Principal / L'hépatite

Quels tests sanguins montreront l'état du foie?

L'hépatite

Le foie remplissant un certain nombre de fonctions importantes pour notre corps, il est donc important de surveiller son état. Un certain nombre d'études peuvent indiquer la présence de pathologies. Les analyses de sang sont l’une des méthodes les plus accessibles et les plus informatives. Nous dirons en détail quelle analyse de sang montre l'état du foie.

Le foie et ses fonctions

Le foie est situé du côté droit dans la cavité abdominale. C'est la plus grande glande du corps humain, elle pèse 2,5% du poids total d'un adulte. Les fonctions du corps sont diverses.

La fonction la plus importante est la sécrétion. Le fer produit de la bile qui entre dans le duodénum. La fonction de barrière n’est pas moins importante. Les poisons, les allergènes et les toxines sont neutralisés dans le foie. Il est capable d'absorber des particules nocives, des cellules mortes et des bactéries. Le rôle suivant est un dépôt de protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux, hormones et enzymes.

Avec la maladie du corps peut sentir la gravité et la douleur dans l'hypochondre droit. La peau et la sclérotique jaunes sont également caractéristiques de la pathologie de la glande. Les maladies sont souvent accompagnées de léthargie, de fatigue, de perte d’appétit, de nausées, de brûlures d’estomac et d’amertume dans la bouche.

Les maladies courantes incluent l'hépatite, la fibrose, la cirrhose, la stéatose, les abcès et les kystes, ainsi que l'oncologie maligne. Il existe une amylose, une hémochromatose, une cholangite sclérosante, une hyperbilirubinémie fonctionnelle.

En ce qui concerne la variété des fonctions, il est impossible de procéder à une seule analyse afin de vérifier le dysfonctionnement d’un organe. Les diagnostics permettant de connaître l'état du foie comprennent: des tests sanguins biochimiques (pour les enzymes AST et ALT, la bilirubine, l'albumine, la gamma-glutamyl transférase (GGT) et la phosphatase alcaline) - ces indicateurs sont appelés échantillons de foie. Ainsi qu'un test sanguin pour les marqueurs des virus de l'hépatite et des cellules cancéreuses.

Interprétation des indicateurs AST et ALT

L'aspartate aminotransférase (AST) est une enzyme présente dans toutes les cellules du corps, mais à une concentration supérieure dans le cœur et le foie. Lorsque le foie et les muscles sont endommagés, l'AST libère son contenu dans le sang. Cela est facilité par diverses maladies - hépatite, cirrhose, etc. En outre, une valeur élevée est observée lorsque de nombreuses toxines pénètrent dans le corps, ce que le foie ne peut pas gérer, ce qui entraîne sa destruction.

Les indicateurs allant jusqu'à 41 unités / l pour les hommes et jusqu'à 31 unités / l pour les femmes sont considérés comme normaux. Les valeurs les plus élevées se retrouvent dans les cas d'hépatite aiguë, lorsque la glande est très largement détruite.

Alanine aminotransférase (ALT) - une enzyme, comme l’AST, est présente dans toutes les cellules. Principalement localisé dans le foie et les reins. En cas de pathologie de la glande, l'enzyme pénètre dans le sang même avant les manifestations évidentes des symptômes. La norme pour les hommes va jusqu'à 41 unités / l, pour les femmes jusqu'à 33 unités / l. Le plus souvent, ces tests sont attribués dans le complexe, car les deux résultats sont très instructifs et jouent un rôle fondamental dans le diagnostic des dommages causés à cet organe.

Le rapport entre ALT et AST est également calculé. Ceci n'est conseillé que dans le cas où au moins un des indicateurs est en dehors de la plage normale. Ce rapport s'appelle "Coefficient de Rytis". Normalement, il se situe entre 0,91 et 1,75. Si la valeur est inférieure à 0,91, cela indique la destruction de la glande

Tests hépatiques et interprétation des résultats

La bilirubine est un pigment jaune. Il se forme lors de la dégradation de l'hémoglobine (un composant des globules rouges). La bilirubine se forme normalement à raison de 250 à 300 mg par jour. Le pigment est commun, direct et indirect. La norme de la bilirubine totale est de 2,3-20,5 µm / l, directe - jusqu'à 5,1 µm / l, indirectement jusqu'à 15,4 µm / l.

Une augmentation de la bilirubine directe à prédominance directe indique les maladies suivantes: hépatite virale, cirrhose, intoxication alcoolique de l'organe, cholédocholithiase, cholangite. L'augmentation des pigments principalement directs et indirects suggère des maladies telles que l'hépatite toxique et virale, les abcès, les cancers d'organes et les métastases, la cirrhose, l'échinococcose, la mononucléose.

L'albumine est la principale protéine du foie. Une glande en bonne santé produit 150 à 250 mg / kg d'albumine par jour. En conséquence, dans l’insuffisance hépatique, l’indice protéique diminuera. Normaux pour un adulte sont considérés comme des indicateurs de 35-53 g / l.

La protéine diminue l'insuffisance hépatique, l'hépatite chronique et la cirrhose. La valeur tombe en dessous de la limite inférieure de la norme, même avant l'apparition des symptômes.

Phosphatase alcaline et gamma glutamyltransférase (GGT). Des anomalies de ces indicateurs indiquent une stagnation de la bile. Les causes les plus courantes de blocage et de violation de la sortie associées aux processus tumoraux et au blocage de la pierre à canal dans la maladie des calculs biliaires. Norme de phosphatase alcaline pour les hommes - jusqu'à 270 unités / l, pour les femmes - jusqu'à 240 unités / l. GGT - hommes - 10-71 unités / l, femmes - 6-42 unités / l.

Les analyses de la cirrhose du foie, la maladie la plus courante, indiqueront une augmentation de toutes les fractions de bilirubine, HCT, phosphatase alcaline. En liaison avec la détérioration du travail à part entière, un test sanguin de cirrhose du foie indiquera une teneur réduite en protéines de l'albumine.

Test sanguin pour le cancer du foie et l'hépatite

Pas une seule maladie ne disparaît dans le corps sans laisser de trace, des marqueurs aideront à déterminer la présence d'antigènes dans certaines maladies.

Marqueurs de l'hépatite. Décryptage:

  • Un marqueur des anticorps anti-VHA - IgM, IgM anti-VHA - Hépatite virale A (HAV). Résultat positif: IgM anti-VHA, IgG anti-VHA, VHA Ag, VNA ARN.
  • Marqueur de l'hépatite virale B (VHB) - Anticorps anti-HBs dirigés contre l'antigène HBs du virus B. Résultat positif: IgM pré-S1, Pre-S2, anti-S2, AgHBs, AgHBe, anti-HBs, anti-HBc -HBc IgG, anti-HBe, ADN du VHB, ADN polymérase.
  • Résultat positif: Ag HCV, IgM anti-HCV-IgM, IgG anti-HCV-IgG, ARN du VHC.

Onkomarker AFP (alpha-foetoprotéine) - un marqueur du cancer. La composition de l'AFP et de l'albumine sont similaires. Un résultat pathologique est considéré supérieur à 10 UI.

