Principal / Les régimes

Docteur Hépatite

Les régimes

Le corps humain ne peut pas faire face aux poisons et aux toxines sans foie. Mais lorsqu'il est exposé à ces substances, le parenchyme du foie (sa structure) est détruit. Les substances nocives ne retiennent rien et elles empoisonnent progressivement tout le corps humain. Par conséquent, la pathologie identifiée en temps opportun de la structure et du traitement du foie est la clé d'un foie en bonne santé et de l'organisme dans son ensemble.

Les habitudes nocives, l'écologie, les maladies peuvent provoquer la destruction de la structure du foie, ce qui conduira à l'intoxication de l'organisme entier.

Le foie est situé dans la partie supérieure droite de l'abdomen, sous les côtes. La limite supérieure atteint le niveau du mamelon. Le parenchyme est un tissu qui forme le foie. Le parenchyme est constitué de lobules hépatiques. Les actions ont une forme prismatique et entrent les unes dans les autres. Entre eux se trouvent la substance intermédiaire, les vaisseaux sanguins et les voies biliaires. Une telle structure est optimale pour le corps humain, car chaque cellule de l'organe reçoit suffisamment de sang et chacune d'elles a un débouché pour les substances synthétisées. Chaque segment de diamètre est compris entre 0,7 et 2 mm. Il y a environ 1 million de ces composants du parenchyme.

Le foie remplit les fonctions suivantes dans le corps:

  1. sécrétoire - la fonction principale - la sécrétion de la bile et son transport à travers les voies biliaires;
  2. Système endocrinien - synthèse et sécrétion d'albumine, de globuline, de fibrinogène, de lipoprotéines, de prothrombine, de glucose et d'autres substances;
  3. métabolique - normalise les processus métaboliques des protéines, des acides aminés, des graisses, des glucides, des vitamines et des hormones.

Mais au-delà, le foie traite et assimile les médicaments et les stéroïdes. Elle est responsable du maintien d'une glycémie normale. De plus, il accumule les nutriments contenus dans les produits métaboliques. Une des propriétés les plus précieuses du foie est la neutralisation des poisons. Les cellules de Kupffer spéciales qui lient les substances nocives et les introduisent dans les intestins en sont responsables.

Il y a plusieurs types de changements dans le parenchyme hépatique: dans sa composition, sa forme ou sa densité. La mesure dans laquelle ces changements sont exprimés et leur essence déterminent l’un des types suivants:

  1. focale - dommage unique ou joint;
  2. local - partie homogène séparée du parenchyme endommagée;
  3. diffuse - dommages au parenchyme dans son ensemble.

Les changements focaux sont diagnostiqués par échographie. Le degré de réflexion de l'écho divise les lésions focales en lésions dépourvues d'échostructure, à échostructure faible, forte et mixte. Les foyers sont uniques, multiples et en fusion. Si l'état du patient s'aggrave, l'échogénicité de la lésion peut changer. En outre, l'échographie révèle l'apparition de calcifications uniques ou multiples (compaction de haute échogénicité) dans le parenchyme. Le plus souvent observé chez les adultes, les enfants apparaissent rarement. Se produisent chez les patients présentant de telles comorbidités:

Le degré d'atteinte hépatique est diagnostiqué à l'aide d'un échographe.

  • dyskinésie biliaire hypomotrice;
  • type chronique d'hépatite;
  • congestion de la bile dans le foie;
  • la cirrhose;
  • l'échinococcose;
  • le paludisme;
  • la tuberculose;
  • infection parasitaire;
  • la septicémie.

Une lésion focale dépourvue de structure écho est un kyste parenchymateux. Lorsque l’échographie apparaît, si leur diamètre est de 3 à 5 mm, car ils ne présentent qu’une échogénicité suffisante. Il existe plusieurs types de néoplasmes kystiques, ils sont isolés en fonction de:

  1. source d'origine: congénitale et acquise;
  2. moyens d'éducation: vrais et faux, non parasitaires et parasitaires.

Les modifications diffuses sont l'hépatite (aiguë ou chronique), l'accumulation de graisse, la cirrhose, les modifications de la structure causées par d'autres maladies. Chez un patient atteint d'hépatite, le foie grossit, mais le parenchyme reste le même. Mais si l'inflammation s'intensifie, la surface du parenchyme se modifie, ce qui entraîne une augmentation de la taille de la paroi hépatique mince. En échographie, il y a une réduction de l'échogénicité et une augmentation de la conduction du son. Dans l'hépatite, une inflammation non homogène du parenchyme conduit à ce que la densité d'écho peut être élevée dans une zone et faible dans une autre.

Avec la cirrhose, le nombre de zones affectées présentant une échogénicité réduite augmente considérablement, car la structure homogène est détruite beaucoup plus rapidement. L'échodensité est considérablement réduite. La taille de ces zones varie de 0,5 cm à 2 cm Une telle structure hétérogène du parenchyme hépatique peut également être provoquée par une congestion des voies biliaires, une dégénérescence graisseuse du parenchyme et une altération du métabolisme.

Les symptômes les plus courants des lésions du parenchyme hépatique:

Si une personne a l'une des plaintes énumérées, cela signifie qu'il doit consulter un médecin à temps pour en identifier la cause et commencer le traitement. La première étude en cours est une échographie. En conséquence, divers types de dommages peuvent être détectés dans la structure homogène du parenchyme. Des lésions diffuses en petites quantités peuvent indiquer des maladies virales récemment transférées ou une mauvaise alimentation, elles ne sont pas dangereuses pour la santé humaine. Mais si les changements sont importants, cela indique qu'ils sont causés par des maladies graves. Par conséquent, vous devez subir des tests de laboratoire supplémentaires.

Besoin de savoir quels sont les signes de changements dans la structure du foie. Jaunisse provoquée par des violations du parenchyme, se manifestant par:

  • la sclérotique est peinte en jaune, suivie de la muqueuse du palais et de la peau (peut présenter des nuances de rouge et de vert);
  • la peau est enflammée et provoque des démangeaisons;
  • les matières fécales se décolorent et l'urine s'assombrit;
  • la température corporelle augmente;
  • la personne devient malade, une envie émétique se pose;
  • douleurs musculaires et articulaires.

Les inflammations focales du foie présentent également des signes caractéristiques:

  • calcification dans le foie (joint constitué de sels de calcium)
  • kystes du foie.

Comme le symptôme principal est la jaunisse de la peau, il est nécessaire de comprendre comment elle se présente. Elle est causée par un dysfonctionnement des cellules du foie (hépatocytes). Ils sont responsables de la liaison de la bilirubine avec de l'acide glucuronique (la convertissant d'indirect en directe). Si le foie est endommagé ou enflammé, il affecte également ses cellules qui, à la suite des dommages, ne sont pas en mesure de capturer la bilirubine. En raison de l'accumulation de ce pigment dans le sang, il se produit une jaunisse. Une autre cause de ce symptôme est la stase biliaire.

