Principal / Les régimes

Douleur dans l'hypochondre latéral droit

Les régimes

La douleur dans l'hypochondre droit sur le côté indique un dysfonctionnement des organes internes situés de ce côté. Ce peut être un symptôme de la pathologie d'une étiologie infectieuse ou autre. Diagnostiquer avec précision la cause ne peut être qu'un médecin, sur la base des résultats d'études cliniques.

Douleur dans l'hypochondre latéral droit

Que peut causer de la douleur dans l'hypochondre droit

Le syndrome douloureux se développe rarement soudainement, même s'il existe des troubles de la santé qui donnent des symptômes similaires.

Cette déclaration ne s'applique pas à l'exacerbation de maladies des organes:

  • système digestif;
  • la respiration;
  • sécrétion endocrine;
  • zone urogénitale;
  • système nerveux central.

Souvent, tout commence par un inconfort après un repas, un effort physique ou un rapport sexuel.

Il arrive que la douleur dans l'hypochondre droit sur le côté se produit lors de la prise de certains médicaments

Donne presque toujours la douleur:

  • blessures à l'abdomen et à la poitrine;
  • hémorragie interne abondante.

Les pathologies chroniques se rappellent brusquement dans la phase d’exacerbation, qui survient plus souvent au printemps et à l’automne, mais peut apparaître après un stress (physique et émotionnel), ainsi que sur la base de changements hormonaux. La cause de l’exacerbation et de la douleur est souvent la négligence banale des conseils donnés par le médecin traitant.

Particularités de la localisation de la douleur

La gêne latérale, dans la zone du bord inférieur de la poitrine est:

  • plus près de la surface abdominale;
  • redonner.

Dans le premier cas, cela indique une pathologie:

  • foie et vésicule biliaire;
  • estomac;
  • tractus intestinal supérieur.

Dans la seconde, nous pouvons parler d’états tels que:

  • dysfonctionnement des reins et des glandes surrénales (ou simplement des organes appropriés);
  • ostéochondrose;
  • problèmes de veine cave inférieure;
  • fissures et fractures des côtes inférieures à droite.

Tableau 1. Relation entre la localisation de la douleur dans l'hypochondre latéral droit et la pathologie possible

Nature de la douleur

La douleur peut être de nature et d'intensité différentes:

  • Les symptômes douloureux sont typiques des processus chroniques et paresseux;
  • Des cas contondants et impulsifs surviennent avec des problèmes d'estomac et de reins, une inflammation de la vésicule biliaire, une ostéochondrose, des lésions traumatiques des os, des tumeurs;
  • aiguë, qui ne peut pas être toléré, peut parler du développement de conditions pathologiques extrêmement dangereuses de divers organes.

Parfois, une douleur intense accompagnée de vomissements est un signe de syndrome pseudo-abdominal avec:

  • gastrite et infarctus du myocarde;
  • pyélonéphrite et pneumonie.

Il ne comporte aucun risque pour la vie et est éliminé de manière conservatrice.

Un symptôme caractéristique est une gêne sévère et une sensation de lourdeur sous les côtes du côté droit.

  • œdème du foie, par exemple, dans l'hépatite;
  • développer une insuffisance cardiovasculaire;
  • pathologies de la vésicule biliaire.

Symptômes associés

La douleur dans l'hypochondre droit est rarement le seul symptôme d'un trouble de la santé. En règle générale, il en existe d’autres qui, ensemble, forment le tableau clinique de la pathologie. Ceux-ci comprennent:

  • troubles digestifs (nausées, vomissements et selles molles);
  • signes d'intoxication (hyperthermie, hyperhidrose, diminution du tonus général et autres manifestations);
  • somnolence et vertiges;
  • changements de la pression artérielle;
  • assombrissement de la conscience et évanouissement;
  • douleur et inconfort dans la région du cœur, ainsi que modification de la fréquence cardiaque;
  • gonflement et saignement des muqueuses;
  • jaunissement de la peau et de la sclérotique;
  • miction douloureuse;
  • hyperémie du corps et présence d'éruption cutanée;
  • écoulement abondant de la vulve;
  • détresse respiratoire, toux et autres symptômes.

La combinaison de signes permet au médecin de suggérer la cause de la douleur dans l'hypochondre droit latéralement au stade de l'examen physique.

Qu'est-ce que la douleur dans l'hypochondre droit sur le côté

Le plus souvent, il signale le développement d'une forme aiguë de pathologie, qui se transforme souvent en situation d'urgence.

Problèmes gastro-intestinaux

Les dysfonctions des organes digestifs se traduisent très souvent par un symptôme douloureux au niveau du côté droit et du bord inférieur des côtes.

Cholécystite

Il s'agit d'une inflammation de la vésicule biliaire causée par:

  • lésion infectieuse;
  • la présence dans le corps de pierres (sable et pierres).

La pathologie peut survenir sous forme aiguë ou chronique. La douleur et les douleurs sous les côtes à droite sont fortes et crampes, mais le plus souvent - douloureuses. La douleur irradie dans la région iliaque. Elle peut donner dans le bas du dos, l'épaule droite et augmenter après avoir mangé. En outre, des symptômes tels que:

  • ballonnements et constipation;
  • amertume et goût du métal dans la bouche;
  • éructations.

Bientôt, des signes d'intoxication (augmentation de la température, faiblesse générale et autres) apparaissent.

Pour éliminer la douleur, les médecins recommandent de prendre des médicaments antispasmodiques et d’observer le repos au lit. Le traitement complet comprend:

  • régime strict;
  • médicaments antibactériens;
  • physiothérapie;
  • Cure thermale aux eaux minérales.

Dans certains cas, selon les indications, une intervention chirurgicale peut être recommandée pour retirer des calculs ou la totalité de la vésicule biliaire.

Méthodes chirurgicales pour enlever la vésicule biliaire

Maladie biliaire

Pathologie dans laquelle des calculs se forment dans la vésicule biliaire et les conduits. Cela peut être une complication de conditions telles que:

  • cholécystite chronique;
  • maladies du système endocrinien;
  • troubles de la régulation nerveuse du foie.

La maladie biliaire est traitée de manière conservatrice lorsque la taille des calculs ne dépasse pas 1,5 cm de diamètre. La chirurgie est souvent le seul moyen possible de soulager une personne de la souffrance. Cela est dû au fait que de grandes pierres, dissoutes à l'état de sable, peuvent se reformer.

Bétons dans la vésicule biliaire

Lésions ulcéreuses de l'estomac et du duodénum

La douleur dans l'hypochondre droit est typique de ces pathologies. L'augmentation de l'inconfort peut ne pas être causée par la consommation de nourriture, mais peut survenir:

  • la nuit et l'estomac vide;
  • après surcharge émotionnelle et physique.

Le tableau clinique est complété par:

  • brûlures d'estomac et éructations;
  • nausées et vomissements masses acides;
  • hyperthermie et augmentation du rythme cardiaque;
  • troubles des selles.

La maladie peut être asymptomatique pendant un certain temps, rendant le diagnostic difficile. Dans les formes avancées et compliquées, il est dangereux en cas de saignement interne et de péritonite.

Pancréatite

La sensation d'éclatement et de douleur tirante dans l'hypochondre sur le côté droit est un signe typique d'inflammation du pancréas. Les autres symptômes de la maladie, au stade chronique, sont:

  • diminution significative du poids corporel;
  • ballonnements périodiques;
  • troubles digestifs;
  • fatigue élevée et syndrome de fatigue chronique;
  • décoloration de la peau: elles peuvent devenir bleuâtres ou jaunes.