Un niveau élevé d'AFP indique une oncologie maligne, des métastases dans la glande d'autres cancers, ainsi qu'une valeur élevée pouvant être un cancer embryonnaire. Une légère augmentation de la PFA peut indiquer une cirrhose, une hépatite et une insuffisance rénale.

Se préparer à un test sanguin

Il est conseillé de venir au laboratoire le matin. Avant le diagnostic, il est important de ne pas manger de nourriture pendant 8 à 12 heures, il est uniquement permis de boire de l'eau. Il est interdit de réussir l'examen après avoir bu de l'alcool, cela faussera grandement le résultat, car le fer traitera activement les toxines. Au moins un jour avant l'inspection, excluez les boissons alcoolisées et ne fumez pas une heure avant le don de sang.

Pendant plusieurs jours (idéalement une semaine), n'exercez pas. Pour exclure les aliments gras au moins un jour avant l'examen et le soir, à la veille du diagnostic, ne consommez ni café ni produits laitiers (le lait écrémé est autorisé). Pour éviter un stress important est également nécessaire pour un résultat fiable. Un certain nombre de médicaments peuvent fausser les résultats de l'examen. Il est nécessaire d'informer le médecin à l'avance de la prise de médicaments.

Les maladies du foie ont un impact énorme sur tout le corps. La meilleure prévention consiste à bien s'alimenter, à se débarrasser des mauvaises habitudes et à éviter une consommation incontrôlée de médicaments. Les maladies négligées de la glande entraînent des conséquences irréversibles. Au moindre soupçon de pathologie d'un organe, il est nécessaire de consulter un médecin, celui-ci procédera au contrôle de l'état requis et remettra une transcription des résultats du diagnostic.

Quels tests vous devez passer pour vérifier le foie - une liste complète

La question de savoir comment vérifier le foie et quels tests vous devez passer est très pertinente aujourd'hui. Et ce n’est pas seulement les personnes qui se sentent indisposées qui se demandent, mais celles qui se soucient elles-mêmes de leur santé se rendent régulièrement dans les polycliniques pour se faire tester. Heureusement, il existe aujourd'hui de nombreux moyens de diagnostiquer toute maladie du foie, sans trop d'effort.

Quand les tests sont-ils le plus souvent prescrits pour tester le foie?

Afin de vous assurer que votre foie, votre pancréas ou votre vésicule biliaire est «en bonne santé», vous ne devez pas attendre que quelque chose soit douloureux. N'oubliez pas que la plupart des maladies de ces organes sont asymptomatiques jusqu'à un certain temps. Si vous ne les identifiez pas au tout début, dans la mesure où toutes les chances de succès sont réunies, ils peuvent passer à un stade où le traitement sera tout simplement inutile.

Malheureusement, tous les médecins n’ont pas une attitude positive à l’égard du fait que le patient a décidé de vérifier par lui-même. Bien entendu, il ne s’agit pas de grandes villes, où chacun peut se soumettre à un examen préventif s’il le juge nécessaire. Toutefois, dans les petites villes, où le poste de secours n’est fourni qu’une assistance minime, et où les médecins quittent la ville une ou deux fois par semaine, accumulant de longues files d’attente, le désir de «simplement enregistrer» est souvent perçu, pour le dire gentiment, insuffisamment. Dans la plupart des cas, les patients franchissent le seuil du bureau du médecin avec des plaintes concernant:

  • Sensation de nausée constante et de goût amer dans la bouche;
  • Peeling et démangeaisons de la peau;
  • Sensation de lourdeur et de douleur dans l'hypochondre droit;
  • Abdomen gonflé, recouvert d’un réseau veineux bien distinct;
  • Son asymétrie (le côté droit est plus grand que le gauche).

Chez ces patients, entre autres, on retrouve la couleur jaunâtre des protéines oculaires et de la peau. La langue est également jaune, à patine tachetée. Tous ces symptômes sont les symptômes d’une maladie grave qui nécessite un traitement urgent.

Quels tests doivent réussir et quelles sont les normes de leurs résultats?

Pour déterminer l'état du foie, le médecin vous prescrit un test sanguin biochimique. Dans le même temps, il peut se concentrer sur des indicateurs tels que:

  • La quantité totale de protéines ne doit pas dépasser 85 g / l et ne pas être inférieure à 68 g / l;
  • ALT (alanine aminotransférase), dans un état normal, va de 10 à 40 U / l;
  • AST (aspartate aminotransférase), chez une personne ayant un foie en bonne santé, l'indice se situe à un niveau de 10 à 30 U / l;
  • La phosphatase alcaline (phosphatase alcaline) chez une personne en bonne santé ne dépasse pas 270 U / l;
  • L'albumine, qui est au niveau de 35-50 g / l.

Le médecin vérifie également le témoignage de la bilirubine, qui est divisé en:

  • Général (de 8,5 à 20,5 µmol / l);
  • Libre (de 1,7 à 17,1 µmol / l);
  • Associé (de 0,86 à 5,1 µmol / l).
  • De plus, si le médecin a du mal à poser un diagnostic, ces valeurs sont vérifiées:
  • Alma-amylase (de 25 à 125 U / l);
  • GTT (gamma-glutamyltransférase, de 2 à 55 U / l);
  • Alpha2-gamma globulines;
  • Fibrinogène;
  • Protéines C-réactives;
  • La concentration des acides sialiques et seromukoidov;
  • Temps de prothrombine.

Si vous pensez avoir besoin de contrôler votre foie mais que vous n'êtes pas sûr des tests à effectuer, contactez la clinique de votre domicile ou votre médecin. Il sait quels tests vous êtes censé passer et donnera des instructions. Dans tous les cas, vous devez d’abord faire des analyses de sang (celles que le thérapeute écrira), et plus tard, si nécessaire, une biopsie du foie et une échographie.

Certains des indicateurs ci-dessus sont inclus dans un test sanguin complet, appelé test de la fonction hépatique.

Biochimie sanguine

L'analyse biochimique du sang est la toute première analyse qu'un patient doit réussir après avoir contacté un établissement médical. Il s'agit d'un moyen peu coûteux, mais en même temps, rapide et efficace de minimiser le nombre de maladies du foie possibles et de choisir une direction pour un examen et un traitement plus poussés.

En général, la biochimie permet de déterminer avec précision des maladies telles que l'hépatite virale, le diabète sucré ou le cancer. Plus l'analyse est effectuée tôt, plus le patient aura de chances de guérir complètement.

L'infirmière prélève le sang avec une seringue dans une veine en quelques minutes. Malgré la durée, il ne cause presque pas de gêne.

Il est généralement difficile de comprendre le résultat de l’analyse, car le tableau avec les résultats montre à la fois l’état complet de l’organisme et non ses organes. L’un ou l’autre écart par rapport à la norme peut indiquer une violation du travail de plusieurs organes à la fois. Seul un spécialiste peut combiner ces lectures et comprendre ce que le patient souffre. C'est pourquoi n'essayez pas de poser un diagnostic sur la base des résultats de la biochimie.

Test sanguin GGT

La gamma glutamyl transpeptidase est une enzyme activement impliquée dans la conversion des protéines en acides aminés. Il agit comme une substance de transport, se combinant aux produits de la transformation et le transportant dans les cellules de divers organes. Après le clivage de l'acide aminé, l'enzyme pénètre dans le sang.

