Principal / La cirrhose

Stéatose du foie du premier degré

La cirrhose

La stéatose du foie est une maladie dans laquelle, en raison d'un trouble métabolique du parenchyme de l'organe, commence l'accumulation pathologique de graisses, ce qui entraîne une inflammation supplémentaire et la mort cellulaire. La maladie est divisée en deux groupes: stéatose alcoolique et non alcoolique, selon les causes. Les changements structurels se produisant dans le foie, sous différentes formes, ne diffèrent pas. Ils passent par 3 stades de développement allant jusqu'à l'insuffisance hépatique et l'insuffisance organique.

La première étape reflète les manifestations initiales de la maladie - la stéatose simple, dans laquelle, malgré l’accumulation de graisse dans 7 à 10% de la masse du foie et une légère inflammation, les processus sont complètement réversibles. La seconde est sous forme de stéatohépatite avec inflammation développée, mort cellulaire et remplacement du tissu hépatique normal. Le stade 3 (cirrhose) est irréversible et le plus grave, il peut conduire à un dysfonctionnement d'organe complet et nécessite une greffe urgente.

Qu'est-ce que la stéatose hépatique 1 degré?

Comme mentionné précédemment, l'hépatose graisseuse du foie de 1 degré, ou stéatose simple, est une manifestation précoce de l'accumulation excessive de lipides, qui peut être à la fois locale et diffuse (répartie dans tout le corps). Cependant, la frontière entre le degré facilement réversible et l'hépatite graisseuse est floue. La similitude entre l'inflammation hépatique alcoolique et non alcoolique souligne le rôle de la stéatose dans la progression des lésions hépatiques. Examinons plus en détail les causes et les symptômes de cette maladie.

Les symptômes

L'hépatose graisseuse 1 degré est généralement asymptomatique.

En raison de la violation des processus métaboliques et de la réduction des principales fonctions du foie (détoxification, synthèse protéique, digestive, échange), il se produit une diminution de la résistance du corps, de la fatigue générale et de la faiblesse. Avec la détérioration de l'écoulement de la bile de temps en temps, il peut y avoir une douleur dans l'hypochondre droit, qui peut être associée à une maladie des calculs biliaires.

Des manifestations du système nerveux surviennent rarement - apparition de varicosités et d'érythème palmaire.

Raisons

Puisque les symptômes d’une lésion graisseuse ne sont pas spécifiques, il faut savoir quelles personnes sont à risque. Ils sont soumis à une observation à long terme et à un diagnostic régulier afin de constater la progression de la pathologie dans le temps.

La stéatose alcoolique se développe effectivement chez toute personne qui consomme plus de 60 grammes d'alcool par jour. En raison des effets toxiques réguliers des hépatocytes, les réserves d'énergie deviennent plus fines, une hypoxie et une dégradation du métabolisme des graisses commencent. Les hommes sont plus susceptibles à cette forme de la maladie.

Parmi les causes de la dystrophie sans alcool, on trouve les lésions médicamenteuses (méthotrexate, amiodarone), les troubles des interventions chirurgicales (gastroplastie), mais l’obésité et le diabète de type 2 en sont les causes les plus courantes. Le plus souvent, cette forme affecte les femmes en surpoids, bien qu'il existe des cas chez des personnes minces et parfaitement en bonne santé dans le contexte de maladies héréditaires (maladie de Wilson-Konovalov).

Comme pour le diabète, la sensibilité des cellules à l'insuline est perturbée, ce qui entraîne une augmentation du taux de glucose dans le corps. Au cours de leurs transformations et de leur participation au métabolisme glucidique-lipidique, le taux de sucre dans le corps augmente (comme avec la consommation accrue de bonbons), ce qui entraîne une augmentation de l'accumulation de graisse. Un cercle vicieux se forme, où l'accumulation de glucose provoque l'obésité et les dépôts de lipides dans le foie violent le métabolisme, empêchant ainsi l'élimination des sucres et entraînant la progression de la stéatose hépatique.