La pancréatite se développe souvent sur fond de diabète et de pathologies du foie. Pour que la forme aiguë ne devienne pas chronique, un traitement spécial est nécessaire pour soulager les symptômes douloureux. Cela implique la révision du régime alimentaire et des médicaments. Pour que la période de rémission dure le plus longtemps possible, il est important de suivre toutes les recommandations du médecin et, si possible, de suivre un traitement de sanatorium.

Quel type de régime devrait être suivi d'une pancréatite, lisez notre article.

L'hépatite

La douleur sous les côtes à droite est souvent causée par une pathologie du foie. Les plus courants sont les différents types d’hépatite. Ils peuvent se développer en conséquence:

  • boissons alcoolisées fréquentes et lourdes;
  • prendre certains médicaments;
  • prédisposition génétique;
  • lésions infectieuses (virales, bactériennes, fongiques);
  • d'autres raisons.

En plus de la douleur dans l'hypochondre, l'hépatite est caractérisée par des phénomènes tels que:

  • démangeaisons de la peau;
  • sensation de plénitude dans le foie;
  • problèmes de digestion des aliments gras;
  • fièvre
  • détérioration de l'état général;
  • diarrhée et constipation;
  • douleurs spasmodiques dans la région épigastrique;
  • jaunissement de la peau et de la sclérotique.

L'un des signes de l'hépatite est le jaunissement de la peau et de la sclérotique.

Le traitement dépend de l'étiologie et vise à soulager l'inflammation. Il comprend:

  • rationalisation de la vie et de la nutrition;
  • médicaments réguliers;
  • rejet d'habitudes pernicieuses.

Le manque de soins médicaux ou de médicaments mal choisis (comme dans l'auto-traitement) entraîne souvent des complications telles que la cirrhose et la croissance de tumeurs malignes.

Appendicite aiguë

Ce diagnostic est associé à une douleur dans la région iliaque droite. Cependant, dans 70% des cas, l'appendicite aiguë commence à se perturber plus haut, dans la zone de l'hypochondre. Au cours des premières heures de sensation, placez-vous du côté droit du bas-ventre et l'image deviendra plus claire.

Signes d'inflammation de l'appendicite

L'appendicite aiguë est extrêmement dangereuse. Elle n’est presque pas causée par des facteurs provocateurs et peut se développer dans le contexte d’un bien-être normal. Quand une personne arrive à la table d'opération avec un grand retard, il y a un risque de rupture de l'appendice et de développement d'une péritonite.

Helminthiase

Ceci est un groupe de pathologies causées par la présence de vers dans le corps. Une douleur et une gêne dans l'hypochondre droit peuvent survenir au deuxième stade (chronique) de la maladie. Les symptômes associés sont:

  • perte d'appétit;
  • distension abdominale et troubles digestifs;
  • augmentation de l'irritabilité nerveuse;
  • syndrome asthénique.

Les parasites peuvent pénétrer des intestins au foie et à la vésicule biliaire. Cela peut provoquer une exacerbation des symptômes, comme dans la cholécystite aiguë.

Le traitement de l'helminthiase s'effectue de manière conservatrice en prenant des médicaments choisis en fonction du type de parasite. Dans le même temps, des sorbants et des médicaments immunomodulateurs sont prescrits.

Problèmes gynécologiques

Les organes reproducteurs féminins sont situés dans le bas de l'abdomen. Cependant, la douleur qui accompagne certaines pathologies peut être transmise à ses parties supérieures.

Grossesse extra-utérine

Lorsqu'un œuf fécondé n'est pas fixé au mur de l'utérus mais fixé à un autre endroit, on dit à propos du développement de la grossesse extra-utérine. Lorsque l'embryon se développe et que la trompe de Fallope est étirée, elle peut se manifester par des douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen, qui irradient parfois vers l'hypochondre.

Localisation de la grossesse extra-utérine

Cette condition est dangereuse car elle évolue rapidement et risque de casser une conduite. Par conséquent, en présence de tels symptômes, apparaissant dans le contexte des règles retardées, vous devez contacter immédiatement un gynécologue. Le problème de la grossesse extra-utérine est résolu chirurgicalement.

Annexite

Il s'agit d'une inflammation des appendices de la femme, une étiologie infectieuse qui peut se manifester par une douleur au bas de l'abdomen, irradiant parfois vers l'hypochondre droit ou gauche. Ils sont souvent confondus avec des signes d'appendicite.

Les autres symptômes de annexite sont:

  • augmentation de la température corporelle à 40 ° C;
  • écoulement purulent des organes génitaux;
  • violation du cycle menstruel;
  • douleur des saignements mensuels.

Le traitement repose sur la prise d’antibiotiques (pénicillines ou céphalosporines), auxquels s’ajoutent:

  • agents anti-inflammatoires et analgésiques;
  • physiothérapie, qui sont effectuées après l'élimination des symptômes de l'inflammation.

Les annexites, quand il n'est pas guéri à temps et complètement, entrent dans une phase chronique. Cela augmente considérablement le risque de grossesse extra-utérine et d'infertilité à l'avenir.

Vidéo - Andexitis: diagnostic et traitement

Autres causes de douleur dans l'hypochondre latéral droit

Pneumonie aiguë

Il s’agit d’une inflammation des voies respiratoires inférieures et d’une étiologie infectieuse. L'image de la douleur dépend en grande partie du processus de localisation. Lorsqu'il est concentré dans la partie inférieure du poumon droit, la douleur peut être transmise à la partie correspondante de la poitrine. Il est important de comprendre que les poumons eux-mêmes sont dépourvus de terminaisons nerveuses et ne peuvent donc pas donner de symptômes douloureux. Leur source sont la plèvre, les grandes bronches et la trachée.

Par contre, une toux due à la nécessité de retirer les expectorations, forte et fréquente, provoque des douleurs dans les muscles du corps. Cela est dû à l'accumulation d'acide lactique en eux.

Le traitement est effectué de manière conservatrice avec l'utilisation de:

  • médicaments antibactériens et mucolytiques;
  • immunostimulants et antihistaminiques;
  • autres médicaments qui sont prescrits pour des indications.

Un traitement inadéquat ou un manque de soins médicaux est lourd de conséquences pour le développement rapide d'une insuffisance respiratoire aiguë et d'une septicémie

Pyélonéphrite aiguë du côté droit

C'est le nom d'inflammation non spécifique du rein droit causée par l'influence de bactéries pathogènes. L'un des symptômes caractéristiques de la pathologie est la douleur, généralement sourde, douloureuse dans la nature et gênante dans la région lombaire, mais pouvant également être administrée dans l'hypochondre droit. Lorsque les sensations de pyélonéphrite calculeuse sont paroxystiques.

D'autres signes de pathologie sont considérés comme des phénomènes tels que:

  • l'hyperthermie;
  • mal de tête et faiblesse;
  • fatigue
  • mictions fréquentes;
  • pâleur et gonflement, surtout le matin.

Comme toute inflammation, provoquée par une exposition à une flore pathogène, la pyélonéphrite est traitée:

  • antibiotiques et antihistaminiques;
  • moyens de renforcer le système immunitaire;
  • autres drogues.

La pyélonéphrite présente un régime alimentaire particulier.

La douleur dans l'hypochondre à droite peut-elle être une variante normale

Disons que cela ne signifie pas toujours le développement d'états aigus:

  • quand il y a des pathologies de nature chronique dans le corps, la douleur peut perturber pendant les périodes de rémission, mais cela peut être appelé très normalement la norme;
  • Parfois, une gêne sous les côtes du côté droit inquiète les personnes en bonne santé. Cela se produit lors d'une exposition à des facteurs qui violent le cours normal des processus physiologiques.

