Principal / Des analyses

Comment fonctionnent les médicaments pour le traitement de la dyskinésie biliaire?

Des analyses

La dyskinésie des voies biliaires est appelée troubles de la motilité de la vésicule biliaire. La dyskinésie peut également survenir dans l’organe lui-même (vésicule biliaire hyperactive ou "paresseuse"). Il existe deux types de cette pathologie: la dyskinésie hypotonique et la dyskinésie hypertensive. Dans le premier cas, le tonus des conduits s’altère et la vésicule biliaire produite par le foie stagne dans la vésicule biliaire. Le second type de pathologie, au contraire, est caractérisé par une libération excessive de bile dans le système digestif.

Peu importe le type de maladie, ils se manifestent par une douleur dans l'hypochondre droit, une altération des selles, une détérioration du bien-être général et d'autres symptômes négatifs. Si une personne ressent ce genre de gêne, vous devez immédiatement consulter un médecin pour choisir le traitement approprié, car l'apparition de cette pathologie est lourde de conséquences pour l'apparition de maladies plus graves (cholélithiase, cholécystite, etc.), qui entraînent souvent la perte de cet organe. Ensuite, nous considérons des médicaments pour le traitement de la dyskinésie des voies biliaires des deux types.

Les médicaments pour traiter la dyskinésie hypotonique

En cas de dyskinésie de type hypotonique, caractérisée par une détérioration du tonus musculaire des voies biliaires, les médicaments suivants sont habituellement prescrits:

Ce médicament appartient au groupe des médicaments cholérétiques. La base de sa composition est d'origine naturelle (bile animale).

Le traitement avec «Alloholom» contribue à améliorer la fonction hépatique et à prévenir la formation de calculs dans la cavité de la vésicule biliaire, ce qui est déclenché par la stagnation de la bile dans cet organe. En outre, avec l'aide de ce médicament, la composition chimique de la bile est normalisée, de même que la motilité du système digestif est stimulée. Les contre-indications à l'utilisation de ce médicament sont les maladies suivantes:

  • jaunisse obstructive;
  • ulcère peptique et ulcère intestinal;
  • dystrophie hépatique;
  • hépatite aiguë;
  • intolérance individuelle des composants inclus dans la préparation.

Ce remède naturel peut être prescrit aux patients pédiatriques et aux femmes pendant la grossesse et pendant l'allaitement.

Ce médicament a une action cholérétique, cholérétique, anti-inflammatoire, bactéricide, antimicrobienne et bactériologique. La composition de "Nikodin" comprend des substances dérivées d'amide d'acide nicotinique et de formaldéhyde.

Son apport contribue à augmenter la sécrétion hépatique, à augmenter la concentration d'acides biliaires et à faciliter l'écoulement de la bile dans le duodénum.

Contre-indiqué chez les personnes présentant une intolérance individuelle aux composants de cet outil. Il faut observer une prudence accrue dans son utilisation en cas de développement de bile stagnante (cholestase) et de formes de gastrite antiacides.

Les effets secondaires de l’utilisation de "Nikodin" sont les suivants: troubles du système digestif; réactions allergiques au médicament et la possibilité de douleur intense. En conséquence, seul un médecin qualifié peut le prescrire.

La composition de ce médicament comprend des composants tels que la bile animale naturelle et des enzymes du groupe digestif. "Holenzim" désigne également les médicaments à action combinée et a non seulement un effet cholérétique, mais également un effet bénéfique sur le processus digestif en raison de ses enzymes constitutives.

La prise de ce médicament est interdite dans les cas suivants:

  • pancréatite aiguë;
  • jaunisse obstructive;
  • ulcères des intestins et de l'estomac (dans la période de son exacerbation).

Faites particulièrement attention lorsque ce médicament doit être utilisé chez les femmes enceintes et allaitantes. Les effets secondaires négatifs suivants peuvent survenir:

  1. Zeercal

Son rendez-vous est destiné à prévenir un patient avec ce diagnostic de nausée et de vomissement.

Un effet similaire est obtenu en bloquant l'envie de vomir, transmise au cerveau par des impulsions. Disponible sous forme de comprimé et sous forme de dosage liquide (solution injectable).

Les contre-indications à l'utilisation de "Cerucal" sont:

  • phéochromocytome;
  • obstruction intestinale;
  • la présence de saignements intestinaux;
  • perforation du tube digestif;
  • formations tumorales;
  • épilepsie et autres états convulsifs.

Il est strictement interdit de prendre ce médicament chez les femmes enceintes et allaitantes. En cas de besoin urgent, l'injection de «Cerucala» est autorisée.

Parmi les effets indésirables possibles de cet outil, les experts comprennent:

  • des vertiges;
  • les acouphènes;
  • maux de tête;
  • fatigue accrue;
  • la dépression;
  • la tachycardie;
  • agranulocytose;
  • chute soudaine de la pression artérielle;
  • bouche sèche;
  • selles avec facultés affaiblies;
  • réactions allergiques;
  • colite spastique.
  1. Hofitol

Ce médicament appartient au groupe des hépatoprotecteurs (protecteurs des cellules du foie - hépatocytes) et a également un effet cholérétique.

Prendre Hofitol aide à normaliser la production d'enzymes hépatiques, à améliorer les processus métaboliques dans le corps et à réduire le taux de cholestérol dans la bile. En plus de ce qui précède, ce médicament contient un complexe de vitamines et de substances biologiquement actives qui aident à normaliser le travail du système biliaire (foie + vésicule biliaire). Étant donné que sa composition repose sur des composants naturels, «Hofitol» peut être prescrit aux patients, indépendamment de leur catégorie d'âge. Formes posologiques - comprimés et solutions (pour injection et pour usage interne).

  • maladie de calculs biliaires;
  • obstruction de la voie biliaire;
  • maladie rénale;
  • insuffisance hépatique sévère;
  • intolérance individuelle aux composants du médicament.

En règle générale, aucun effet indésirable associé à Hofitol n'est observé. Toutefois, les symptômes négatifs suivants peuvent survenir:

  • la diarrhée;
  • réactions allergiques;
  • gonflement de la peau;
  • gonflement du tissu sous-cutané.

Pour le traitement de la dyskinésie, les experts recommandent également une détection à l'aveugle (tube) de la vésicule biliaire.

Pour cela, on utilise de l'eau minérale, du sorbitol ou de la magnésie. Ces procédures doivent être effectuées trois fois par an. Dans la soirée avant le jour des tubazhas, vous devriez procéder à un nettoyage de nettoyage de l'intestin, ou le nettoyer avec des laxatifs. La solution préparée pour le tubage est bue le lendemain matin, après quoi un coussin chauffant chauffant est placé sur le côté droit de l'abdomen et maintenu là en position couchée pendant une heure et demie à deux heures. Toute la journée après la procédure, vous devez suivre un régime de fruits et légumes.