Il existe un certain nombre de causes sous-jacentes à la pathologie du foie:

  1. infection par des virus (hépatite virale);
  2. intoxication par des toxines (dans la vie quotidienne, dans la production industrielle, pendant le traitement) et par l'alcool;
  3. la septicémie, qui provoque un manque d'oxygène dans les cellules;
  4. hépatite de type auto-immune (le système immunitaire attaque le parenchyme du foie avec des anticorps).

L'imagerie par ultrasons (ultrasons) repose sur le fait que les tissus du corps humain sont capables de réfléchir les ondes ultrasonores. Chaque composante du corps réfléchit ces ondes plus ou moins profondément et chacune d’elles a son propre indice de réflexion normal. Dans les processus inflammatoires, cela peut changer. Sur la base de ces données, les médecins déterminent les tumeurs, les calculs, les abcès, la présence de parasites dans le foie, les lésions du parenchyme du foie. La procédure de recherche est très simple. Le patient prend une position couchée. Il est couché soit sur le dos, soit sur le côté gauche (du côté droit du corps, l'examen est rarement effectué). Le médecin applique le gel sur la peau située dans le quadrant supérieur droit de l'abdomen et examine la zone avec un capteur à ultrasons.

De plus, l'échographie ne nécessite pas de préparation spéciale pour la procédure. Seulement 3 jours avant l’étude, le patient ne doit pas manger d’aliments qui provoquent une formation accrue de gaz (légumineuses, chou, soda, pain noir, raisins). Il est recommandé d'effectuer une échographie sur un estomac vide afin que les résultats reflètent fidèlement la réalité de la maladie. Mais si le patient est contre-indiqué pour sauter des repas, comme dans le diabète sucré, par exemple, vous ne devriez pas dévier des instructions de votre médecin.

Le taux de parenchyme est évalué par des indicateurs de la taille des lobes hépatiques, de la délimitation de leurs contours et de leur structure. Ces paramètres sont comparés à la norme. Donc, le médecin découvre quel segment du foie est affecté. Si une personne a de telles dimensions, son foie est en bonne santé:

La pathologie peut indiquer une augmentation de l'échogénicité et une densité d'écho hétérogène. Ces signes impliquent des maladies graves du foie: cirrhose, hépatite, hépatite graisseuse. Dans ce cas, une biopsie des zones défectueuses du parenchyme est nécessaire. Ce n’est qu’ainsi que le médecin pourra déterminer la cause exacte du problème. Si des manifestations d’augmentation de l’échogénicité sont associées à des inflammations focales, cela indique un abcès, un hématome ou une métastase dans le foie. Ces processus indiquent parfois un lymphome.

Pour obtenir des résultats de recherche adéquats, il ne suffit pas que le patient ait un diagnostic par ultrasons et une échographie. L'enquête doit être complète et inclure:

  1. tests généraux: sang, urine, matières fécales;
  2. examen biochimique du sang;
  3. ELISA, PCR, qui détectent des anticorps capables de résister aux virus, à leur ADN ou à leur ARN, et confirment ainsi le rôle joué dans le développement de la maladie.
  4. tomographie (CT);
  5. une suspicion de cirrhose (formation de ganglions fibreux dans le foie) avec examen histologique d'un fragment de la région touchée est réalisée.

La régénération du parenchyme hépatique est activée en réponse à la mort de ses cellules. Les cellules en régénération contiennent une grande quantité de glycogène et d’organelles normales. La principale manifestation des processus de régénération est la division accélérée des cellules hépatiques. Pour cette raison, la surface mince du foie se dilate et remplace les points morts. Les voies biliaires peuvent également récupérer. Dans les cas graves, lorsque le foie est endommagé de manière irréversible, le patient a besoin d'une greffe.

Le traitement vise à identifier la cause première des pathologies de la structure hépatique et à l'éliminer. Si un patient a une maladie virale (hépatite), on lui prescrit des antiviraux («Viferon», «Alfaferon»). Dans les maladies auto-immunes, le patient est supposé boire des médicaments immunosuppresseurs («Azathioprine», «Prednisone»). Il est interdit de boire de l'alcool afin de ne pas aggraver l'état du parenchyme. En plus du traitement principal, des acides aminés, des phospholipides et des vitamines sont prescrits. Les phospholipides sont responsables de la récupération accélérée de la structure cellulaire, des acides aminés et des vitamines pour l’élimination de la carence en substances bénéfiques.

En conjonction avec le médicament est toujours un régime strict. Les aliments tranchants, salés, frits et gras sont complètement exclus du régime alimentaire. Afin d'aider le foie à se nettoyer, vous devriez manger plus d'aliments riches en fibres et en potassium. Soigner efficacement le foie et les herbes, décoctions, infusions. Remèdes traditionnels utilisés pour restaurer le foie: jus de citrouille au miel, jus de prune, décoctions de racine de chicorée, églantine, avoine.

Le parenchyme hépatique est le tissu qui le compose. Dans l’exercice de ses fonctions (maintien de la composition normale du sang, élimination des toxines du corps, transport de la bile et autres), il est exposé à divers facteurs néfastes. Le parenchyme homogène peut subir diverses modifications. Les cellules de cet organe (hépatocytes) peuvent renaître et même mourir.

Le tissu hépatique peut varier dans sa composition, sa forme et sa densité. Selon la nature et l’ampleur de ces changements, ils peuvent être divisés en:

  1. Focale;
  2. Local;
  3. Diffuse
  4. Les changements fibreux sont associés à la croissance du tissu cicatriciel. Cette pathologie peut se manifester par l’alcool ou une intoxication toxique, par une infection parasitaire;
  5. Hypertrophique - épaississement du parenchyme;
  6. Sclérotique - avec lésions vasculaires du foie;
  7. Dystrophie - lorsque le tissu hépatique est progressivement remplacé par une couche graisseuse (avec hépatose);
  8. Modifications associées à un gonflement des tissus dans un œdème traumatique ou inflammatoire.
  9. La taille des lobes droit et gauche;
  10. Clarté des contours;
  11. La structure du tissu parenchymal;
  12. L'exactitude du schéma des vaisseaux du foie;
  13. Echogenicity - la capacité de réfléchir les ultrasons.
  14. La couleur jaune;
  15. Trouble d'indigestion;
  16. Hépatomégalie (taille du foie élargie);
  17. Douleur au côté droit;
  18. Vomissements.
  19. Beaucoup de façons ont essayé, mais rien n'y fait...
  20. Et maintenant, vous êtes prêt à profiter de toute occasion qui vous procurera un sentiment de bien-être tant attendu!
  21. clinique et anamnestique (en interrogeant le patient),
  22. biochimique,
  23. échographie,
  24. immunologique,
  25. radiologique,
  26. méthode de biopsie de ponction.
  27. non invasif,
  28. la sécurité,
  29. multidimensionnalité de la recherche
  30. capacité à évaluer le débit sanguin vasculaire en mode doplérométrique,
  31. vitesse relative et bon marché de la procédure.
  32. la présence de plaintes subjectives indiquant une possible maladie du foie et des voies biliaires: douleurs abdominales, hypochondre droit, jaunissement de la peau, apparition d'un réseau veineux élargi dans la région ombilicale, troubles dyspeptiques - nausées, vomissements, éructations fréquentes;
  33. disponibilité de données issues de tests de laboratoire (sang, bile, etc.) indiquant des lésions hépatiques;
  34. ascite, hépatomégalie, splénomégalie établie lors d'un examen objectif;
  35. suspicion d'une ou plusieurs formations dans le foie;
  36. la nécessité d'une intervention chirurgicale pour le diagnostic ou le traitement;
  37. Ultrasons pour blessures abdominales;
  38. observation de changements dynamiques dans le foie.
  39. la taille de la taille craniocaudiale (hauteur) et l'épaisseur du lobe droit sont supérieures à 260 mm,
  40. la taille de la taille craniocaudiale (hauteur) et l'épaisseur du lobe gauche sont supérieures à 160 mm,
  41. l'angle du bord inférieur du lobe droit devient arrondi, supérieur à 75 °.
  42. tumeurs du foie
  43. hépatose graisseuse,
  44. hyperplasie nodulaire,
  45. l'enfant a une hépatite foetale.
  46. hépatite aiguë
  47. hépatite chronique,
  48. maladies métaboliques
  49. diverses maladies infectieuses,
  50. foie stagnant
  51. maladies hématologiques,
  52. la cirrhose du foie,
  53. granulome du foie,
  54. métastases diffuses du foie.
  55. Les kystes,
  56. Abcès du foie (formation d’origine infectieuse et inflammatoire),
  57. Adénome cellulaire,
  58. Hémangiomes
  59. Adénome cellulaire (éducation bénigne, plus fréquente chez les femmes en âge de procréer),
  60. Néoplasmes malins dans le foie et les métastases.
  61. carcinome hépatocellulaire,
  62. cancer cholangiocellulaire,
  63. hématomes du foie,
  64. des poches d'infiltration graisseuse,
  65. hémangiomes (taches de naissance sur le foie).
  66. sur le processus inflammatoire, l'hépatite: la structure à grain moyen du parenchyme, organe hyperéchogène (augmentation de l'échogénicité), tableau vasculaire anormal;
  67. hépatite graisseuse diffuse (à la fois aussi corps à grain moyen et son échogénicité accrue), cirrhose, dans laquelle l'échostructure devient hétérogène en raison de zones de fibrose, d'oedème et de régénération des hépatocytes, le contour du foie est accidenté, la taille est augmentée dans les premiers stades, réduite dans les derniers stades Il existe également des signes d'augmentation de la pression dans le système de la veine porte (hypertension portale) - dilatation des veines principales, ascite, splénomégalie (hypertrophie de la rate).
  68. les infections
  69. hémangiomes
  70. adénome
  71. granulome
  72. processus inflammatoires
  73. diverses tumeurs d'origine bénigne et maligne.
  74. pour le lobe droit
    • critère antéropostérieur allant de 11 cm à 13 cm,
    • oblique verticale (CWR) - pas plus de 15 cm,
    • longueurs - de 11 cm à 15 cm;
  75. le lobe gauche est caractérisé par des dimensions
    • épaisseur jusqu'à 6 cm.,
    • hauteurs - moins de 10 cm;
  76. pour tout le corps, la norme est la suivante:
    • de longueur - de 14 cm à 18 cm,
    • en coupe transversale - de 20 cm à 22,5 cm,
    • la taille du foie dans le plan sagittal - de 9 cm à 12 cm;
  77. veine porte en diamètre - jusqu'à 1,5 cm;
  78. diamètre de l’artère hépatique - jusqu’à 0,6 cm.
  79. maladie du foie;
  80. insuffisance cardiaque;
  81. maladies du sang;
  82. pathologie héréditaire.

Échogénicité hépatique accrue

L'échographie est activement utilisée dans les pratiques de diagnostic modernes pour identifier diverses pathologies du tractus gastro-intestinal. Dans les articles précédents, nous avons beaucoup parlé d'analyses de sang de laboratoire pour l'hépatite, la cirrhose et la dyskinésie des voies biliaires. Cependant, l’image du diagnostic de maladie hépatique serait incomplète sans mentionner une méthode comme l’ultrason.

Quelle est la base de l'échographie?

Les ondes ultrasonores ont tendance à être réfléchies différemment des surfaces ou des tissus de densités différentes. Rayonnées par l'appareil à ultrasons, ces ondes sont uniformément réparties dans le corps, tandis que certaines d'entre elles sont absorbées et d'autres - se dissipent. En atteignant les zones où les tissus avec une frontière de densité acoustique différente se confondent, ils sont réfléchis et retournent dans la direction opposée. Dans ce cas, le dispositif enregistre ces ondes, après quoi, en fonction de la nature du signal réfléchi, il forme une image en deux dimensions de l'organe étudié.

On appelle échogénicité la propriété d'un tissu corporel de refléter une onde ultrasonore à l'interface avec un tissu ayant une densité acoustique différente.

L’homogénéité échogène est l’une des propriétés essentielles de la structure des organes et des tissus soumis aux ultrasons. Lors de l'identification de zones d'hétérogénéité du signal réfléchi, on peut supposer la germination du tissu conjonctif.

En conséquence, si l’échogénicité hépatique est augmentée, le diagnosticien a raison de supposer que des cicatrices se produisent (germination du tissu conjonctif) ou une dégénérescence graisseuse dans une certaine zone.

Qu'est-ce que la dégénérescence graisseuse?

La dégénérescence graisseuse est une maladie chronique, également appelée stéatose du foie. Cette pathologie est caractérisée par un dysfonctionnement des cellules du foie et une accumulation de graisse dans celles-ci. Les causes et le développement de cette maladie peuvent être différents. Nous énumérons les facteurs les plus communs contribuant au développement de la dégénérescence graisseuse:

  • exposition à des substances toxiques. Le plus souvent, une telle substance devient de l'alcool éthylique à quarante pour cent. Chez les personnes qui boivent, le degré de développement de la dystrophie du foie gras sera directement proportionnel à la quantité d'alcool consommée. Outre l'alcool, il existe un certain nombre de substances hépatotoxiques, telles que le dichlorodiphényltrichloroéthane (DDT) phosphore, le tétrachlorure de carbone;
  • le diabète;
  • excès de graisse avec de la nourriture. Plus commun chez les personnes obèses;
  • quantité insuffisante de protéines dans le régime alimentaire. Il semblerait, et ici la dégénérescence grasse? Le fait est que les protéines assurent le transport des graisses du foie vers les organes et les tissus. Ainsi, une personne qui refuse de manger de la viande risque d’obtenir une complication désagréable sous la forme d’une accumulation de graisse dans le foie;
  • prendre des médicaments pharmacologiques;
  • violation de l'activité de la glande thyroïde, accompagnée de troubles du métabolisme des protéines et des lipides;
  • production excessive d'hormones surrénales qui affectent négativement le tissu hépatique.

Dans la plupart des cas, la dystrophie du foie gras survient et se développe inaperçue, avec l’apport régulier de substances toxiques dans le corps. Parfois, cette pathologie est découverte complètement par hasard lors d'une échographie. Dans les cas graves de stéatose hépatique, le patient développe des nausées, des douleurs persistantes dans l'hypochondre droit, une indigestion, un jaunissement de la sclérotique et de la peau - en bref, les symptômes typiques de la plupart des maladies du foie.