En violation du foie, il se produit une forte augmentation du taux de GGT dans le sang. Cela peut être dû au fait que le foie tente de récupérer en consommant d'énormes quantités de protéines.

Échographie

À l’aide d’une échographie, vérifiez que le corps n’est pas plus grand, car ce symptôme peut indiquer diverses maladies.

Avant de vous rendre à l'échographie, vous devez effectuer une préparation simple:

  • Éliminer de l'alimentation les aliments qui peuvent causer la formation de gaz;
  • Ne mangez pas de produits gras, de produits laitiers et de viande, et ne buvez pas de chocolat, de café ou de thé fort;
  • Ne buvez pas plus de deux litres d'eau par jour.

Chez un adulte en bonne santé, l'organe a les dimensions suivantes:

  • Longueur - de 13 à 18 centimètres;
  • Hauteur - de 18 à 22 centimètres;
  • Épaisseur - de 9 à 12 centimètres;
  • Coupe oblique verticale - jusqu’à 15 centimètres.

Le lobe droit du foie devrait être de cette taille:

  • Longueur - de 11 à 15 centimètres;
  • Épaisseur - de 11 à 13 centimètres;
  • Coupe oblique verticale - jusqu’à 15 centimètres.

Le lobe gauche a une taille beaucoup plus petite, on l'appelle souvent «petit»:

  • Hauteur - environ 10 centimètres;
  • Épaisseur - environ 6 centimètres.

Décodage de l'analyse biochimique

Lorsque vous déchiffrez les résultats, faites attention aux paramètres suivants:

  • Bilirubine - une valeur surestimée peut indiquer la survenue de néoplasmes au niveau des organes ou de lésions hépatiques dues à une hépatite virale, à un ictère, à une cirrhose ou simplement à des médicaments nocifs;
  • ALT - augmentation indique un cancer du foie, une hépatite ou une toxicose, ainsi que d'autres maladies entraînant la destruction de la masse cellulaire;
  • AST - une valeur trop élevée peut indiquer une hépatose alcoolique, une cirrhose, une cholestase ou un cancer;
  • Phosphatase alcaline - une valeur élevée indique un ictère ou une maladie de calculs biliaires, un cancer ou une obstruction des voies biliaires;
  • Glucose - des taux bas peuvent indiquer une perturbation du fonctionnement normal du foie.

Recherche complémentaire

Dans de rares cas, si l'exactitude du diagnostic laisse planer un doute sur une raison ou une autre, d'autres études sont désignées. La grande majorité des patients n'en ont pas besoin.

Balayage des radio-isotopes

Conçu pour détecter le cancer du foie. Dans l'étude, des radio-isotopes instables sont utilisés, avec lesquels ils reçoivent une image de tous les organes. Le développement et l’examen du film peuvent prendre plusieurs jours. Malgré son nom effrayant, vous ne devriez pas avoir peur, cette étude est totalement sans danger et ne nuira en aucune façon à votre santé.

Tomographie

Cette méthode de recherche s'apparente à la numérisation par radio-isotopes, mais donne des résultats plus précis, car l'image est immédiatement traitée par un ordinateur. Vous permet d'identifier même la plus petite destruction des cellules du foie, allant jusqu'à un centimètre. Le résultat peut être obtenu immédiatement.

Quels sont les tests hépatiques?

Les tests de la fonction hépatique sont un complexe qui comprend un test sanguin biochimique sans tenir compte du taux de glucose et de quelques autres tests. Habituellement, toutes les vérifications nécessaires sont effectuées par un médecin généraliste. Cependant, de temps en temps, un spécialiste des maladies infectieuses, un hépatologue ou un chirurgien ont besoin de l'aide. Le diagnostic est positif si les lectures du foie sont trop élevées.

Si les tests de la fonction hépatique sont normaux, le diagnostic est négatif. À un niveau réduit, des tests supplémentaires peuvent être requis pour les maladies non liées au foie.

Échantillons pour l'hépatite virale B et C

Outre l'analyse biochimique du sang et les ultrasons, il existe deux autres méthodes de dépistage de la maladie.

ELISA ou test sanguin pour les antigènes et les anticorps

L'hépatite B est indiquée par l'apparition de 3 antigènes dans le sang: HBsAg, HBcAg et HBeAg. S'il n'est pas possible d'identifier l'HBsAg, cela signifie qu'il n'y a pas d'infection dans le corps et qu'il n'y a aucun sens à mener d'autres recherches sur l'hépatite B.

Diagnostiquer l'hépatite C de cette manière est un peu plus difficile. Dans le sang du patient, les anticorps anti-VHC sont recherchés. Cependant, même leur détection ne peut pas dire exactement si une personne est malade ou non. Le test peut donc être positif chez les personnes récemment atteintes d'une maladie.

PCR ou réaction en chaîne de la polymérase

Le test vise à détecter l'ADN du VHB dans le sang pour l'hépatite B ou l'ARN du VHC pour l'hépatite C. Dans ce cas, ce n'est pas la présence d'une infection dans le sang (il peut être inactif), mais sa quantité. À des taux trop élevés, vous pouvez diagnostiquer en toute sécurité la première ou la deuxième maladie.

Tests rapides d'hépatite

Souhaitez-vous passer un test de dépistage de l'hépatite, mais ne trouvez pas une heure dans votre emploi du temps chargé pour vous rendre à la clinique? Heureusement, il est maintenant possible de faire un test rapide de dépistage de l'hépatite B ou C à la maison, à n'importe quel moment, dans des conditions confortables pour vous. Pour ce faire, vous devez acheter les tests eux-mêmes dans une pharmacie et agir exactement selon les instructions.

Effectuer un test rapide de l'hépatite B

En imprimant le kit de test rapide de l'hépatite B, vous trouverez:

  • Des instructions détaillées expliquant le principe du diagnostic à domicile;
  • Scarificateur unique, qui doit percer un doigt;
  • Pipette en plastique;
  • Serviette antiseptique;
  • Réactif;
  • Indicateur montrant le résultat du test.

Afin de ne pas répéter la procédure deux fois, suivez les instructions à la lettre:

  • Retirez le contenu de l'emballage et laissez reposer 20 minutes à température ambiante.
  • Essuyez votre doigt (sans nom) avec une serviette jetable antiseptique jetable;
  • Ouvrez le sac avec un scarificateur et un mouvement rapide et confiant perce votre doigt;
  • Recueillir le sang blessant avec une pipette en plastique;
  • Relâchez-le dans le trou de l'indicateur - deux ou trois gouttes suffisent;
  • Mettez le réactif au même endroit - également deux gouttes.

Après avoir terminé la procédure, attendez 10 minutes. Il est conseillé d'activer le chronomètre pour cette heure, sinon, en étant distrait, vous pouvez sauter le bon moment, et si après la collecte de sang prend 20 minutes, le test devra être refait, car les données seront invalides.