Traitement de la dyskinésie hypertensive

Dans ce type de pathologie, le cholagogue est interdit car l'augmentation du tonus des conduits en provoque déjà une quantité excessive dans l'intestin. Pour le traitement du type de dyskinésie hypertensive, on utilise généralement des médicaments appartenant au groupe des antispasmodiques:

Ce médicament est disponible sous trois formes posologiques: comprimés, solution injectable et suppositoires. La base de ce médicament est le chlorhydrate de papavérine, qui a un effet relaxant sur les muscles.

Les contre-indications absolues à l'utilisation de "Papaverine" sont les suivantes:

  • sensibilité individuelle accrue aux composants du médicament;
  • altération de la fonction du muscle cardiaque;
  • le glaucome;
  • insuffisance hépatique sévère;
  • l'âge du patient (ne peut pas être pris par les personnes âgées et les enfants de moins de six mois).

Les limitations relatives sont:

  • la présence de blessures à la tête;
  • insuffisance rénale chronique;
  • état de choc;
  • la tachycardie;
  • l'hypothyroïdie;
  • faible fonction surrénale.

Dans ces cas, le médicament doit être sous surveillance médicale stricte.

Une utilisation trop longue ou une violation des doses recommandées peut entraîner les effets négatifs suivants:

  • abaisser la pression artérielle;
  • somnolence;
  • réactions allergiques;
  • des nausées;
  • des ballonnements;
  • constipation
  1. No-shpa

Le plus célèbre et populaire antispasmodique. Efficace en cas de syndrome de douleur intense et de colique hépatique. "No-shpu" dans de nombreux cas prescrit aux patients qui ont des contre-indications à la prise d'autres médicaments dans ce groupe (par exemple, un glaucome ou une pathologie hypertrophique de la prostate).

  • insuffisance rénale et / ou hépatique grave;
  • insuffisance cardiaque grave;
  • les enfants de moins de six ans;
  • mères allaitantes;
  • intolérance héréditaire à la substance galactose;
  • sensibilité individuelle accrue aux composants entrant dans la composition de l'agent.

Il est nécessaire de faire preuve d'une prudence accrue lors de la prise de "No-shpy" pendant la grossesse, en cas d'hypotension artérielle, ainsi que lors de la nomination de ce médicament chez les patients pédiatriques.

La plupart des effets indésirables liés à l'utilisation de cet outil ne se produisent pas, cependant, une violation à long terme de l'utilisation et du dosage peut provoquer:

  • des nausées;
  • la constipation;
  • la tachycardie;
  • maux de tête;
  • des vertiges;
  • réactions allergiques;
  • troubles du sommeil.
  1. Drotaverinum

Un équivalent moins cher de "No-shpy" est un médicament appelé "Drotaverinum". Il a également un effet relaxant spasmolytique des muscles lisses et un effet vasodilatateur.

Puisque la distribution de "Drotaverinum" dans les tissus est plus uniforme, il est plus efficace que "Papaverine". Si vous comparez ce médicament aux antispasmodiques ci-dessus, il présente le moins de contre-indications à utiliser.

Ses contre-indications incluent:

  • hypersensibilité à la drogue;
  • intolérance congénitale au lactose;
  • insuffisance cardiaque grave;
  • insuffisance hépatique et / ou rénale prononcée.

De plus, Drotaverin n'est pas recommandé chez les enfants de moins de deux ans et pendant l'allaitement.

Des précautions particulières doivent être prises:

  • hypotension artérielle;
  • en cas d'athérosclérose;
  • en présence de glaucome;
  • en présence d'hyperplasie prostatique;
  • pendant la grossesse.

En plus des médicaments ci-dessus, il est recommandé au patient de boire de l'eau minérale pour tout le monde. En association avec des antispasmodiques, les médecins prescrivent généralement l’utilisation de sédatifs sur une base naturelle (Agripaume ou Valériane).

Autres médicaments pour le traitement de la dyskinésie biliaire

Quel que soit le type de cette pathologie, les médecins prescrivent dans la plupart des cas les médicaments suivants:

Lorsque la dyskinésie de tout type doit être nommée. Cet outil est un puissant adsorbant à effet antitoxique et agit comme un antagoniste de la microflore pathogène. En outre, "Vervital" restaure la microflore naturelle de l'estomac et des intestins et normalise également le niveau de bactéries lactiques dans le système digestif. En outre, «Vervital» aide à normaliser les taux de cholestérol et de sucre dans le sang.

Ce médicament a un effet symptomatique: élimine les brûlures d'estomac, soulage la douleur, la diarrhée, les nausées et les vomissements. En plus de l'intolérance individuelle de ses composants, "Vervital" n'a pas d'autre contre-indication, et les patients supportent bien son accueil. Son accueil est autorisé pour les patients de tout âge, ainsi que pour les femmes enceintes et les mères allaitantes. Cependant, dans de rares cas, des effets indésirables négatifs sont possibles sous la forme de troubles digestifs et d'allergies.

Dans de nombreux cas, les hépatoprotecteurs sont prescrits pour le traitement de la dyskinésie biliaire et de la vessie elle-même. L'un des médicaments les plus célèbres de ce groupe est Essentiale Forte. Disponible en capsules brunâtres. Il se compose de substances spéciales appelées phospholipides, ainsi que d'un complexe de vitamines nécessaires à l'organisme. Un effet important de Essentiale Forte est que le cholestérol et d'autres graisses difficiles à digérer passent sous une forme légère, ce qui facilite grandement leur utilisation et leur élimination de l'organisme.

Ce médicament n'a pas de contre-indications, mais les effets secondaires suivants sont possibles:

  • douleur abdominale;
  • la diarrhée;
  • réactions allergiques.

Dans la plupart des cas, ce médicament ne provoque aucun symptôme négatif. Il n'y a pas non plus de restriction sur l'âge des patientes et il est à la mode de le prendre pour les femmes allaitantes et les femmes enceintes.

Pour améliorer la fonction digestive, le médecin peut prescrire des groupes d'enzymes médicamenteuses, notamment: "Festal", "Pancréatine", "Mezim", "Créon", etc.

Quelques recommandations sur l'organisation du processus médical

Le traitement de cette pathologie est toujours effectué de manière exhaustive. Toutes les mesures visent à normaliser le processus d'écoulement de la bile et à prévenir la stagnation de la bile dans la cavité vésicale.