Autres noms de maladies

La stéatose hépatique est souvent appelée:

  • hépatose graisseuse,
  • la dystrophie grasse,
  • stéatohépatose,
  • foie obèse.

Tous ces noms sont corrects et reflètent l’essence des modifications pathologiques d’une maladie.

Comme le pourcentage d'inclusions graisseuses dans le parenchyme atteint de 10 à 50% de la masse du foie, on peut parler d'obésité, car l'accumulation de poids corporel entraîne un dépôt lipidique non seulement dans le tissu sous-cutané mais également dans de nombreux organes internes.

Le terme «dystrophie» fait référence à la violation des fonctions trophiques (nutriments) du foie, qui modifie l'intégrité structurelle et l'activité vitale des hépatocytes.

La stéatohépatose reflète les processus inflammatoires présents même avec une maladie de degré 1. Eh bien, le préfixe «steat-» indique l'étiologie grasse de tous les changements.

Traitement

L'activité physique et une nutrition adéquate sont les principales méthodes de traitement de l'obésité hépatique à 1 degré. Pour une perte de poids de qualité, des exercices physiques sont effectués au moins 3 fois par semaine pendant 30 à 40 minutes.

Des exercices renforcés conduisent à la production d'acide lactique, ce qui complique le travail du foie et la combustion des graisses. Par conséquent, les exercices moyennement difficiles sont considérés comme les plus efficaces.

De la préférence de médicament:

  1. Hépatoprotecteurs.
  2. Préparations d'acides biliaires.
  3. Acides aminés et vitamines.

Le plus souvent, les hépatoprotecteurs se voient prescrire Essentiale, Gepabene, Enerlyn, Karsil. Ils stabilisent les membranes des hépatocytes, préviennent les effets des toxines, réduisent les processus inflammatoires.

Les préparations d'acides biliaires comprennent les acides ursodésoxycholique et chénodésoxycholique, ainsi que leurs dérivés, Urosan, Urodez et Khenokhol. Ces médicaments ont un effet cholérétique, éliminent les produits de dégradation des lipides, réduisant ainsi l’accumulation de graisse et l’inflammation.

Des acides aminés empêche la mort des hépatocytes, l'acide thioctique. En termes de propriétés pharmacologiques, il fait référence aux inhibiteurs de la peroxydation lipidique, c’est-à-dire qu’il ne provoque pas de produits de décomposition toxiques pouvant endommager la membrane cellulaire.

Parmi les vitamines, utilisez des médicaments du groupe B - méthotrexate et lévarnitine. Ils réduisent l'inflammation globale, participent aux processus de régénération du foie et normalisent le métabolisme du corps.

Régime alimentaire

En cas d'hépatose graisseuse 1 degré, traitement et régime sont des concepts complémentaires. Parmi les tableaux médicaux, on préfère le tableau n ° 5, qui vise non seulement à réduire le nombre de calories dans le régime alimentaire, mais également à réduire la charge chimique du foie.

L'une des étapes les plus importantes du traitement est le rejet complet de l'alcool, qui est non seulement incompatible avec les médicaments, mais également pleinement capable d'égaliser tous les effets positifs du traitement et du régime alimentaire.

Les principes de base d'un régime thérapeutique sont:

  1. Alimentation fractionnée (5-7 fois par jour).
  2. Le solde en protéines végétales et animales devrait être de 1: 1.
  3. La quantité de graisse recommandée ne doit pas dépasser 70 grammes par jour, les lipides végétaux devant primer.
  4. La prédominance des glucides végétaux naturels - fruits et légumes.
  5. Réduire le sel dans l'alimentation à 5 g par jour.
  6. Le foie chimique maximum schazhenie (sans aliments gras, frits, fumés et épicés).
  7. Réapprovisionnement suffisant en eau et en équilibre électrolytique (jusqu'à 2-2,5 l d'eau par jour).
  8. Le régime alimentaire doit contenir suffisamment de fibres pour le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal.

Prévisions

Avec la détection opportune de la maladie (c'est-à-dire, déjà à 1 degré de stéatohépatose) et le traitement commencé, un rétablissement complet est possible. Cependant, la restauration de toutes les fonctions du corps peut prendre beaucoup de temps et la propension existante à accumuler de la graisse reste pour la vie.

