Principal / Les symptômes

Médicaments pour la cirrhose du foie

Les symptômes

La cirrhose du foie est une maladie assez commune, survenant principalement chez les hommes d'âge moyen. Son développement provoque de nombreux facteurs indésirables, tels que l'abus prolongé d'alcool, les maladies des voies biliaires, l'hépatite. La cause de la cirrhose est souvent difficile à identifier.

Les symptômes communs de la cirrhose comprennent le jaunissement de la peau, la somnolence, la fatigue et une augmentation du volume de l'abdomen. Toutes ces manifestations interfèrent avec la personne dans la vie quotidienne. Il est important de savoir que la cirrhose n'est pas une maladie mortelle. Avec un diagnostic en temps opportun, vous pouvez réduire les manifestations de ses symptômes. Grâce aux médicaments modernes, la maladie peut être maintenue dans une phase compensée pendant longtemps. Cela vous permet de maintenir des cellules saines de l'organe affecté.

Les cellules du foie ont la capacité de récupérer. Le traitement dépend de la forme, de la gravité et de l'évolution de la maladie. Pour une thérapie complète, une supplémentation en vitamines et en minéraux est nécessaire. Prescrire des médicaments devrait seulement un médecin. Dans ce cas, l’application automatique peut avoir des conséquences irréparables.

L'issue après le traitement est difficile à prédire. Tout dépend de l'état de santé général du patient, du stade de la maladie et de la qualité du traitement.

Caractéristiques du traitement de la cirrhose du foie

Dans le traitement de la cirrhose, il est important d’influencer sa cause. Par exemple, si la maladie est causée par l’alcool, vous devez immédiatement cesser la dépendance et commencer le traitement. Si l'hépatite est la cause de la cirrhose, un traitement antimicrobien spécifique est nécessaire.

Pour le traitement de la cirrhose, il est également important d’avoir un effet direct sur les processus se produisant dans le corps, avec les pathologies dans lesquelles la maladie se produit. Les médicaments prescrits pour la normalisation du métabolisme et les comprimés cholérétiques.

Dans le traitement de la cirrhose, il est également important de suivre un régime alimentaire qui aide à prévenir les complications graves. Le régime alimentaire du patient doit être établi par un diététicien expérimenté après avoir étudié le portrait de la maladie.

Si des antibiotiques sont nécessaires dans le traitement de la cirrhose

La cirrhose du foie n'est pas un processus bactérien, car le traitement aux antibiotiques n'est généralement pas nécessaire. Mais il existe certaines situations où cette maladie ne peut pas se passer de médicaments antimicrobiens.

Certaines complications de la cirrhose sans antibiotiques ne peuvent pas être guéries, parmi lesquelles:

  1. Ascite-péritonite.
  2. Pleurésie.
  3. Encéphalopathie au stade de coma ou de precoma.

Dans ces cas, une antibiothérapie est prescrite par voie intraveineuse, puis par voie orale. La thérapie est assez longue et pas toujours efficace. Lorsque les ascites utilisent les générations de céphalosporines III. Le traitement est lancé d'urgence, car la péritonite est une maladie mortelle. Amoxiclav, le céfotaxime ou la ceftriaxone est utilisé par voie intraveineuse. La ceftriaxone est prescrite par voie orale. Il est nécessaire de surveiller la fonction du foie. Après le traitement, un traitement préventif est nécessaire.

La pleurésie se développe en présence d'ascite. En même temps, le liquide présent dans les parties abdominale et pleurale est infecté. Pour confirmer le diagnostic, la thoracentèse est utilisée. Pour le traitement, comme pour l’ascite, on utilise des antibiotiques par voie intraveineuse.

L'encéphalopathie est une autre complication possible de la cirrhose, dans laquelle il est impossible de se passer de médicaments antibactériens. L'encéphalopathie de la cirrhose se développe sous l'action de l'ammoniac sur le cerveau, formé lors de la dégradation des aliments protéiques. Dans ce cas, la fonction des antibiotiques est de détruire les bactéries qui produisent de l’ammoniac. Pour la thérapie dans ce cas, prescrire:

Ces antibiotiques ne sont pas absorbés dans les intestins et ont un effet minime sur le foie.

Analgésiques pour la cirrhose du foie

La cirrhose est accompagnée de douleur au moment où les complications rejoignent la maladie. Les symptômes de la maladie peuvent être cachés pendant plusieurs années. Lorsque cela se produit, il se produit une diminution lente ou rapide des hépatocytes et le remplacement du tissu parenchymal. Cela perturbe le foie, mais la douleur ne survient que lorsque sa taille augmente.

La douleur dans la cirrhose est douloureuse dans la nature. L'apparition de douleurs lancinantes indique la présence de complications graves. La douleur peut devenir chronique et s'accompagner dans ce cas de: vomissements, nausées, fièvre et formation d'étoiles vasculaires sur les paumes.

En tant que médicaments contre la douleur au foie, il est recommandé d’utiliser des médicaments qui éliminent la stagnation et l’obstruction des voies biliaires. Les médicaments pharmacologiques modernes aident non seulement à éliminer la stagnation, mais également à protéger le foie des effets néfastes. Les comprimés de douleur dans le foie ont un effet antispasmodique, c'est-à-dire soulagent le syndrome douloureux, mais après leur utilisation, vous devez suivre un traitement par la combinaison des médicaments.

Des pilules particulièrement efficaces pour éliminer la douleur et soulager les crampes peuvent être envisagées:

Ne prenez pas ces médicaments constamment. Ils ont un effet sur d'autres organes du corps humain.

Hépatoprotecteurs et enzymes

Les médicaments de ce type aident à soulager le foie et à améliorer ses performances. Les hépatoprotecteurs utilisent des préparations à base de plantes. Parmi eux:

Ces médicaments régulent le métabolisme du carbone et des lipides. En cas de cirrhose, l'utilisation de préparations contenant des enzymes est également utile, par exemple:

De tels outils peuvent améliorer de manière significative la fonction du foie.

Vitamines

Dans diverses maladies du foie dans le corps humain, l'apport de vitamine A est considérablement réduit, ce qui entraîne une dégradation sensible du bien-être général. En conséquence, la vitamine A est nécessaire au fonctionnement normal du corps et doit être ajoutée. Lorsque la cirrhose du foie devrait faire attention à la dose de vitamine. À fortes doses, cela n'apporte aucun bénéfice, mais un préjudice, car le foie doit travailler dur, une charge supplémentaire est créée pour l'organe.

Dans la pharmacie, vous pouvez acheter des complexes de vitamines prêts à l'emploi:

Ils ne peuvent être utilisés qu'après consultation d'un médecin aux doses recommandées.

Maman dans la cirrhose

La composition unique de la momie a un effet médicinal sur le foie en cas de cirrhose. Il comprend:

Tous ces composants ont un effet bénéfique sur le corps humain, améliorent son travail. Avec une utilisation régulière dans la momie de la cirrhose:

  • améliore le processus métabolique;
  • normalise l'interaction des enzymes;
  • rétablit l'immunité affaiblie par une maladie.

Sous l'influence des substances qui font partie d'une momie, les canaux bilieux se ramollissent, les sensations douloureuses disparaissent. Si vous commencez à utiliser la momie au début de la cirrhose, vous pouvez restaurer les cellules détruites de l'organe.

L'utilisation de la momie est interdite aux mères enceintes et allaitantes, ainsi qu'aux enfants de moins d'un an. En l’absence de contre-indications, il est recommandé d’utiliser la momie Altai dans les instructions pour 0,5 à 1 gramme par jour. Ce nombre doit être divisé en plusieurs techniques. Le traitement de la momie dure 10 jours, puis une pause de 5 jours. Vous pouvez répéter le traitement 5 à 10 fois jusqu'à l'amélioration de l'état du patient.

Comme beaucoup de maladies, la cirrhose devrait commencer à être traitée tôt. Dans ce cas, vous pouvez éviter la transition de la maladie au stade avancé et prévenir les conséquences indésirables.

Antibiotiques pour la cirrhose du foie pouvant

Quelle devrait être la protection du foie lors de la prise de médicaments

Pour le traitement du foie, nos lecteurs ont utilisé avec succès le Duviron Duo. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Chaque année, les comptoirs de pharmacie sont remplis de médicaments de nouvelle génération. Certains d'entre eux ont la composition la plus forte qui affecte les organes et les tissus. Le premier coup d'effet toxique prend le foie, car un grand volume de sang le traverse.

Lorsque observé par un hépatologue, près de 13% des patients ont une lésion du foie. Sur cette liste, près de la moitié des patients développent une insuffisance rénale aiguë lors de l'administration à long terme de médicaments systémiques.

Caractéristiques des effets des médicaments sur le foie

Dans le travail du foie impliqué complexe réactions biochimiques de transformation, de liaison et d'élimination des toxines du corps. Au cours de la synthèse des composants médicinaux, des éléments encore plus toxiques se forment. Cela se produit souvent avec une consommation parallèle d'alcool ou d'incompatibilité de drogues.

Au début, le foie résiste à l'ingestion de produits chimiques, mais son travail se détériore progressivement:

  • un processus inflammatoire se forme;
  • les tissus adipeux s'accumulent;
  • l'écoulement de la bile est perturbé;
  • les hépatocytes (cellules du foie) meurent.

Au début, il n’ya pas de changement significatif dans le foie, l’état de santé reste à un niveau normal et il n’ya pas de symptômes. Le danger réside dans les médicaments auto-prescrits et les dosages inappropriés.