Outre la pharmacothérapie, un ensemble de mesures thérapeutiques comprend:

  • la normalisation du travail et du repos et son respect constant. Il est nécessaire de dormir huit à neuf heures par jour et on doit se coucher au plus tard 23 heures;
  • il est nécessaire d'ajuster l'alternance de stress physique et mental. Par exemple, si votre travail consiste à rester assis devant un ordinateur, toutes les deux heures, vous aurez besoin d'une pause d'une heure pour les activités motrices.
  • il est recommandé de faire des promenades quotidiennes au grand air pendant au moins une demi-heure;
  • Assurez-vous de suivre le régime numéro 5. Cela implique un régime fractionné, dans lequel vous devez manger un peu, mais souvent (cinq à six fois par jour) à intervalles réguliers. Les aliments doivent être chauds, car les plats froids et chauds ont un effet négatif sur le processus de digestion et le flux biliaire. Les aliments gras, épicés, frits, fumés, ainsi que les marinades, les produits marinés, les fast-foods, les boissons alcoolisées et les boissons gazeuses doivent être exclus du régime alimentaire. Vous ne pouvez cuisiner qu'à la vapeur, à l'ébullition ou au four. Les viandes maigres (viande de veau, lapin, poulet blanc ou de dinde), le poisson maigre (brochet, sandre) sont autorisés. Dans le régime alimentaire devrait prévaloir les légumes et les fruits sucrés, à la fois frais et cuits. Vous devez manger de la bouillie de céréales (sarrasin, farine d'avoine, riz et semoule) et des soupes à base de légumes avec l'ajout de ces céréales. Les bonbons et les muffins doivent être abandonnés et remplacés par des fruits secs, du miel, des noix, du pain d’hier ou séché, des craquelins et des craquelins (non achetés). L'utilisation de produits laitiers faibles en gras et de fromage cottage est recommandée. Ce régime devrait être gardé pendant au moins douze semaines. Lorsque vous souffrez de dyskinésie de type hypotonique, vous pouvez utiliser du sucre, des saucisses cuites sans graisse, du caramel aux fruits, de la guimauve et de la marmelade. Dans le cas du type hypertonique de cette pathologie, les reliefs listés ne sont pas autorisés. Le sucre devrait être remplacé par du xylitol et le bœuf avec du veau jeune;
  • Il est très important de respecter le régime d'alcool, car une quantité suffisante de liquide dilue la bile et facilite son écoulement. Il est nécessaire de boire au moins deux litres de liquide par jour sous forme d’eau filtrée ordinaire ou d’eau minérale, ainsi que sous forme de boissons aux fruits, de compotes et de tisanes (par exemple, à base de rose musquée). Il est recommandé de boire un verre de kéfir chaud ou de ryazhenka;
  • en cas de dyskinésie hypotonique, il est utile de tenir régulièrement des tubages fermés contenant de l'eau minérale, du sulfate de magnésium ou du sorbitol. Il devrait y avoir six procédures de ce type une fois par semaine, puis faire une pause. La fréquence des cours - trois fois par an;
  • la physiothérapie peut être utilisée comme traitement supplémentaire. Lorsque la motilité de la vessie et de ses canaux se détériore, une électrophorèse est prescrite avec Pilocarpine ou Carboholin. Il stimule bien les muscles lisses et améliore le tonus des muscles des organes. Un bon effet est fourni par les procédures de thérapie diadynamique, de thérapie magnétique et de thérapie par amplipulse, qui sont effectuées dans la région de la vésicule biliaire elle-même. Avec une augmentation du tonus de l'organe et de ses canaux, une électrophorèse avec «Papaverine» est prescrite, ainsi qu'une thérapie UHF dans la région de l'hypochondre droit, un bain rempli de conifères et des bains de paraffine;
  • En outre, dans le traitement de cette maladie, l'acupuncture est souvent utilisée, ce qui affecte efficacement la normalisation du tonus du système biliaire.

En plus des mesures ci-dessus, l'un des moyens les plus importants de traiter cette pathologie est le massage et la physiothérapie.

Ces procédures ont un effet bénéfique sur la normalisation des fonctions du système digestif et améliorent l'état psycho-émotionnel du patient. Vous ne pouvez pas non plus ignorer l’effet général de renforcement de telles procédures. Il faut dire que le massage et la physiothérapie ne sont utilisés que pendant la rémission.

La durée du traitement médical de la dyskinésie chez l'adulte est de vingt jours à un mois. Les mesures thérapeutiques supplémentaires énumérées ci-dessus sont utilisées sur une période plus longue (en particulier un régime Le traitement médicamenteux, si nécessaire, est répété plusieurs fois par an, car le traitement de cette maladie est un processus très long. En outre, afin de consolider et d’améliorer l’effet thérapeutique positif, ainsi que de prévenir l’apparition d’une pathologie et sa récurrence, un traitement dans un sanatorium est recommandé (de préférence deux fois par an).

En conclusion, je voudrais dire qu’il est plus facile de prévenir toute pathologie (y compris la dyskinésie) qu’elle est longue et difficile à traiter. Une bonne nutrition, un mode de vie actif et des visites régulières chez le médecin (au moins une fois par an avec une échographie abdominale) aideront à prévenir la survenue de cette maladie désagréable et, partant, à éviter des complications plus graves, dont beaucoup peuvent entraîner la perte d'un organe.

En suivant ces simples directives, vous pouvez oublier les problèmes de digestion et mener une vie en bonne santé.

Dyskinésie biliaire: symptômes, traitement

La dyskinésie biliaire (GIVP) est une maladie courante du tractus gastro-intestinal qui, selon certains, en souffrirait à peu près sur trois. De plus, tout le monde ne sait pas exactement quel est le diagnostic. La dyskinésie biliaire, ainsi que la dyskinésie de la vésicule biliaire causent beaucoup de problèmes, mais la vie ne menace pas. Cependant, dans certains cas, la maladie peut entraîner des complications, vous devez donc savoir ce qu'est la dyskinésie biliaire. Les symptômes et le traitement de cette maladie entrent également dans la catégorie des informations nécessaires à chaque personne.

JWP - qu'est-ce que c'est?

Pour comprendre ce qui se cache derrière le diagnostic de "dyskinésie de la vésicule biliaire et des voies biliaires", vous devez connaître les fonctions du corps dans la vésicule biliaire et les voies biliaires.

Tout le monde ne sait pas ce que c'est - la bile. La bile est un liquide brun jaunâtre contenant des substances biochimiques actives qui participe au processus de digestion. Pour la plupart, il se forme dans le foie et en partie dans les voies hépatiques. À travers des canaux spéciaux, la bile pénètre dans la vésicule biliaire, où l'eau en excès est extraite et acquiert la concentration souhaitée. La vidange de la vessie se produit réflexe en cas de nourriture dans le tractus gastro-intestinal. De la vésicule biliaire à l’autre canal, la bile pénètre dans le duodénum. Une partie de la bile pénètre également par le tractus biliaire spécial directement du foie dans le duodénum, ​​en contournant la vésicule biliaire.

