le thérapeute palpe la région du foie et de l'estomac afin d'identifier plus précisément les points douloureux et de reconnaître les symptômes pour un diagnostic préliminaire.

Après l'examen, le médecin vous donnera des recommandations concernant les tests qui vous aideront à tirer une conclusion et à établir un diagnostic.

Au cours de l'examen, différents tests peuvent vous être attribués en fonction de votre état. Tout d'abord, le médecin prescrit une analyse de sang générale ou biochimique. La première analyse indiquera l'état de l'organisme dans son ensemble, et la seconde parlera du foie. Indicateurs qui déterminent le test sanguin biochimique:

  • niveau de sucre;
  • phosphatase alcaline;
  • AST (aspartate aminotransférase);
  • ALT (alanine aminotransférase);
  • la créatinine;
  • l'urée;
  • test au thymol;
  • une protéine;
  • GGT.

Après avoir effectué une analyse de sang, votre médecin pourra vous prescrire un traitement ou un examen complémentaire. Le deuxième scénario est possible si l'analyse biochimique a révélé une pathologie. Une image complète peut être obtenue en utilisant les méthodes d'enquête suivantes:

  • Échographie;
  • biopsie du foie;
  • IRM du foie;
  • la scintigraphie;
  • marqueurs pour l'hépatite.

Pour commencer, un test sanguin de routine est prescrit au patient qui se plaint de douleur et de pression du côté droit. Dans ce cas, le fonctionnement du foie est contrôlé par trois indicateurs principaux:

  1. La gamma-glutamyl transpeptidase, ou GGT (gamma-GT).
  2. L'enzyme alanine aminotransférase ou ALT (GPT (= ALT)).
  3. L'enzyme aspartate aminotransférase ou ACT (GOT (= AST)).

Le plus souvent, le premier élément est un indicateur du niveau de transaminase AST et ALT. Si le foie est endommagé et doit être restauré, le niveau de telles enzymes dans le sang augmentera, ce qui devrait vous réveiller pour que vous subissiez un examen et un traitement plus approfondis. Mais cette analyse à elle seule ne suffit pas: selon ses résultats, il est impossible de poser un diagnostic.

Des niveaux élevés d'aspartate aminotransférase et d'alanine aminotransférase peuvent également indiquer une maladie cardiaque ou le système squelettique.

Si l'excès de normes est insignifiant, cela peut s'expliquer par un trouble métabolique, la satiété ou la prise de certains médicaments. Chaque cas est individuel.

Pour les femmes, le taux de transaminases est de 10 à 35 U / l et de 10 à 50 U / l pour les hommes.

En examinant le foie, vous pouvez vérifier les reins. L'analyse en laboratoire de la quantité d'enzyme GGT dans le sang montre des anomalies dans le foie, le pancréas ou les reins.

Un indicateur normal pour les hommes est le résultat jusqu'à 66 U / l, et pour les femmes jusqu'à 39 U / l.

Si le niveau de l'enzyme GGT est élevé, cela indique la présence d'une hépatite virale aiguë ou chronique, d'une obésité hépatique, d'une inflammation hépatique chronique non infectieuse résultant d'un alcoolisme ou d'une tumeur.

Très souvent avec des analyses de sang de laboratoire standard déterminent le niveau de bilirubine. Cette analyse montre la bilirubine directe, indirecte et totale.

Si nous considérons chaque indicateur séparément, alors l'enzyme totale est produite par la dégradation de l'hémoglobine ou d'autres composants qui composent le sang.

Ensuite, la bilirubine totale est convertie en une voie directe vers le foie, où elle est mélangée avec de l'acide glucuronique. L'enzyme obtenue est ensuite excrétée par les canaux biliaires et la bile.

La différence entre les taux de bilirubine directe et totale est indirecte. Pour les femmes et les hommes, les indicateurs de cette enzyme dans le sang doivent se situer dans les limites suivantes: total - moins de 19 micromoles / l, moins de 5 micromoles / l.

Si le taux est dépassé plusieurs fois, cela indique qu'une étape de la formation de cette enzyme a été violée.

Le plus souvent, une telle analyse révèle une maladie hépatique aiguë chronique, une maladie de calculs biliaires, des tumeurs, une inflammation ou un rétrécissement des voies biliaires, un cancer et indique également un empoisonnement.