Quand faire du sport

Des douleurs et une lourdeur dans l'hypochondre peuvent survenir, par exemple lors de sports, notamment de jogging. Les nouveaux arrivants en souffrent davantage. Les exercices physiques provoquent la libération d'une grande quantité d'adrénaline qui détend les parois des voies biliaires. Cela conduit au fait que le foie est rempli de sang et augmente, ce qui exerce une pression sur sa capsule, qui possède de nombreuses terminaisons nerveuses. Cela conduit à des douleurs lancinantes.

En sport, il peut y avoir une douleur dans l'hypochondre droit.

Après avoir trop mangé

L'inconfort de l'abdomen supérieur droit d'une personne ne souffrant pas de pathologies du tractus gastro-intestinal peut être dû à une alimentation excessive. L'abondance de nourriture, en particulier de graisse, est un lourd fardeau pour l'organisme. En plus de la gêne:

  • la somnolence vient;
  • la fréquence cardiaque augmente;
  • peut être nauséeux.

Un corps en bonne santé est capable de trop manger, alors les symptômes disparaissent en une demi-heure à deux heures

Causes des femmes

Chez les femmes, une douleur hépatique récurrente et légère peut être due à:

  • physiologie des saignements mensuels;
  • la grossesse
  • prendre des contraceptifs oraux.

Dans ces conditions, l’inconfort de l’hypochondre et de son côté ne nécessite pas de traitement spécial et finit par disparaître.

Quel docteur aller

Pour les douleurs fréquentes ou aiguës dans la partie droite de l'abdomen, vous devriez consulter un thérapeute. Les résultats du diagnostic indiqueront la source du problème et le médecin vous adressera à un spécialiste. Quand il s'agit d'enfants, vous devriez commencer par une visite chez le pédiatre.

Si la douleur dans l'hypochondre est insupportable et s'accompagne d'autres symptômes, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

Comment éliminer le syndrome de la douleur

Il est important de comprendre que la douleur est un signe de trouble dans le corps. Son personnage peut en dire beaucoup à un médecin sur les causes de sa maladie. Lorsque la gêne est tolérable, il est préférable de se dépêcher d'aller à la clinique et, si la situation empire, appelez une ambulance. Il n'est pas souhaitable de prendre des médicaments avant l'examen des médecins.

Dans le cas où la douleur cause de grandes souffrances et qu'il est impossible de faire appel à un médecin, il existe des médicaments qui soulagent les spasmes et soulagent la douleur: No-shpa, Spazgan et autres.

Quoi ne pas faire avec la douleur

Premièrement, il y a une interdiction sans équivoque d'échauffement dans la période aiguë, car cela peut avoir des conséquences irréversibles, en particulier lorsque le diagnostic n'a pas encore été établi.

Deuxièmement, n'abusez pas des analgésiques afin de ne pas provoquer de problèmes de santé supplémentaires.

Quand appeler une ambulance

Le signal à une demande urgente de soins médicaux sont des symptômes tels que:

  • douleur intense qui ne s’arrête pas pendant plusieurs minutes;
  • vomissements abondants et fréquents;
  • perte de conscience;
  • œdème croissant et problèmes urinaires;
  • saignements (utérin, gastrique, intestinal);
  • hyperthermie persistante (38,5 ° C et plus);
  • diarrhée ou constipation pendant plusieurs jours.

Avant l'avènement des médecins:

  • vous ne pouvez pas manger, bouger activement et réchauffer le corps;
  • il n'est pas souhaitable de boire de l'eau et de prendre des médicaments.

Le patient doit être étendu et attendre l'arrivée des médecins.

Prévention

Pour prévenir le développement de pathologies et de symptômes, comme mentionné ci-dessus, il est recommandé:

  • accès rapide à un médecin et traitement complet de toutes les pathologies;
  • nutrition régulière et rationnelle;
  • prendre soin de l'immunité;
  • rejet d'habitudes pernicieuses.

Le respect de ces règles simples vous permettra de garder votre santé autant que possible, de vous protéger des pathologies dangereuses, et donc de leurs symptômes, complications et conséquences.

Maladies provoquant des douleurs dans l'hypochondre droit

La douleur dans l'hypochondre droit à l'avant peut provoquer des organes aussi importants pour une personne que les poumons, la vésicule biliaire, le pancréas, le foie, les intestins et le diaphragme, le rein étant situé derrière.
En outre, des problèmes du système nerveux, provoqués par des maladies de la colonne vertébrale, des organes pelviens et du cœur, peuvent être à l'origine de douleurs.

Par conséquent, si la douleur commence à se faire sentir du côté droit des côtes, vous devez consulter un médecin pour un examen afin de déterminer s’il ne s’agit pas du début d’une maladie grave.

Causes de douleur sous les côtes droites

Le plus souvent, un inconfort dans l'hypochondre droit provoque des maladies d'organes tels que les poumons, la vésicule biliaire et le cœur.

Une douleur persistante peut être un signe des maladies suivantes:

  1. Du foie
    • La cirrhose
    • L'hépatite
  2. Pancréas
    • Tumeur
    • Pancréatite
  3. La vésicule biliaire
    • Cholécystite
    • Maladie biliaire
  4. Poumon droit
    • Le cancer
    • Pleurésie
    • Pneumonie
  5. L'intestin
    • Appendicite
    • Ulcère duodénal
  6. Ouverture
    • Hernie
    • Tumeur
    • Diaphragmatite
  7. Le coeur
    • Angine de poitrine
    • Infarctus du myocarde
  8. Rein droit
    • Urolithiase
    • Pyélonéphrite
  9. Tumeurs des organes ci-dessus
  10. Ostéochondrose rachidienne
  11. Blessures aux côtes ou aux organes situés dans l'abdomen
  12. Le zona

Douleur dans l'hypochondre droit, apparaissant de temps en temps

Ces "douleurs saines" peuvent être causées par:

  1. Activité physique. Le plus souvent, cela se produit chez des personnes non entraînées qui ne pratiquent pas de sports et qui doivent effectuer des exercices intenses. Lorsque cela se produit, l'adrénaline est libérée, le corps augmente le flux sanguin, ce qui élargit la veine cave, qui se trouve juste sous les côtes. C'est un gros vaisseau qui se dilate et exerce une pression sur le foie.
  2. La grossesse Le deuxième trimestre de la grossesse est douloureux pour le côté droit pendant la grossesse, car le fœtus se développe rapidement et exerce une pression sur les organes internes de la future maman.
  3. Syndrome prémenstruel (PMS). Chez les femmes, dans le corps qui produit une grande quantité d'hormones sexuelles - l'œstrogène - quelques jours avant la menstruation, il y a une douleur à l'abdomen. La cause est un spasme des voies biliaires sous l'influence de cette hormone. Pour éliminer une telle douleur, vous devez contacter un gynécologue.

Localisation de la douleur

Pour poser un diagnostic correct, le patient doit déterminer avec précision l’endroit où la douleur est ressentie. De nombreuses personnes ressentent une douleur dans l'hypochondre droit du côté présentant les symptômes de l'ostéochondrose.