La fonction de la bile consiste à séparer et séparer les graisses complexes des aliments, ce qui permet de transformer les enzymes qui utilisent l'enzyme lipase produite dans le pancréas en acides gras directement assimilables par l'organisme. La bile est également impliquée dans l'absorption des glucides et des graisses.

Le mouvement de la bile le long du système des canaux biliaires a lieu à l'aide de la contraction des parois musculaires des canaux ainsi que des parois de la vessie. Dans le même temps, le débit de sortie de la bile devrait rester optimal. Il est régulé à l'aide de muscles de l'anneau - des sphincters, situés autour des canaux et pouvant les ouvrir et les fermer. Le sphincter d'Oddi s'ouvre dans le duodénum et régule le flux de bile dans celui-ci.

Le travail des sphincters et des parois musculaires est à son tour régulé par les hormones produites dans l'estomac et le pancréas. En cas de réduction trop rapide des parois des canaux, la bile pénètre dans l’intestin sous une forme trop diluée. Et dans le cas d'un mouvement lent de la bile, il ne tombe pas sur l'intestin à temps. Être dans une bulle trop longtemps, il acquiert une saturation excessive. La pénétration dans l'intestin de la bile trop diluée et trop concentrée des voies biliaires nuit à la digestion.

C'est selon ce principe: un mouvement trop rapide ou trop lent de la bile et la division de la maladie en deux types se produisent. Dans le premier cas, on observe une dyskinésie hyperkinétique de la vésicule biliaire et du tractus biliaire et, dans le second cas, hypokinétique.

Ces deux types diffèrent non seulement par leurs symptômes, leurs causes et leurs principes de traitement, mais aussi par les catégories de personnes les plus sensibles. La forme hyperkinétique des troubles de la motilité des voies biliaires est plus caractéristique des jeunes. La dyskinésie hypomotrice de la vésicule biliaire est plus fréquente chez les personnes de plus de 40 ans, ainsi que chez les personnes ayant une mentalité instable. En général, les pathologies du système biliaire sont plus souvent féminines que masculines. Les enfants peuvent également souffrir de dyskinésie biliaire, mais pas aussi souvent que les adultes.

Les spécialistes utilisent également une classification différente en fonction de la tonicité des sphincters contrôlant le mouvement de la bile dans les conduits. Une condition dans laquelle le ton des sphincters est supérieur à la normale est appelée dyskinésie hypermotrice et une affection dans laquelle le dessous est hypomoteur. Ces affections sont causées par la prédominance d’un type ou d’une autre du système nerveux autonome - parasympathique ou sympathique. Le système parasympathique est responsable de l’augmentation du tonus musculaire des sphincters et du système sympathique - pour le réduit. Dans la plupart des cas, le type hypertensif de dyskinésie correspond au type hyperkinétique de la maladie et le type hypotonique correspond au type hypokinétique, nous n'utiliserons donc pas cette classification pour éviter toute confusion. De plus, dans de rares cas, une personne peut éprouver un type mixte de troubles de la motilité des voies biliaires - des troubles à la fois hyperkinétiques et hypokinétiques.

Lorsque JVP, nous ne parlons pas de modifications organiques du tractus biliaire ou de la vésicule biliaire, mais seulement de violations du mouvement de la bile. La dyskinésie de la vessie a un parcours ondulant, comprenant des périodes de rémission et des exacerbations.

La dyskinésie du pancréas ne doit pas être confondue avec la maladie, car le dysfonctionnement du pancréas du mamelon de Vater est parfois appelé. Cette maladie a plusieurs autres symptômes et bien sûr.

Raisons

Pour des raisons de dyskinésie, les voies biliaires sont divisées en secondaires et primaires. Le dysfonctionnement biliaire primaire est relativement rare. En règle générale, le DZHVP primaire est causé par un défaut de développement des conduits ou de la vessie:

  • la présence d'un septum à l'intérieur de la bulle,
  • faiblesse de la paroi de la vessie,
  • doubler le nombre de conduits
  • inflexion de la vésicule biliaire,
  • bulle intrahépatique, double, anormalement localisée ou mobile.

Le dysfonctionnement biliaire secondaire est une conséquence d'autres maladies. Il peut s'agir de maladies du foie - hépatite virale, dysfonctionnement neurocirculatoire, maladies du tube digestif - gastrite, ulcères, duodénite, appendicite, cholécystite, cholélithiase, allergies alimentaires, inflammation de la cavité abdominale, pathologie des organes génitaux féminins, ménopause. En outre, une dyskinésie biliaire peut être observée lors d'infections et d'invasions d'helminthes, de giardiase, d'infections chroniques (carie, amygdalite, etc.).

Parfois, les troubles des voies biliaires peuvent être principalement causés par des repas incorrects et irréguliers - jeûne prolongé, consommation d’alcool, épices, repas excessivement coupants et trop gras, collations, refus de l’utilisation d’huile végétale.

Mais depuis peu, on admet couramment que la dyskinésie apparaît souvent dans le contexte des états névrotiques, du stress et des expériences d’un patient. Cette opinion est loin d'être nouvelle, car ce n'est pas pour rien qu'il existe un stéréotype persistant selon lequel toutes les maladies sont d'origine nerveuse. En fait, c’est certes une exagération, mais dans le cas de la dyskinésie, une telle relation semble logique. Après tout, la promotion de la bile est contrôlée par le système nerveux autonome, qui dépend indirectement du système nerveux central, réagissant aux hormones et aux neurotransmetteurs produits avec son aide. Par conséquent, toute gêne mentale affecte le fonctionnement des muscles des voies biliaires et, par conséquent, la motilité des voies biliaires. De plus, avec le stress et la névrose, les gens ne se soucient généralement pas beaucoup de la qualité et de la nutrition, ce qui contribue également au développement de la maladie. La dépendance de la maladie à l’état du système nerveux dans la forme hypokinétique est particulièrement prononcée.

Un ulcère peptique, une appendicite, ainsi que des aliments trop épicés provoquent plus souvent la forme hyperkinétique de la maladie.

Les facteurs supplémentaires contribuant à la survenue de la maladie comprennent:

  • mode de vie sédentaire
  • troubles hormonaux ou modifications de l'équilibre hormonal,
  • dysbactériose,
  • type de corps asthénique,
  • l'obésité
  • l'avitaminose,
  • inflammation du foie.

Symptômes de dyskinésie biliaire

Les symptômes sont quelque peu différents pour les deux formes principales de la maladie. Cependant, un symptôme leur est commun. C'est pénible. Mais la nature de la douleur est également différente. Dans la forme hyperkinétique, la douleur apparaît lors des crises, généralement après un repas ou la nuit. Il a un caractère vif et se fait sentir dans l'hypochondre droit. Parfois, la douleur peut être transmise à l'épaule ou à l'omoplate, ressemblant légèrement à une cardialgie ou à une douleur liée à l'ostéochondrose. Une attaque douloureuse est généralement courte et dure environ une demi-heure.