Par conséquent, il reste extrêmement important de maintenir un mode de vie et une activité physique appropriés. Le traitement d'une maladie qui a initialement causé des dommages au foie joue également un rôle important dans le pronostic. Par exemple, avec la progression du diabète, des modifications répétées du foie seront inévitables.

La stéatose du foie - de quoi s'agit-il et quels médicaments sont utilisés pour le traitement?

Le foie est la plus grande glande du corps, remplissant de nombreuses fonctions vitales. La moindre défaillance d'organe est donc extrêmement négative pour la santé humaine. Aujourd'hui, nous allons parler de ce qu'est la stéatose hépatique et des médicaments les mieux utilisés dans le traitement de cette pathologie.

Qu'est-ce que la stéatose?

La stéatose est une infiltration graisseuse du foie, un type d'hépatose graisseuse qui se développe à la suite d'un trouble métabolique et s'accompagne de modifications dystrophiques des hépatocytes (cellules du foie). Dans le registre des stéatoses hépatiques, la CIM10 se trouve dans la section K70-K77.

L'accumulation de graisse dans le parenchyme hépatique peut être causée par diverses raisons, allant des effets toxiques aux comorbidités sévères. Normalement, le foie d’une personne ne doit pas contenir plus de 5 à 7% de graisse. Avec la stéatose, ce rapport peut atteindre 10 à 50%, c'est-à-dire que dans les cas graves, la moitié des cellules du foie se régénèrent dans le tissu adipeux.

L'infiltration graisseuse du foie se développe souvent chez la femme après 45 ans, ce qui est associé à une prise de poids et à des changements hormonaux dans le corps pendant la ménopause. La stéatose hépatique alcoolique est principalement diagnostiquée chez les hommes d'âge moyen et à l'âge de la retraite. En médecine, il existe deux formes d'infiltration graisseuse:

  1. Stéatose hépatique focale - les dépôts graisseux sont concentrés dans une zone spécifique de l'organe.
  2. Stéatose diffuse - plaques de graisse réparties uniformément sur toute la surface du foie.

Comment se développe le foie gras? Initialement, l'excès de graisse (principalement sous la forme de triglycérides) est localisé dans les hépatocytes, poussant le noyau de la cellule vers le bord. Lorsque trop de graisse s'accumule, les cellules hépatiques se décomposent et la graisse s'accumule dans l'espace intercellulaire sous forme de kystes, ce qui modifie la structure de l'organe et perturbe ses fonctions.

La stéatose hépatique est généralement caractérisée par une évolution chronique et non progressive. Mais si le processus pathologique est compliqué par une inflammation, il peut en résulter des conséquences aussi graves que la fibrose hépatique, la stéatohépatite ou la cirrhose.

Causes de la stéatose

Les principales causes d'infiltration du foie gras sont:

  • abus d'alcool régulier;
  • violation du métabolisme des glucides et des lipides dans le foie, provoquée par des pathologies endocriniennes ou héréditaires.

En outre, les facteurs provoquants suivants peuvent déclencher le mécanisme de l'obésité du foie:

  • Régime alimentaire déséquilibré et malsain, avitaminose. Trop manger, ou le respect de régimes stricts et le jeûne prolongé, peuvent perturber les processus métaboliques dans le foie. Le manque de protéines dans les aliments, la prédominance dans le régime alimentaire des glucides "rapides", des sucreries, des aliments frits épicés et gras, des aliments avec des conservateurs, des colorants chimiques et d'autres composants nocifs - contribuent à la formation de graisse dans le parenchyme hépatique.
  • L'influence des facteurs toxiques. Abus d'alcool, tabagisme, utilisation non systématique et prolongée de certaines drogues, intoxication alimentaire grave, contact régulier avec des substances toxiques (sels de métaux lourds, acides, peinture, solvants, etc.).
  • Maladies concomitantes (troubles métaboliques, obésité, diabète, problèmes de glande thyroïde).
  • Maladies chroniques du tractus gastro-intestinal associées à une absorption et à une absorption altérées des aliments (cholécystite, pancréatite, colite ulcéreuse, gastrite, ulcère gastrique).
  • Les perturbations hormonales (syndrome d'Itsenko-Cushing), dans lesquelles il y a une production excessive d'hormones par les glandes surrénales.