Si cela fait mal à droite sous la côte en avant, les maladies d'organes tels que:

  1. La vésicule biliaire:
    • Cholécystite
    • Parasites (lamblia, opisthorchiase)
    • Maladie biliaire
  2. Pancréas:
    • Pancréatite aiguë
    • Cancer (stade avancé)
  3. Foie
    • L'hépatite
    • La cirrhose
    • Invasions parasitaires (amibiase, giardiase, opisthorchiase)
    • Stase sanguine due à une insuffisance cardiaque, entraînant un étirement de la coquille
  4. L'intestin
  5. Ouverture:
    • Hernie
    • Tumeur
    • Diaphragmatite

Douleur sous les côtes à droite derrière

Le plus souvent, cela est dû à la pathologie du rein droit - la pyélonéphrite (chronique ou aiguë).

  • Dans la pyélonéphrite aiguë, on observe une douleur sourde intense qui se produit dans la région lombaire. Avec cette maladie, il y a une augmentation de la douleur due au tapotement du bord inférieur situé derrière
  • La pyélonéphrite chronique provoque de légères douleurs de caractère terne, aggravées par temps froid et humide.

Hématome rétropéritonéal

La douleur sous les côtes peut apparaître lorsqu'une blessure au dos survient à la suite d'une chute ou d'un coup, dans lequel un vaisseau s'est rompu dans les tissus situés derrière le péritoine et un hématome s'est accumulé dans le sang. La compression des organes et des tissus voisins se produit, la douleur apparaît. La nature de la douleur dépend de la taille de l'hémorragie, augmente pendant le mouvement.

Urolithiase

La douleur dépend de la taille de la pierre et de son emplacement dans les voies urinaires. Dans le même temps, la douleur sous les côtes, qui est ressentie par derrière, peut être à la fois constante et périodique, le plus souvent de caractère terne. Il peut être amplifié lors des déplacements (course à pied, sauts), lors de la conduite d'un véhicule, lors de la consommation de liquides en grande quantité.

Pancréatite aiguë

Cette maladie est caractérisée par la douleur "zona" nature, à savoir une douleur aiguë survient sous les côtes des deux côtés, dans le bas du dos, accompagnée de vomissements et de nausées. En position couchée, la douleur devient plus forte lorsque la position assise s'affaiblit.

La nature de l'intensité de la douleur

Pour un diagnostic correct, il est important de bien communiquer l'intensité et la nature de la douleur qui se produit dans l'hypochondre.

Douleur douloureuse au côté droit

  • La nature faible de la douleur est particulière à la pyélonéphrite chronique, le traitement est effectué dans des conditions stationnaires.
  • Une ostéochondrose se produit lorsque la douleur devient constante et parfois aiguë dans le côté droit. Être debout ou assis peut être très douloureux. Pour atténuer les sensations, il est recommandé de prendre une posture semi-assise en se penchant en avant.

Douleur aiguë au côté droit

  1. Inflammation de l'appendice.
  2. La douleur à la couture est un signe de:
    • Rupture, hématome du foie
    • Rupture du rein
    • Rupture de la vésicule biliaire
    • Prolapsus rénal
    • Fracture des côtes

Une douleur aiguë est possible dans les pathologies suivantes:

  • Colique hépatique
  • Colique rénale
  • Cholécystite aiguë
  • Pancréatite aiguë
  • La violation d'un kyste rénal

Douleur sourde dans l'hypochondre droit

  1. Pyélonéphrite aiguë. La douleur devient plus forte lorsque vous frappez le dos dans la région de la côte inférieure.
  2. Avec une douleur de faible intensité, des maladies chroniques (pancréatite) ou un cancer (dernier stade) en sont la cause.
  3. Inflammation dans le corps, le plus souvent les organes suivants:
    • La vésicule biliaire
    • Poumon droit
    • Pancréas
    • La rate
    • Annexes de l'utérus

Traitement

Les côtes de droite sont protégées pour les organes suivants:

  • L'intestin
  • La vésicule biliaire
  • Du foie
  • Pancréas

Ces organes sont si proches les uns des autres qu'il est presque impossible de diagnostiquer la cause de la douleur du côté droit par vous-même. Par conséquent, la règle principale est de consulter un médecin à temps, tout d’abord, à un thérapeute.

Si cela vous fait mal du côté droit sous les côtes, le thérapeute prend généralement rendez-vous avec les spécialistes suivants:

  • Gastro-entérologue
  • Chirurgien
  • Traumatologue
  • Maladie infectieuse
  • Cardiologue
  • Gynécologue
  • Endocrinologue
  • Neuropathologiste

En outre, les médicaments antispasmodiques suivants peuvent être utilisés pour soulager la douleur:

  • Nitroglycérine (dissoudre un comprimé sous la langue ou déposer 3 gouttes par morceau de sucre)
  • No-shpa (deux comprimés sont autorisés jusqu'à trois fois par jour)

Après le diagnostic, en plus du traitement médical, nous pouvons recommander les remèdes suivants de la médecine traditionnelle:

  • Décoction de pommes de terre pour le traitement de la vésicule biliaire. Pour préparer le bouillon, faites bouillir les pommes de terre "en uniforme", puis écrasez-les avec de l'eau. Laisser reposer, puis boire deux cuillères à soupe trois fois par jour.
  • Douleur dans la rate. Buvez des hanches de bouillon, de la gelée royale (1 gr par jour)
  • Douleur dans le foie ½ litre de miel mélangé à de la cannelle moulue (2 cuillères). Prenez une cuillère avant / après les repas.

Comment prévenir la douleur dans l'hypochondre droit?

Les mesures préventives suivantes sont recommandées à cet effet:

  • Ne pas abuser de l'alcool
  • Essayez de ne pas manger trop souvent des aliments gras, lourds et riches en sel.
  • Se soumettre annuellement à un examen médical, à une échographie, pour connaître les maladies chroniques existantes, connaître leur état et les méthodes de traitement.
  • Si la douleur survient sous les côtes, consultez immédiatement un médecin.

Causes de douleurs dans le côté droit sous les côtes devant

Plus de 50% de la population mondiale ressent périodiquement ou régulièrement des douleurs dans le côté droit sous les côtes à l'avant. Les causes des symptômes désagréables peuvent être différentes et constituer une menace grave pour la vie. Après avoir lu cet article, vous apprendrez quels signaux envoyés par le corps nécessitent un diagnostic professionnel urgent.

La douleur dans l'hypochondre, à droite ou à gauche, est une conséquence des pathologies des organes situés dans la zone à problèmes. Ils peuvent également être distribués dans l'hypochondre à partir d'autres organes et apparaissent en raison d'efforts physiques incorrects sur le corps. Les causes des sensations désagréables sont différentes et diffèrent d'un cas à l'autre. Cet article dira quels sont les symptômes à prendre en compte chez les hommes, les femmes, les adolescents et les enfants.

Pourquoi le côté droit fait-il mal sous les côtes devant

Les douleurs dans l'hypochondre droit apparaissent le plus souvent en relation avec les pathologies suivantes:

  1. Hépatite chronique ou aiguë, virale ou toxique. Dans ce cas, les patients apparaissent une peau jaune, une urine foncée.
  2. Cirrhose du foie au dernier stade.
  3. Tumeurs malignes, accompagnées d'une forte diminution du poids corporel, sensation de malaise et de faiblesse, température corporelle basse.
  4. Inflammation chronique de la vésicule biliaire ou liée à la rémission du pancréas, kyste duodénal, foie. Dans ce cas, les douleurs douloureuses sont accompagnées de dyspepsie: ballonnements, diarrhée, nausées et sensation de lourdeur. Dans la pancréatite chronique, les spasmes augmentent après un repas et, en cas d'inflammation du duodénum (duodénite), une petite quantité de nourriture réduit l'intensité de la gêne.
  5. La douleur sourde dans cette partie du corps est semblable aux signes de la pyélonéphrite existante, au cours de laquelle le processus inflammatoire est localisé dans le pelvis rénal. L'exercice est accompagné d'une augmentation des symptômes. Une telle patiente souffre d'hypertension, de mictions fréquentes, d'une fatigue constante et de maux de tête.