Dans de nombreux cas, l'attaque devient une colique biliaire. Lorsque vous ressentez une douleur intense sous le bord, ainsi qu'un engourdissement des membres, un rythme cardiaque rapide.
Dans la forme hypokinétique, la douleur est généralement sourde et douloureuse. Parfois, la douleur peut être totalement absente et seul le poids et la propagation de l'hypochondre peuvent être ressentis. Aussi avec cette forme peut être un sentiment de ballonnement. La douleur dans la variante hypokinétique est généralement plus longue que dans l'hyperkinétique et peut durer des heures. Après avoir mangé ou pris des médicaments cholérétiques, l'intensité de la douleur diminue.

Avec le phénomène de stagnation de la bile (cholestase), qui est un développement possible de la forme hypokinétique, il se caractérise par de fortes démangeaisons sur toute la peau, une décoloration de l'urine et des fèces (l'urine devient sombre et les fèces, au contraire, de la lumière). Cela peut également causer un jaunissement de la peau et des yeux.

Dans les deux cas, la douleur est généralement déclenchée par un régime alimentaire inapproprié, le stress nerveux. Sous forme hyperkinétique, le stress physique peut également être la cause d'une attaque.

En outre, les deux options peuvent avoir des signes indirects tels qu'une perte d'appétit, un goût amer dans la bouche, des nausées, des éructations, une diarrhée ou une constipation et une urine abondante. La langue a généralement une patine blanche ou jaune. Il peut y avoir une mauvaise haleine. L'augmentation de la température corporelle avec dyskinésie n'est pas observée.
Dans de nombreux cas, la dyskinésie peut être accompagnée de symptômes végétatifs et nerveux - insomnie, fatigue, tachycardie, transpiration, maux de tête. Chez les femmes, des irrégularités menstruelles peuvent être observées chez les hommes - diminution de la puissance.

Des complications

La dyskinésie biliaire est une maladie qui est souvent ignorée par les patients en dehors de la période d'exacerbation. Pendant ce temps, avec une attention insuffisante à soi-même, la dyskinésie peut devenir l'une des causes de maladies telles que les pathologies duodénales, la gastrite et la cholécystite (inflammation chronique de la paroi de la vésicule biliaire) et les pathologies du foie. La forme hypokinétique est également dangereuse dans la mesure où elle conduit à la stase biliaire (cholestase). À son tour, cela peut entraîner une forme aiguë de douleur - la colique, ainsi que la formation de calculs dans la vésicule biliaire - la cholélithiase. L'inflammation de la vésicule biliaire peut se propager au pancréas, entraînant une maladie encore plus grave: la pancréatite.

Que faire si vous soupçonnez une maladie?

Il est nécessaire de consulter un médecin - un gastro-entérologue. Il peut être difficile pour le patient de diagnostiquer une dyskinésie, de séparer un type de la maladie d’un autre et de prescrire un traitement adéquat. Et cela est nécessaire, car un traitement adapté à un type peut être inutile et même nuisible si un autre. Le spécialiste vous prescrira les tests nécessaires et vous expliquera comment traiter la maladie.

Diagnostics

Seul un spécialiste qualifié possède des informations sur les lésions de l’appareil biliaire, les symptômes et le traitement de la maladie. Par conséquent, il ne vaut pas la peine de poser soi-même un diagnostic, vous devez consulter un médecin.

Lors du diagnostic, les troubles de la motilité des voies biliaires doivent être séparés des autres maladies du tractus gastro-intestinal - gastrite, ulcères, pancréatite, cholécystite, duodénite, coliques hépatiques ou intestinales, angine de poitrine, crises cardiaques, névralgies liées à l'ostéochondrose, etc.

Lors de l'examen initial, la région douloureuse est palpée. Pour la dyskinésie se caractérise par une douleur accrue lors de la pression sur la vésicule biliaire et une respiration profonde. Cependant, cette méthode ne permet pas de diagnostiquer en toute confiance la dyskinésie, ni d’évaluer correctement la gravité et le type de la maladie. Par conséquent, il est également recommandé de mener une série d’études. Tout d'abord, il est nécessaire de passer un test sanguin pour les niveaux de lipides et de bilirubine. Il peut également être nécessaire d’analyser les matières fécales à la recherche d’une dysbactériose et de la présence de vers. Cependant, ces tests peuvent ne pas révéler d’anomalies.

L'échographie est une méthode plus importante dans le plan de diagnostic. Il est utile d’évaluer l’état général de la vessie et des conduits. L'étude peut être réalisée à jeun, après un régime de trois jours et après un repas. Dans ce cas, il est recommandé au patient de manger des aliments qui provoquent la sécrétion de bile, tels que du yogourt, de la crème, de la crème sure, du chocolat, des bananes. La différence de résultats montrera la capacité fonctionnelle du système biliaire. Une échographie hépatique peut également être réalisée pour déterminer l'état du foie.

En outre, l'intubation duodénale peut souvent être réalisée. Dans le même temps, une sonde est introduite dans le duodénum à travers l'œsophage, à l'aide de laquelle des échantillons de bile, d'enzymes pancréatiques et de suc duodénal sont collectés périodiquement. En même temps, le sulfate de magnésie, une substance stimulant la libération de bile, est également introduit dans l'intestin par le biais de la sonde. Pour établir le diagnostic de dyskinésie, l'heure d'arrivée de la bile de diverses parties du système biliaire, ainsi que la composition chimique de la bile et d'autres enzymes digestives sont prises en compte.

Parmi d'autres types d'études, il est possible de noter l'étude de l'état des voies biliaires à l'aide d'un agent de contraste par diffraction des rayons X (cholécystographie et cholangiographie à contraste), ainsi que la méthode des radio-isotopes (cholesuintigraphie).

En cholécystographie, les voies biliaires extrahépatiques sont examinées et en cholangiographie, les voies biliaires situées dans le foie sont examinées. Dans le premier cas, on injecte un agent de contraste au patient par le biais de l'œsophage et dans le second cas, à l'aide d'une injection directement dans les voies hépatiques.

Dans le cas d'une cholangiopancréatographie, l'agent de contraste est injecté directement dans le duodénum à travers la sonde. Dans tous les cas, un agent de contraste aide à déterminer la dynamique du mouvement de la bile dans les voies biliaires lors de radiographies.

En chimiographie, le rayonnement des isotopes traversant les voies biliaires est capturé par un équipement spécial et donne une image détaillée de la pathologie.

La méthode la plus moderne est l'IRM, qui donne l'image la plus complète et la plus précise des processus pathologiques. Cette procédure prend environ 40 minutes.

L'analyse de l'anamnèse joue un rôle important dans le diagnostic - des données relatives au mode de vie du patient et aux maladies qu'il a subies.