Si une bandelette apparaît sur l'écran, ne vous inquiétez pas - le résultat est négatif, il n'y a pas de virus de l'hépatite B dans votre corps. Deux barres indiquent que l'hépatite est présente dans le sang et il est nécessaire d'effectuer un examen de laboratoire le plus tôt possible. Si la bandelette apparaît près de la lettre T, cela signifie que le test a été effectué incorrectement ou qu'il a été mal stocké. Dans ce cas, vous devrez recommencer la procédure.

Le test rapide du virus de l'hépatite C contient des composants similaires et est effectué de la même manière.

Malheureusement, étant donné qu'il est possible d'obtenir des données incorrectes, ces tests ne peuvent pas être considérés comme fiables à 100%. Par conséquent, dans un cas controversé, il est souhaitable de passer un examen en clinique.

Échographie du foie

L'échographie du foie est l'un des examens les plus fréquents de cet organe. En échographie prophylactique, il est possible de reconnaître à temps une tumeur, un abcès ou des parasites en développement, de détecter d’autres maladies presque aussi complexes et de commencer le traitement à temps. En même temps, vous pouvez vérifier l’état du pancréas et de la vésicule biliaire.

Avant l'échographie, la préparation n'est pas nécessaire, il suffit de s'abstenir de manger des plats pouvant provoquer l'apparition de flatulences.

Bien sûr, l’échographie est l’une des méthodes d’examen les plus informatives, mais il serait faux d’ignorer les tests sanguins et de ne se fier qu’à l’échographie. Pour obtenir le tableau le plus complet de l'état du foie, vous devez utiliser toutes les méthodes disponibles de la clinique, où vous vous êtes tourné.

Préparation à l'étude

Pour que les tests de la fonction hépatique soient vrais, il faut prendre les précautions suivantes:

  • Au moins deux jours avant le test, refusez les boissons alcoolisées, ne mangez pas de gras, de frites, de fast food et de fast food;
  • Limiter strictement les efforts physiques, maintenir la tranquillité d'esprit, éviter les situations stressantes;
  • Au coucher, à la veille des tests, abstenez-vous de prendre un café ou un thé fort et, au dîner, mangez une portion de salade assaisonnée de yaourt naturel ou d’huile végétale, ou buvez un verre de lait écrémé accompagné d’un sandwich aux légumes;
  • Le jour du test, évitez de fumer et de boire de l'alcool, ne prenez aucun médicament (une exception est faite uniquement lorsque vous avez besoin d'un médicament en particulier);
  • De plus, ce jour-là, vous devrez vous passer du petit-déjeuner - les prises de sang doivent être prises à jeun.

Malgré le fait que beaucoup de personnes sur le point de passer des tests sont nerveuses, se plaignent de maux de tête et de tremblements au genou, et n’avalent pas quelques comprimés de tsitramon ou d’extrait de valériane, cela ne devrait pas être fait: la probabilité que le résultat soit inexact est trop grande. Pour éviter de devoir faire des tests deux fois, même le soir, retirez les cartons de la table de chevet avec:

  • L'aspirine;
  • La citramone;
  • Le paracétamol;
  • La phénytoïne;
  • Les antidépresseurs;
  • Les barbituriques;
  • Médicaments hormonaux;
  • Moyens de stimulation du pancréas;
  • Antibiotiques.

Où passer des tests?

Vous pouvez passer des tests comme dans les cliniques publiques et contacter le laboratoire privé. Les deux options ont leurs avantages et inconvénients, qui contacter - vous décidez:

  • Dans une institution publique, les analyses sont susceptibles d'être gratuites ou extrêmement bon marché (moins de 100 roubles), tandis que l'entrepreneur privé devra payer en outre un montant assez élevé;
  • Les résultats du test seront disponibles le même jour si vous vous rendez au laboratoire, contrairement à la clinique, où les résultats peuvent être attendus plus d'une semaine;
  • L’exactitude de l’étude est beaucoup plus faible dans les institutions bon marché et budgétaires qui ne sont pas dotées d’équipements modernes;
  • Un laboratoire privé peut comparer les résultats obtenus avec les tests européens brevetés, qui, comme le montre la pratique, sont d'un ordre de grandeur plus précis que ceux du marché national;
  • En règle générale, dans les cliniques privées, le personnel est plus qualifié, car les conditions de travail sont plus acceptables et les exigences imposées aux employés sont plus strictes.

Si vous disposez de suffisamment d’argent ou si un test ne tolère pas le temps, il est préférable de contacter le laboratoire. Dans d'autres cas, les institutions de l'État suffisent.

Surveillez votre santé, passez des tests régulièrement et soyez en bonne santé!

Les avis

Chers lecteurs, votre avis compte beaucoup pour nous. Nous nous ferons donc un plaisir de revoir le test du foie dans les commentaires. Cela sera également utile aux autres utilisateurs du site.

Veniamin, Perm:

Avant de consulter un hépatologue, un assistant médical bien connu m'a conseillé de passer plusieurs tests: sanguin (commun), biochimique (pour le sucre, la bilirubine, les protéines totales et un peu plus, tous écrits en abréviations), de passer à une échographie du péritoine, de prélever du sang pour l'hépatite. B et C, vérifiez la présence de parasites. Je suis passé dans ma clinique, mais autant que je sache, c'est possible dans des cliniques privées.

Nadezhda, Ekaterinbourg:

Dans notre famille, de nombreux parents sont morts d'une cirrhose du foie - non pas à cause de l'alcoolisme ou de quelque chose du genre, mais apparemment d'une prédisposition génétique. Sachant cela depuis mon enfance, je panique terriblement si mon foie est légèrement épaissi et si je vomis ou si je vomis de la bile (lors de fortes chaleurs, cela arrive souvent avec moi) - c'est tout, je commence à comprendre de qui je vais témoigner. Dieu merci, vous pouvez maintenant acheter des tests rapides et au moins vérifier l'hépatite sans demander de congé. Ceci est mon salut. J'en achète quatre à la fois, deux chacun. Juste pour deux mois suffit.

Quels indices sanguins indiquent une maladie du foie?

Pour identifier correctement la pathologie du foie, vous devez adopter une approche globale du processus de contrôle du corps.

Il n’existe pas de solution universelle et il est impossible de se fier uniquement aux informations issues des analyses.

Mais l'analyse biochimique du sang est la méthode la plus commode pour détecter les processus pathologiques, les inflammations et autres troubles.

En utilisant les résultats, le médecin peut déterminer grossièrement la maladie, prescrire des mesures de diagnostic supplémentaires.

Lorsque des tests hépatiques sont nécessaires

Les médecins recommandent toujours de donner du sang et de procéder à un diagnostic complet, non seulement lorsque la douleur et d'autres symptômes apparaissent, mais aussi à des fins de prévention.

Outre le don de sang à titre prophylactique, plusieurs symptômes peuvent en dire long sur les besoins en matière de recherche.