Douleur aiguë au côté droit sous les côtes avant

Voici quelques-unes des causes de la douleur aiguë dans l'hypochondre droit:

  1. Cholécystite, dans laquelle les sensations de lancinants se produisent principalement la nuit. Les douleurs aiguës donnent souvent dans le dos, dans la main droite. Des nausées et des vomissements peuvent survenir. En raison des spasmes des voies biliaires, la sortie du liquide est perturbée, ce qui entraîne une irritation de la membrane muqueuse, une inflammation. La dyskinésie et le blocage des calculs biliaires sont les causes les plus courantes de ce phénomène.
  2. Dans la duodénite ulcéreuse aiguë, la «colique» du poignard survient la nuit, accompagnée d'une sensation de faim, mais manger ne change pas la situation. L'inconfort est augmenté par une sensation de lourdeur dans l'estomac, des ballonnements, une faiblesse générale du corps, une augmentation de la température corporelle.
  3. Si la tête du pancréas devient enflammée, la douleur est caractérisée par des battements. Il peut avoir un caractère de zona. Un tel patient devrait être envoyé en urgence au service de chirurgie. Lors du passage d'une pancréatite aiguë à une pancréatite chronique, l'intensité des symptômes ne change presque pas. Un traitement conservateur urgent est donc le seul moyen non seulement de soulager la crise, mais également de maintenir le pancréas en état de fonctionnement.

Douleur dans l'hypochondre due aux pathologies des organes adjacents

Parfois, la douleur irradie dans l'hypochondre de l'avant droite en raison du développement d'une inflammation dans d'autres parties du corps.

Chez les femmes

Une douleur lancinante aiguë peut survenir en raison de:

  1. Grossesse extra-utérine. Différencier la maladie favorise la présence de pertes sanglantes inhabituelles, le manque de règles complètes.
  2. Inflammation chronique des appendices, accompagnée d'une forte fièvre, de vomissements, de nausées et de pertes purulentes par le vagin.
  3. Torsion des kystes ovariens, accompagnée d'une forte fièvre, des saignements.

La prise de certains contraceptifs hormonaux peut provoquer des douleurs en raison de leur effet sur l'excrétion de l'urine.

Chez les femmes, les hommes, les enfants et les adolescents

L’appendice ascendant est la cause de symptômes atypiques au début du processus inflammatoire:

  • hypochondre droit douloureux;
  • augmentation de la douleur en marchant;
  • la gêne est réduite si vous vous allongez du côté droit;
  • la température corporelle augmente, nausée;
  • en quelques heures, la douleur couvre tout l'abdomen.

L’infarctus du myocarde (forme abdominale) se caractérise par une douleur pressante de caractère brûlant qui recouvre le côté droit de l’avant et la région située au-dessus de l’estomac. Prendre de la glycérine ne soulage pas les symptômes.

Les maladies du poumon droit, qui passent à la plèvre, sont également accompagnées de douleurs sous les côtes. Avec la pneumonie, la pleurésie, la température corporelle augmente, la toux et l'essoufflement apparaissent. La cause de la douleur à droite peut être une hernie diaphragmatique, des tumeurs et des processus inflammatoires du diaphragme.

Une des causes des symptômes de la douleur est la défaite par les vers. Les parasites tels que les ascaris peuvent voyager dans tout le corps, causant des lésions et des suppurations. Des douleurs similaires accompagnent certaines maladies de la peau (herpès zoster, provoqué par l'herpès).

Le syndrome douloureux survient à cause de la défaite des côtes, de l’inflammation des muscles intercostaux, des nerfs situés à droite. Myalgies intercostales, lésions et fractures des côtes, ostéochondroses, névralgies - toutes ces pathologies sont accompagnées de douleurs dans l'hypochondre à droite.

Parfois, un effort physique excessif devient la cause d'une douleur aiguë ou douloureuse. Le refus du travail abrupt et le repos pendant plusieurs heures aident à oublier les symptômes.

Douloureux côté droit après la course

Les raisons pour lesquelles la douleur se produit du côté droit après la course sont différentes:

  • rythme respiratoire anormal;
  • pas d'échauffement, échauffement avant le jogging;
  • estomac plein;
  • la présence de maladies chroniques;
  • prendre de l'alcool avant l'activité physique.

Inconfort dans le côté droit après avoir mangé

Les lésions de l'estomac, du foie, des intestins, de la vésicule biliaire, du pancréas provoquent des douleurs au côté droit et à l'hypochondre. L'intensité de la douleur au fil du temps devient plus vive. Les changements pathologiques dans le corps peuvent être très différents: du processus inflammatoire à la tumeur maligne. La seule solution correcte pour toute personne confrontée à des douleurs d'étiologie inconnue est un diagnostic complet sous la supervision d'un médecin.

Chez les enfants, la cause du développement de la douleur peut être la défaite du corps par des vers mélangés. Quoi qu’il en soit, les plaintes de l’enfant concernant la douleur abdominale, l’hypochondre (à droite ou à gauche), avant et après les repas, avec ou sans effort physique, doivent justifier une visite urgente à une consultation pédiatrique.

Maux du côté droit lors du déplacement

Lorsque vous marchez, les sensations désagréables sont dues à des pathologies ou à des causes physiologiques. Par exemple, chez la femme, de telles douleurs accompagnent les premiers jours de la menstruation, tandis que chez la femme enceinte, il s’agit de la réaction naturelle du corps à la croissance du fœtus qui s’accompagne, à des déplacements mineurs d’organes. Chez les adolescents, en raison de la forte croissance du squelette, il existe une certaine maladresse et une angularité, des douleurs au dos, à l'abdomen et aux côtés lors de la marche.

Source de douleur dans le côté gauche

Ulcère gastrique et duodénal

La douleur dans l'hypochondre gauche est un symptôme informatif pour diverses raisons. Dans les cas préférentiels, de telles sensations indiquent des maladies du tractus gastro-intestinal:

  1. Gastrite ou inflammation de la muqueuse gastrique. Avec cette pathologie, la douleur est intense. Sa localisation a lieu sur le côté gauche et dans l'épigastre (centre, légèrement en dessous de la poitrine).
  2. Un ulcère gastrique avec des symptômes similaires à la gastrite. Le diagnostic ne peut être clarifié que par un examen endoscopique.
  3. Le SCI est un syndrome du côlon irritable ou des lésions intestinales de nature inorganique. La maladie est due à des causes psychosomatiques, accompagnées de diverses sensations de gêne. Localisé principalement dans le côlon sigmoïde (hypochondre gauche).
  4. Sigmoïdite - inflammation du côlon sigmoïde, caractérisée par une douleur intense.
  5. Colite - Inflammations de la muqueuse du côlon.
  6. Tumeurs bénignes ou malignes.
  7. Inflammation de la pancréatite (pancréas), dans laquelle les douleurs ressemblent aux douleurs de la gastrite, mais elles apparaissent plus claires, plus fortes, plus intenses.
  8. Maladie rénale: glomérulonéphrite, pyélonéphrite, urolithiase. Si le rein gauche a une proximité anatomique non standard avec le tube digestif.
  9. Pneumonie du lobe inférieur.
  10. Maladies cardiovasculaires accompagnées de douleurs brûlantes au côté gauche, sous les côtes, derrière le sternum. Ces symptômes peuvent parler de crise cardiaque, d'angine de poitrine, de maladie coronarienne.
  11. Inflammation de la rate.