Dans certains cas, le développement de la stéatose est à l'origine de l'hypoxie (insuffisance d'oxygène dans les tissus) qui se développe chez les personnes souffrant de maladies du système respiratoire et d'insuffisance cardiaque.

Les formulaires

La stéatose peut se manifester sous différentes formes:

  1. La stéatose grasse du foie entraîne une augmentation de la taille du corps, tandis que les cellules du foie (hépatocytes) sont progressivement détruites, des kystes adipeux se forment dans les tissus, les cellules normales sont progressivement remplacées par du tissu conjonctif et le corps ne peut plus pleinement remplir ses fonctions. Cela conduit à une intoxication du corps et à une altération des processus digestifs et métaboliques.
  2. Stéatose diffuse - ce diagnostic est posé lorsque la graisse corporelle capture plus de 10% du tissu hépatique. Dans le même temps, les inclusions graisseuses affectent également toute la surface du corps. Et si dans les premiers stades de la maladie l'accumulation de graisse ne nuit pas au parenchyme, alors que la maladie progresse, les tissus commencent progressivement à mourir et ce processus irréversible capture les principaux lobes du foie.
  3. La stéatose alcoolique du foie se développe en raison de la consommation régulière de boissons alcoolisées. L’intoxication constante du foie par les produits de dégradation de l’alcool déclenche un processus pathologique, entraîne une modification de la structure de l’organe et une altération du métabolisme des lipides. Plus une personne consomme de l'alcool, plus la destruction du foie et la dégénérescence de ses cellules en graisse sont rapides. Dans l'alcoolisme, le processus pathologique progresse rapidement et entraîne des conséquences graves (cirrhose ou cancer du foie). Toutefois, si une personne cesse de boire et commence à être traitée, les cellules hépatiques se rétablissent avec le temps, car il s'agit du seul organe à disposer de puissantes capacités de régénération et à se guérir.
  4. La stéatose hépatique chronique non alcoolique se forme principalement en présence de maladies concomitantes (diabète sucré, troubles endocriniens et hormonaux, pathologies du tractus gastro-intestinal) ou d'autres facteurs associés à des effets toxiques (médicaments, intoxication, contact avec des produits chimiques). Le traitement de l’hépatose graisseuse doit commencer dès les premiers symptômes, sinon la maladie va continuer à progresser, ce qui peut entraîner le développement d’une fibrose, d'une cirrhose et d'autres complications.

Le degré d'infiltration graisseuse du foie

  1. Stéatose du foie 1 degré. Ce processus s'accompagne de l'apparition d'inclusions graisseuses mineures dans les tissus du foie. La structure du corps n'est pas perturbée, les symptômes de la maladie sont absents.
  2. La stéatose de grade 2 est caractérisée par l'apparition de changements irréversibles dans les cellules du foie. Les accumulations graisseuses détruisent progressivement les hépatocytes, la graisse pénètre dans l'espace intercellulaire et forme de multiples kystes. À ce stade, les symptômes caractéristiques de l’hépatose graisseuse associés à une insuffisance hépatique.
  3. Au stade 3 de la stéatose, une désintégration des cellules hépatiques se produit, l'état du patient s'aggrave, le risque de développer une fibrose ou une cirrhose augmente.
Les symptômes

Au stade initial, la maladie est asymptomatique. Les patients ont donc besoin d'une aide médicale tardive lorsque le foie se modifie au fur et à mesure que la stéatose progresse et provoque une détérioration de l'état. Aux derniers stades de la maladie se manifeste avec les symptômes suivants:

  • faiblesse générale, fatigue, fatigue élevée;
  • douleur sourde constante dans l'hypochondre droit, qui augmente après avoir bu de l'alcool ou des aliments lourds, gras et épicés;
  • manque d'appétit, goût amer dans la bouche, éructations;
  • troubles dyspeptiques (nausée, sensation de lourdeur, grondement ou ballonnement, flatulence, constipation ou diarrhée);
  • plaque sur la langue, saignements des gencives, mauvaise haleine;
  • une augmentation de la taille du foie.