L'analyse biochimique du sang mentionnée ci-dessus, qui incluait l'élément permettant de déterminer le niveau de créatinine. C'est ce que l'on appelle le produit final, qui est obtenu à la suite du métabolisme des protéines.

Si une personne est en bonne santé, la kératinine est complètement éliminée par le corps, en passant par les reins. Si vous avez la possibilité de contrôler les reins avec le foie, utilisez-la.

Le niveau de créatinine dépend de la masse musculaire de chaque personne. Les chiffres pour les hommes et les femmes varient considérablement.

Dans le premier cas, le taux de kératinine compris entre 44 et 97 µmol / l est considéré comme la norme et, dans le dernier cas, entre 44 et 80 µmol / l. Si ces chiffres dépassent la norme, il s'agit alors d'une indication directe d'insuffisance rénale et d'autres maladies similaires. Mais le niveau de l'enzyme dans le sang n'augmente que lorsque la fonctionnalité rénale est limitée à plus de 50%.

Le test sanguin comprend la détermination du niveau d'acide urique, qui indique également l'état du foie et des reins. C'est le produit final de l'échange de purines, qui est synthétisé dans le foie et dont plus de la moitié est excrété par les reins.

Si son niveau chez les femmes dépasse 357 µmol / l, et chez les hommes, il est de 381 µmol / l, il s'agit alors d'une violation associée au fonctionnement des reins.

Un excès d'acide urique peut se déposer dans les articulations, provoquant la goutte, une néphropathie ou une arthrite chronique.

Un autre indicateur de l'analyse indique la quantité d'urée. C'est un produit du métabolisme des protéines. L'urée étant excrétée à près de 90% par les reins, son contenu indique également leur fonctionnalité.

Cet indicateur n’indique pas si clairement un petit écart, mais en cas d’insuffisance rénale aiguë, le niveau d’urée augmentera de manière plus significative que la kératinine. La norme est de 1,7 à 8,3 µmol / l ou 10 à 50 mg / dl.

Toutefois, en comparant les résultats de leur analyse avec les normes susmentionnées, il convient de garder à l’esprit que dans différents laboratoires, il peut exister différentes méthodes de recherche. Par conséquent, vous ne devriez pas avoir immédiatement peur des chiffres, mais il est préférable de contacter votre médecin, qui établira un diagnostic précis.

Aujourd'hui, tous les principaux tests visant à examiner le foie et les reins sont appelés tests hépatiques.

Vous pouvez les obtenir dans n'importe quel hôpital de votre région ou dans des cliniques privées. L'essentiel - faire une analyse l'estomac vide, après avoir nettoyé votre corps la veille.

Après tout, pour vérifier le foie et les reins, les analyses sanguines de routine ne suffisent souvent pas.

Quels tests vous devez passer pour vérifier le foie

Le diagnostic et le traitement opportuns de la plupart des maladies permettent d’éviter le développement indésirable de maladies chroniques ou la survenue de complications au cours du traitement.

Il en va de même pour le foie. Des tests effectués dans le temps, confirmant le développement de toute maladie, aideront le patient à déterminer la nature du développement de la maladie, ainsi que son image du développement, prévenant les stades actifs.

Les principaux symptômes qui devraient amener une personne à diagnostiquer la fonction hépatique devraient être les symptômes suivants:

  • jaunissement de la peau avec une détérioration générale de son état;
  • inconfort dans l'hypochondre droit;
  • augmentation de la fatigue et de l'irritabilité;
  • plaque sur la langue et goût aigre dans la bouche, etc.

Tests de maladies du foie

Vous pouvez comprendre quels tests vous devez passer pour contrôler votre foie, vous pouvez contacter votre médecin ou obtenir des conseils professionnels directement au laboratoire pour recevoir des tests.

Malheureusement, nous sommes tous parfois malades, nous avons besoin de soins médicaux et de certains tests.

Dans les meilleures conditions, chacun devrait avoir son propre médecin de famille, qui à son tour enverra un diagnostic, identifiera rapidement le développement de certaines maladies et vous rappellera toujours les règles de base du test de dépistage.

L’analphabétisme «analytique» existe même. On ne peut pas le comprendre. Les médecins expliquent mal comment se préparer à un diagnostic particulier, sinon les gens ne se soucient pas vraiment de leur santé ni de celle de leur vie. D'une manière ou d'une autre, rappeler à nouveau comment réussir des tests sanguins pour le diagnostic des maladies du foie ne sera pas superflu.