Pourquoi blesser le côté gauche sous les côtes des femmes

En plus des causes susmentionnées de douleur dans l'hypochondre gauche, des symptômes caractéristiques chez la femme peuvent indiquer des problèmes d'appareil reproducteur:

  • grossesse extra-utérine;
  • pathologies des ovaires, accompagnées de douleurs lancinantes;
  • l'endométriose, dans laquelle le tissu de l'endomètre se développe au-delà de l'utérus.

Pourquoi blesser le côté gauche sous les côtes chez les hommes

Si la douleur dans l'hypochondre gauche et le côté ne sont pas associés à un effort physique soudain, les hommes doivent faire preuve de prudence et se rendre à la clinique. Étant donné que la douleur survient pour diverses raisons, plus le diagnostic correct est posé rapidement et une thérapie adéquate prescrite, plus le corps récupérera rapidement.

Mini test d'auto-diagnostic

Les réponses aux questions aideront à comprendre si la douleur dans l'hypochondre est une raison pour aller chez le médecin.

Une douleur aiguë survient lors d'une marche normale et calme:

  1. Apparaît uniquement lorsque vous portez des sacs lourds. Avoir un caractère piquant, passe avec une diminution de la charge.
  2. Se produire régulièrement, même si la promenade est "légère", accompagnée de faiblesse.

Les douleurs aiguës apparaissent pendant la course:

  1. Si le mode de respiration n'est pas suivi, les muscles ne sont pas préchauffés, après une collation serrée.
  2. Toujours en cours d'exécution. Accompagné de nausée, mal de tête.

Pendant la grossesse chez les femmes:

  1. Avec la croissance du foetus. Non accompagné de sécrétions. Ils diminuent en position assise ou couchée.
  2. Quel que soit l'âge gestationnel, l'intensité de la douleur augmente, des écoulements sanglants apparaissent.

Signes secondaires (accompagnants) de douleur dans l'hypochondre à droite ou à gauche, en dessous ou au dessus:

  1. Perte de poids, perte d'appétit, vomissements, nausées intermittentes, décoloration de la peau, apathie, maux de tête, fièvre.
  2. Il n'y a pas de signes.

Variantes de réponses:

  • a) cause physiologique; b) pathologie;

Résultat pour la 1ère question: peut être le stade initial de la maladie.

  • a) cause physiologique; b) pathologie;

Le résultat de la deuxième question: même si le cas est ponctuel et qu'il est accompagné de nausées et de faiblesses, vous devez consulter un médecin.

  • a) cause physiologique; b) pathologie;

Le résultat pour la 3ème question: étant donné que la future mère est non seulement responsable de sa vie, il serait plus correct de contacter un obstétricien-gynécologue pour tout inconvénient.

  • a) pathologie; b) la réponse physiologique du corps à des stimuli temporaires;

Le résultat pour la 4ème question: des maladies parfois graves sont masquées pour l'indigestion ou les coliques, et les pathologies mineures sont accompagnées de douleurs aiguës. Pour dissiper les craintes, il est préférable de se faire tester.

Analyses et diagnostics

Le diagnostic commence par une visite chez le thérapeute qui, après avoir entendu le patient et l'avoir examiné visuellement, attribue la visite aux médecins suivants:

  • un gastroentérologue;
  • un neurologue;
  • cardiologue;
  • gynécologue;
  • néphrologue.

Le diagnostic standard comprend:

  1. Enquête sur les malades (collecte d'anamnèse).
  2. Palpation de la zone à problèmes. Ceci est fait pour déterminer la taille des organes et leur structure, en identifiant la réponse à la douleur.
  3. Radiographie de contraste de l'estomac et des intestins.
  4. Examen endoscopique. FDGS élimine la présence de tumeurs dans l'estomac, détermine le type de lésion et son degré de propagation. La coloscopie est le moyen le plus informatif de diagnostiquer les maladies intestinales. Laparoscopie (en cas de suspicion de grossesse extra-utérine).
  5. Échographie, permettant d'évaluer l'état des organes internes. Études de laboratoire: analyse générale et biochimie du sang, analyse d'urine. La présence d'un processus inflammatoire dans le corps est indiquée par une augmentation de la RSE, une leucocytose.
  6. Cardiogramme.

Ulcères d'estomac aux rayons x

Médicaments populaires

Le traitement conservateur des symptômes douloureux consiste à prendre des antispasmodiques, des analgésiques, des anti-inflammatoires, des antibiotiques, des antiacides, des carminatifs et des diurétiques.

Causes de la diarrhée et des éructations

Des symptômes douloureux dans l'hypochondre, accompagnés d'éructations, de diarrhée, indiquent des problèmes avec le tractus gastro-intestinal. Avec les symptômes aigus de la douleur, il est impossible d’atténuer les sensations par l’automédication. Une consultation urgente du chirurgien est nécessaire. Si la douleur est chronique, vous pouvez prendre un antispasmodique, un analgésique. Cependant, si la douleur ne disparaît pas et que la température corporelle augmente, il faut arrêter l'auto-traitement.

Douleur de la vésicule biliaire

Les stades avancés de la maladie des calculs biliaires et l'inflammation de la vésicule biliaire nécessitent le retrait de l'organe malade. Après une chirurgie (cholécystectomie), de nombreux patients développent un syndrome post-cholécystectomie caractérisé par une douleur dans l'hypochondre droit, dans le péritoine, sous l'omoplate, dans la zone de l'incision. Les douleurs faibles peuvent durer entre 30 et 40 jours après l'intervention et sont ajustées à l'aide des médicaments prescrits par le médecin. Pendant la période d'adaptation, vous devez observer le repos au lit et un régime strict.

Spasmes lors de l'inhalation

Les spasmes lors de la toux, avec une respiration profonde, une douleur respiratoire - indiquent une maladie pleurale ou cardiaque. Douleur aiguë ou sourde en se concentrant à droite ou à gauche dans l'hypochondre. Les causes de ces sensations sont les suivantes: tumeurs, inflammations, névralgies intercostales, trachéites, cancer du poumon.

Il faut diagnostiquer les douleurs récurrentes qui ne sont pas associées à des infections virales aiguës des voies respiratoires saisonnières et retardées, même en l'absence de frissons.

Comment supprimer un symptôme douloureux

Des médicaments courants sont utilisés pour soulager les symptômes douloureux: No-shta, Drotavérine, Baralgin, Maksigan, Kolpharit, Maxicold, Ketorolac et d’autres médicaments prescrits par un médecin. Chaque médicament (comprimés, gélules, suspensions) doit être pris conformément aux instructions, en évitant le surdosage.

Régime épargnant

Avec des douleurs dans le côté droit et gauche, l'hypochondre par le bas ou par le haut, il est nécessaire de repenser votre mode de vie. Il est impossible, par exemple, après avoir diagnostiqué une gastrite, de manger des chips, des ailes de poulet frites, parfumées au wasabi. L'alcool est également strictement interdit.

Top 6 des règles pour une alimentation saine:

  1. "Non" viande fumée, aliments salés, légumes grillés et viande rouge.
  2. Poisson et volaille bouillis et épicés sont des invités fréquents sur la table.
  3. Pas de pain pendant l'exacerbation.
  4. Un œuf à la coque, une tisane ou un verre de kéfir - si le médecin le permet.
  5. Il faut manger souvent, mais un peu.

Ce sont des directives générales, cependant, chaque cas individuel a besoin de son propre régime. Ainsi, pour certains patients, par exemple, la bouillie de lait est mise, et pour d'autres, c'est strictement interdit. Par conséquent, il est nécessaire de préciser ce que vous pouvez manger et ce que vous ne devriez pas manger chez votre médecin.