Liste des médicaments nocifs pour le foie

Des médicaments totalement inoffensifs pour le foie n'existent pas. En s'auto-guérissant, chaque personne risque de graves dommages au corps. Chaque organisme a son propre temps d'usure, donc personne ne sait quand le foie sera endommagé. La plupart des gens se tournent vers un spécialiste lorsque les processus destructeurs atteignent une grande échelle ou deviennent irréversibles.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Disponibles dans une large gamme, sont composées d'un composant ou d'une combinaison de plusieurs substances. Ces médicaments sont traités quotidiennement par des centaines de personnes souffrant de douleurs mineures à la tête, aux muscles, à la fièvre et à d'autres conditions. Les AINS causent de graves dommages au foie. Progressivement, les toxines de leur réception s'accumulent dans les cellules, ce qui provoque le développement de l'hépatite et de l'insuffisance hépatique. Les médicaments les plus courants sont l'ibuprofène, le diclofénac et l'acide acétique, par exemple:

Antibiotiques

Il existe de nombreux médicaments antimicrobiens directionnels et à large spectre. Les substances actives contre les agents pathogènes sont les plus toxiques pour les cellules du foie. Leur principal danger réside dans le fait qu'ils sont pris de manière indépendante à des fins préventives. Mais parfois, l'agent pathogène n'est pas un microbe, mais un virus. Tous les antibiotiques agissent différemment sur le foie:

  • diminution de la perméabilité des membranes des cellules hépatiques;
  • violation de l'écoulement de la bile;
  • épaissir le secret;
  • défaillance du système immunitaire (autodestruction du corps).

Une large gamme d’antibiotiques est large, certains ne peuvent pas être pris, même avec les plus petites déviations dans le travail du corps:

Tétracycline et toutes les préparations de tétracycline:

  1. L'amoxicilline;
  2. Érythromycine;
  3. L'oxacilline;
  4. Macropène;
  5. Furantoin;
  6. Bactrim.

Antihypertenseurs

Ce groupe est conçu pour abaisser la pression artérielle. La majeure partie de la planète de plus de 55 ans souffre de crises hypertensives. Mais tout le monde n'est pas traité de manière appropriée, mais élimine simplement les symptômes désagréables avec des antihypertenseurs. La plupart des agents de pression présents dans la structure sont inoffensifs pour le foie. Les effets négatifs se produisent lorsqu'ils sont combinés avec d'autres médicaments ou lorsque la posologie n'est pas correcte:

Contraceptifs oraux

Ce type de médicaments protège non seulement les femmes contre les grossesses non désirées, mais aussi certaines affections associées aux perturbations hormonales. Un seul comprimé utilisé régulièrement peut entraîner une thrombose et un excès de poids. Mais la plus grande influence d'eux prend le foie. Des doses élevées d'œstrogène provoquent des processus stagnants à la sortie de la bile, augmentent le risque d'adénome dans le foie. Les contraceptifs sont contre-indiqués dans la pancréatite et dans toutes les pathologies d'organes:

Analgésiques

Des migraines persistantes, des douleurs pendant les règles ou dans les dents poussent les gens à prendre des analgésiques. Les médicaments ont un effet puissant sur tous les organes, ralentissent la production de leucocytes et épaississent le sang, mais ils représentent un danger particulier pour le foie. La prise régulière d'analgésiques désactive rapidement le foie, l'empoisonnant avec des composés toxiques. Le médicament le plus dangereux est le paracétamol. Le donner à de jeunes enfants n'est possible que selon le témoignage d'un médecin.

Agents antifongiques

Même à petites doses, les remèdes contre la mycose et la candidose ont un effet négatif sur le foie. Cela est dû à la fonction cumulative des médicaments. Progressivement, la concentration de substances dans les tissus et le sang augmente. Au début, les symptômes sont absents, mais le patient peut progressivement ressentir des nausées, un goût amer dans la bouche et une perte d’appétit. Ce sont les premiers signes que le foie ne fait pas face à un excès de composants antifongiques.

Quand les drogues affectent le plus:

  • personnes âgées et âge des enfants;
  • violation des caractéristiques enzymatiques du foie;
  • hépatite virale et alcoolique (également dans l'histoire);
  • le diabète;
  • troubles endocriniens;
  • la cirrhose;
  • l'obésité.

Comment protéger le foie pendant le traitement médicamenteux?

Réduire la charge sur le corps est possible si vous suivez des recommandations importantes:

  • La malbouffe (épices avec glutamate monosodique, chips, craquelins, fast food, produits semi-finis préparés et graisses transgéniques) est exclue du régime alimentaire.
  • Limiter la quantité de sel dans tous les plats. Le produit provoque la stagnation des liquides dans les tissus et ralentit les processus métaboliques.
  1. Il est nécessaire d'utiliser une quantité suffisante de liquide. Au moins 1 kg de poids équivaut à 40 ml d'eau pure, sans impuretés ni gaz. Un échange d'eau accru accélère l'élimination des toxines du foie pendant le traitement médicamenteux.
  2. Des aliments à base de légumes et de protéines doivent figurer au menu, 2 à 3 portions de fruits sont consommées par jour (les raisins sont exclus).
  3. L'alcool est retiré pendant un certain temps, le nombre de cigarettes fumées est réduit, un mode de vie actif est introduit avec des promenades au grand air.
  4. Veillez à utiliser des hépatoprotecteurs, en accélérant la régénération du foie et en ayant un effet préventif sur toute maladie du corps.
  1. Toute perturbation du dosage est strictement interdite. L'augmentation de la dose de substance active provoque des lésions du foie et seul le spécialiste traitant peut modifier le cours du traitement.
  2. Au moment de la thérapie, les vitamines et les probiotiques sont pris en charge. Les complexes de vitamines accélèrent considérablement les processus métaboliques dans le foie et augmentent ses capacités énergétiques. Les probiotiques ne permettent pas aux agents antimicrobiens de tuer les bactéries bénéfiques dans l'intestin, soutenant ainsi la microflore.

Particularités de la protection du foie chez les enfants

Le corps du bébé étant le plus vulnérable, de nombreux parents doivent donc faire face à un rhume ou une bronchite persistante jusqu’à trois ans. Lors du traitement de ces pathologies, peu de gens pensent aux effets néfastes sur le foie de l’enfant. Mais si vous quittez le traitement, cela peut provoquer la progression des maladies et des complications.

  1. Pour protéger le foie, il est conseillé aux parents d'utiliser des préparations à base de plantes, mais en suivant les instructions du médecin.
  2. Si le pédiatre insiste pour que les infections bactériennes soient prises avec des antibiotiques, les médicaments contenant des bactéries lactiques (Linex, Laktovit, Bifiform) sont inclus dans le traitement. Les produits laitiers (yogourt, acidophilus, yaourts naturels) sont également utiles.
  3. Donner des médicaments à l'enfant doit être strictement conforme aux instructions à un moment donné. Pour soutenir le foie, les charges hépatiques sont faiblement brassées et administrées avec du thé. L'admission d'herbes doit être signalée au pédiatre.

Nettoyer le foie après avoir pris des médicaments

Heureusement, en médecine alternative, il existe de nombreuses méthodes éprouvées pour nettoyer le foie. Ils sont préparés sur une base végétale. Même un cours mensuel soutiendra considérablement le corps et maintiendra ses fonctionnalités à un certain niveau.

Une méthode éprouvée de nettoyage du corps contre la stagnation de la bile et des toxines est basée sur le réchauffement après la prise des principes actifs:

Tubazh. À 19 heures, le dernier dîner léger est servi. À l'approche du coucher, une cuillère à soupe de sorbitol est diluée dans 250 ml d'eau et bue immédiatement. Prenez une position couchée sur le côté droit et placez un coussin chauffant dans la région du foie. La procédure prend généralement 1,5 heure. La purification est effectuée 1 fois en 7 jours pendant 4 semaines.

Herbes pour le foie. Le matin, on boit toute infusion d'herbes du foie et au bout de 30 minutes, on dissout 15 grammes de miel dans 100 ml d'eau, puis une bouteille d'eau tiède est placée sous la côte droite et maintenue pendant 90 minutes. Immédiatement après la procédure, il est recommandé de s'asseoir et de prendre le petit déjeuner plusieurs fois.

Soie de maïs. La meilleure façon de nettoyer le foie est d'utiliser les poils des jeunes épis de maïs. Ils peuvent être brassés séchés ou frais. Une cuillère à soupe de stigmates broyés versez 200 ml d'eau bouillante, insistez 40-50 minutes et filtrez. Buvez 30 ml 2 fois par jour avant les repas.

Pendant le traitement médicamenteux, il est important de suivre un régime alimentaire qui exclut les aliments frits, gras et en conserve. Les repas doivent être légers et fractionnés. La gymnastique est montré pour éliminer les processus biliaires stagnants.

Vous pouvez également vous familiariser avec l'opinion d'un spécialiste en visionnant cette vidéo dans laquelle il explique si les hépatoprotecteurs sont nécessaires lorsque des antibiotiques sont prescrits au patient, ainsi que les antibiotiques qui endommagent gravement le foie.

Antibiotiques pour l'hépatite

La réaction du corps avec des problèmes de foie après les antibiotiques peut avoir des conséquences négatives. Le foie est un organe très important qui traite toutes les substances et tous les éléments circulant dans le corps. Tous les médicaments antibactériens traversent la glande, en modifiant leur structure chimique et en créant des métabolites. Si un patient est diagnostiqué avec l'hépatite, l'utilisation d'antibiotiques est exclue du processus de traitement. Lorsqu'il est impossible de le faire, leur dose est réduite et des médicaments soutenant le foie sont prescrits.

Prescrire des médicaments, la méthode de leur utilisation ne peut être qu'un médecin, diagnostiquant la condition de l'organisme entier.

Recommandations de traitement de l'hépatite

La présence du virus de l'hépatite B dans le corps humain provoque un dysfonctionnement du foie, aggrave l'état de santé général et peut entraîner des complications de la maladie. Au début de sa manifestation, ils peuvent ne présenter aucun symptôme et sont supprimés de manière indépendante par le système immunitaire du corps. Le passage à une forme aiguë et chronique nécessite déjà un traitement urgent, car les conséquences peuvent être une cirrhose du corps ou le développement de l'oncologie.