La fiabilité des résultats des ultrasons n'est pas à cent pour cent.

Une échogénicité accrue du foie indique un changement dans l'uniformité des tissus, mais pas plus. Parfois, cette image est observée chez des patients qui ont eu un rhume avant l’échographie, ce qui signifie que le résultat peut être faussement positif.

L'échogénicité hépatique accrue est également fréquente dans les cas d'hépatite et de cirrhose. Ces maladies peuvent également être asymptomatiques jusqu’à un certain point. Cependant, dans la plupart des cas, l’apparence et le bien-être du patient vous indiqueront très rapidement la présence d’une pathologie. La cirrhose donne un tableau particulièrement frappant lorsque le processus de mort cellulaire hépatique est déjà irréversible. Le patient perd rapidement du poids alors que son estomac augmente en raison de l'accumulation de liquide. En même temps, en raison de perturbations hormonales chez l'homme, une féminisation de l'apparence peut être observée - un ramollissement des traits du visage et une diminution de la quantité de poils sur la poitrine, le pubis et les aisselles.

Actualiser le diagnostic avec une échogénicité accrue

Si des sites échogènes hétérogènes sont trouvés dans le foie lors d'une échographie, le médecin devra procéder à plusieurs tests pour préciser le diagnostic. Tout d'abord, un test sanguin général sera attribué, dans lequel les leucocytes constitueront des indicateurs clés (leur nombre accru indique la présence de processus inflammatoires) et des plaquettes (les écarts par rapport à la norme donnent à penser qu'une diminution de l'activité fonctionnelle du foie). Ensuite, vous devrez passer un test sanguin biochimique. Lors du déchiffrement, le médecin accorde une attention particulière aux paramètres tels que la teneur en alanine aminotransférase, aspartate aminotransférase, bilirubine, phosphatase alcaline, ainsi que l'albumine et la cholinestérase.

Si l'on soupçonne une violation de l'écoulement de la bile, une intubation duodénale est prescrite - le patient est assis pendant plusieurs heures avec une sonde avalée, à travers laquelle des échantillons de bile arrivent.

L'examen histologique du tissu hépatique (ponction) peut être fondé sur la suspicion d'une tumeur ou d'une forme grave d'hépatite pouvant entraîner une cirrhose.

L'IRM (imagerie par résonance magnétique) est une méthode assez coûteuse mais très informative d'imagerie des organes et des tissus internes. Elle est également prescrite pour les kystes, les tumeurs et les abcès suspectés. Cette méthode est une alternative aux ultrasons si le patient est obèse et que sa couche adipeuse étendue interfère avec le passage des ondes ultrasonores.

Auteur: Emelyanenko A.V.

Cet article traitera du diagnostic de laboratoire de l'organe et de l'identification des pathologies.

Pourquoi le test sanguin biochimique est-il si important dans les maladies des organes?

Comment ils sont expliqués et pourquoi ils se présentent.

Pour vérifier l'état d'un organe, il est nécessaire de subir plusieurs tests sanguins à la fois, qui sont tous deux importants pour établir un diagnostic.

Qu'est-ce que l'augmentation d'échogénie du foie?

Les résultats de l'échographie hépatique vous permettent de déterminer les contours du corps, la taille des lobes, l'écho et de considérer les structures individuelles. Cette méthode de diagnostic détecte les cavités, les phoques, la présence de tumeurs et de métastases, mesure la pression dans la veine porte. Parfois, un tel signe est défini comme une augmentation de l'échogénicité hépatique.

Quelle est l'augmentation de l'échogénicité

La technique par ultrasons est similaire à l'écholocation utilisée par certains animaux (chauve-souris), les navires de pêche et les militaires. L'appareil à ultrasons génère des ondes ultrasonores que l'oreille humaine ne capte pas. Ils traversent les tissus et se reflètent aux limites avec une densité acoustique différente. Chaque tissu reflète les vagues à sa manière. Cette propriété s'appelle échogénicité. L'appareil capte les ondes réfléchies, ce qui permet de juger de l'état des organes.

La vitesse de propagation des ultrasons dépend de la densité et de l'élasticité du milieu. Plus il y a d'air ou de fluide dans le tissu, plus la vitesse de la vague est lente. La capacité à réfléchir, absorber, dissiper les ultrasons est également prise en compte. Sur l'écran, il montre les zones sombres et claires.

Comment détecter les violations

L'échographie est la plus sûre et la plus informative. Les données permettent de confirmer ou d'infirmer la présence de changements structurels dans l'organe, une altération du flux sanguin, la présence de calculs et d'autres formations.

L'échogénicité reflète la densité de l'objet étudié. Les milieux fluides sont homogènes, transmettent librement des ondes et ne les reflètent pas. De tels objets s'appellent écho négatif. Les exemples incluent la vésicule biliaire, les kystes. Sur l'écran, ils sont de couleur sombre.

Les ultrasons tissulaires denses sont entièrement réfléchis, donc toujours positifs en écho, affichés en blanc. Par exemple, os, pierres.

Un milieu ayant une échogénicité est un foie en bonne santé.

De quoi dépend l'indicateur

Le nombre de cellules graisseuses dans le foie est minime. Mais avec le développement de diverses maladies apparaissent des couches graisseuses, qui sont diffuses, affectant tout le corps. La densité et la composition du parenchyme hépatique varient. L'onde ultrasonique change de vitesse, de réflexion. Dans les résultats des ultrasons, ceci est enregistré comme une augmentation de l'échogénicité de l'organe.

Causes d'augmentation de l'échogénicité

L'augmentation de l'échogénicité se produit avec le développement de telles maladies et affections:

  • intoxication alcoolique;
  • cirrhose du foie;
  • hépatite chronique;
  • maladie chronique en état de récurrence;
  • maladies endocriniennes, y compris le diabète sucré;
  • excès de poids corporel;
  • foie gras;
  • long médicament.

Une augmentation de l'échogénicité peut être accompagnée d'un changement de la taille de l'organe, d'une irrégularité de son bord ou d'une violation de la forme des coins. Identifié à l'échographie, un tel indicateur, soutenu par les symptômes de la maladie, les modifications des données de laboratoire, nécessite un traitement approprié.

Symptômes de conductivité accrue

La détection d'une échogénicité accrue se produit généralement lorsqu'il y a des plaintes concernant l'état de santé. Les symptômes de la maladie peuvent être les suivants:

  • douleur dans l'hypochondre droit;
  • amertume dans la bouche, éructations, nausées, vomissements intermittents;
  • violation de la digestion des aliments, selles molles;
  • brun sur la langue;
  • prurit;
  • jaunissement de la peau;
  • l'élargissement du foie, son bord dépasse de sous les côtes;
  • immunité réduite;
  • développement de l'ascite, œdème;
  • prise de poids déraisonnable;
  • gynécomastie chez les hommes, troubles menstruels chez les femmes;
  • érythème palmaire - rougeur des paumes.