Le diagnostic du foie doit être effectué le plus rapidement possible en présence de certains troubles:

  • Développement de malaises dans le foie, sous les côtes. Cette condition indique la fonction altérée du corps.
  • Constriction, surpeuplement et sensation de plénitude dans le foie.
  • Syndrome douloureux d'intensité variable, au début du développement des maladies qu'ils vont entraîner, il n'est pas toujours possible de les remarquer. En règle générale, l'attaque de la douleur se manifeste par des éclats de rire, des cris, des mouvements obliques et d'autres actions qui entraînent des tensions dans l'abdomen.
  • Foie élargi, visible lors du sondage de l'abdomen du côté droit. Une augmentation de l'organe peut également être déterminée par ultrasons. En l'absence de connaissances médicales, l'augmentation est déterminée indépendamment par le gonflement de l'abdomen, la densité globale n'augmente pas et le poids corporel ne change pas. Une augmentation marquée du foie devient une personne mince.
  • L'apparition d'un goût désagréable et amer dans la cavité buccale. Les personnes présentant ce symptôme en présence d'une maladie du foie indiquent une sécheresse constante de la membrane muqueuse, ainsi qu'une amertume de la langue. Dans certains cas, le goût se change en cuivre.
  • Les goûts changent, la nourriture régulière devient désagréable, peut provoquer dégoût, nausée et vomissement. Dans un contexte de perte d'appétit, le poids corporel diminue fortement. Une personne elle-même a une humeur agressive, des changements soudains, une faiblesse et d'autres signes de processus pathologiques.

S'il y a une pathologie hépatique, l'organe commence à s'enflammer, un effet toxique négatif apparaît à la suite de troubles du métabolisme.

Les défaillances du métabolisme des protéines entraînent un fort effet de toxines sur le foie et le corps entier, une grande quantité d'ammoniac s'accumule dans le sang et le développement d'une hyperammoniémie secondaire est possible.

En présence de jaunisse, le patient présente tout un ensemble de signes, qui se caractérisent souvent par un jaunissement de la peau et des muqueuses.

Les patients au cours de cette période peuvent avoir une urine sombre et des excréments clairs. Le corps est très irritant et squameux, une douleur possible aux articulations, qui signale également un dysfonctionnement du corps.

La bilirubine est l'un des indicateurs les plus importants du sang dans les pathologies du foie. La substance apparaît lors de la dégradation des globules rouges.

Ce processus est constamment présent dans le corps, mais au cours du fonctionnement normal des organes, la substance est éliminée et éliminée par le foie.

L'accumulation conduit au fait que l'organe enflammé ne peut pas remplir ses conditions de base.

Un examen du foie est obligatoirement effectué lors du port de l'enfant, mais il est même préférable de subir un test sanguin avant la conception.

Cela permettra de reconnaître rapidement les maladies internes et les infections virales pouvant nuire à la grossesse et au fœtus.

Une analyse de sang lorsque des interventions chirurgicales sont nécessaires doit être rendue, une règle similaire s’appliquant à la thérapie conservatrice, qui implique la prise de médicaments puissants.

Un test sanguin pour tester le foie vous permet de déterminer ce qui suit:

  1. Fait de la maladie de l'organe.
  2. Degré de dommage.
  3. Le pouvoir d'échec des principales fonctions du corps.
  4. L'apparence des changements de cellules.
  5. Définition de l'hépatite, l'hépatose.

Un test sanguin pour une maladie du foie aide le médecin à identifier les violations sans recourir à des techniques de diagnostic graves et complexes.

Une telle étude se réfère à la méthode universelle, donne une évaluation de nombreux organes et systèmes internes.

Les résultats des tests hépatiques montrent une inflammation, des processus rhumatoïdes et d'autres données.

Les principaux indicateurs responsables du travail du corps sont:

  1. Bilirubine.
  2. Aspartate aminotransférase.
  3. Indice de prothrombine.

Une fois l’étude terminée, les médecins peuvent établir un diagnostic grossier, révéler la nature de la pathologie et l’état général de l’organe. Cela vous permet de définir le schéma de traitement correctement.

Indicateurs clés

L'analyse biochimique du sang est une méthode universelle pour l'étude de l'organisme, qui permet d'évaluer divers organes et systèmes.

Il existe plusieurs indicateurs principaux responsables de l'état du foie, décrits ci-dessous, qu'ils peuvent être et ce qu'ils signifient:

  • Bilirubine commune. Cette substance - le pigment qui apparaît dans le foie, fait référence au produit de dégradation de l'hémoglobine. Si des processus inflammatoires ou des maladies du foie apparaissent, l'indice sanguin augmente et, dans le contexte des résultats, le médecin peut révéler des maladies virales et même une cirrhose. Dans certains cas, le pigment augmente lorsque les voies biliaires sont obstruées. La valeur normale est considérée comme étant comprise entre 8,5 et 19,5 µmol / l. L'excès indique une inflammation, à savoir la bilirubine provoque la couleur de la peau et des muqueuses au jaune.
  • Bilirubine directe. La numération globulaire va à la bilirubine totale. Cette substance est toxique pour le foie si elle dépasse la norme, mais elle est excrétée avec la bile. En cas de violation de la sortie, une modification de l'index d'analyse apparaît. La valeur normale est 0-3,5 µmol / L.
  • La bilirubine libre est la différence entre les deux indicateurs décrits. La valeur peut augmenter lors de la dégradation des globules rouges, commençant par la cholestase, les processus inflammatoires et l'anémie. La valeur de 9,5-18,5 µmol / l est normale.
  • Aspartate aminotransférase. La numération sanguine fait référence à des enzymes, une substance nécessaire au métabolisme des protéines. L'augmentation de la valeur indique une maladie du foie, ce qui peut souvent être le cas pour l'hépatite ou des tumeurs dans l'organe. Les limites maximales de la norme pour les femmes et les hommes sont différentes, elles sont respectivement de 30 et 40 unités / l.
  • L'alanine aminotransférase est une enzyme du foie nécessaire au bon métabolisme des protéines. Une hausse de la norme parle d'hépatite ou de tumeurs. Jusqu'à 18 ans, le montant normal est considéré comme étant de 37 unités / l. À un âge plus avancé, il est de 30 unités / l chez les femmes et de 40 unités chez les hommes.
  • Phosphatase alcaline - une substance entrant dans les hydrolases, une telle enzyme a différentes indications d'une norme, qui diffèrent de l'âge et du sexe. Chez les hommes, le montant ne doit pas dépasser 105 unités / l, et chez les femmes, jusqu'à 130 unités / l. Dans le cas de valeurs surestimées, les médecins peuvent suspecter des néoplasmes malins ou une violation des voies biliaires.
  • Cholinestérase - enzymes qui sont produites dans le foie, avec l’échec de la sortie de la bile, apparaît une diminution de l’indice. En outre, la valeur peut indiquer des changements dans le foie, conduisant à la destruction de l'organe. Chez une personne en bonne santé, l'enzyme est dans la limite de 5000-12500 unités / l.
  • L'albumine est une protéine du sang produite par le foie. Elle entraîne une diminution de la norme, la destruction des cellules de l'organe commence et l'absorption peut échouer. L'hépatite et la cirrhose sont un phénomène similaire. La norme chez les personnes en bonne santé est de 35 à 55 g / l.
  • L'indice de prothrombine est la valeur par laquelle le temps de coagulation du sang est déterminé. Comme la substance est produite par le foie, les hépatocytes peuvent mal fonctionner à des valeurs inférieures. Pour les personnes en bonne santé, le taux sera de 75 à 142%.