Aucun antibiotique ne peut être pris sans médecin.

Le traitement est prescrit en fonction du tableau clinique de la maladie du patient, du type de virus, de la forme de son développement, de son état de santé, des indicateurs d’âge et de la période de développement de la maladie. Parce que le foie est affecté, ou les tissus et organes voisins, le médecin choisit une méthode de traitement. Tous les médicaments pour l'hépatite sont prescrits exclusivement par un médecin, l'auto-sélection du médicament peut être un catalyseur pour le développement de pathologies. L'utilisation d'exercices de respiration et d'exercices thérapeutiques rend le complexe plus efficace.

Quand et comment utilise-t-on des médicaments antibactériens contre l'hépatite?

Tous les médicaments et médicaments passent par le foie. Changer leur forme chimique et ensuite entrer dans le corps. Avec sa maladie, les médicaments peuvent rester dans l’organe, le toucher de manière toxique et aggraver la situation. Antibiotiques - les médicaments antibactériens peuvent détruire les cellules de l'organe et de nombreux médecins ont déjà abandonné leur utilisation pour le traitement de la maladie. S'il est impossible de les éliminer complètement, ils prennent des moyens pour entretenir le foie et restaurer le système immunitaire.

Après une cure d'antibiotiques, vous devez boire des préparations pour restaurer le foie.

La fonction principale de l'antibiotique est de détruire les agents pathogènes, mais une fois dans l'estomac et les intestins, ils en délogent les éléments bénéfiques. Les virus et les infections ne sont pas éliminés par les médicaments antibactériens. Mais il existe un certain nombre de maladies qui ne peuvent pas être traitées sans antibiotiques et ne peuvent pas être abandonnées même avec une maladie du foie. La sepsie et la tuberculose ne sont traitées que sur la base d'antibiotiques.

Si des problèmes dans le corps sont causés par la présence de bactéries, les médecins prescrivent des antibiotiques pour supprimer une telle invasion. Ignorer la nature bactérienne non seulement n'élimine pas la maladie, mais aggrave également le travail de l'organisme dans son ensemble. Il est nécessaire de les appliquer uniquement à la destination du médecin et strictement aux doses nécessaires. En même temps, les probiotiques et les hépatoprotecteurs qui protègent le corps devraient être inclus dans le complexe de traitement.

Dommage des antibiotiques pour le foie

Une fois dans le foie, le médicament antibactérien se lie aux enzymes du corps, créant des métabolites, les produits de dégradation du médicament. Ensuite, ils se lient au glutathion, au sulfate et aux glucuronides pour réduire la toxicité du produit et l'éliminer du foie. Avec la bile ou l'urine, les substances sont éliminées du foie. Lorsqu'un organe tombe en panne, ces métabolites peuvent se lier de manière incorrecte ou ne pas apparaître. Dans de tels cas, il est probable que:

  • exacerbations virales et passage à une forme aiguë ou chronique;
  • apparition de stagnation de la bile, son épaississement et son accumulation.

Vous ne pouvez pas prendre de médicaments contre-indiqués dans les maladies du foie.

En cas de maladie du foie, l'utilisation de tels médicaments est interdite: "Azithromycine", "Akarbosa", "Methyldof", "Lidocaïne", "Metretexat", "Piracétam", "Miconazole", "Procaïnamide". Si l'utilisation du médicament est inévitable - réduisez la dose d'utilisation. Dans les formes graves de maladie hépatique, il est interdit d'utiliser "Dimedrol", "Héparine", "Aspirine", "Interféron", "Carvedilol", "Kétotifène", "Klopidogrel", "Kétoconazole". Méfiez-vous également des œstrogènes, des antidépresseurs, des statines, des hormones sexuelles mâles et des stéroïdes. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les hypnotiques sont exclus. Les antibiotiques interdits comprennent:

  • groupe de médicaments teracycline;
  • la ciprfloxacine;
  • La ranitidine;
  • "Quametal";
  • antibiotiques contre la tuberculose;
  • Hypothiazide;
  • "Diakarba".

Les vitamines A, K et D, liposolubles, ainsi que leurs analogues et dérivés, sont exclues des formes aiguës de la maladie.

L'utilisation d'antibiotiques contribue à la manifestation de tels effets secondaires:

  • le développement de réactions allergiques;
  • nausées, vomissements et diarrhée;
  • dysbactériose muqueuse intestinale;
  • problèmes de peau: rougeurs, démangeaisons, desquamation;
  • l'apparition de toxicité dans les reins, le foie, les os, les nerfs;
  • troubles de la fonction musculo-squelettique.

Le foie traverse tout ce qui circule dans le corps, avec du sang artériel et veineux. Il les structure en groupes d'éléments nuisibles et utiles et envoie un signal au système nerveux, après analyse. Il désinfecte certains composés chimiques, réduit la toxicité et neutralise. Par conséquent, les troubles du foie. associée à la présence du virus de l'hépatite, provoquer des violations d'une telle filtration. Dans ce cas, les produits chimiques peuvent rester dans le corps et ne seront plus distribués. et peut entrer dans le corps sans traitement.

Pour le traitement du foie, nos lecteurs ont utilisé avec succès le Duviron Duo. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Comment traiter la cholécystite?

La cholécystite est aiguë et chronique. Les patients en phase aiguë nécessitent une hospitalisation immédiate et une consultation avec un gastro-entérologue. La cholécystite chronique se caractérise par un développement lentement progressif dans le contexte d'une période aiguë de la maladie ou sous une forme indépendante. Il a été prouvé que le traitement de la cholécystite avec des médicaments est le plus efficace à la fois dans la phase aiguë et dans la phase chronique de la maladie.

Comment traiter la cholécystite?

La cholécystite est le résultat d’une violation de l’écoulement de la bile, accompagnée de la formation de calculs mous, qui durcissent et bloquent le canal excréteur.

Le principal facteur d'inflammation est la microflore pathogène de la lumière de la vésicule biliaire.

Il existe des cholécystites avec formation de calculs et sans, avec l'avantage du processus inflammatoire de nature infectieuse, avec la présence de complications.

En fonction de la nature de l'évolution de la maladie, de sa gravité, de sa durée, de ses effets sur d'autres organes (en particulier le foie et le pancréas), la méthode de traitement par les médicaments suivants est choisie:

  • antibiotiques qui suppriment l'infection (Ciprofloxacine, Biseptol et autres);
  • antispasmodiques, soulageant les attaques et les spasmes douloureuses;
  • cholérétique, réduisant la stagnation de la bile et la faisant sortir de la vésicule biliaire;
  • préparations qui améliorent la motilité intestinale et les processus digestifs.

Antibiothérapie

En règle générale, les antibiotiques pour la cholécystite sont prescrits pendant la période aiguë ou pendant l’exacerbation de la forme chronique. Grâce aux médicaments antibactériens, la reproduction des bactéries pathogènes est supprimée et les dommages causés aux parois de la vessie sont réduits.

Une indication pour l'utilisation d'antibiotiques est la progression du processus inflammatoire, la fièvre, l'aggravation de l'état du patient, la douleur. Dans le sang, il existe également des indicateurs d'inflammation: augmentation de la RSE, leucocytes.

Il est possible de boire des antibiotiques pendant 10 à 14 jours maximum et, dans les cas associés à la colite, entre 3 et 5 jours au maximum. Une réception plus longue provoque l'apparition d'une dysbactériose et d'allergies, ce qui est extrêmement déconseillé dans la cholécystite.

Pour l’action exacte des antibiotiques sur les micro-organismes, il est nécessaire de déterminer la sensibilité de la microflore dans les échantillons de bile. Il est conseillé de prendre des antibiotiques, en fonction du degré d'excrétion de la bile.

Au début du traitement avec des antibiotiques à large spectre. L’efficacité de l’utilisation de macrolides (azithromycine), de pénicillines (amoxicilline, Ampioks) et de médicaments antimicrobiens du groupe des céphalosporines a été prouvée.

Dans les cas de cholécystite grave, l'administration intramusculaire de céphalosporines de troisième génération et d'aminosides (streptomycine) peut être utilisée. Il est parfois démontré que les patients boivent de la furazolidone avec un effet bactériostatique prononcé, ce qui est dû au développement lent de la résistance bactérienne à celle-ci. La furazolidone est contre-indiquée en cas d’insuffisance rénale et de maladie du foie en raison de ses éventuels effets secondaires. En outre, en raison des effets indésirables sur le foie, les sulfamides, dérivés de l’amide acide sulfanilique, ne sont pas recommandés.

Médicaments antispasmodiques

La cholécystite est souvent accompagnée de douleur, d'éliminer l'utilisation de médicaments, les antispasmodiques. Ils sont administrés par voie intraveineuse ou par voie orale.

Atropine, Drotaverinum, Théophylline, Extrait de Belladonna, Tramal, Spasmolitin sont indiqués pour un soulagement rapide de la douleur. Par ailleurs, l'utilisation d'analgésiques conventionnels (aspirine, paracétamol) ne donne pas l'effet recherché.

Lors de l'hospitalisation pour éliminer rapidement les spasmes, un mélange de solutions est injecté par voie intraveineuse: No-shpa - 2 ml, chlorhydrate de Papaverina - 2 ml, sulfate d'atropine 0,1% - 1 ml, Platifilline - 2 ml.

En l'absence de complications, une compresse chaude est appliquée sur le côté droit pour soulager la douleur.

Les antispasmodiques sont représentés par deux types: les uns agissent sur les terminaisons nerveuses des cellules, les autres suppriment le spasme des muscles lisses. Il n'est pas recommandé de prescrire seul un type de médicament antispasmodique, il est nécessaire de contacter un gastro-entérologue.