Les modifications suivantes ont été observées dans l'analyse biochimique:

  • augmentation de la bilirubine, de l'ALT, de l'AST, de la phosphatase alcaline;
  • déséquilibre lipidique;
  • diminution du niveau de protéines totales, violation du rapport des fractions de protéines;
  • augmenter le glucose.

Diagnostic de l'échogénicité. Comment vérifier l'exactitude du diagnostic

La variation de l'échogénicité est déterminée par ultrasons. Mais en soi, ce signe n’est pas informatif. Pour confirmer la maladie, recourir à des méthodes supplémentaires.

  1. Plaintes du patient.
  2. Inspection de la peau, de la muqueuse buccale, de la sclérotique des yeux, de la palpation du foie, de l'abdomen.
  3. Analyses de sang de laboratoire pour le sucre, la bilirubine, les enzymes hépatiques, les virus de l'hépatite et le VIH.
  4. La tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique aideront à clarifier la localisation d'objets présentant une échogénicité accrue.
  5. Si une maladie oncologique est suspectée, une biopsie du foie est réalisée pour clarifier les modifications cirrhotiques.

Diagnostic du parenchyme des organes

Une échogénicité accrue dans le foie peut être accompagnée de modifications du parenchyme d'autres organes. Les calcium peuvent se former sur le site des processus inflammatoires, foyers d'infection. L'examen des reins, du pancréas peut révéler des processus similaires.

Les tumeurs et les métastases ne se situent pas seulement dans le parenchyme du foie, mais aussi dans d'autres organes. Un examen supplémentaire peut être nécessaire.

Comment traiter l'échogénicité du foie

Le traitement vise à éliminer les causes des modifications du foie et non à combattre les symptômes. Des méthodes d'examen supplémentaires aident à déterminer la cause de la maladie et à prescrire un traitement approprié.

Toute pathologie du foie implique un changement de mode de vie, un régime amaigrissant. La nutrition est nécessaire fractionnée, 5 à 6 fois par jour, en petites portions. Le dernier repas est optimal 2 heures avant le coucher.

Les repas sont cuits au bain-marie, cuits, cuits au four. Vous ne pouvez pas manger des aliments frits, gras, fast food, boissons alcoolisées, sodas. Les aliments épicés, fumés, salés, les fruits acides, les aliments lourds (légumineuses, champignons, viande de canard, moutons, poisson gras) entraîneront une augmentation des symptômes de la maladie.

Les produits laitiers fermentés, les céréales, les légumes, la viande de lapin diététique, la dinde et le poisson maigre ont un effet bénéfique.

Complément alimentaire diététique avec traitement médical. Il est sélectionné par le médecin en fonction de la maladie diagnostiquée. Médicaments prescrits pour améliorer la fonction hépatique - hépatoprotecteurs, phospholipides essentiels. Lorsque la douleur est utilisée, antispasmodiques, compresse chaud chaud. Les ascites et les œdèmes d'autres sites sont éliminés avec les diurétiques. Les maladies inflammatoires sont traitées avec des antibiotiques.

Les hépatites virales de types B et C nécessitent un traitement antiviral. Le traitement du cancer est effectué chirurgicalement, chimiothérapie et radiothérapie.

Le développement de complications graves nécessite un traitement en unité de soins intensifs.

Prévention

La plupart des maladies se développent à partir d'un mode de vie malsain. Par conséquent, ils sont susceptibles de mesures préventives.

La modération des aliments et le respect des principes de base d’une alimentation saine aideront à maintenir en bon état non seulement le foie, mais également l’ensemble du système digestif. Le contrôle de l'excès de poids peut être effectué par l'indice de masse corporelle.

L’hygiène personnelle et l’utilisation d’accessoires de rasage individuels et d’articles de manucure permettront de prévenir l’hépatite virale.

L’alcool, une grande quantité de drogues, aliments riches en conservateurs et en colorants, n’ajoutera rien à la santé du foie.

Si vous ressentez des symptômes désagréables sous forme d'amertume dans la bouche, de douleur sous les côtes à droite, de démangeaisons cutanées, vous devez consulter un médecin. Un traitement précoce aidera à éviter les complications de la maladie.

Qu'est-ce que l'augmentation d'échogénie du foie?

Avec l'échographie, le diagnostic est déterminé par un indicateur tel que l'échogénicité des organes et des tissus. Son niveau élevé indique divers écarts. Les ultrasons hépatiques sont généralement prescrits par un médecin en cas de suspicion de tumeur, de cirrhose ou d’hépatose. Cette procédure en dit long sur l’organe malade, y compris la présence de maladies inflammatoires et oncologiques. Pensez à quoi il s'agit, si l’échogénicité hépatique est augmentée et sous quelles maladies de telles ultrasons sont observés.

De quoi s'agit-il - augmentation de l'échogénicité du foie

L’échographie est le moyen le plus sûr d’évaluer l’état et les modifications diffuses du parenchyme. Chez une personne en bonne santé, le foie est homogène et légèrement échogène.

L'échogénicité est un terme désignant la capacité de structures individuelles à réfléchir les ondes sonores. Ces ondes sont alimentées par l'appareil lors de l'exécution des ultrasons. Une échogénicité accrue ou diminuée indique des modifications structurelles dans la survenue de maladies inflammatoires, tumorales ou infectieuses.

Le spécialiste effectuant l'échographie connaît les informations relatives à la densité normale des tissus sains. En l'augmentant, il est clair que des perturbations diffuses commencent ou se sont produites il y a longtemps dans une certaine partie de l'organe.

L'échogénicité du parenchyme reflète sa densité. Dans certaines maladies, le foie est recouvert d'une couche de graisse, ce qui explique pourquoi la vitesse des vagues change avec les ultrasons. Cela signifie haute échogénicité.

Décodage des ultrasons du foie

Lors de l'exécution d'un échographe, le spécialiste peut observer l'emplacement, la taille, les contours, la densité du corps. Tous ces indicateurs sont importants dans le diagnostic de diverses pathologies. Une échogénicité hépatique élevée et faible sont des anomalies.

Dimensions corporelles normales:

  • longueur - 14-18 cm;
  • en coupe transversale - 20-23 cm;
  • dans le plan sagittal (section verticale) - 9-12 cm.

Une échogénicité élevée s'accompagne généralement d'une augmentation des organes. Au contraire, la dystrophie survient aux dernières étapes du processus pathologique, c’est-à-dire que le foie est réduit.

L'échogénicité est un terme technique utilisé en échographie pour désigner la capacité des organes à réfléchir les ondes sonores.

La densité normale devrait être moyenne. Une augmentation indique une accumulation de graisse, une tumeur, une inflammation. L'indice d'échogénicité peut varier en fonction de l'âge, du niveau d'activité physique et du régime alimentaire. Les anomalies physiologiques sont normales. Si l’échogénicité du parenchyme hépatique est augmentée en raison de symptômes supplémentaires (fatigue, jaunissement de la peau et des muqueuses, troubles de la digestion), cela indique une maladie possible.