Traitement de la dyskinésie

Lorsque le traitement de la dyskinésie est prescrit par un médecin après le déroulement de l'enquête. Si la dyskinésie est secondaire, alors les efforts principaux doivent être dirigés vers l'élimination de la maladie sous-jacente. Par exemple, en cas d'invasion helminthique, le traitement est effectué à l'aide de médicaments anthelminthiques, en cas d'hépatite, des agents antiviraux sont utilisés. Si possible, un traitement symptomatique de la dyskinésie est également mis en œuvre, visant à éliminer les sensations désagréables causées par la maladie.

Il existe deux principaux types de traitement: le traitement avec un régime et les médicaments.

Régime alimentaire

Le but thérapeutique du régime est de contribuer à la vidange complète de la vessie et de ne pas provoquer de crises de douleur.

L'alimentation implique de changer l'ensemble des produits que devrait consommer un patient souffrant de dyskinésie. En outre, pour que le traitement soit efficace, il est nécessaire de changer les habitudes elles-mêmes. Il est recommandé de manger le plus souvent possible, au moins 4 fois par jour, le nombre optimal de repas étant de 6. L'intervalle entre les repas doit être au moins de 3 heures.Vous ne devez pas trop manger, les aliments ne doivent pas être trop froids ni trop chauds. Aussi, ne mangez pas trop tard, la dernière consommation devrait être de 2-3 heures avant le coucher. D'autre part, vous ne devriez pas aller sur un estomac vide.

Il existe des produits dont l'utilisation avec le GIBP n'est généralement pas recommandée et qui ne peuvent pas être consommés lors d'une exacerbation, ainsi qu'un ensemble de produits recommandés. L'ensemble spécifique dépend des caractéristiques de la dyskinésie et des maladies associées, le cas échéant. Cet ensemble doit être déterminé par un gastro-entérologue ou un nutritionniste. Mais en général, on peut dire qu'en cas de maladie, il est déconseillé d'utiliser des aliments très gras, épicés et frits. Il est préférable de le remplacer par des plats bouillis ou cuits. Lorsque vous réchauffez de la nourriture, vous devriez cesser d'utiliser des margarines et des graisses animales. Matin et soir, produits laitiers faibles en gras recommandés.

Pendant les périodes d'exacerbation, il est recommandé de consommer des aliments sous forme minable ou hachée. Vous devez également abandonner la viande à forte teneur en matières grasses, viandes fumées, sous-produits, champignons, collations, porridge au mil, noix salées, conserves, saindoux.

Dans la forme hyperkinétique, il est nécessaire de limiter la consommation d'huiles végétales, de bouillons riches, de matières grasses lactiques, de poisson, tandis que dans la forme hypokinétique, ils sont au contraire recommandés pour la consommation.

Dans la forme hypocinétique, le pain noir, les œufs, la crème sure, la crème sont également présentés - c’est-à-dire des produits qui stimulent la sécrétion de bile.

Il vaut également la peine de limiter la quantité de pain blanc acide et sucré à base de farine de qualité supérieure, de crème glacée et de chocolat. Dans le même temps, il est recommandé de consommer davantage de produits à base de lait fermenté, de fruits et de légumes.

La consommation régulière de son est un très bon effet. Ils doivent être pris chaque jour à la cuillère à soupe avant de manger.

Le régime est permanent et doit être observé de manière particulièrement stricte pendant la période d’exacerbation des symptômes.

Parmi les liquides, il convient d'utiliser du thé et des eaux minérales faibles, en particulier celles avec une minéralisation petite et moyenne. L'eau minérale doit boire un verre trois fois par jour une demi-heure avant les repas. Il vaut mieux ne pas boire d’eau froide, mais chauffée à la température ambiante. Le type exact d’eau est mieux clarifié par un gastro-entérologue, car toutes les eaux ont une composition minérale différente, et le mauvais choix peut entraîner le fait qu’elles n’aident pas, voire nuisent.

Il n'est pas recommandé aux patients atteints de dyskinésie de boire des boissons très gazeuses, du café fort, du thé et de l'alcool.

Des médicaments

La deuxième méthode principale de traitement du JVP est l’utilisation de médicaments. Il convient de garder ici à l’esprit que les moyens de traiter les deux types principaux de la maladie sont très différents. En cas de maladie du type hypokinétique, des médicaments cholérétiques sont prescrits, par exemple, l'allohol. Des médicaments tels que le sulfate de magnésium et le xylitol améliorent le tonus de la vésicule biliaire et la cholécystokinine et la pancréozymine améliorent la motilité des voies biliaires.

Dans le syndrome hyperkinétique, en particulier dans l'apparition de la douleur causée par les spasmes musculaires, les antispasmodiques sont présentés - noshpa, drotavérine, papavérine. L'okafenamid, la nicodine et la flamid sont parmi les médicaments qui normalisent la promotion de la bile par les canaux de la forme hyperkinétique de la maladie.

Aussi largement utilisé des outils de la médecine traditionnelle. Des bouillons de menthe, de sauge, de millepertuis, d'immortelle, de coriandre, de soie de maïs et d'anis aident à soulager de nombreux symptômes. Manger du jus de pamplemousse avant les repas est également efficace. Les teintures de ginseng, Eleutherococcus, Schizandra ont un effet tonique et peuvent donc être utiles pour la dyskinésie hypotonique.

Les teintures de valériane et d’agripaume aident à équilibrer les effets sur les voies biliaires des divisions sympathique et parasympathique du système nerveux autonome.

Psychothérapie

Bien sûr, si la maladie est causée par des perturbations du travail du système nerveux, de l’anxiété et du stress, le traitement doit alors commencer par corriger les nerfs et le mode de vie, en ajustant la psyché. Malheureusement, la plupart des patients ne sont pas prêts à consulter un psychothérapeute au lieu d’un gastroentérologue. Par conséquent, nous pouvons limiter les recommandations générales - pour éviter le stress, dormez suffisamment et prenez des sédatifs légers. Le psychothérapeute peut prescrire des médicaments plus puissants tels que des tranquillisants, des antidépresseurs et des antipsychotiques.

En outre, la dyskinésie peut être causée par un mode de vie sédentaire et une stagnation du corps. Par conséquent, très souvent, un cours de physiothérapie peut être utile en cas de maladie.

Appliquez également la physiothérapie, massage. Parmi les traitements de physiothérapie, l'électrophorèse avec des médicaments dans l'hypochondre droit est le plus couramment utilisée. Les effets des ultrasons, des courants haute et basse fréquence sont également appliqués. Il existe des procédures spéciales pour libérer la vésicule biliaire de l'excès de bile.