Les médicaments myotropes incluent Drotaverinum, Papaverine, Halidor. L'ingrédient actif de ce dernier - benziklan - possède également des propriétés anesthésiques et sédatives. No-Shpa est le médicament analgésique le plus courant qui peut éliminer la douleur en peu de temps.

Parmi le groupe des antispasmodiques à action neurotropique, il y a:

  • Buscopan - disponible en suppositoires ou en comprimés, en plus de soulager les spasmes, il élimine les coliques rénales et intestinales, souvent indiqués lors d'éructations amères lors d'exacerbations d'une cholécystite chronique;
  • Difacil - soulage la douleur pendant les crises nocturnes, possède également des propriétés cholérétiques et une activité M-cholinolytique, ainsi que d’éventuels effets secondaires sous forme de nausées et de vertiges, est disponible sous diverses appellations commerciales bien connues (Vagospazmil, Trazentin, Adiphénine et autres);
  • Aprofen (agent anticholinergique) - dilue les vaisseaux sanguins et soulage les coliques spastiques.

Il est parfois possible de prendre de la nitroglycérine pour éliminer la douleur, mais elle comporte de nombreuses limitations et contre-indications.

La plupart des antispasmodiques sont contre-indiqués pendant la grossesse et l’allaitement. Par conséquent, une cholécystite chez la femme enceinte nécessite une consultation soigneuse auprès d’un spécialiste.

Thérapie de vitamine

Le rôle des vitamines est important dans le traitement complexe de la cholécystite. Ils peuvent être pris à la fois sous forme synthétique et naturelle avec l'aide de la diététique. Cependant, pendant la cuisson et la cuisson, certaines vitamines perdent leurs propriétés. Par conséquent, lorsque la cholécystite en plus du régime alimentaire prescrit la consommation de vitamines et de suppléments diététiques.

Le complément alimentaire le plus utilisé est la spiruline, produite à partir d'algues et contenant un complexe unique de substances de haute qualité. Il contient du rétinol, de la riboflavine, de la niacine, de la pyridoxine, des acides folique et nicotinique, du tocophérol, de la thiamine, de l'acide pantothénique et un certain nombre de micro et macro éléments.

En règle générale, dans la phase aiguë de la maladie, les vitamines A et C sont prescrites, certaines du groupe B. Dans la période chronique, il est recommandé de boire des vitamines du groupe B et du tocophérol.

Classification du cholagogue

Le traitement de toute forme de cholécystite a lieu avec des médicaments cholérétiques qui réduisent la stase biliaire et l'éliminent. Les médicaments sont prescrits en fonction de leur effet sur la fonction de sécrétion du foie. La classification est la suivante.

Cholérétique

Ce groupe comprend les médicaments qui augmentent la production de bile par les hépatocytes en cas de carence.

Les gastro-entérologues conseillent de prendre des cholérétiques en présence d'une maladie du foie (hépatite, cirrhose) due à la rétention de la bile par les voies intrahépatiques.

Les cholérétiques sont représentés par des préparations contenant des acides biliaires, des drogues à base de plantes ou des drogues synthétiques. Les premiers sont des dérivés de l'acide cholanoïque, dans leurs préparations, ils utilisent l'acide ursodésoxycholique et chénodésoxycholique internationalement reconnu. Ils neutralisent la formation de calculs et l'épaississement de la bile. Il n'est pas recommandé de prendre ce groupe de cholérétiques en présence de cholécystite calcique au cours de la phase aiguë.

Les cholérétiques avec les acides biliaires les plus populaires et les plus efficaces sont les médicaments suivants:

  • Liobil - contient de la bile bovine, se présente sous forme de comprimés, à prendre pendant 2 mois maximum. Outre son effet principal, il renforce les mouvements de l'intestin en forme de vague. il est recommandé de boire aussi pour les problèmes d'hépatite et de péristaltisme;
  • Allohol - affecte la fonction de sécrétion du foie, contient de la bile sèche, des extraits d'ail, d'ortie et du charbon actif, est contre-indiqué en cas d'hépatite aiguë;
  • Mexaza est produit sous forme de dragage à trois couches, dont les principales substances sont la broméline, l’entéroseptol, l’entérobex, la pancréatine et l’acide déhydrocholique, ont également des propriétés antibactériennes; dans la période aiguë, il est recommandé de ne pas boire plus de 5 jours, avec la forme chronique - jusqu'à 3 semaines pour le but du gastro-entérologue.

En plus de ces médicaments, Holenzim, Holagol, Deholin sont également prescrits.

Les cholérétiques végétaux sont fabriqués à partir d'herbes: tanaisie, origan, menthe poivrée, immortelle sablonneuse, églantines, bourgeons de bouleau, herbes de muguet, racine de curcuma, coriandre, épine-vinette et autres. Les remèdes à base de plantes sont dignes d'attention, car ils ont un effet antimicrobien, tout en agissant en douceur sur le corps. La cholérétique végétale peut être bue à n’importe quelle période de la maladie.

Parfois, l'augmentation de la production de bile peut au contraire nuire. Par conséquent, les gastro-entérologues ne recommandent pas l'utilisation de cholérétiques puissants dans la cholécystite chronique.

Les cholérétiques synthétiques comprennent les médicaments suivants:

  • Holonerton - également présent dans les angiocholite et cholélithiase, est également un antispasmodique, éliminant le spasme des conduits d’introduction;
  • Tsikvalon - disponible en comprimés de 100 mg chacun, est contre-indiqué dans les canaux obstrués et a également un effet anti-inflammatoire;
  • Oksafenamid - réduit le cholestérol et dilue la bile, est contre-indiqué dans les modifications dystrophiques du foie.

Hydrocholoretics

Des fonds dits qui améliorent la production de bile par les cellules du foie grâce à l'introduction d'un composant de l'eau. Ils réduisent la viscosité de la bile et limitent l'absorption d'eau dans les voies biliaires.

L'hydrocholérétique est représentée par les eaux minérales Naftusya, Essentuki, Jermuk, Arzni, Slavyanovskaya, Utsera. On leur montre qu'ils boivent un peu réchauffé avant de manger un demi-verre à 4 fois par jour.

En outre, les médecins recommandent de boire des salicylates et des teintures de valériane similaires dans l’action cholagogue.

Cholekinetics

Ces fonds contribuent à l'élimination de la bile de la vessie en raison de son effet sur le tonus et du relâchement des muscles du sphincter d'Oddi.

Divisé en deux types:

  • médicaments qui affectent la réduction de la vessie et réduisent le tonus des voies biliaires;
  • cholespasmolytiques, conçus pour réduire le tonus des voies biliaires et atténuer légèrement la douleur. Ils peuvent également être pris avec une dyskinésie biliaire et la présence de calculs.

La chimiocinétique la plus courante comprend les substances et médicaments suivants:

  • La berbérine - un alcaloïde contenu dans les feuilles des racines d’épine d’épine et de colombe, aide à réduire la viscosité de la bile et à normaliser sa composition;
  • xylitol, sorbitol, mannitol - alcools polyvalents, produits en solution, utilisent 50–75 ml par voie orale, améliorent l’absorbabilité de la cyanocobalamine et la synthèse de la riboflavine et de la thiamine;
  • L'olimétine - à base d'huiles essentielles de plantes (essence de térébenthine, d'olive, de menthe poivrée, de racine de chérie) et de soufre purifié, a un effet cholérétique, anti-inflammatoire et diurétique.

La division de tous les médicaments susmentionnés en groupes est conditionnelle, car leur utilisation combinée est la bienvenue.

Pour améliorer la qualité de vie, la cholécystite doit être traitée par une sélection appropriée de médicaments. Les méthodes modernes de mise au point de médicaments nous permettent d’espérer que la maladie aura un résultat positif et d’en contrôler l’évolution.

Nous traitons le foie

Traitement, symptômes, médicaments

Antibiotiques pour la cirrhose du foie

La cirrhose est une maladie hépatique chronique irréversible dans laquelle les cellules se régénèrent en un tissu fibreux. La maladie n'est pas toujours le résultat d'une dépendance à l'alcool et affecte autant les hommes que les femmes. Le traitement de la cirrhose du foie à la maison des remèdes populaires est impossible. Le soulèvement, les médicaments et / ou la chirurgie ne peuvent être évités.

Quelle est la cirrhose du foie

La cirrhose est l’état pathologique du plus grand organe (glande) de la cavité abdominale, conséquence d’une insuffisance de la circulation sanguine dans les vaisseaux hépatiques et caractérisé par une lésion persistante. Dans cette maladie, le tissu hépatique sain est remplacé par du tissu conjonctif fibreux. Sans traitement, une insuffisance hépatique se développe éventuellement, une hypertension portale, suivie du décès. La mort dépasse le patient, en règle générale, une maladie de 2 à 4 ans. Parfois, la cirrhose a pour conséquence un cancer d'un organe.

Les symptômes

Le principal symptôme de la cirrhose est une douleur dans l'hypochondre droit. Cependant, l'apparition de la maladie peut s'accompagner d'autres symptômes et être généralement asymptomatique (20% des cas). Il est souvent possible de détecter une pathologie seulement après le décès d'une personne. Par exemple, au stade de l'indemnisation, il n'y a aucun signe de cirrhose, à l'exception de l'augmentation de la taille du foie. Il a été observé que chez les hommes, la maladie à un stade précoce est plus difficile à identifier. Les premiers signes de la cirrhose:

  • sécheresse et amertume dans la bouche, surtout le matin;
  • troubles périodiques du tractus gastro-intestinal: ballonnements, manque d'appétit, diarrhée, vomissements, nausées;
  • douleurs abdominales récurrentes, aggravées après la consommation d'alcool, d'aliments marinés ou gras;
  • jaunissement du blanc des yeux, de la peau et des muqueuses.