Comment éviter les complications? Et c’est très simple: obéir aux spécialistes, ne rien manger, faire de l’auto-formation et de l’auto-amélioration, sans oublier les visites préventives à la clinique.

Erreurs commises à la majorité

5 réponses aux questions fréquemment posées:

  1. Si je suis enceinte et que j'ai parfois des douleurs dans le côté droit ou gauche, dois-je aller chez le médecin en bonne santé?
  2. Il y a quelques années, j'ai soigné un ulcère à l'estomac. Maintenant, des douleurs apparaissent parfois, puis-je prendre les médicaments qui m'ont été prescrits et ne pas consulter le médecin?
  3. Après le traitement, je suis restée au régime pendant environ six mois. Je me sens bien maintenant, puis-je commencer à manger comme je veux?
  4. Le régime alimentaire prescrit par le médecin ne me convient pas, je ressens une gêne, des ballonnements. Puis-je écouter les conseils d'un ami qui a eu la même maladie?
  5. Cela faisait un an après le traitement. Si je n'ai aucune douleur nulle part, pourquoi aller à un rendez-vous avec un thérapeute?
  1. Même si la grossesse se passe facilement, il faut discuter de la douleur régulièrement avec un médecin.
  2. Il est possible que la vieille plaie soit enflammée et qu'une autre pathologie se fasse sentir? Plutôt que de deviner, il vaut mieux se tromper, car un organisme déjà atteint d'une maladie grave est sujet à de "mauvaises surprises". Il est impossible de boire des médicaments au hasard, il faut être examiné et complètement traité.
  3. Ajuster la nourriture aura une vie. Cependant, de petites erreurs, en l’absence de contre-indications, peuvent être tolérées, mais seulement après avoir consulté un diététiste en exercice ou un gastro-entérologue.
  4. Même le même diagnostic est perçu différemment par différents organismes. Il est donc impossible d'écouter les conseils d'amis et de parents sur la nutrition et le traitement.
  5. Si la maladie a été diagnostiquée une fois, seul un examen régulier et le respect des conseils d'un médecin aideront à éviter les récidives.

Conseils de santé

Quelques recommandations pour ceux qui ont déjà été diagnostiqués:

  • N'ayez pas peur de déranger votre médecin pour qu'il pose votre problème.
  • c'est devenu meilleur ou pire - informez le spécialiste assistant;
  • visitez régulièrement le médecin, ne manquez pas les réceptions convenues;
  • ne buvez pas les pilules miraculeuses annoncées sur Internet;
  • ne prenez que les médicaments ou leurs analogues recommandés par le médecin;
  • bien manger, être plus frais en plein air;
  • changez votre mode de vie - donnez-vous de nouvelles expériences;
  • renoncez à l'alcool et aux cigarettes.

Tout le monde devrait vivre sans douleur. Par conséquent, au lieu d’expérimenter avec votre corps, vous devez vous soumettre à un diagnostic médical, découvrir exactement ce qui se passe dans votre corps et l’aider à surmonter ses difficultés.

Douleur comme symptôme. Cela fait mal dans l'hypochondre droit.

Pourquoi peut-il y avoir douleur dans l'hypochondre droit: avant, côté, arrière, irradiant vers l'arrière

La douleur est un signal fort du corps, résultant des stimuli de l'environnement extérieur ou des récepteurs internes. La douleur qui se produit dans les côtes inférieures droite est provoquée par des maladies aiguës et chroniques, une inflammation, un traumatisme et un certain nombre d'autres facteurs.

Comprendre les causes de la douleur dans l'hypochondre droit et fournir l'aide d'un expert ne peuvent être que des médecins. Cette petite revue est destinée à obtenir des informations sur certaines maladies accompagnées de ce symptôme, des sites typiques de localisation de la douleur et à déterminer ses caractéristiques.

Que pourrait-il être?

En s'adressant au thérapeute pour lui demander de l'aide en se plaignant d'avoir mal à l'hypochondre droit, les gens s'attendent généralement à entendre parler de problèmes de foie. Selon les statistiques, seules 30% des plaintes sont liées à une pathologie hépatique.

Dans d’autres cas, lorsque la localisation de la douleur change ou que la douleur réfléchie est présente, on peut parler de maladies du pancréas, des reins, du cœur, de lésions du duodénum, ​​de lésions du diaphragme, de lésions des côtes, ainsi que de troubles de la circulation sanguine dans la veine cave inférieure.

Ce symptôme n'est pas toujours un signe de la maladie - chez les personnes en bonne santé, une sensation de malaise à droite sous les côtes peut être une conséquence de trop manger ou de stress physique. Souvent, l'hypochondre droit blesse une femme au troisième trimestre de sa grossesse lorsqu'un volume accru de l'utérus exerce une pression sur les organes. Les médicaments peuvent déclencher une douleur.

Il est important de pouvoir expliquer au spécialiste les principales caractéristiques du syndrome douloureux et d'indiquer le lieu de localisation, ainsi que de faire part de vos propres observations sur les facteurs déclencheurs de l'apparition.

Si ça fait mal devant

Lorsqu'une personne s'inquiète de la douleur ressentie au front, il est fort probable qu'elle soit provoquée par des modifications pathologiques du foie, des maladies de la vésicule biliaire et des conduits. La tension et la compression de la capsule hépatique provoquent une irritation des récepteurs de la douleur et les symptômes qui en résultent sont déterminés par la nature de la pathologie:

  • dans l'hépatite, une douleur sourde et tirée se développe dans le contexte d'une intoxication générale, est accompagnée d'une dyspepsie et, avec l'évolution de la maladie, une coloration muqueuse caractéristique apparaît en jaune;
  • les invasions parasitaires sont caractérisées par une sensation de pression dans l'hypochondre droit, provoquée par la formation d'une cavité kystique, qui, avec le développement ultérieur de la maladie, conduit à un élargissement visuel du foie;
  • les lésions de la vésicule biliaire sont accompagnées d'une douleur aiguë au point, qui se produit lors du blocage ou de l'inflammation du canal.

Presque toutes les maladies du foie se caractérisent par un changement de couleur de la peau, accompagné de l'apparition d'une lourdeur à droite et d'une amertume dans la bouche. Il est possible de différencier la pathologie à l'aide d'examens de laboratoire et d'instruments.

En cas de malaise de l'hypochondre droit et d'absence de signes visibles de dysfonctionnement de la fonction digestive, le médecin peut suspecter une insuffisance cardiaque de type congestif. Une augmentation de la charge sur le cœur en violation de la circulation sanguine dans un grand cercle provoque une sévérité à droite et est accompagnée d'un gonflement des membres inférieurs, de changements de la fréquence cardiaque et de la pression.

La localisation de la douleur sous le bord droit du front est également caractéristique de la pneumonie au lobe inférieur, de la hernie diaphragmatique, de la pancréatite et se produit également au cours de la métastase des tumeurs malignes.

Mal de dos

Avec le local, il y a une douleur rayonnante dans l'hypochondre droit. Ceci est caractéristique des lésions traumatiques et de nombreuses maladies inflammatoires dans lesquelles apparaissent des douleurs dans le dos:

  • hépatite virale;
  • ostéochondrose, hernie vertébrale;
  • dyskinésie biliaire;
  • pyélonéphrite et maladie rénale;
  • lésions des organes abdominaux;
  • exacerbation de la pancréatite chronique.