Tests pour les tests hépatiques

Les tests hépatiques sont considérés comme l'analyse principale et la plus courante. Une personne peut passer des tests sur son lieu de résidence ou dans des cliniques payantes (laboratoires privés).

Les résultats des tests doivent être montrés au médecin qui vous a référé (ce sont le plus souvent un thérapeute, un spécialiste des maladies infectieuses, un gastro-entérologue).

Après avoir subi des tests de base, le médecin peut prescrire des études supplémentaires sur le corps du patient afin de diagnostiquer avec précision et de procéder aussi rapidement que possible au traitement le plus efficace des affections du foie.

Règles pour donner du sang pour des tests hépatiques

  1. Vous pouvez donner votre sang au plus tôt 12 heures après le dernier repas.
  2. Le dîner à la veille de l'analyse doit être léger et non alcoolisé. De cigarettes doivent également être abandonnés.
  3. Les efforts physiques intenses, la course à pied, les traitements thermiques (comme les saunas, les bains) sont également exclus.
  4. Des analyses de sang sont toujours effectuées avant la radiographie, massage.
  5. Même si vous prenez des pilules depuis longtemps, il est préférable de ne pas prendre une seule dose de médicament avant un test sanguin, le résultat sera donc plus précis.
  6. Si vous ne donnez pas de sang pour la première fois au cours du même traitement, il est préférable de faire un don de sang en même temps.
  7. Si vous vous rendez au laboratoire depuis longtemps, il est préférable de vous asseoir tranquillement pendant environ 10 minutes avant de procéder à l'analyse pour retrouver une respiration et un pouls normaux.

Tests sanguins de base

  1. Tests hépatiques. Vous devrez donner jusqu'à 10 ml de sang veineux. Dans ce cas, le résultat sera la norme: environ 8,5 à 0,5 μm / l. Vous devez en outre attirer votre attention sur un indicateur tel que le contenu de la transfo aminase, le contenu limitant varie en fonction du sexe, mais vous pouvez en moyenne prendre jusqu'à 2 unités. Le niveau d'AsAT varie de 1 à 7 unités.

Si à cette étape, des anomalies sont détectées, mais votre médecin vous dirige vers une étude plus détaillée. La composition biochimique du sang est analysée (cette étude permet d'identifier l'hépatite). À ce stade, il est également important d’exclure toute déviation dans les analyses.Un groupe d’analyses biochimiques combine l’acquisition de données sur de tels indicateurs: AsAT (peut indiquer l’apparition d’un ictère dans le corps humain), ALAT (un dépassement de cet indicateur peut indiquer une atteinte hépatique avec hépatite chronique, la présence de tumeurs jaunisse stagnante).

Lorsque l'analyse montre une augmentation du niveau de phosphatase alcaline, les médecins établissent vraisemblablement un diagnostic: les maladies tumorales. Gamma GT est l'indicateur normal uniquement si le foie, le pancréas et d'autres organes du tractus gastro-intestinal sont en bonne santé.

Analyse des marqueurs du foie

Si la biochimie a montré des anomalies, mais qu'il n'y a pas assez de données pour établir un diagnostic précis, le patient sera référé pour cette analyse. Cela éliminera avec précision les soupçons d'hépatite.

Le sang est également prélevé dans une veine à jeun. Le principe d'action des marqueurs: en raison de la présence d'anticorps dans le sang contre l'hépatite de formes différentes, les résultats devraient être tous négatifs. Si, Dieu nous en préserve, cette maladie est confirmée, les données sur le stade de développement de l'hépatite et sa forme corroborent les résultats.

Tests de fonction hépatique supplémentaires

Le plus souvent, le groupe de tests de laboratoire est supporté par échographie ou IRM. Et si les déviations sont très importantes, affectant la structure et la correction du foie et en général, les patients subissent en outre une scintigraphie et parfois une biopsie (obtention d’un fragment naturel du tissu hépatique par une technique spéciale).

Le plus souvent, une biopsie est le processus suivant: le patient s’allonge sur la table médicale et libère la région du foie, le médecin utilise une aiguille pour percer le foie à l’aide d’une aiguille spéciale.

La procédure n’est pas la plus agréable, en particulier si une personne ne dit rien des médicaments qui affectent la coagulation du sang ou n’indiquent pas ses maladies chroniques. Rarement, mais une biopsie du foie peut entraîner des saignements et un renversement de la bile.