Comment traiter la cirrhose du foie

Le traitement de la cirrhose du foie après le diagnostic est prescrit par un gastro-entérologue (spécialiste en médecine générale) ou par un hépatologue (médecin à la vision étroite). Il existe une norme généralement acceptée pour la thérapie complexe, qui comprend la médication, la thérapie physique, un régime strict, l'activité physique mesurée et, si nécessaire, une intervention chirurgicale. Pour arrêter le développement de la pathologie, il est nécessaire d'éliminer la cause, d'arrêter la dégénérescence des tissus, de réduire la charge sur la veine porte. Récemment, le traitement de la cirrhose du foie avec des cellules souches.

Médicaments pour la cirrhose du foie et l'hépatite

Le traitement conservateur de l’hépatite chronique ou de la dégénérescence cirrhotique du foie chez l’homme ou la femme dépend du stade et du type de maladie. La cirrhose inactive ne nécessite aucun médicament autre que les complexes de vitamines et de minéraux. Il est démontré que le patient suit un mode de vie sain pour que la maladie s’arrête. La progression de la cirrhose est traitée avec des hépatoprotecteurs à base d'extrait de chardon-Marie. Les injections intramusculaires de Vikasol sont utilisées pour arrêter les saignements internes.

L'étiologie virale de la maladie d'activité différente nécessite la nomination d'hormones corticostéroïdes et d'antiviraux. La cirrhose décompensée est traitée avec des doses accrues d’hépatoprotecteurs (injections) et de médicaments lipotropes. Le traitement comprend également la prise de vitamines. Avec la cirrhose biliaire, les hormones stéroïdes, les acides biliaires synthétiques, les inhibiteurs de protéolyse sont prescrits. Cette étape est incurable, et les médicaments ci-dessus ne font que ralentir l'évolution de la maladie, atténuer les symptômes. Quel genre de drogue ne peut pas faire:

  1. Duphalac. Laxatif doux qui, en plus de l'action principale, a un effet positif sur la croissance de la microflore intestinale bénéfique. Disponible en sirop ou en sachet. Nommé avec une cirrhose de 15-30 ml / jour. La durée du traitement est prescrite individuellement par le médecin. Le surdosage peut provoquer des douleurs abdominales, de la diarrhée.
  2. Molsidomine. Bêta-bloquant, prescrit pour réduire la pression dans la veine porte. Le médicament réduit le flux veineux vers le cœur, réduit le tonus des vaisseaux périphériques. À l'intérieur, prendre 1-2 g 2-4 fois / jour après les repas. Le traitement est effectué de plusieurs mois à plusieurs années. Avec une admission à long terme, possibilité de maux de tête, baisse de la pression artérielle.

Hépatoprotecteurs

Les médicaments qui ont un effet protecteur sur le foie sont appelés hépatoprotecteurs. Cette famille comprend beaucoup de drogues. Lorsque la cirrhose est prescrite, des médicaments d'origine végétale ou animale, des phospholipides essentiels, des acides biliaires synthétiques. Parmi les populaires:

  1. Essentiale Forte. Restaure la structure cellulaire des hépatocytes, active l'enzyme qui détruit la fibrose, normalise l'équilibre carbone-lipides dans le corps. Les enfants de plus de 12 ans et les adultes se font prescrire 2 capsules 3 fois par jour pendant les repas. Durée du cours - au moins 3 mois. Contre-indication: intolérance individuelle aux composants.
  2. Karsil. Hépatoprotecteur aux herbes avec extrait de fruit de chardon-Marie. Élimine les toxines, protège les cellules du foie de la destruction. Les adultes et les enfants de plus de 12 ans doivent prendre 2-4 comprimés 3 fois par jour pendant 3 mois. Avec l'endométriose et la grossesse doivent être utilisés avec prudence.

Antibiotiques pour la cirrhose du foie

Les antimicrobiens ne sont pas nécessaires pour la cirrhose sans complications. Ils sont prescrits pour les complications bactériennes, soupçonnées ARVI. Antibiotiques efficaces:

  1. Suprax. Antibiotique 3 générations à base de céfixime. Le mécanisme d'action est dû à la destruction de l'intégrité des cellules pathogènes. Assigné à 1 capsule 1 fois / jour pendant une semaine. Les effets secondaires incluent nausées, vomissements, dysbactériose, thrombocytopénie, néphrite, vertiges, prurit, urticaire, rougeur de la peau.
  2. Normix. Antibiotique à large spectre. Il provoque la mort de bactéries qui provoquent des infections intestinales. Prendre 200 mg toutes les 6 heures pendant 1 à 3 jours. La durée du traitement ne doit pas dépasser 7 jours, afin de ne pas provoquer le développement d'effets secondaires: augmentation de la pression artérielle, lymphocytose, angioedème, choc anaphylactique.

Diurétiques

Même au stade de l'hépatite dans le foie, il y a congestion, ce qui entraîne une production accrue de lymphe. Le fluide s'accumule constamment, provoquant un gonflement des organes internes et des extrémités. Afin de ne pas développer d'ascite, vous devez prendre des diurétiques. Parmi eux:

  1. Veroshpiron. Diurétique à économie de potassium, empêchant la rétention d'eau et de sodium. La dose quotidienne est de 50 à 100 mg une fois. Il est nécessaire de prendre des comprimés 1 fois en 2 semaines. Parmi les contre-indications: maladie d'Addison, hyponatrémie, hyperkaliémie, insuffisance rénale sévère, anurie.
  2. Diacarbe. C'est un inhibiteur de l'anhydrase carbonique, qui a une activité diurétique. Lorsque l'œdème est pris le matin, 250 mg une fois. Pour obtenir un effet maximal, vous devez prendre 1 comprimé tous les deux jours. La durée du traitement est prescrite individuellement. Contre-indications à l'utilisation de l'urémie, insuffisance rénale aiguë, diabète.

Utilisation de glucocorticoïdes

En cas de cancer du foie, l'utilisation de glucocorticoïdes est contre-indiquée, car ils affectent négativement l'état du système digestif, contribuent au développement de complications et réduisent l'espérance de vie du patient. Souvent, ces médicaments sont prescrits avec des agents hormonaux pour la cirrhose auto-immune, qui n’a pas encore atteint le stade de la décompensation. Pour le traitement appliquer:

  1. Metipred Glucocorticostéroïde synthétique. Il a un effet immunosuppresseur, anti-allergique, anti-inflammatoire. La dose initiale pour l'administration intraveineuse est de 10 à 500 mg / jour, en fonction des symptômes. La durée moyenne de traitement est de 3 à 5 jours. Parmi les contre-indications: mycose systémique, période d'allaitement.
  2. Urbazon. Glucocorticostéroïde, produisant un effet anti-toxique, antichoc, désensibilisant, anti-allergique, anti-inflammatoire. Assigner par voie intramusculaire ou intraveineuse à 4-60 mg / jour pendant 1-4 semaines. Ne pas utiliser ce médicament dans les pathologies endocriniennes, les affections graves du foie et / ou des reins, les ulcères, les maladies du système cardiovasculaire.

Prednisolone

Le glucocorticoïde le plus populaire dans la cirrhose. Supprime la fonction des macrophages et des leucocytes tissulaires. Limite la migration de ces derniers à la zone d'inflammation. Attribuer 20-30 mg / jour. La durée du cours est calculée individuellement, mais pas plus de 14 jours. Ne pas prescrire le médicament pour les maladies de la peau bactériennes, virales ou fongiques, en violation de la peau et chez les enfants de moins de 2 ans.

Régime alimentaire

Avec cette maladie, le régime dicte ses propres règles. La consommation de calories par jour ne doit pas dépasser 3 000. Les aliments sont consommés jusqu'à 5 ou 6 fois par petites portions. Lorsque les pathologies du foie permettent une consommation de sel ne dépassant pas 2 c. par jour Les aliments solides sont moulus, les aliments frits ne sont pas autorisés. Pour éliminer les toxines, il est nécessaire de pratiquer des journées de jeûne sur des produits laitiers ou des soupes de légumes une fois par semaine.

Vous ne pouvez pas manger de seigle et de pain frais, pâte feuilletée, pâte riche, bouillons gras, viande / poisson / produits laitiers à haute teneur en matières grasses. L'alcool, le café, le cacao et les épices sont également interdits. Produits autorisés:

  • pain de froment à base de farine de haute qualité;
  • soupes de légumes, de céréales et de lait;
  • plats de viande faibles en gras;
  • poisson maigre;
  • des oeufs;
  • les légumes, les fruits;
  • légume, beurre;
  • tisane, légumes, jus de fruits, gelées, compotes, gelée.

Physiothérapie

Dans le traitement complexe de la cirrhose, la physiothérapie est prescrite. Le schéma thérapeutique est choisi par le médecin en fonction des problèmes à résoudre. Il est impossible d’effectuer une physiothérapie en cas de complications graves et d’évolution aiguë de la maladie. L'arsenal de variétés de méthodes est large, mais le plus souvent elles sont utilisées:

  1. Diathermie Dans la zone de projection du corps du patient, un courant haute fréquence est chauffé. La durée de la session est de 10 à 40 minutes et le cours comprend jusqu'à 40 procédures par jour ou tous les deux jours.
  2. Inductothermie. Le traitement est effectué par un champ électromagnétique à haute fréquence. L'effet oscillatoire conduit à des changements positifs dans l'organe malade. La durée de la procédure est de 10 à 20 minutes. Le cours est composé de 10 à 15 sessions quotidiennes.
  3. Électrophorèse. L'exposition locale au médicament est réalisée par la concentration à travers la peau par l'exposition actuelle. La durée de la session est de 15-20 minutes. La durée du traitement varie de 10 à 20 interventions quotidiennes.