Avant de faire un don de sang pour une analyse biochimique, vous devez vous préparer à la procédure.

Préparation à l'étude

Pour tout diagnostic d'un organe interne où un test sanguin est utilisé, il est important de se préparer.

Avec une éventuelle infection à caractère viral de l'hépatite, en plus du test sanguin, des marqueurs sont fabriqués pour le virus des souches B et C.

Au cours des résultats obtenus, un grand nombre d'indicateurs sont à l'étude et, ci-dessus, seuls les principaux indicateurs standard pour le diagnostic du foie sont décrits.

L’analyse elle-même est effectuée très rapidement et est considérée comme sûre si vous utilisez une seule seringue.

Le prélèvement sanguin s'effectue à partir d'une veine. Une personne doit arrêter de manger pendant 12 heures avant de commencer l'étude. Par conséquent, l'analyse est effectuée le matin à jeun.

Tout aliment peut fausser les résultats du diagnostic, la quantité de protéines, de sucre et d’autres substances peut être augmentée ou diminuée.

Il n'est même pas recommandé de prendre du thé, mais vous pouvez boire jusqu'à 1 tasse d'eau. Avant de procéder à une analyse, vous devez vous abstenir d’alcool, de jus de fruits et de friandises et éviter de manger des aliments gras.

Une heure avant de donner du sang, ne fumez pas. Si un traitement parallèle est effectué avec des médicaments, vous devez en informer le médecin.

En observant toutes les règles décrites, les résultats de l'étude seront corrects et précis.

Des indications

Identifier les processus pathologiques dans le foie, l'état général du corps est possible si vous utilisez toute une gamme de techniques.

Il comprend des diagnostics de laboratoire et instrumentaux. Pour cette raison, l'état du tractus gastro-intestinal est évalué, la gravité de l'évolution des maladies du foie est déterminée.

Parmi les principales indications pour les tests sanguins sont:

  1. Fatigue constante.
  2. Saignements fréquents.
  3. Nausée, vomissements, goût amer dans la bouche.
  4. Tabouret cassant
  5. Douleur et lourdeur du foie.
  6. Jaunissement des muqueuses et de la peau.
  7. Décoloration de l'urine, des matières fécales.
  8. L'apparition de poches.
  9. Réduction de poids.
  10. Sautes d'humeur.

En outre, le diagnostic du foie sera nécessaire si, au cours de l'échographie, il est déterminé par un changement de la structure de l'organe.

De nombreuses maladies du foie surviennent au début du développement sans signes marqués; par conséquent, la définition des pathologies se produit lorsque le traitement évolue gravement.

Contre-indications

Tests de laboratoire pour les maladies du foie - une procédure obligatoire. L'analyse biochimique révèle de nombreuses maladies et troubles et, en fait, il n'y a pas de contre-indications.

Le don de sang est possible même dans un état grave d'une personne, lorsque le risque de décès est élevé et que la personne elle-même peut ne pas être consciente.

Si l'hypocoagulation est claire, le sang doit être pris très soigneusement.

Déchiffrer les résultats

Après avoir reçu des données sur des analyses de sang, seul un médecin peut les déchiffrer. On sait peu de choses sur l’importance de la recherche qui nous permet de déterminer l’insuffisance hépatique, le développement de maladies.

Des informations approximatives sont présentées dans la liste avec des normes pour chaque résultat:

  1. Protéines totales (64-84) - avec la croissance de l'indicateur peut développer des pathologies rhumatismales, ainsi que la présence de cellules cancéreuses dans la phase initiale. La figure située au-dessous de la norme signale une altération des fonctions du foie, des reins et d'autres organes, éventuellement du développement rapide du cancer.
  2. Glucose (3,3-5,5) - il existe un diabète ou une pancréatite, si sa valeur est trop élevée, entre autres pathologies distinguant l'hépatite chronique, ainsi que les tumeurs du pancréas. Avec des données réduites peuvent être une intoxication par l'alcool, les toxines et les poisons, l'hypothyroïdie et d'autres pathologies hépatiques sont possibles.
  3. Cholestérol (3,5-6,5) - la croissance indique une pathologie athéroscléreuse, une hépatite, un diabète ou un ictère. Si le taux est inférieur à la normale, une cirrhose du foie, un cancer et une hyperthyroïdie sont possibles.
  4. Bilirubine (5-20) - une augmentation des valeurs apparaît pendant l'intoxication. Lorsque le corps est gravement empoisonné par l'hépatite, le développement d'une cholestase est possible.
  5. ALT (jusqu'à 45) - une valeur élevée indique une cirrhose, une hépatite et la destruction générale des cellules hépatiques saines.
  6. AST (jusqu'à 45 ans) - différents types d'hépatite, cancer du foie, pancréatite, ces maladies seront à des taux trop élevés.
  7. Phosphatase alcaline (100-145) - excès signifie stagnation de la bile.
  8. Glutamyltransférase (10-71 est la norme chez les hommes et 42 chez les femmes) - en cas d'hépatite virale, le taux augmente, il en va de même pour la cholécystite, la jaunisse et la cirrhose.

Après avoir pris une analyse de sang, le médecin doit non seulement fournir au papier les valeurs, mais aussi déchiffrer l’état de santé, indiquer les maladies possibles, le cas échéant, d’autres méthodes de diagnostic sont appliquées.

Quels tests vous devez passer pour vérifier l'état du foie

Le foie est un organe vital qui remplit diverses fonctions nécessaires à la santé du corps. Douleur dans l'hypochondre droit, jaunissement des yeux, selles anormales sont quelques-uns des signes d'une maladie du foie. Si vous rencontrez des symptômes similaires, vous devriez consulter un thérapeute ou un gastro-entérologue. Il expliquera comment vérifier le foie et donnera des instructions pour les tests.

Quels tests doivent passer pour vérifier le foie

Les tests hépatiques impliquent des tests sanguins - général, biochimique, PCR.

Test sanguin général

À partir de l'examen, il est nécessaire de passer un échantillon de sang pour une analyse clinique générale afin de vérifier le foie. KLA indique le nombre de composants sanguins majeurs (globules blancs, globules rouges, plaquettes, hémoglobine, lymphocytes, monocytes).

En cas d'atteinte hépatique, l'ALK montre une réduction du nombre de globules rouges, de leucocytes et de plaquettes.