Il est impératif de surveiller votre état après cette analyse, si la température a augmenté ou si un malaise général s'est déclaré - il est préférable de demander immédiatement une assistance médicale.

Les principaux indicateurs qui caractérisent la santé du foie

  1. Albumine. Chez une personne en bonne santé, cette substance protéique est produite quotidiennement à raison de 70 à 80 g. Lorsque cette valeur est déjà inférieure à 60, c'est une bonne raison de traiter rapidement le foie. C’est l’albumine capable de déplacer des électrolytes et des substances médicinales, ainsi que des fonctions de contrôle de la pression sanguine dans le sang (valeur de cet indicateur), même pour les hommes et les femmes. Lorsque le niveau d'albumine est fortement réduit, la santé du foie et des reins est menacée.
  2. La bilirubine est un produit formé par le métabolisme des globules rouges (érythrocytes, hémoglobine), elle est divisée en 3 sous-espèces: directe, indirecte, commune. La teneur en bilirubine totale doit être inférieure à 18,5 mmol / l. Les sous-types restants de bilirubine sont évalués en association avec un indicateur général.
  3. L'alanine aminotransférase est une enzyme qui caractérise la santé de la glande hépatique et qui, lorsque son niveau est fortement surestimé, indique un processus inflammatoire important.
  4. L'AsAT catalyse le transfert de groupes amine avec la formation parallèle d'acides oxaloacétiques et glutamiques. Dans le corps de la femme, l’activité de cette enzyme est légèrement supérieure à celle des hommes et elle est analysée simultanément avec AlAT (une enzyme hépatique qui participe également au métabolisme des acides aminés). Si l'AST et l'ALT sont abondants dans le foie, cela signifie des processus destructeurs dans les cellules de cet organe.
  5. Les indicateurs de ChE (cholinestérase) sont analysés pour obtenir des résultats plus clairs. Si un patient reçoit des résultats avec une ChE sévèrement réduite, cela peut indiquer une maladie chronique, il est particulièrement dangereux qu’il s’agisse d’une cirrhose.
  6. La prothrombine caractérise la coagulation du sang: elle est synthétisée dans la glande hépatique, un écart par rapport à la norme permettant d'évaluer de manière assez précise le travail d'un organe.
  7. La lactate déshydrogénase est contenue dans le sérum et a un effet très grave sur le foie. Une hépatite aiguë est presque toujours confirmée, mais si le taux de lactate déshydrogénase augmente, cela peut également indiquer un blocage des vaisseaux sanguins avec une violation naturelle du flux de la bile.
  8. Les enzymes du groupe LF, contenues dans les membranes cellulaires et ayant de petites soies, aident à prévenir la libération de LPC dans le sang.La valeur normale de la FL est d'environ 90 unités. 1 litre de sang. Cependant, chez les femmes enceintes, le taux passe à 250 unités et même à 400 unités chez les adolescentes.

On sait depuis longtemps que le principal filtre du corps est le foie. Ce corps aide à nettoyer, neutraliser, absorber et stocker les substances qui vont à l'intérieur. Dans le même temps, même si le travail du corps est réduit et inhibé par des virus ou d’autres maladies, le foie est capable de se guérir. Cependant, il ne faut pas espérer que le foie puisse résoudre seul tous les problèmes.

La consultation opportune avec un spécialiste, ainsi que des tests réussis, qui détermineront avec précision l'état actuel de l'organe et poseront le diagnostic correct, faciliteront grandement la période de traitement et de récupération.

Si un patient traite déjà le foie une fois, il est recommandé de le soumettre chaque année à des tests de base, car le foie ne gêne pas le malade, il peut déjà commencer à se décomposer, mais la douleur ne se manifeste pas toujours aux stades les plus avancés.

Une attention particulière à vous-même et à votre santé peut vous aider dans les premiers stades du diagnostic de la maladie du foie sur les principaux symptômes primaires, mais vous devez toujours consulter un médecin, même lors de la prescription d'un test!

Comment vérifier le foie et le pancréas: quels tests devez-vous passer et comment identifier vous-même la pathologie?

Des accès douloureux, des vomissements et une sensation d'amertume dans la bouche sont familiers à tous ceux qui souffrent de maladies chroniques du foie. Le pancréas ne cause pas moins de problèmes à la moindre interruption du travail.