Effort physique dosé

Si le patient n'a pas d'antécédent d'ascite, les médecins présentant une pathologie hépatique recommandent un exercice dosé. La thérapie physique améliore le métabolisme dans les cellules du foie, normalise la circulation sanguine, renforce le système immunitaire, renforce le système musculo-squelettique. Les exercices de gymnastique thérapeutique sont sélectionnés individuellement. Le spécialiste prend en compte la gravité de la maladie, l'âge du patient, l'état général du corps. Quelques exemples de thérapie par l'exercice:

  • en position couchée, en inspirant, l'abdomen fait saillie;
  • la même position, les bras le long du corps, la jambe gauche est d'abord pliée, le talon ne vient pas du sol, puis le pied droit;
  • debout à quatre pattes, en inspirant, une jambe se lève, en expirant, le genou est tiré vers le haut jusqu'à la poitrine, puis répétez la même chose avec l'autre jambe.

Traitement chirurgical

Si nécessaire, le patient subit un traitement chirurgical - greffe du foie. Cette opération coûteuse est compliquée par la recherche d’un donneur. La transplantation est prescrite lorsque le traitement conservateur ne donne pas de résultats positifs et que le foie est constamment détruit. L'inconvénient du traitement chirurgical est l'utilisation ultérieure de médicaments qui suppriment le système immunitaire. Les contre-indications à la chirurgie sont l'inflammation du cerveau, les tumeurs malignes des voies biliaires et d'autres formes d'oncologie, l'obésité, les infections, les maladies cardiaques graves.

Comment traiter les remèdes populaires

Le traitement de la cirrhose alcoolique du foie sera efficace si, à la maison, en plus des médicaments, d’autres recettes populaires sont utilisées. Il convient de rappeler que l’utilisation de toute méthode thérapeutique doit être coordonnée avec le médecin afin d’éviter les complications de la maladie. Remèdes traditionnels pour le traitement de la cirrhose du foie, utilisé à la maison:

  1. Chardon-Marie. Une cuillère à café de graines moulues est mélangée à 1 c. feuilles de la plante. Le mélange obtenu est rempli d'un verre d'eau bouillante, infusé pendant 20 minutes. Filtre d'herbes médicinales, boire à la fois. Prendre pour nettoyer le foie 3 fois / jour: l'estomac vide, avant le déjeuner et avant de se coucher pendant un mois.
  2. Nyasil. Dans un petit récipient mettez 1, 5 c. l hacher la racine du devyasila, verser 500 ml d’eau, laisser mijoter pendant une demi-heure, puis infuser pendant 20 minutes. Ensuite, le bouillon est filtré et pris pendant une demi-heure avant les repas 2 à 3 fois par jour, en buvant 200 ml à la fois. La durée du traitement est de 10 jours.

Prévention

Le respect des mesures préventives ne permettra pas le développement d'une maladie grave du foie. Pour éviter la cirrhose, vous devriez:

  • refuser complètement de prendre de l'alcool, du tabac;
  • le temps de traiter les maladies du tractus gastro-intestinal;
  • limiter la consommation d'aliments épicés, gras, fumés et frits;
  • ne prenez pas de drogue sans consulter un médecin;
  • Enrichissez le régime avec des aliments riches en vitamines et oligo-éléments;
  • suivez les règles d'hygiène personnelle.

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux des articles n'appellent pas à l'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Quels sont les antibiotiques pour l'hépatite?

IMPORTANT! Pour enregistrer un article dans vos favoris, appuyez sur: CTRL + D

Posez une question au médecin et obtenez une réponse gratuite. Vous pouvez remplir un formulaire spécial sur NOTRE SITE via ce lien >>>

Antibiotiques pour la cirrhose du foie

Les médicaments antibactériens pour la cirrhose du foie sans complication ne sont généralement pas nécessaires.

Il est recommandé de les prescrire en cas de suspicion de complications bactériennes du SRAS, si une personne est atteinte de cirrhose du foie, car pathologie du foie affecte la diminution de l'immunité.

La pneumonie, la bronchite dans ce cas ont tendance à se développer rapidement.

Dans les autres cas de cirrhose du foie sans complications, les antibiotiques ne sont le plus souvent pas nécessaires.

Quand la cirrhose nécessite-t-elle un traitement antibiotique?

La cirrhose du foie n'est pas en soi un processus bactérien, elle ne nécessite donc pas d'antibiotiques. Mais il existe des situations où le traitement antibactérien est indispensable.

Ce besoin survient en cas de développement de certaines complications. Quelles complications de la cirrhose sont traitées avec des antibiotiques?

  1. Ascite-péritonite, qui se développe en raison d'une infection bactérienne du liquide d'ascite
  2. Pleurésie causée par des complications bactériennes de l'hydrothorax hépatique
  3. Encéphalopathie hépatique, en particulier au stade du précoma et du coma

Considérez chaque cas plus en détail.

Péritonite en tant que complication de l'ascite

L'ascite est une complication assez fréquente de la cirrhose du foie, résultant d'un excès de liquide dans la cavité abdominale.

Ceci est dû à la présence d'une hypertension portale, ainsi que de certains autres facteurs (par exemple, une fonction rénale altérée).

Il y a souvent une infection du liquide dans la cavité abdominale et une péritonite se développe, également appelée péritonite bactérienne spontanée.

Cette complication de l'ascite se produit assez souvent, chez 10-30% des patients atteints de cirrhose du foie. De plus, l’ascite-péritonite est l’une des principales causes de décès chez les patients avec ce diagnostic (pas la cause la plus fréquente, mais l’une d’entre elles).

Les agents responsables de la péritonite avec ascite sont le plus souvent E. coli, le pneumocoque, le streptocoque fécal.

Il existe des facteurs de risque dans lesquels une complication d'ascite avec péritonite se produit plus souvent:

  • Cirrhose de classe C de Childe Pugh
  • Saignement interne
  • Ascite-péritonite qui s'est déjà produite
  • Bilirubine à plus de 2,5 mg / dL
  • Créatinine supérieure à 2 mg / dL
  • La protéine du liquide d'ascite est inférieure à 1 g / dL

Si de tels facteurs de risque sont présents, des antibiotiques devraient être prescrits pour la prophylaxie. Les fluoroquinolones (ciprofloxacine, norfloxacine) sont plus couramment prescrites, car ils ont moins d'effets néfastes pour le foie.

Quels sont les signes d'ascite-péritonite? Ils sont comme suit:

  • Douleur abdominale
  • Température corporelle élevée
  • Renforcement des ascites
  • Amélioration de l'encéphalopathie hépatique
  • Vomissements, diarrhée
  • Bruit intestinal et péristaltisme réduits

Pour confirmer le diagnostic, une ponction de la cavité abdominale - laparocentèse - est réalisée avec un examen plus approfondi du liquide. Avec des ascites compliquées de péritonite, les résultats seront les suivants:

  • Leucocytes plus de 5 * 10⁶ / ml
  • Neutrophiles supérieurs à 2,5 * 10⁶ / ml, la culture sur la flore bactérienne est positive
  • Neutrophiles plus de 5 * 10⁶ / ml, l'ensemencement sur la flore bactérienne peut être à la fois positif et négatif

Ces données confirment le diagnostic d'ascite-péritonite. Cependant, le traitement commence de manière urgente, sans les résultats d'un ensemencement bactérien, car la péritonite est une maladie mortelle.

Le traitement de l'ascite-péritonite est effectué avec des médicaments antibactériens à large spectre, tout d'abord les céphalosporines de troisième génération (céfotaxime, ceftriaxone).

De plus, des pénicillines (amoxiclav), des fluoroquinolones (ciprofloxacine) sont utilisées. Les antibiotiques sont d'abord administrés par voie intraveineuse, puis par voie orale (ciprofloxacine).

Après cure, une cure de traitement préventif.

Pleurésie dans la cirrhose du foie

Une autre complication similaire de la cirrhose est l'hydrothorax hépatique, une accumulation pathologique de liquide dans la cavité située entre les feuilles de la plèvre.

En règle générale, il se développe en présence d'ascite. Le liquide dans la cavité pleurale, ainsi que dans la cavité abdominale, peut être infecté. Dans ce cas, une pleurésie bactérienne se développe.

Il se manifeste par les symptômes suivants:

  • Douleur à la poitrine
  • Faiblesse, léthargie
  • Température corporelle élevée

En cas de suspicion d'hydrothorax hépatique compliqué, une thoracocentèse est réalisée (ponction du liquide de la cavité pleurale), une radiographie ainsi qu'une laparocentèse pour confirmer l'ascite et une échocardiographie pour exclure une maladie cardiaque (une accumulation de liquide dans le thorax peut également y être associée).

Le traitement de la pleurésie dans l'hydrothorax hépatique s'effectue par antibiothérapie par voie intraveineuse: céphalosporines de génération III (ceftriaxone, céfotaxime).

Traitement antibiotique de l'encéphalopathie hépatique

L'encéphalopathie est une autre complication importante de la cirrhose. Bien qu'il soit réversible dans de nombreux cas, toutefois, le pronostic de ces patients est médiocre.

L'encéphalopathie hépatique se manifeste par une violation du comportement, de l'humeur, du sommeil et de l'éveil, de la conscience, des troubles du mouvement, des réflexes pathologiques, ainsi que par des modifications de l'électroencéphalogramme.

L’effet de l’ammoniac sur le cerveau est l’un des facteurs importants du développement de l’encéphalopathie dans la cirrhose du foie. L'ammoniac est formé par la dégradation des aliments protéiques, en particulier des protéines animales.

Dans le cas de l'encéphalopathie hépatique, des médicaments antibactériens sont prescrits pour tuer les bactéries intestinales qui produisent de l'ammoniac en décomposant les protéines.