Quelles pathologies disent l'augmentation d'échogénicité

L'échographie aide le spécialiste à reconnaître presque toutes les maladies aux stades précoces et avancés du développement. La cirrhose, l'hépatose, la dystrophie, l'hépatite, les tumeurs et autres maladies infectieuses et non infectieuses sont classées parmi les pathologies du foie accompagnées d'une augmentation de l'échogénicité. Le diagnostic ne peut être posé que par un spécialiste après une étude approfondie.

Qu'est-ce que l'augmentation d'échogénie du foie?

En cas d'invasion par les helminthes, le médecin observe un changement important de la densité et de l'imprécision des tissus sains et affectés.

Lorsque l'infiltration graisseuse est observée, une augmentation significative du corps. L'échogénicité est accrue dans les zones d'accumulation de graisse.

Dans la cholangite, l'hyperéchogénicité se manifeste par la forte réflexion des ondes provenant de canaux altérés.

La cirrhose

Une déviation aussi sévère que la cirrhose est déterminée à un stade précoce par une augmentation de l'organe, il en résulte une augmentation de l'échogénicité du parenchyme hépatique. Aux derniers stades, on observe une dystrophie. La densité est mixte, en fonction de la localisation du processus pathologique.

Hépatite chronique avec fibrose

Avec l'hépatite avec fibrose, la densité augmente modérément. La structure de l'organe reste homogène.

Tumeurs

Les processus malins, les adénomes hépatocellulaires, les tumeurs vasculaires, les hématomes se manifestent par une hyperéchogénicité. Toute formation dans le foie est clairement visible sur les contours.

Quand un spécialiste en échographie voit une zone compactée ressemblant à une tumeur. Après cela, des études supplémentaires sont menées pour confirmer la pathologie.

Abcès

L’apparition du processus inflammatoire est accompagnée d’une hypoéchogénicité (c’est-à-dire d’une diminution de l’échogénicité). Au fur et à mesure que la maladie progresse, cela change. Certaines zones ont une densité plus faible, d'autres trop élevées.

Autres maladies

Les maladies et affections suivantes peuvent affecter la densité:

  • problèmes de poids - perte de poids drastique ou gain de poids;
  • le diabète;
  • l'échinococcose;
  • l'alvéococcose;
  • prendre certains médicaments;
  • intoxication.

L'hépatose grasse (stéatose) est une autre maladie, accompagnée d'une violation de l'échogénicité. Il est assez difficile d'arrêter la dégénérescence graisseuse dans le foie, un diagnostic opportun est très important.

L'échinococcose est un type commun d'helminthiase que l'on peut observer à l'échographie. Cette procédure présente également des complications telles que kystes, hypertrophie de la rate, dilatation des canaux, ascite.

Symptômes dangereux supplémentaires

Lorsque hyperéchogène observé des manifestations externes de la maladie, ce qui a provoqué la violation. Mais certaines d'entre elles sont asymptomatiques depuis longtemps, car il faut régulièrement subir une échographie.

Quelles manifestations accompagnent l'hyperéchogénicité:

  • amertume dans la bouche;
  • mauvaise haleine;
  • douleur dans l'hypochondre
  • une augmentation visible du volume du foie (il fait saillie sous la côte inférieure droite);
  • gain de poids;
  • détérioration de la défense immunitaire;
  • démangeaisons de la peau;
  • gonflement des jambes et des bras;
  • rougeur des paumes;
  • décoloration de la peau - jaunissement;
  • manifestations dyspeptiques (indigestion).

Une échogénicité réduite est observée dans les processus malins et les métastases. L'échographie vous permet de localiser le cancer et de rechercher des métastases. Les symptômes concomitants dans ce cas seront une perte de poids, une pâleur, un malaise général.

Lors d'une analyse biochimique, on peut observer un déséquilibre des lipides, une augmentation du taux de glucose, une augmentation de la quantité de bilirubine et de phosphatase. Pour poser un diagnostic sur la base des résultats des analyses de sang et des ultrasons, il est également important de collecter les plaintes et de prendre en compte l'historique.

Aux fins du traitement, il est nécessaire d'influencer la cause et non les conséquences sous forme de signes et de symptômes. Le médecin traitant choisit le traitement en fonction de l'évolution de la maladie et de l'état du patient.

Nul besoin d'ignorer les manifestations même mineures des pathologies du foie, car cela peut avoir des conséquences irréversibles.

L'hyperéchogénicité des tissus du foie est le signe diagnostique le plus important. Selon ses caractéristiques, le médecin pourra décrire l’état du foie et poser un diagnostic préliminaire. Pour toujours connaître le statut de cet organe important, les experts recommandent de se soumettre régulièrement à une échographie et de consulter un hépatologue.

Qu'est-ce que l'augmentation d'échogénicité du parenchyme hépatique?

Si des pathologies hépatiques sont suspectées, la principale méthode d'examen est une étude instrumentale utilisant le diagnostic par ultrasons. Dans certains cas, une échographie révèle une augmentation de l'échogénicité hépatique. En quoi consiste ce changement et comment un tel changement affecte-t-il l'état du foie? Ce sont des questions naturelles qui se posent chez un patient après avoir reçu un rapport d'échographie.

Echonine comme indicateur de diagnostic

Un concept tel que l'échogénicité d'un organe est un terme médical. Le diagnostic par ultrasons consiste à utiliser un équipement spécial qui crée des ondes sonores à haute fréquence.

Dirigée vers un objet spécifique, les ultrasons sont réfléchis et forment une image visuelle de l’organe à tester. Cette capacité à émettre un son réfléchi depuis la surface est appelée échogénicité.

Cela dépend de la structure de l'organe étudié et dépend directement de sa densité. Un fluide réduit la réflectivité du son. Par conséquent, plus l’objet examiné est fluide, plus sa visualisation est mauvaise.

L'échogénicité accrue est caractéristique pour:

  • organes denses à faible teneur en fluide;
  • tissus dans lesquels il y a divers changements dystrophiques.

Plus la réflectivité de l'onde ultrasonore est élevée, plus la zone étudiée est dense. Les changements locaux indiquent la présence de cellules et de tissus endommagés. Différencier la densité et déterminer la présence ou l'absence de pathologie peut un spécialiste effectuant le diagnostic de l'échographie.

Échographie du foie et de la vésicule biliaire

Pour déterminer la densité, des paramètres spéciaux vous permettent d'évaluer l'état du corps et d'identifier les modifications pathologiques en cas de dépassement des valeurs normales.

Lors du rendu d'images, les zones de faible échogénicité sont sombres, alors qu'elles sont hautes - elles ont une coloration blanche.

Échographie du foie

Un foie en bonne santé lors d'une échographie est visualisé comme un objet homogène avec une échogénicité moyenne. En évaluant l'état du corps, le diagnosticien prend en compte sa taille, ses contours, l'état des veines, des artères, des voies biliaires, la densité et l'homogénéité de la structure du tissu.