Au troisième stade de la stéatose, l'irritabilité, la somnolence diurne, les troubles du sommeil la nuit, le syndrome douloureux accru, les états dépressifs, les vomissements, le prurit, la peau jaune et la sclérotique oculaire se joignent à ces manifestations.

Il peut y avoir des troubles du rythme cardiaque, des problèmes de mémoire et des organes respiratoires. Ces symptômes indiquent une augmentation de l’intoxication du corps, car le foie ne s’acquitte pas de sa tâche et ne peut donc pas exécuter pleinement la fonction de nettoyage. Les toxines et autres substances nocives s'accumulent progressivement dans le corps, ce qui affecte négativement les systèmes nerveux, cardiovasculaire et cérébral.

Lorsque les premiers symptômes alarmants apparaissent, il est nécessaire de consulter un spécialiste et de subir un examen médical, en fonction des résultats desquels le médecin sélectionnera un schéma thérapeutique et vous indiquera comment traiter le traitement de la stéatose du foie.

Diagnostics

Il n’est pas facile de poser un diagnostic correct en cas de stéatose du foie. Ceci est une tâche difficile même pour les spécialistes expérimentés et qualifiés, car l'infiltration graisseuse ne présente généralement pas de processus inflammatoire et les analyses de sang et d'urine effectuées en laboratoire ne montrent pas d'augmentation significative des enzymes hépatiques, de la bilirubine ou du cholestérol. Par conséquent, clarifier le diagnostic d'options plus informatives en utilisant des méthodes de diagnostic instrumentales. Ce sont des procédures telles que:

  • Échographie du foie. Une méthode informative et indolore, qui détermine la taille d’un organe, la structure et l’échogénicité des tissus, fait apparaître des kystes adipeux et d’autres lésions du parenchyme.
  • Scanner ou IRM du foie. Les méthodes de diagnostic les plus modernes permettant au médecin de voir l’organe malade dans plusieurs projections, d’identifier les moindres changements dans sa structure et de déterminer l’étendue de la lésion.

Dans les cas graves, le médecin peut recommander au patient une laparoscopie ou une biopsie du foie. Dans le premier cas, l'examen endoscopique de l'organe est effectué, dans le second cas, la cavité abdominale est perforée et un morceau de foie est prélevé pour complément d'enquête. La biopsie du foie est une méthode très douloureuse. Elle est donc prescrite dans les cas extrêmes en cas de suspicion de processus tumoral.

Traitement de la stéatose du foie

Les stades initiaux de la stéatose répondent bien au traitement. Un traitement bien choisi permet de rétablir presque complètement le fonctionnement de l'organe même lorsque la maladie passe dans la deuxième étape. Avec le strict respect des recommandations du médecin, l’adaptation du mode de vie et la nutrition, il est possible de normaliser le travail du foie et d’accélérer le processus de régénération des hépatocytes. Au troisième stade de la maladie, un traitement de soutien est mis en place, ce qui permet de ralentir le processus de dégradation du tissu hépatique et de prévenir le développement de la cirrhose et d’autres conséquences graves.

Le traitement médicamenteux de la stéatose est basé sur l'utilisation de médicaments qui améliorent le métabolisme des graisses dans les cellules du foie. Des médicaments contenant de l'acide folique et lipoïque, de la choline, des vitamines B, C et E. sont prescrits, ainsi que des statines et des médicaments du groupe des fibrates et des indions de la thiazoline (Pioglitazone, Rosiglitazone) Lipon, Thiogamma), la metformine.