Avec la stagnation de la bile - cholestase est recommandé d'utiliser la méthode suivante. Vous devez prendre une solution de sulfate de magnésium ou d’eau très minéralisée et vous allonger sur le côté droit en plaçant un coussin chauffant sous celle-ci.

En général, le traitement doit être conservateur. L'intervention chirurgicale est utilisée extrêmement rarement, dans les cas où le traitement conservateur ne donne aucun résultat.

Dyskinésie chez les enfants

Chez les enfants au cours des premières années de vie, la dyskinésie est généralement causée par des défauts congénitaux de la structure des voies biliaires, par exemple par la flexion de celui-ci. Chez plus d'enfants adultes, comme chez les adultes, la dyskinésie est plus souvent causée par un régime alimentaire inadéquat - des aliments inappropriés, de longues pauses entre les repas ou des situations de conflit stressantes à l'école ou en famille. Parfois, ces facteurs constituent le fondement de la dyskinésie à l'âge adulte.

Les symptômes de la maladie chez les enfants sont généralement similaires à ceux des adultes - douleur ou lourdeur dans l'hypochondre droit, nausées et selles anormales. Le traitement de la pathologie des voies biliaires chez les enfants d’âge scolaire devrait également être effectué de la même manière que le traitement chez les adultes - l’accent devrait être mis principalement sur les régimes amaigrissants et l’élimination des effets négatifs de l’anxiété et du stress.

Prévention

Les méthodes de prévention des affections des voies biliaires en général sont similaires aux méthodes de traitement de ces pathologies. Les personnes à risque - sujettes au stress, à la sédentarité, à une alimentation irrégulière et inappropriée - doivent changer leurs habitudes, suivre un régime, normaliser leurs habitudes alimentaires, régulariser leur journée, alterner travail et repos, éviter le stress.

Nous traitons le foie

Traitement, symptômes, médicaments

Antibiotiques pour le VIH

Les médicaments contre la dyskinésie biliaire sont un groupe de médicaments qui normalisent la motilité des voies biliaires, préviennent la stagnation de la bile et normalisent sa production et son écoulement.

Étant donné que les substances médicamenteuses constituent l’essentiel de la thérapie complexe d’une maladie utilisée de manière irréprochable par les patients, il est formellement interdit de les refuser. En ce qui concerne la prise de médicaments, seul le médecin traitant peut annuler tel ou tel médicament. Ceci est fait dans les cas où la nécessité de les appliquer a disparu, ce qui se traduit par l'élimination de l'un ou l'autre des symptômes de la maladie pour laquelle ils ont été utilisés.

Comme il existe deux types de cette maladie, le traitement médicamenteux sera différent.

La dyskinésie hyperkinétique ou hypertensive des voies biliaires se caractérise par le fait que les contractions de la vésicule biliaire se produisent trop souvent et assez fortement. En même temps, les sphincters de cet organe ne s'ouvrent pas complètement, ce qui provoque l'apparition d'un symptôme tel qu'une douleur intense dans la région de l'hypochondre droit.

Avec ce type de maladie, les cliniciens doivent prescrire à leurs patients des médicaments appartenant au groupe des cholékétiques ou des cholespasmolytiques. Les deux catégories de médicaments visent à améliorer le flux de bile, mais ce dernier, en plus de tous, conduit à la neutralisation des douleurs aiguës. Au début du soulagement de la douleur, il est recommandé de prendre des cholespasmolytiques. Une fois que l'état du patient s'est amélioré, ils passent à une utilisation prolongée de la cholécinétique. La durée du traitement peut atteindre un mois. Dans le même temps, des cholespasmolytiques peuvent être pris de temps en temps, mais uniquement en cas d’expression d’une douleur intense.

La dyskinésie biliaire hypokinétique ou hypotonique est différente dans le cas contraire où la vessie et ses canaux ne se contractent pas suffisamment pour éliminer complètement la bile.

Pour diagnostiquer une maladie de ce type, il faut utiliser des médicaments cholérétiques du groupe cholérétique, qui visent à accroître la production et la sécrétion de bile. En outre, nommé:

  • antispasmodiques myotropes;
  • substances enzymatiques.

Un exemple de schéma thérapeutique comprendra une thérapie cholérétique continue pendant dix semaines, des analgésiques pour des traitements courts, mais pas plus de quatorze jours, ainsi que l’utilisation occasionnelle de préparations enzymatiques. Les médicaments de ce dernier groupe ne doivent être bus qu'en cas de besoin aigu, lorsque des symptômes de dyspepsie se manifestent.

Les médicaments de cette catégorie visent à stimuler la fonction de sécrétion du foie. Ils peuvent varier dans leur composition et leur mode d'action sur le corps. Ainsi, émettre:

  • substances végétales, dont le composant principal sont des herbes médicinales, des extraits d’une grande variété de plantes et des additifs biologiques actifs. Ils peuvent également soulager la douleur et éliminer les signes d’un processus inflammatoire;
  • les moyens créés sur une base animale - visent à stimuler le tube digestif, à prévenir la fermentation et les processus de pourriture dans l'intestin;
  • drogues synthétiques - réduisent le volume et la viscosité de la bile tout en ayant un effet anesthésique.

"Allohol" est l'un des principaux représentants de cette catégorie. Il s'agit du médicament le plus célèbre et le plus efficace, créé à partir de composants d'origine animale. Il est enrichi:

  • feuilles d'ortie;
  • huile d'ail;
  • bile médicale;
  • charbon actif.

Les principaux effets d'un tel médicament sont:

  • promouvoir la production de bile;
  • amélioration de la motilité du tube digestif;
  • élimination des processus de pourriture.

Parmi les situations indésirables pour l’utilisation de tels médicaments, on peut identifier:

  • hépatite aiguë;
  • jaunisse de toute gravité;
  • la formation de tumeurs conduisant à la compression du canal cystique;
  • période de portage ou d'allaitement.

Prendre la pilule est nécessaire pendant un mois, une ou deux capsules après chaque utilisation de nourriture, mais pas plus de huit pièces par jour.

Flamin est un cholérétique à base de plante qui a un effet anti-inflammatoire et antispasmodique. Parmi les composants actifs de ce médicament est de fournir:

  • fécule de pomme de terre et maïs;
  • carbonate de magnésium;
  • sucre de lait;
  • fleurs d'immortelle;
  • stéarate de calcium.

Le médicament doit être pris à la dose strictement prescrite par le médecin traitant, toujours après chaque repas, en buvant beaucoup d'eau propre. Tarif journalier pour différents âges:

  • les enfants de cinq à dix ans reçoivent un comprimé chacun;
  • adolescents - un comprimé deux fois par jour;
  • chez les adultes, le taux d'un comprimé trois fois par jour.

L'évolution thérapeutique sera différente selon la gravité de la dyskinésie biliaire. Le traitement dure souvent de dix jours à un mois et demi.