De tels antibiotiques sont nécessaires, ils ne sont pas absorbés dans l'intestin (pour que l'effet soit maximal) et ont également un effet minime d'endommager le foie.

Par conséquent, la rifampicine, la néomycine, la vancomycine et le métronidazole sont utilisés pour traiter l'encéphalopathie hépatique.

S'il vous plaît noter ce matériel!

Et partagez des informations intéressantes avec des amis!

Antibiotiques pour les maladies du foie et du rein

Facebook Partager

sur Twitter Partager

à Odnoklassniki Partager

dans Google+ Partager

dans le partage blogger

in Livejournal Partager

Antibiotiques - un groupe spécial de médicaments

Les antibiotiques constituent un groupe spécial de médicaments utilisés pour traiter les maladies infectieuses à caractère bactérien. Ils détruisent directement les bactéries ou les privent de leur capacité à se multiplier. Il y a beaucoup de médicaments de ce groupe, l'action des antibiotiques est différente, ce qui permet au médecin de choisir le médicament le plus optimal pour chaque patient.

L'utilisation d'antibiotiques n'est justifiée que dans le cas d'une infection bactérienne confirmée, car ces médicaments n'agissent pas sur les virus. Par conséquent, seul un médecin devrait décider de la prescription d'un médicament, choisir un médicament spécifique, son mode d'administration, la dose, la fréquence d'administration et la durée du traitement. En outre, le médecin doit surveiller l'état du patient pendant le traitement, car l'effet des antibiotiques sur le foie et les reins peut parfois être très grave et nécessite des soins médicaux. L’association d’agents antibactériens et d’analgésiques à des doses dépassant les tolérances est particulièrement dangereuse du point de vue de l’évolution des complications.

L'utilisation d'antibiotiques pour les maladies du foie

L'utilisation d'antibiotiques peut avoir un effet négatif prononcé sur le foie. Cela est dû au fait que cet organe joue un rôle important dans le métabolisme de divers médicaments, y compris les agents antibactériens. Ceci s'applique à n'importe quelle voie d'administration d'antibiotiques: à la fois par la bouche dans les pilules et par voie parentérale sous forme d'injections intramusculaires ou intraveineuses. Les seules exceptions sont, peut-être, uniquement les médicaments topiques (sous forme de pommades, gels, suppositoires). Dans ce cas, l’action des antibiotiques sera locale, c’est-à-dire directement au centre de l’infection, ce qui est bien meilleur en termes d’impact sur l’ensemble du corps. Ces moyens comprennent diverses gouttes pour le traitement des antrites (Bioparox, Polydex), des pommades pour le traitement des infections oculaires (érythromycine, tétracycline), etc.

L'utilisation d'antibiotiques peut aggraver une maladie du foie déjà existante. Parfois, des signes d'atteinte hépatique apparaissent après le premier traitement ou pendant celui-ci. Les personnes souffrant de maladies du foie (divers types d’hépatite, de cirrhose, de dégénérescence graisseuse), ainsi que de la vésicule biliaire ou des voies biliaires (cholécystite, cholangite) doivent être particulièrement vigilantes lors de la prise d’antibiotiques et, avant leur rendez-vous, assurez-vous de bien informer votre médecin. La présence d'une maladie hépatique grave avec insuffisance hépatique aura une incidence sur le choix du médicament par le médecin et sur sa posologie.

Dans le contexte de l'utilisation de certains antibiotiques, diverses affections transitoires surviennent associées à la perturbation du fonctionnement des cellules du foie chez des personnes sans antécédents hépatiques. Cela est dû au fait que certains d'entre eux, tels que l'érythromycine, la tétracycline, la rifamycine, peuvent s'accumuler dans la bile et provoquer une hépatite médicamenteuse. C'est l'une des raisons pour lesquelles ces antibiotiques sous forme de comprimés ou d'injections ne sont pratiquement pas utilisés. Des médicaments tels que Furagin, Lincomycin peuvent provoquer l'apparition d'une peau jaune, qui se transmet d'elle-même lorsque le médicament est retiré du corps. Biseptol, Griseovulvine, Streptomycine ont un effet direct sur le foie, de sorte que le champ d'application de ces antibiotiques est également très limité.

L'effet des antibiotiques sur les patients atteints de maladie rénale

Les personnes souffrant de diverses maladies rénales (pyélonéphrite, glomérulonéphrite, néphrosclérose, néoplasmes rénaux) doivent être très prudentes lors de l'utilisation d'antibiotiques. Avant leur rendez-vous, il est nécessaire d'informer le médecin de l'historique des reins, car cela affectera le choix du médicament et de sa dose.

Les reins sont l'organe d'excrétion par lequel de nombreux déchets et médicaments, y compris des antibiotiques, sont extraits. S'ils ne fonctionnent pas pleinement, c'est-à-dire qu'ils présentent des signes d'insuffisance rénale, les médicaments sont retenus dans le sang et s'y accumulent à des doses toxiques. Ainsi, même une dose ordinaire d'antibiotique peut entraîner un surdosage, avec toutes les complications qui s'ensuivent. La présence d'une maladie rénale incite le médecin à choisir un médicament antibactérien excrété par les intestins, c'est-à-dire en contournant les reins.

Certains antibiotiques ont des effets néfastes sur les reins d'une personne qui n'a jamais souffert de maladies néphrologiques. Ce sont notamment des médicaments tels que la gentamicine, la kanamycine, l'amikacine, mais heureusement, ils ne sont pas prescrits en pratique ambulatoire. À l'hôpital, le médecin surveille toujours attentivement l'état du patient. Au premier signe d'une lésion rénale médicamenteuse, le médicament est annulé, un médicament alternatif est sélectionné et un traitement spécial est prescrit. Les reins ont également des effets sur des médicaments tels que les tétracyclines ou les polymyxines, mais dans le monde moderne, ils sont très rarement prescrits.

L'effet des antibiotiques sur les tissus rénaux est le plus souvent transitoire (c'est-à-dire temporaire) et, dans le contexte d'un traitement approprié, la fonction rénale est complètement rétablie au bout d'un certain temps. Cependant, les violations sont parfois irréversibles et un tel patient développe une insuffisance rénale.

Seul le respect de toutes les recommandations du médecin concernant la prise d'agents antibactériens minimise le risque de complications du foie et des reins.

Causes, diagnostic et traitement de l'hépatite médicamenteuse

L'hépatite d'origine médicamenteuse (hépatite d'origine médicamenteuse) est une lésion des cellules du foie qui se produit en raison des effets toxiques des médicaments qui y sont contenus. Le plus souvent, l'hépatite d'origine médicamenteuse survient suite à l'utilisation à long terme de drogues synthétiques et à leur surdosage, mais elle peut également se développer chez ceux qui consomment des herbes médicinales.

Selon son évolution, l'hépatite médicamenteuse peut être aiguë ou chronique. La première est relativement rare, elle se développe en moyenne une semaine et demie après le début du traitement. Habituellement, il est associé à une intolérance individuelle aux drogues et est le plus souvent observé chez les femmes plus âgées, et il n’en est quasiment pas le cas chez les enfants. L'hépatite chronique d'origine médicamenteuse augmente progressivement sur plusieurs mois ou années. Sa cause peut être l'effet sur le tissu hépatique d'un médicament spécifique (combinaison de plusieurs médicaments) ou l'imposition d'un effet hépatotoxique des médicaments sur l'alcool et d'autres maladies du foie.

Drogues "dangereuses"

Des études médicales ont identifié plus de mille médicaments pouvant, à un degré ou à un autre, être toxiques pour le foie. Ils sont associés à 2 à 5% des cas d'ictère chez les patients hospitalisés, à près de la moitié des cas d'hépatite chez les personnes de plus de 40 ans et à un quart des cas d'insuffisance hépatique aiguë. De même, l'hépatite d'origine médicamenteuse est provoquée par des comprimés, présents dans de nombreuses trousses de premiers soins à domicile, et par des médicaments spécifiques. Parmi les médicaments "habituels" sont dangereux pour le foie:

  • médicaments hormonaux (y compris les corticostéroïdes et les contraceptifs);
  • sans exception, tous les antibiotiques, les sulfamides, la plupart des antifongiques (kétoconazole, fluconazole);
  • AINS - Diclofenac, Ibuprofen, Nurofen, Nimesulide et autres, aspirine à fortes doses.

Les deux diurétiques (par exemple, le furosémide) et les médicaments anti-ulcéreux (oméprazole) sont connus pour avoir une hépatotoxicité. Tout cela ne signifie pas que si vous en prenez, votre foie en souffrira certainement: dans la plupart des cas, le dosage correct et la durée de la médication peuvent le protéger des toxines chimiques. Mais si une personne boit de l'alcool pendant le traitement, le risque pour le foie augmente plusieurs fois: les médicaments destinés au traitement des maladies et affections chroniques sont plus dangereux, car certains prennent beaucoup de temps, alors que d'autres doivent parfois boire de façon urgente.

  • médicaments antituberculeux (isoniazide et rifampicine). Des inflammations hépatiques médicamenteuses surviennent chez 15 à 20% des patients, en particulier chez les personnes âgées;
  • utilisé pour l'épilepsie et les médicaments anticonvulsivants - carbamazépine, phénytoïne;
  • médicaments cardiovasculaires (antiarythmiques) - quinidine, amiodarone, vérapamil, nifédipine, captopril, énalapril et autres;
  • cytostatiques utilisés en oncologie, par exemple cyclosporine, méthotrexate.

L'effet de certains médicaments sur le foie est assez prévisible et est pris en compte lors de la prescription. Mais une réaction individuelle à ces médicaments (hypersensibilité à ceux-ci) ne peut être prédite! Il survient 2 à 4 semaines après le début du traitement, et si le médicament est ré-administré, il est plus rapide.