Cependant, le symptôme douloureux n'apparaît pas immédiatement, il indique plutôt que la maladie a commencé à progresser et que le traitement doit commencer immédiatement.

Après avoir identifié les premiers signes d’échec dans le travail de ces glandes, ce qui est très important pour la digestion et la formation du sang, il est possible non seulement d’éviter les crises de douleur aiguë et le traitement prolongé, mais également de se débarrasser complètement du risque en empêchant le développement du processus pathologique.

Au stade initial, un simple ajustement du régime alimentaire, des changements de mode de vie et du contrôle du poids permettent d'éviter des maladies potentiellement mortelles. La procédure de vérification de l’état du foie et du pancréas est simple, il est conseillé de choisir une heure par an et de la faire passer.

Comment vérifier le foie?

Le foie est comme un filtre dans lequel des substances nocives, des toxines, qui sont obtenues avec de la nourriture, sont respirées lors de la respiration, ici elles sont neutralisées et éliminées du corps.

L’état du système immunitaire dépend de cet organe, où les acides gras sont produits pour aider le corps à digérer les graisses, le glucose. Le laboratoire de chimie du foie est responsable de l’énergie obtenue à partir des aliments et neutralise jusqu’à 90% des poisons et des toxines.

Le danger est que la douleur dans les maladies du foie n'apparaisse qu'après des processus graves, souvent irréversibles.

L'endurance unique du corps et la capacité de le régénérer lui permettent de se battre pour la santé humaine.

Fatigue rapide, irritabilité, inconfort du côté droit sous les côtes, voilà tous les symptômes d’anomalies du foie au premier stade.

Vous pouvez vérifier son travail en utilisant plusieurs méthodes.

  • Dépistage - diagnostic: prélèvement sanguin dans une veine et investigation plus poussée des enzymes hépatiques qu'elle contient. La teneur élevée en aspartate aminotransférase (AST) et en alanine aminotransférase (ALT) dans le sang veineux signifie que la destruction des cellules des glandes a commencé. Une légère déviation indique un trouble métabolique.
  • Test sanguin général et biochimique: même avec une concentration normale en bilirubine totale, des processus pathologiques dans le foie augmenteront sa fraction conjuguée. Les indicateurs importants sont le niveau de sucre, de créatinine, de protéines.
  • Analyse d'urine: la présence d'urobiline indique des violations des processus dans le foie.
  • Une échographie montrera l'état du foie, les processus inflammatoires, les néoplasmes, la structure corporelle, la taille, en général, aidera le médecin à comprendre les situations controversées et à poser le bon diagnostic.
  • Les marqueurs d'hépatite éliminent l'infection.
  • La biopsie du foie est prescrite pour une étude complète des cellules suspectées de processus tumoraux, la cirrhose.

Souvent, une personne ne devient gastro-entérologue ou hépatologue que lorsque la douleur devient insupportable.

À ce stade, il n’est plus nécessaire de parler de guérison complète; au mieux, il existe un traitement de longue durée et un régime strict qui exclut les traitements épicés, gras, frits et salés.

Avec un diagnostic opportun et un traitement correctement sélectionné, la probabilité de guérison complète est de 80%.

Comment vérifier le pancréas?

Non seulement le foie, mais aussi le pancréas réagit à un régime alimentaire malsain et à un mode de vie malsain. Les processus pathologiques qu’il entraîne conduisent au développement de maladies dans lesquelles la vie du patient est menacée.

Un pourcentage très élevé de complications et de décès en cas de pancréatite aiguë, de tumeurs tumorales, de processus cancéreux. Le diagnostic précoce des maladies du pancréas est souvent la seule chance de sauver des vies.

Pour vérifier le pancréas aujourd'hui, utilisez les méthodes traditionnelles les plus récentes et les plus anciennes.

  • Analyse générale et biochimique du sang: élévation des taux de leucocytes, ESR évoquent un processus inflammatoire, bilirubine, gammaglobuline, séromucoïde sont importants pour le diagnostic et leur niveau sera élevé dans les maladies pancréatiques.
  • Analyse de l'activité enzymatique: le taux d'amylase dans le sang et l'urine, la lipase sérique, le trypsinogène, l'isoamylase dans le sang et l'urine indique non seulement la présence ou l'absence de la maladie, mais aussi le stade de développement de la maladie, qu'il soit aigu ou chronique..
  • Analyse des selles: changer la quantité de graisse, d'élastase, l'activité de la chymotrypsine vous permet de diagnostiquer une pancréatite chronique
  • L'échographie est l'étude la plus informative qui vous permet de "voir" la taille, la densité et les contours de la glande, le néoplasme.
  • L'angiographie aidera à éliminer l'oncologie.
  • Tomodensitométrie: montre de manière précise et claire les foyers de processus inflammatoires et autres, l’avantage de cette méthode et l’image volumétrique exacte de la glande qui permet d’étudier soigneusement l’organe.