Une échogénicité accrue peut indiquer le développement des pathologies suivantes:

Lorsque vous visualisez une image ultrasonore, les zones sombres indiquent la présence de zones dégénératives du parenchyme. Les maladies sont le résultat de lésions infectieuses du foie, peuvent se développer avec l’alcool ou une intoxication toxique, et être congénitales ou acquises à la suite d’une prédisposition héréditaire.

L'échogénicité d'un foie en bonne santé est la norme pour différencier les modifications dans les tissus des reins et du pancréas.

Échogénicité hépatique élevée

Le changement tissulaire peut être diffus, généralisé dans tout l’organe ou focalisé, concentré dans une ou plusieurs zones. Les modifications graisseuses diffuses sont caractérisées par un assombrissement uniforme de tout le foie, tandis que les foyers focaux montrent un assombrissement précis dans les endroits où le processus négatif est localisé.

La formation d'une densité tissulaire accrue, qui n'est pas caractéristique de l'état normal du foie, indique la présence de maladies.

Le tableau montre les modifications caractéristiques inhérentes à diverses pathologies du foie:

Le décodage des résultats du diagnostic échographique du foie ne doit être effectué que par un spécialiste. La conclusion sur la nature des pathologies, basée uniquement sur les résultats du diagnostic par échographie, ne peut être exacte. Si une densité tissulaire anormalement élevée est détectée dans le foie, des méthodes d'investigation supplémentaires sont nécessaires.

Le diagnostic final peut être fait après des analyses de sang, qui incluent un dépistage biochimique avec la détermination d'échantillons de foie. Un diagnostic différentiel supplémentaire est également nécessaire (IRM, scanner, biopsie).

Une réduction de l'échogénicité multifocale peut indiquer le développement d'un lymphome du foie.

Pathologies des voies biliaires

En plus des pathologies du foie, une échographie du foie détermine l’état de la vésicule biliaire et des voies biliaires. Lors de la détermination des contours externes, la vésicule biliaire peut être visualisée comme un organe ayant une faible capacité à réfléchir les ondes ultrasonores, cylindrique ou en forme de poire.

S'il est révélé que la structure du tractus biliaire est hétérogène et dense aux ultrasons, cela signifie qu'un processus inflammatoire se développe dans la vésicule biliaire et les conduits.

Dans le processus de diagnostic, les maladies suivantes peuvent être détectées, pour lesquelles une augmentation de l'échogénicité est caractéristique:

  • cholécystite, sous forme aiguë ou chronique;
  • cholangite;
  • dyskinésie biliaire.

Des calculs dans les voies biliaires sont diagnostiqués dans le cas d'une densité accrue et d'une "ombre" distale, visualisée localement, en l'absence de signaux pour un calcul.

L'échogénicité réduite est caractéristique des masses tumorales, qui peuvent être situées à la fois sur la coque interne de la vésicule biliaire et sur sa structure externe. Le degré d'échogénicité dépend de l'intensité du processus pathologique.

Symptomatologie et traitement des pathologies hépatiques

L'échogénicité accrue du foie et des voies biliaires, diagnostiquée par ultrasons, nécessite un diagnostic différentiel supplémentaire, car la densité élevée des tissus structurels du parenchyme peut être naturelle.

Différencier la pathologie aide les symptômes caractéristiques, ce qui se produit avec des lésions du foie et de la vésicule biliaire.

Les symptômes caractéristiques des maladies de ces organes se manifestent par les symptômes suivants:

  • troubles dyspeptiques;
  • diminution de l'appétit;
  • perte de poids;
  • jaunisse;
  • douleur dans l'abdomen supérieur droit;
  • constipation ou diarrhée, décoloration des masses de défécation et de l'urine;
  • irritabilité, troubles du sommeil.

Si ces symptômes sont présents, un diagnostic échographique confirme la présence d'une maladie du foie ou de la vésicule biliaire.

La pathologie diagnostiquée nécessite un traitement urgent pour soulager l’état du patient et prévenir le développement de complications. Le traitement consiste à utiliser un traitement médical, un traitement physiothérapeutique et à observer une nutrition appropriée (tableau n ° 5 pour les maladies du foie et des organes de la cavité abdominale).

Dans des conditions sévères, une intervention chirurgicale est indiquée.

Une récupération hépatique réussie n’est possible que dans le cas où l’organe n’a pas d’effet toxique de l’alcool, ainsi que de médicaments narcotiques ou pris sans ordonnance médicale.

L'échogénicité hépatique accrue est un indicateur de diagnostic qui permet de détecter les changements structurels dans les tissus et révèle la présence de formations pathologiques dans l'organe. Le compactage visuel des tissus retrouvés lors de l'échographie nécessite un examen plus approfondi pour clarifier la nature de la pathologie.

Vidéo

À en juger par le fait que vous lisiez ces lignes à présent, la victoire dans la lutte contre les maladies du foie ne vous appartient pas.

Et avez-vous déjà pensé à la chirurgie? Cela est compréhensible, car le foie est un organe très important et son bon fonctionnement est un gage de santé et de bien-être. Nausées et vomissements, peau jaunâtre, goût amer dans la bouche et odeur désagréable, urine foncée et diarrhée. Tous ces symptômes vous sont familiers.

Mais peut-être est-il plus correct de traiter non pas l'effet, mais la cause? Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Olga Krichevskaya, comment elle a guéri le foie. Lire l'article >>

Nous traitons le foie

Traitement, symptômes, médicaments

Augmentation de la densité du foie

Mais si l'échographie augmente le foie à l'échographie, cela signifie que, pour des raisons spécifiques, des modifications pathologiques se produisent - des inclusions grasses, des cicatrices, des abcès et des hépatites virales aiguës, des tumeurs ou la destruction de cellules. Le débit moyen d'un foie en bonne santé permet aux ondes sonores de traverser les tissus d'un organe.

Qu'est ce que c'est

L'échogénicité est un terme technique utilisé en échographie pour désigner la capacité des organes à réfléchir les ondes sonores.

La machine à ultrasons convertit les ondes sonores réfléchies par des tissus de densité acoustique différente en une image visible à l'écran pendant l'étude. Connaissant les données exactes sur l’échogénicité de chaque organe, le médecin indique une augmentation ou une diminution. Une déviation des paramètres généralement acceptés signifie que les facteurs négatifs ont provoqué des modifications diffuses des structures et du fonctionnement des organes internes: reins, pancréas, intestins, rate, estomac et foie. Les ultrasons permettent de visualiser les organes, d'identifier la maladie et de suivre la dynamique.

Lorsque l'organe présente une échogénicité accrue du parenchyme, cela signifie que ses tissus sont pour le moment différents de ceux en bonne santé. Avec une augmentation ou une diminution de l'échogénicité, en modifiant l'homogénéité de la structure ou des contours de l'organe, une inspection précise de la zone douteuse est effectuée. L'échographie de décodage donne une image claire de l'état et des modifications diffuses du parenchyme du foie et de tout le système digestif. La manipulation permet au médecin de connaître les questions suivantes:

  • Quelle est la densité et la taille du corps?
  • structure homogène ou hétérogène;
  • si des cicatrices ou des nœuds sont présents;
  • Quelle est la concentration de produits métaboliques?
  • infection par les vers;
  • Y a-t-il des formations tumorales?
  • la condition (dilatation ou contraction) des vaisseaux sanguins et des voies biliaires;
  • formation de pierres et obstruction des veines;
  • si l'augmentation de l'échogénicité est accompagnée d'une augmentation des ganglions lymphatiques.