Si ça fait mal par derrière

La localisation de la douleur dans la partie inférieure des côtes, à droite et derrière le dos, survient le plus souvent lors de lésions des côtes et de la colonne vertébrale, des impacts sur la zone de projection du rein, des lésions du diaphragme ou pendant la période d'exacerbation d'une névralgie intercostale. Le zona est accompagné d'une douleur aiguë provoquée par des brûlures, alors qu'il est impossible de déterminer le point local de la gêne maximale. Les maladies aiguës et chroniques du système urinaire sont également caractérisées par l'apparition d'une douleur du côté droit sous les côtes.

L'un des rares types de pathologie est la formation de thrombose de la veine cave inférieure, lorsque le blocage du segment hépatique conduit à un syndrome douloureux prononcé, localisé du dos principalement dans l'hypochondre droit.

Une douleur sourde derrière la nature persistante survient avec des tumeurs métastatiques qui forment des foyers dans les reins ou dans la colonne vertébrale thoracique.

Sur le côté

La douleur aiguë du côté de l'hypochondre droit est l'un des signes du syndrome de "l'abdomen aigu". Attaque de pancréatite, appendicite, cholécystite, calculs biliaires, urolithiase et ulcère gastroduodénal, obstruction intestinale, annexisite, grossesse extra-utérine - toutes ces maladies peuvent provoquer l'apparition de douleurs. Il est impossible de différencier la pathologie par vous-même, alors dans ce cas, vous devriez appeler un médecin dès que possible.

Causes de la douleur après avoir mangé

La survenue de douleur se produit parfois chez des personnes pratiquement en bonne santé. Les causes de la douleur sont associées à la consommation d'aliments gras, frits, trop salés ou sucrés. Les symptômes concomitants sont déterminés par les organes qui subissent une surcharge:

  • la réaction du foie s'accompagne de l'apparition d'amertume dans la bouche et d'une sensation de lourdeur sous les côtes droites;
  • des crampes après avoir mangé surviennent lors de troubles digestifs dyskinétiques.

Des erreurs de régime peuvent provoquer des douleurs et des malaises dans l'hypochondre droit, ce qui est typique d'une cholécystite chronique, d'une pancréatite ou d'un ulcère gastrique. L’exacerbation de ces maladies nécessite l’adhésion à un régime thérapeutique contre lequel il est généralement possible de normaliser rapidement l’état d’une personne.

Pourquoi ça fait mal quand vous inspirez?

Le lien entre le syndrome douloureux, l'effort physique et la respiration est dû aux réactions physiologiques du corps. La douleur par inhalation est due soit à un spasme du diaphragme qui se produit lorsque les phases du cycle respiratoire sont perturbées, soit à une augmentation de la production d'adrénaline. Cette hormone augmente le volume du sang en circulation, ce qui entraîne une augmentation de la charge sur le foie et réduit également le tonus des fibres musculaires, entraînant un étirement de la capsule du foie.

Caractéristiques des symptômes chez les hommes et les femmes

Au cours du diagnostic, le médecin vous demandera de clarifier la nature de la douleur, car la découverte de ces paramètres indique les structures impliquées dans le processus pathologique et aide à déterminer la source du problème.

L'apparition de douleur chez les femmes peut être due à des conditions physiologiques (pendant la menstruation, en fin de grossesse) ou au déclenchement de contraceptifs hormonaux. Si l'hypochondre droit blesse un homme, il peut alors s'agir du premier signe de maladie urologique, accompagné d'une douleur réfléchie.

Terne

Une douleur persistante et sourde dans l'hypochondre droit se manifeste par une augmentation du volume du foie résultant d'une inflammation ou d'une augmentation du flux sanguin. La pathologie est accompagnée par la tension de la capsule hépatique. Cette affection est typique de l'hépatite, de l'insuffisance cardiaque congestive, ainsi que des maladies accompagnées d'une diminution de la fonction motrice des canaux excréteurs.

Sensation de brûlure

La sensation de brûlure dans l'hypochondre droit est généralement associée à une conduction nerveuse altérée dans les maladies neurologiques et se retrouve également dans la dyskinésie biliaire. Les conditions nécessitant des soins d’urgence en présence de ce symptôme sont un infarctus aigu du myocarde, une attaque de colique néphrétique ou une pyélonéphrite.

Pénible

La survenue d'une douleur faible mais constante est le signe d'un processus inflammatoire chronique existant. Les maladies des reins, du foie, du tractus gastro-intestinal, accompagnées de symptômes d'inflammation, ainsi que la pathologie du coeur entraînent des douleurs douloureuses.

Malaise

La gravité et l'inconfort de l'hypochondre droit sans douleur intense se produisent lorsque le régime habituel est violé. Pour les maladies chroniques, il est caractéristique que ce symptôme apparaisse avec une certaine périodicité et soit interconnecté avec les repas.

Les maladies neurologiques, accompagnées de troubles de la conduction ou de lésions des terminaisons nerveuses, peuvent également causer une gêne dans la région des côtes inférieures droite. Cette caractéristique est typique des exacerbations d'ostéochondrose, névralgie intercostale, avec une exposition prolongée à des facteurs de stress.

Pointu et pointu

Une attaque de douleur aiguë est l'un des symptômes de "l'abdomen aigu" et se produit également lors de lésions étendues du bas du corps. Une nature intense et une apparition soudaine indiquent un niveau élevé de danger de douleur nécessitant des soins médicaux d'urgence.

Tirant

Une douleur sourde et persistante, aggravée par la respiration et tout effort physique, peut indiquer le début d'une crise d'appendicite aiguë. Ce symptôme survient lors de l'exacerbation de maladies chroniques des organes pelviens. Chez les femmes, un signe indique souvent l'approche de la menstruation ou la présence de problèmes gynécologiques.

Forte

Les douleurs de tir, insupportablement fortes, sont causées par l’implication des fibres nerveuses dans le processus pathologique. L'irritation des récepteurs se produit lors de la tension du péritoine, le diaphragme, peut être irradiant dans la nature avec des maladies de la colonne vertébrale. Le symptôme survient dans le zona lorsque la douleur intense qui se développe à droite s’étend sur toute la circonférence.

Accompagné de nausée

L’apparition de nausées au fond de la douleur dans l’hypochondre droit est caractéristique des troubles dyspeptiques. Le symptôme est clairement associé aux repas, résulte d'une forte consommation d'aliments gras et d'alcool, ou est une manifestation d'une pathologie chronique du tractus gastro-intestinal.

Publications Sur Le Diagnostic Du Foie

L'hépatite A

La cirrhose

L'hépatite A (maladie de Botkin) est une maladie hépatique infectieuse virale au cours d'une évolution bénigne appartenant au groupe des infections intestinales. La maladie est répandue dans les pays en développement.

Comment l'hépatite C est-elle transmise?

Des analyses

GENERALLe virus pathogène est plus souvent détecté chez les personnes âgées de 20 à 29 ans, mais ces dernières années, une tendance à une «maturation» progressive de la maladie a été observée.

Pourquoi la bile s'épaissit et comment la diluer

L'hépatite

Le système digestif d'un adulte fonctionne selon un cycle familier et bien formé. Pour maintenir une digestion, une assimilation et une scission stables en composants, les aliments consommés dans la cavité du tractus gastro-intestinal allouent en permanence une quantité suffisante de bile et de suc pancréatique.

Pourquoi les taux d'ALAT et d'AST dans le sang sont-ils élevés, qu'est-ce que cela signifie?

Les symptômes

L'abréviation AlAT signifie indice sanguin des enzymes alanine aminotransférase, AsAT - asparaginaminotransférase.