Le pancréas est responsable du niveau d'insuline, du glycogène, de la production d'enzymes qui décomposent les protéines, les lipides et les glucides. Toute perturbation de son travail a donc un impact très négatif sur tous les organes et processus intervenant dans le corps. Mais cela ne vaut pas la peine d’essayer de faire un diagnostic vous-même, les symptômes de beaucoup de ses maladies sont trop similaires. Seul un médecin peut interpréter correctement les résultats de l'examen et choisir le bon traitement.

Quels tests doivent réussir?

Si vous ressentez une gêne dans l'hypochondre droit ou gauche, des douleurs ceinturées, des selles anormales, des nausées fréquentes, des vomissements, une sécheresse ou une amertume de la bouche, en particulier des modifications de la peau et des fleurs de mucus, il est nécessaire de consulter un thérapeute ou un gastro-entérologue pour vérifier leur couleur jaune. Habituellement, en présence de tels symptômes, prescrire:

  • test sanguin général et biochimique;
  • test de tolérance au glucose;
  • analyse d'urine;
  • analyse des matières fécales;
  • Échographie et en présence de signes de pathologie - IRM, biopsie.

Les recommandations et les rendez-vous des médecins doivent être soigneusement pris en compte en cas de non-respect de la norme. Le risque de développer des maladies difficiles à traiter est trop élevé, des symptômes alarmants apparaissent trop tard et le pourcentage de décès reste donc élevé.

Des échecs dans le foie et le pancréas peuvent être trouvés sans une visite chez le thérapeute et le gastro-entérologue.

Fatigue, faiblesse, inconfort après avoir mangé des aliments gras, douleur dans l'hypochondre droit ou gauche, coupures ou arrachements, discussion sur les problèmes liés à ces glandes.

Un goût amer dans la bouche, des nausées et des vomissements, une perte d'appétit parlent également de problèmes.

Pigmentation, varicosités, acné - signes de perturbations hormonales pouvant être à l'origine d'un dysfonctionnement du foie ou du pancréas.

Taches jaunes sur la langue, sclérotique des yeux, teint ictérique - un symptôme, remarquant que vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital.

La présence de l'un de ces symptômes, fièvre, soif et faim, augmentation de la douleur - signes évidents de processus pathologiques.

Et si une personne souffre de malnutrition, a tendance à faire de l'embonpoint, ou commence à perdre du poids trop rapidement, abuse de l'alcool, un examen complet et un traitement sérieux sont nécessaires, le plus souvent, les organes sont gravement blessés et ne peuvent pas supporter la charge.

Un examen et une surveillance continue sont indiqués pour les femmes enceintes, les enfants et les adolescents. Tout écart par rapport à la norme sans ajustement approprié peut provoquer de graves changements, des maladies chroniques.

Publications Sur Le Diagnostic Du Foie

Comment se faire dépister pour l'hépatite B et C - comment se faire tester

L'hépatite

Les médias nous informent constamment que le nombre de personnes atteintes d'hépatite de formes diverses a augmenté dans le monde.

Tests de base pour vérifier le statut de la vésicule biliaire

Les symptômes

Des problèmes de vésicule biliaire surviennent chez 300 personnes sur 100 000 habitants. La détection précoce de la maladie est très importante.

Ursosan avec des polypes dans la vésicule biliaire

Les régimes

Les polypes dans la vésicule biliaire sont des excroissances anormales sur la paroi interne de l'organe de nature bénigne, ce qui peut avoir des conséquences graves pour la santé humaine et même la vie.

Comment est le diagnostic de l'hépatose du foie: toutes les voies

La cirrhose

L'hépatose (hépatite grasse) est la première étape du développement de la stéatose hépatique. Cette maladie est de nature non inflammatoire et est associée à l’accumulation de dépôts graisseux dans le foie en raison du processus métabolique dans les cellules de l’organe, ce qui entraîne le développement de la dystrophie du parinéham.