Structure hépatique normale

Le foie est une glande à sécrétion externe, le plus important organe non apparié du corps humain qui remplit plus de 500 fonctions. Dans ce genre de "laboratoire" sont effectués des processus complexes. Il participe activement à la digestion, en produisant la quantité nécessaire de bile, nettoie le sang des toxines et autres substances toxiques accumulées par le corps en raison d'une mauvaise écologie, de la malnutrition et de l'abus d'alcool.

Normalement, le parenchyme hépatique est une structure homogène, imprégnée de nombreux vaisseaux et voies biliaires.

L'échostructure du tissu dans son ensemble est finement maillée et uniforme. La localisation anatomique du foie vous permet de pratiquer efficacement les ultrasons et de recueillir les données nécessaires pour tirer des conclusions sur le fonctionnement normal ou les anomalies pathologiques. Il est sur le côté droit, pèse entre 1,2 et 1,5 kg et a une couleur rouge foncé.

Causes d'augmentation de l'échogénicité hépatique

Déviations d'échogénicité - un signal indiquant des problèmes de foie à ne pas négliger, car tout dans le corps est interconnecté. Une perturbation du fonctionnement d'un organe peut entraîner une perturbation du travail d'autres organes et par la suite une issue défavorable en général. Les causes d'augmentation de l'échogénicité sont résumées dans le tableau suivant:

  • Education échogène (hématome, hémangiome, adénome).
  • L'obésité ou la perte de poids nette.
  • Fibrose alcoolique et sclérose.
  • Le diabète.
  • Médicament intensif.

Symptômes de maladie du foie, accompagnés d'une augmentation de l'échogénicité

Une échogénicité élevée présente des signes externes ou certains symptômes indiquant un mauvais état du foie et nécessitant des soins médicaux immédiats pour déterminer les causes de l'indisposition. Certains symptômes sont généralement caractéristiques des maladies qui provoquent des changements d'écho:

  • douleurs fréquentes, picotements, coupures sur le côté droit sous la poitrine;
  • nausée ou vomissement sans cause;
  • couleur jaune de la peau;
  • problèmes digestifs;
  • modification du foie (grossissement, déformation) pendant la palpation;
  • l'embonpoint ou l'obésité;
  • problèmes cardiaques apparus;
  • immunité réduite.

Diagnostic et traitement

Si une échographie ne permet pas de diagnostiquer immédiatement et précisément une maladie du foie, chaque spécialiste est désigné par un spécialiste sur la base des données de procédures antérieures.

L'analyse biochimique du sang aidera à détecter les marqueurs de l'hépatite et du VIH.

Lorsque, selon les résultats de l'échographie, le médecin constate que l'échogénicité du parenchyme hépatique est accrue et qu'il existe une structure hétérogène et diffuse, des méthodes de diagnostic supplémentaires sont proposées. Cela vous permettra de découvrir la cause de l'anomalie. Tenue:

  • Analyse biochimique du sang. Il est nécessaire de clarifier les données sur les processus qui se produisent dans le foie ou de détecter des marqueurs de l'hépatite ou du VIH.
  • Imagerie par résonance calculée ou magnétique. Il est confirmé que l'échogénicité du foie est augmentée.
  • Biopsie. Vous permet d'identifier ou d'exclure des tumeurs dans une zone distincte, s'il existe une hétérogénéité locale de l'échogénicité.

Le diagnostic final repose sur une combinaison de données issues d'un examen médical, de tests généraux, de plaintes de patients et d'une échographie du foie. Le traitement vise à éliminer la maladie à l'origine de l'augmentation de l'échogénicité. Lors du traitement, les médecins utilisent la méthode de soulagement des symptômes:

  • les antispasmodiques soulagent les douleurs sévères;
  • la congestion des conduits hépatiques est supprimée par les médicaments cholérétiques;
  • avec des accumulations excessives dans la cavité abdominale, les diurétiques sont prescrits.

Pour ramener à la normale et protéger les cellules du foie, appliquez des hépatoprotecteurs, tels que Essentiale et Hepa-Merz. Des désagrégants sont nommés pour la reprise du fonctionnement normal des vaisseaux et la fourniture de nutriments dans le corps. Si une inflammation est présente, un traitement antibiotique est nécessaire. Lors du diagnostic de l'hépatite ou de la cirrhose, le patient est traité par un médecin individuellement pour chaque personne.

Régime alimentaire pour les problèmes de foie

Lorsque les problèmes de foie commencent, le régime alimentaire est un complément indispensable au traitement principal. Le médecin vous conseillera de limiter l'utilisation de graisses et de vous prescrire un complexe de vitamines ou de médicaments contenant des phospholipides essentiels, en restaurant les membranes détruites des cellules du foie. En cas de complications graves, les médecins prescrivent le régime diététique numéro 5. Le menu de guérison comprend:

  • légumes crus, bouillis ou cuits au four;
  • soupes de légumes laitiers ou végétariens;
  • poulet à la vapeur ou au four, dinde, bœuf;
  • lait, kéfir, yaourt, fromage cottage;
  • poisson bouilli ou cuit au four variétés faibles en gras;
  • céréales et pâtes;
  • choucroute (pas très acide);
  • compote, gelée;
  • miel et confiture;
  • thé au citron, jus de fruits frais de légumes et de fruits.

Il est recommandé d’exclure l’alcool, le tabac, les viandes et poissons gras, la viande fumée, les cornichons, les légumineuses, les aliments frits, le chocolat, le café, etc. Ne prenez les médicaments que selon les directives du médecin. Il est nécessaire de savoir que les antibiotiques, les antiviraux, les antihistaminiques et certains médicaments diurétiques peuvent avoir un effet secondaire négatif.

Publications Sur Le Diagnostic Du Foie

Courbure de la vésicule biliaire: est-ce dangereux pour l'enfant?

L'hépatite

La courbure de la vésicule biliaire chez un enfant est un diagnostic relativement fréquent lors de l'échographie. Des anomalies de la structure de cet organe sont retrouvées chez 6 à 8% des patients de la population générale.

Quels symptômes indiquent une maladie du foie gras, quel traitement est nécessaire et comment le traiter correctement?

Les symptômes

Selon les statistiques, environ un tiers de la population souffre d'une maladie appelée stéatose.

Hepta est combien

La cirrhose

Dans les noms de composés organiques sont souvent préfixés des chiffres. Tous sont formés à partir des noms de chiffres grecs (par opposition aux noms de grands nombres formés de chiffres latins).

Où se faire dépister pour le VIH et l'hépatite

La cirrhose

Au moins une fois dans sa vie, chaque personne devait donner du sang pour identifier le syndrome d'immunodéficience acquise, l'hépatite. Par conséquent, les informations permettant de passer un test de dépistage du VIH et de l’hépatite ne seront inutiles pour personne.