Le médicament a les contre-indications suivantes:

  • l'âge du patient est inférieur à cinq ans;
  • intolérance individuelle à un ingrédient actif;
  • ulcère peptique du tube digestif;
  • jaunisse.

"Ursosan" - est un agent hépatoprotecteur qui protège les cellules du foie contre les irritants, améliorant ainsi le fonctionnement de cet organe. En outre, le médicament présente les effets thérapeutiques suivants:

  • effet cholérétique;
  • élimination de la stagnation de la bile;
  • destruction des calculs de cholestérol;
  • prévention de la formation de calculs;
  • une diminution de la concentration de cholestérol dans le sang;
  • prévenir le développement de la cirrhose du foie;
  • renforcer le système immunitaire.

Ces effets positifs sont obtenus grâce à la substance active unique "Ursosan" - l'acide ursodésoxycholique.

Les comprimés doivent être pris de manière interne avec une grande quantité d’eau, sans mastication. La posologie du médicament est calculée selon le rapport de 10 milligrammes de substance par kilogramme de poids du patient. Le cours de la thérapie est déterminé individuellement.

L'action des médicaments cholérétiques dans la dyskinésie biliaire visait principalement à normaliser le travail de la vésicule biliaire et à éliminer la douleur.

"Holosas" est un médicament cholérétique naturel qui améliore les processus métaboliques dans le foie, améliore la sécrétion de bile et réduit sa viscosité. La composition du sirop comprend:

  • églantier;
  • sucre et vanilline;
  • eau purifiée;
  • acide citrique et malique;
  • complexe de vitamines B, ainsi que les vitamines A, C, PP, E et K.

Malgré la présence d'ingrédients naturels, ce sirop présente plusieurs contre-indications, notamment:

  • l'évolution du diabète;
  • hypersensibilité à un ou plusieurs principes actifs;
  • cholécystite calculeuse;
  • obstruction des voies biliaires;
  • âge du patient jusqu'à trois ans.

Pendant la grossesse et l'allaitement, ces médicaments doivent être pris avec prudence.

Posologie par âge:

  • adultes - une cuillère à thé 2-3 fois par jour;
  • enfants de 3 à 6 ans - 0,25 c. à thé chacun et de 6 à 14 ans - 0,5 c. deux fois par jour.

La durée du traitement dépend de la gravité de la maladie.

Le médicament "Sulfate de magnésium"

"Sulfate de magnésium" - a non seulement un effet cholérétique, mais aussi un effet laxatif. Sa première action est due à l'influence réflexe de ce médicament sur la coque duodénale. La deuxième propriété thérapeutique est obtenue par une faible absorption de ce médicament, ce qui conduit à une motilité intestinale accrue.

Pour obtenir un effet cholérétique, ne pas dissoudre plus de vingt-cinq grammes de poudre dans un verre d'eau tiède. La solution obtenue doit être prise une cuillère à soupe trois fois par jour. Pour renforcer l'effet médicinal, il est recommandé de prendre une telle substance à l'intérieur avant chaque utilisation d'aliments.

Pour obtenir un effet laxatif, il est préférable de prendre le médicament au coucher ou le matin, immédiatement après le réveil. Vous devez d'abord préparer une suspension médicamenteuse. Pour l'obtenir, vous devez mélanger trente grammes de médicament avec un demi-verre d'eau. Cette posologie convient aux adultes et aux adolescents de plus de quinze ans. S'il est nécessaire de traiter la dyskinésie biliaire chez un petit enfant, la norme sera de six grammes, et pour les bébés jusqu'à un an - un gramme.

L’oxaphénamide est un autre représentant du groupe cholekinétique, qui, en plus de son action cholérétique, peut éliminer la douleur et les calculs de cholestérol. Le schéma thérapeutique standard pour JVP avec ce médicament vise à maintenir la posologie suivante: un comprimé trois fois par jour pendant vingt jours. Parmi les limitations de l'application, il convient de souligner:

  • ulcère peptique ou ulcère duodénal;
  • processus inflammatoires ou changements dystrophiques dans les parois du foie;
  • intolérance individuelle.

En plus des deux groupes ci-dessus de médicaments cholérétiques, pour le traitement de cette maladie, il faudra utiliser davantage de certains groupes de médicaments.

Pour vous débarrasser d'un syndrome douloureux intense dans l'hypochondre droit, l'un des principaux symptômes de la maladie, vous devrez prendre des cholespasmolytiques, notamment:

Puisque les patients avec un diagnostic similaire ont des problèmes de selles, à savoir la constipation, il est tout à fait logique que le traitement complexe de cette maladie implique la prise de médicaments laxatifs. Les substances médicamenteuses les plus efficaces sont:

Le traitement par laxatif n'est prescrit que par le médecin traitant, en fonction de la gravité de l'évolution de la maladie et du degré de désordre dans les selles. Ces substances sont contre-indiquées dans les cas où la maladie est accompagnée de diarrhée.

Il découle de ce qui précède qu’un gastro-entérologue peut prescrire ces médicaments ou d’autres à des patients et ce, uniquement après avoir effectué un certain nombre de procédures de diagnostic en laboratoire et par instruments visant à déterminer le type de dyskinésie biliaire.

En outre, les patients doivent se rappeler que, pour ressentir pleinement et rapidement l’effet cicatrisant de tel ou tel médicament, il est nécessaire d’observer un régime alimentaire économe, dont les recommandations sont fournies par le médecin traitant ou le nutritionniste. Il est également nécessaire de tenir compte du fait qu'une thérapie complexe ne sera pas pleinement efficace si les personnes avec un diagnostic similaire continuent à mener une vie malsaine, à savoir boire des boissons alcoolisées et fumer des cigarettes.

Publications Sur Le Diagnostic Du Foie

Lourdeur dans l'hypochondre droit

Les régimes

Le poids dans l'hypochondre droit est le symptôme d'un certain processus pathologique, le plus souvent de nature gastro-entérologique. Cependant, aucune exception - les maladies d'autres organes et systèmes du corps.

Que dois-je faire si mon foie me fait mal après avoir bu de l'alcool?

La cirrhose

Foie après avoir mal à l'alcool: que faire? Ce n'est pas inactif, mais plutôt un grave problème d'aujourd'hui, qui dérange les hommes et les femmes.

Régime alimentaire n ° 5 de Pevzner - que peut-il et ne doit-il pas être, tableau de produits et menu

Les régimes

Transition rapide sur la pageRégime alimentaire numéro 5 - l’un des plus courants parmi les patients atteints de maladies gastro-entérologiques.

Calculs biliaires quel type de fruit pouvez-vous manger

L'hépatite

Régime pour la cholélithiaseSelon les statistiques de l'Organisation mondiale de la santé, un habitant sur dix de la planète est atteint de la maladie des calculs biliaires.