Test sanguin biochimique

Ce sont les tests principaux pour le foie, les tests de la fonction hépatique. Les indicateurs de décodage sont les suivants:

  • La bilirubine est commune. Chez l'adulte, son niveau normal est compris entre 3,4 et 20 µmol / l.
  • Bilirubine directe. Sa norme est de 8,6 µmol / l. S'il est dépassé, cela indique une hépatite, une cirrhose, des problèmes de voies biliaires.
  • Alanine aminotransférase (ALT, ALT) indique l'état du tissu hépatique. Cette enzyme est impliquée dans le métabolisme et la synthèse des acides aminés. Le taux pour les hommes est de 41 unités / l, pour les femmes - 31 unités / l. Des niveaux élevés se manifestent dans l'insuffisance cardiaque, l'hépatite, la cirrhose, la pancréatite et les tumeurs du foie.
  • L'aspartate aminotransférase (AsAt, AST) ainsi que AlAt sont impliqués dans les processus métaboliques et l'interaction des acides aminés. Le taux normal est de 37 unités / l pour les hommes et de 31 unités / l pour les femmes. Lors d'interventions chirurgicales sur le coeur, infarctus du myocarde, thrombose pulmonaire, avec blessures musculaires, hépatite, métastases, le niveau d'AsAt augmente.
  • La gamma-glutamyl transpeptidase (GGT) remplit une fonction qui améliore l'échange d'acides aminés. Le taux pour les hommes est de 49 U / L et de 32 U / L pour les femmes. Augmentation de l'hépatite, de la pancréatite, du cancer du pancréas et du foie.
  • La phosphatase alcaline dégrade l’acide phosphorique et normalise son transport dans le corps. La performance normale est de 40-150 u / l. L'augmentation est activée par une teneur élevée en hormones thyroïdiennes, une carence en phosphore et en calcium, observée lors de fractures et de troubles du tissu osseux, d'hépatite toxique, de cancers et d'inflammation du foie.

Le temps moyen nécessaire à l'analyse biochimique des enzymes hépatiques et à l'obtention des résultats est de 2-3 jours.

Fibrotest

La fibrose est la destruction des cellules du foie, suivie du remplacement du tissu conjonctif (fibroblastes) par des cellules. Fatigue, diminution des performances, instabilité physique et émotionnelle sont des signes possibles de fibrose.

Fibrotest remplace la biopsie. Utilisé pour détecter les maladies fibrotiques. Un test sanguin hépatique est effectué de la même manière qu'un test biochimique. Il y a 4 stades de fibrose, F1 étant le plus léger et F4 le plus difficile. F0 indique que la maladie n'est pas détectée.

Les résultats de Fibrotest sont calculés en fonction de la taille, du poids et de l'âge du patient.

Coagulogramme

Une analyse de la coagulation sanguine montre de telles maladies possibles:

  • hépatite de toute origine;
  • la cirrhose;
  • maladie chronique du foie;
  • thrombose des vaisseaux hépatiques.

Marqueurs d'hépatite virale

Les infections virales, en particulier les hépatites A et E, sont détectées dans le test ELISA (enzyme-linked immunosorbent assay) grâce aux marqueurs suivants:

  • IgM anti-VHA. Les anticorps formés lors de la lutte active contre les virus. Ils concernent l'hépatite A.
  • IgG anti-VHA. Manifeste chez le malade et si l'hépatite est chronique. Le marqueur fait référence à l'hépatite de type A.
  • IgM anti-VHE. Les anticorps qui apparaissent dans la forme aiguë de l'hépatite E.
  • IgG anti-VHE. Indiquer un traitement efficace contre l'hépatite E ou son évolution chronique.

Les marqueurs de l'hépatite B sont utilisés pour identifier la forme aiguë ou chronique de la maladie. L'analyse est effectuée simultanément sur le type D, ce qui complique le traitement. Les tests sanguins pour les maladies du foie montrent les marqueurs suivants:

  • HBsAg - indique que l'incubation ou la période aiguë de la maladie est détectée chez les porteurs du virus.
  • Anti-Hbs indique une guérison après une hépatite B aiguë, ainsi qu'un résultat positif de la vaccination.
  • IgM anti-Hbcor et IgG anti-Hbcor. L’identification de ces anticorps indique la présence d’une hépatite aiguë, parfois chronique.
  • Anti-Hbe apparaît dans la période de récupération après une hépatite aiguë. L'homme à cette époque est contagieux.

L'hépatite C est considérée comme le type le plus grave de la maladie. Pour les maladies du foie, des tests sont effectués sur les marqueurs suivants:

  • Les IgG anti-VHC et les IgG de base anti-VHC sont détectés au cours de l'infection actuelle et passée.
  • Les IgM anti-VHC de base et NS anti-VHC indiquent une maladie qui se manifeste sous une forme aiguë ou chronique.

Marqueurs de lésions auto-immunes

Les maladies auto-immunes se caractérisent par la défaite du système immunitaire des cellules de leur propre corps. L'hépatite auto-immune est divisée en trois types. Le premier se manifeste le plus souvent chez les adolescents et les personnes âgées. Sans traitement, cela peut entraîner une maladie du foie, telle que la cirrhose.

Le second type est plus rare et concerne les enfants de moins de 14 ans. C'est beaucoup plus dangereux. Ne répond pas à l'immunothérapie.

Le troisième type se rencontre chez les personnes qui ont été malades en premier. Par conséquent, les opinions sur son origine divergent. Certains disent qu'il s'agit d'une forme distincte d'hépatite, d'autres - que les premier et troisième types sont les mêmes.

Quel type de test sanguin montre l’état du foie dans cette maladie, consultez votre médecin. Généralement prescrire des tests hépatiques, une numération sanguine complète, un diagnostic PCR (pour éliminer une inflammation virale).

Les marqueurs suivants parlent en faveur de l'hépatite auto-immune:

  • AMA-M2. Fait référence au premier type, indique l'apparition de la cirrhose.
  • LKM-1. Manifesté dans l'hépatite C, se réfère au deuxième type de lésion auto-immune du foie.
  • LC-1 est un marqueur du second type.
  • SLA / LP est un troisième marqueur de type.

Indicateurs de tumeur

Les néoplasmes dans le foie peuvent être divisés en bénigne et maligne. Il est recommandé de donner du sang au foie si vous êtes apparu:

  • douleurs tenaces, lourdeur au côté droit;
  • sensation de pression dans l'hypochondre sur le côté droit et l'épigastrie;
  • malaise;
  • manque d'appétit, nausées fréquentes;
  • augmentation de la température.

Aux derniers stades apparaissent non seulement des problèmes de foie (insuffisance, intoxication), mais aussi une anémie.

Les tests pour tester le foie pour les néoplasmes comprennent le principal - test sanguin pour alpha-foetoprotéine (AFP), ainsi que des tests de la fonction hépatique et des tests cliniques généraux.

Avant de vérifier l'état du foie, il est nécessaire de respecter plusieurs règles:

  1. Huit heures avant le prélèvement de sang, il est impossible de manger ou de boire autre chose que de l'eau ordinaire.
  2. Avant de faire une analyse de sang pour les paramètres du foie, éliminez la consommation d’alcool pendant au moins trois jours.
  3. Trois jours avant l'analyse, évitez tout effort physique et stress émotionnel.
  4. Coordonnez le médicament et le moment de l'analyse afin de ne pas prendre de médicament pendant au moins une semaine avant de donner du sang.

Diagnostic instrumental de la maladie du foie

Vérifiez l'état du foie peut également être des moyens instrumentaux.

Grâce aux diagnostics par ultrasons, la santé du foie peut être contrôlée de manière peu coûteuse et fiable. L'échographie aide à identifier les tumeurs et les kystes, l'augmentation du nombre d'organes, la fibrose, la modification des limites.

Dopplerographie

L'étude est réalisée avec une machine à ultrasons. L'analyse consiste à évaluer le débit et le volume sanguin dans les vaisseaux hépatiques.