Paracétamol

L’un des médicaments les plus dangereux pour le foie est le populaire paracétamol, antipyrétique (appellations commerciales Efferalgun, Panadol, Cefecon® D, Daleron®, etc.). La dose toxique pour une personne dont le foie est en bonne santé est de 10 à 20 g, soit 20 à 40 comprimés de 500 mg, et pour les alcooliques, ce seuil est deux fois plus faible. Contrairement à beaucoup d'autres médicaments, le paracétamol a tendance à s'accumuler dans l'organisme. Par conséquent, même chez les personnes en bonne santé qui la boivent avec un rhume, des maux de tête et des maux de dents, un léger excès de la dose quotidienne (15 g pendant une courte période dans 80% des cas) subit de graves lésions du foie.

Les symptômes d'une intoxication au Paracétamol ressemblent à une intoxication alimentaire: le malade tombe malade, il ressent une douleur ou une lourdeur dans l'hypochondre droit. En 20 à 24 heures, les symptômes disparaissent, mais au bout de deux jours, le patient commence à développer une hépatite, qui se transforme dans 30% des cas en insuffisance hépatique aiguë. Chez certaines personnes, une myocardite toxique survient simultanément - une inflammation du muscle cardiaque.

Facteurs de risque

Les femmes souffrent d'hépatite médicamenteuse plusieurs fois plus souvent que les hommes, et les enfants et les personnes âgées plus souvent que les adultes. Parmi les autres facteurs de risque d'hépatite d'origine médicamenteuse:

  • hypersensibilité génétique à certains médicaments;
  • foie malade (hépatite virale, auto-immune, alcoolique chronique);
  • alcoolisme, toxicomanie, même si une personne ne se plaint pas du foie;
  • contact avec des solvants, des peintures, des gaz toxiques pendant le traitement avec des médicaments;
  • grossesse (les tétracyclines sont particulièrement dangereuses à cette époque);
  • le stress;
  • insuffisance rénale ou cardiaque;
  • régime alimentaire inapproprié, dans lequel la nourriture manque de protéines.

Le risque augmente lorsqu'une combinaison de 1 à 3 médicaments est utilisée. Dans ces cas, les changements dans les cellules du foie commencent même avec de petites doses, ce qui prend moins de temps. Dans le même temps, en prenant six médicaments toxiques ou plus, ou 2 à 4 médicaments combinés, le risque de lésions hépatiques augmente à 80%. Un surdosage peut également survenir au cours de l’auto-traitement si le patient commence à prendre lui-même ses médicaments, sans être intéressé par leur composition exacte. Il peut s'agir de deux médicaments dans lesquels, en plus des divers ingrédients actifs principaux, le paracétamol est inclus.

Diagnostics

Bon nombre des médicaments prescrits sont essentiels pour ceux qui les prennent et il est tout simplement dangereux de les annuler. Mais il n’est pas moins dangereux de prendre des médicaments qui détruisent les tissus du foie. Par conséquent, dès les premiers symptômes de problèmes de foie, il est nécessaire de préciser s’ils sont dus à une pharmacothérapie ou à d’autres causes. Lors du diagnostic de l'hépatite d'origine médicamenteuse, le médecin doit exclure de très nombreuses maladies entraînant des lésions des cellules du foie - autres types d'hépatite, une tumeur du foie ou du pancréas et bien d'autres. Pour ce faire, il est nécessaire d'identifier un lien de causalité entre une atteinte hépatique et des médicaments prescrits à l'homme.

Une histoire détaillée, c'est-à-dire interroger le patient sur les médicaments qu'il prend, sur son attitude vis-à-vis de l'alcool, si le travail est associé à une production nocive, quand le foie commence à le gêner, suggère la cause du médicament. Le patient peut prendre des suppléments ou être traité par phytothérapie, et de nombreuses ordonnances à base de plantes pour la médecine traditionnelle sont hépatotoxiques. Une personne peut prendre de tels thés et teintures pendant de nombreuses années sans se faire du mal. Mais avec la charge supplémentaire de médicaments synthétiques sur le foie, il va bientôt avoir les symptômes de l'hépatite:

  • nausée, vomissement, diarrhée;
  • manque d'appétit, perte de poids;
  • malaise, faiblesse;
  • lourdeur, douleur ou pression dans l'hypochondre droit;
  • le jaunissement des blancs des yeux ou de la peau;
  • démangeaisons douloureuses partout;
  • vu - foie hypertrophié et souvent la rate.

Ces symptômes ne diffèrent pas des symptômes hépatiques d'une étiologie différente et la seule différence est que, dans les cas bénins, ils disparaissent rapidement après l'abolition du médicament «coupable». Mais pour cette drogue dangereuse doit être identifié, et le plus tôt sera le mieux. En plus de l'anamnèse, aider à déterminer la vérité permet de découvrir l'intolérance familiale de divers médicaments et la tendance familiale aux allergies. Le patient est prescrit:

  • test sanguin général et biochimique;
  • un coagulogramme (test sanguin de coagulation - dans les maladies du foie, il «se liquéfie»);
  • analyse d'urine;
  • Échographie des organes abdominaux, ce qui aide à voir une augmentation du foie.

Pour le diagnostic, une biopsie de ponction peut également être nécessaire - en prenant un fragment d'organe microscopique avec une aiguille très fine à travers le péritoine pour analyse. Cette étude déterminera si le foie est malin ou dégénéré par la cirrhose. Pour exclure les hépatites virales A, B et C, une analyse PCR et la culture de fluides biologiques pour les virus sont effectuées.

Principes de traitement

La première chose que le médecin fera après avoir déterminé la cause de l’hépatite médicamenteuse est d’annuler le médicament toxique pour le foie et, si nécessaire, de choisir un substitut sans danger pour lui. Parfois, les symptômes de l'hépatite disparaissent après un certain temps sans traitement, parfois pour restaurer le foie, vous devez prescrire un traitement complet. En plus de l'empoisonnement au paracétamol (dans ce cas, un antidote spécial est utilisé), il est presque identique pour toutes les maladies du foie:

  • désintoxication, dans les cas graves - hémodialyse;
  • réparation du tissu hépatique par les hépatoprotecteurs. Ces médicaments améliorent le métabolisme des cellules hépatiques et aident à normaliser leurs fonctions.
  • traitement symptomatique (anti-inflammatoire, pour améliorer la digestion, etc.);
  • une alimentation riche en protéines et en glucides, mais avec une restriction en matières grasses; il ne permet pas l'alcool, les aliments gras, frits, épicés, épicés.

Parfois, il est impossible d'annuler des médicaments dangereux pour la vie, par exemple avec un traitement antirétroviral (traitement du VIH), et le traitement est poursuivi autant que possible sous un contrôle strict de la numération globulaire hépatique. Si le risque pour le foie est supérieur aux avantages du traitement, les médicaments sont annulés. C'est également le cas de la reconduction d'un médicament hépatotoxique, lorsque les dommages au foie peuvent apparaître plus rapidement et plus durement. Cependant, dans certains cas, au cours du premier traitement, le foie «s'adapte» à un médicament dangereux, et si ce dernier est renommé, le médicament contre l'hépatite ne se développe pas.

Prévention

Afin de minimiser les effets des médicaments sur le foie, les médecins respectent plusieurs règles importantes. Tout d'abord ça

  • le choix des médicaments et de leurs associations, en tenant compte de l'état de santé et des caractéristiques du patient;
  • suivi des effets secondaires possibles pendant le traitement. Par exemple, les alcooliques et les toxicomanes, les personnes atteintes d'hépatite virale lors du traitement d'une maladie une fois par semaine, effectuent des tests de contrôle des enzymes hépatiques. Après le congé, ces analyses sont répétées tous les mois pendant six mois ou plus;
  • la nomination d'hépatoprotecteurs fiables lors d'un traitement à long terme. Il peut s'agir de Karsil®, Gepa-Marz, Gepabene®, Essentiale®, des préparations médicinales à base de plantes de chardon-Marie, des préparations d'UDCA (Ursosan, Ursofalk).

Toutefois, certaines règles doivent être respectées par les patients, notamment ceux qui ont eu des problèmes de foie au moins une fois dans leur vie. Il est impossible de choisir indépendamment les médicaments, d'annuler les médicaments prescrits par le médecin, d'augmenter ou de réduire leur posologie. Les patients qui prennent certains médicaments pendant une longue période doivent surveiller de près leur état de santé et consulter un médecin pour détecter toute sensation inhabituelle ou douloureuse. Cela laissera du temps pour constater l'hépatite médicamenteuse et réviser le traitement de la maladie sous-jacente.

Publications Sur Le Diagnostic Du Foie

Période après l'ablation de la vésicule biliaire par laparoscopie

Des analyses

Toute opération est stressante pour le patient. Mais dépêchez-vous de vous calmer. L'élimination de la vésicule biliaire est l'une des opérations les plus courantes.

Pathogenèse de l'hépatite d

Les régimes

Virus de l'hépatite D trouvé M. Rizetto et al. (1977) dans les noyaux d'hépatocytes lors d'une flambée inhabituellement grave d'hépatite sérique dans le sud de l'Europe. Plus tard, il a commencé à se retrouver partout, surtout en Amérique du Nord et dans les pays d'Europe du Nord-Ouest.

Heptor - instructions d'utilisation, composition, indications, analogues et critiques

La cirrhose

Le médicament Heptor est destiné au traitement de l'hépatite. A notre époque, le problème de l'hépatite est l'un des premiers endroits.

Pommes au four - les avantages et les inconvénients pour la santé du corps

Les symptômes

Les avantages et les inconvénients des pommes cuites au four - ce sujet inquiète avant tout les amateurs de dessert unique. Bien connu depuis son enfance, l’arôme sucré a beaucoup de fans de différentes catégories d’âge.