Joué à jeun. Si des examens par ultrasons, IRM ou autres rayons X ont déjà été effectués, l’imagerie Doppler est prescrite au bout de trois à cinq jours.

Avant de déterminer l’état des vaisseaux sur l’échographie Doppler, vous devez suivre un régime (exclure les aliments qui provoquent des flatulences), arrêter de boire de l’alcool et subir une surcharge physique et émotionnelle.

Élastographie

Il est possible de déterminer l'état du foie par ultrasons - élastométrie. L'élastographie est conçue pour diagnostiquer la fibrose. L'enquête prend de 5 à 20 minutes. Bien que ce type d’échographie soit considéré comme sûr, il n’est pas recommandé de l’effectuer si la patiente est âgée de moins de 18 ans, les femmes enceintes et s’il ya du liquide dans l’abdomen, ce qui peut affecter la fiabilité des résultats.

Scintigraphie

Pour vérifier le foie par scintigraphie, des isotopes radioactifs sont injectés par une veine. Après avoir été absorbé par le foie, la gamma tomographie est surveillée. Merci à la méthode est déterminée par la taille et la position du corps, son approvisionnement en sang.

IRM et TDM

L'imagerie par résonance magnétique est effectuée pour vérifier le foie pour les tumeurs, l'élargissement, la dystrophie graisseuse et d'autres maladies.

La tomodensitométrie crée une image tridimensionnelle du foie, où vous pouvez voir les plus petits dommages.

Biopsie

Lorsqu'une biopsie est effectuée, un échantillon de tissu hépatique est prélevé et examiné au microscope. Il retire une aiguille spéciale. La biopsie est idéale pour détecter des maladies telles que l'hépatite B latente, la fibrose et l'hémochromatose.

Tests de la fonction hépatique

Ce sont des tests sanguins qui vous permettent de vérifier le fonctionnement du foie, la présence de blessures et de maladies, pour déterminer à quel stade de développement ils se trouvent.

Test avec colorant selon Rosenthal - to White

Identifier les anomalies dans le travail et l'état du foie (fibrose, dommages) en introduisant de la peinture à base de bromsulfaleine par voie intraveineuse. Il entre dans le foie, puis va avec la bile. Pour l'analyse à jeun, on administre une solution à 5% avec un calcul de 5 mg par 1 kg de poids du patient. Après 3 minutes, prenez du sang pour analyse. Le résultat est pris à 100%. Ensuite, la procédure est répétée 45 minutes après l’injection de peinture et calcule le pourcentage restant de colorant.

En règle générale, le solde ne dépasse pas 5%, ce qui indique un résultat négatif. S'il reste plus de 6%, le résultat est positif.

Test d'indocyanine

L'analyse est effectuée en administrant des injections intraveineuses de vert d'indocyanine. Une solution aqueuse de colorant est injectée dans une veine à raison de 0,25 à 0,5 mg par kg. Après 3 minutes, du sang est prélevé et après 20 minutes, une autre partie est utilisée pour calculer l'encre restante. Au moment du deuxième prélèvement sanguin, il ne devrait pas rester plus de 4% d’indocyan.

L'échantillon est efficace pour détecter une petite insuffisance hépatique.

Test de galactose

La méthode d’examen permet d’identifier les violations du métabolisme des glucides. S'il y en a, le galactose est excrété dans l'urine sous forme inchangée. Après une analyse de sang, son niveau doit être inférieur à 0,24 mmol / l ou 43 mg / l. Si la concentration est supérieure à celle-ci, une pathologie hépatique est présente.

Pour l'analyse à jeun, boire 40 g de galactose, dilué dans 200 ml d'eau tiède. Le sang est prélevé pour examen avant l'admission et 3, 6, 12, 18 et 24 heures après l'admission.

Échantillon de caféine

Une personne prend 400 mg de caféine, puis examine son sang. Le taux normal d'absorption de la caféine est de 60-160 ml / min. Le sang est prélevé pour analyse avant la prise de caféine, après une heure et toutes les 2 heures pendant la journée. Une clairance réduite jusqu’à 80% peut être retrouvée en violation du fonctionnement du foie: inflammation aiguë, cholestase, cirrhose.

Comment vérifier le foie à la maison

Pour tester le foie à la maison, vous pouvez utiliser des bandelettes réactives. Les changements dans le bien-être et l'apparence peuvent indiquer des problèmes avec ce corps.

Symptômes spécifiques

Le foie n’a pas de terminaison nerveuse, la douleur n’aide donc pas à en apprendre davantage sur ses problèmes. Faites attention aux autres symptômes:

  • fatigue constante inexpliquée, apathie, faiblesse, problèmes de sommeil;
  • intoxication générale du corps, résultant du fait que le foie n'a pas le temps de nettoyer le sang des substances nocives;
  • éruption cutanée accompagnée de démangeaisons;
  • jaunissement de la couleur de la peau et de la sclérotique;
  • problèmes digestifs persistants (diarrhée, constipation);
  • douleur à droite sous les côtes.

Tests rapides

Pour tester le foie à la maison, vous pouvez utiliser des tests rapides. Ils rappellent les tests pour les femmes enceintes. Pour effectuer l'analyse, il est nécessaire d'humidifier une bandelette avec de l'urine. Le test répond à des indicateurs de bilirubine et d'urobilinogène, qui ne répondent pas à la norme. Si le niveau d'au moins l'un des deux pigments ne correspond pas au niveau requis, une réaction se produira.

Si le test de la bilirubine est positif, des lésions hépatiques sont présentes.

Lorsque l'urobilinogène ne répond pas à la norme, cela n'indique pas nécessairement des problèmes de foie. Ceci est un symptôme possible de troubles circulatoires. Avec la constipation, le résultat peut également être faux. Par conséquent, lors de l'identification de l'excès d'urobilinogène à l'aide de bandelettes, consultez votre médecin.

Publications Sur Le Diagnostic Du Foie

Si le foie est élargi - comment traiter? 11 recommandations nutritionnelles pour l'élargissement du foie

L'hépatite

Contenu de l'article:

    Si le foie est agrandi - Comment traiter?... Les raisons pour lesquelles le foie peut être élargi Est-il possible de détecter une augmentation du foie? Comment traiter le foie s'il est agrandi Régime alimentaire Produits bénéfiques pour le foie et le pancréas
<

Type hypokinétique JVP: symptômes, prévention, traitement

Des analyses

Le travail des voies biliaires et du foie a un impact considérable sur le processus de digestion: même un petit écart par rapport à la norme entraîne un certain nombre de symptômes négatifs.

Quels aliments sont nocifs pour le foie

Les symptômes

Le plus nocif pour le foieUne règle importante: plus de graisse dans le plat - plus de stress pour le corps. Par conséquent, une quantité abondante d'aliments à base de viande grasse et de volaille - porc, agneau, canard, oie - affecte toujours négativement l'état du foie.

Quel devrait être le régime après le retrait de la vésicule biliaire dans les premiers jours et après 1 mois?

Les régimes

Le régime alimentaire après le retrait de la vésicule biliaire est une partie importante du processus de réadaptation, nécessaire à l’adaptation du système digestif aux nouvelles conditions de fonctionnement.