Les phospholipides essentiels, les hépatoprotecteurs, les préparations à base de composants végétaux et d’acides aminés sont nécessaires au maintien du foie dans le schéma thérapeutique. Nous énumérons les médicaments les plus souvent utilisés dans le traitement complexe:

La liste des médicaments ayant des effets hépatoprotecteurs est longue. Seul un spécialiste peut choisir la meilleure option de traitement, en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient, de la gravité des symptômes, du stade de la maladie, de la présence de pathologies concomitantes et de contre-indications. La durée du traitement est assez longue, il est nécessaire de suivre scrupuleusement les instructions du médecin, les posologies prescrites et les règles de prise du médicament.

En plus du traitement médicamenteux, le médecin peut prescrire une série de procédures de physiothérapie: traitement à l'ozone, séjour dans la chambre de pression, traitement par ultrasons, visite d'un sauna à basse température.

Une telle stratégie thérapeutique donne de bons résultats et déclenche des processus réversibles de récupération et de régénération des cellules hépatiques. Mais l'efficacité du traitement médicamenteux diminue fortement si la maladie passe au troisième stade, lorsque le tissu conjonctif se forme à l'emplacement du parenchyme touché. Dans ce cas, l’objectif du traitement est d’empêcher toute nouvelle dégradation des cellules, entraînant le développement de la cirrhose. Cependant, si la cirrhose complique encore l'hépatite graisseuse, le pronostic est décevant, car la majorité des patients meurent entre 5 et 10 ans.

Traitement des remèdes populaires

Le traitement de la toxicomanie peut être complété par des remèdes populaires. L'utilisation d'un son cuit à la vapeur avec de l'eau bouillante constitue un bon effet thérapeutique dans le traitement de la stéatose. Le traitement au son aide le foie à se débarrasser des dépôts graisseux. Vous devez commencer par de petites doses (1 c. À thé) et augmenter progressivement le volume du son jusqu'à 2 c. l par jour

Des bouillons de plantes médicinales (stigmates de maïs, racines de pissenlit, feuilles de calendula, elecampane, plantain, chélidoine) contribueront à améliorer la circulation sanguine dans le foie et à accélérer les processus de métabolisme des lipides. Les frais de légumes peuvent être achetés à la pharmacie. Ils sont produits dans des sacs filtrants pratiques qui sont simplement brassés comme du thé. La décoction médicamenteuse est recommandée de boire 2-3 fois par jour avant les repas. Cela aidera à établir les processus métaboliques dans le foie et à améliorer la digestion en raison des propriétés cholérétiques et antioxydantes des herbes médicinales.

Excellent effet thérapeutique donne l'utilisation de farine ou d'huile de chardon-Marie. Ce composant fait partie de nombreux médicaments pour le traitement du foie. Repas brassé avec de l'eau bouillante, insistez quelques minutes et buvez-le sous forme de chaleur, par petites gorgées. L'huile de chardon est utilisée conformément aux instructions indiquées sur l'emballage. Un bon résultat aide à obtenir une décoction de menthe, d’anoïde, de prêle ou d’éleyasila.

Une amélioration est constatée après un mois de consommation régulière de décoctions à base de plantes. Mais pour obtenir un résultat positif stable du traitement, les remèdes à base de plantes doivent être consommés pendant une longue période, pas moins d'un an.

Régime alimentaire et nutrition adéquate avec stéatose

La stéatose hépatique est souvent due à des troubles métaboliques et à l’obésité associée. Par conséquent, la tâche principale consiste à choisir un régime hypocalorique fondé sur la limitation de la consommation de lipides et de glucides et sur l'augmentation de la quantité de protéines dans le régime. L’objectif principal d’une alimentation avec stéatose est le suivant:

  • normalisation des processus métaboliques (en particulier métabolisme des lipides dans le foie);
  • stimuler la production d'acides biliaires, accélérer la dégradation des graisses;
  • amélioration des processus digestifs;
  • restauration de la fonction hépatique due à la régénération des hépatocytes.

Dans le régime alimentaire d'un patient chez qui on a diagnostiqué une stéatose, la quantité de graisse animale devrait être minimisée. En outre, vous devez abandonner les glucides "rapides", riches en sucres. En cas de consommation excessive de glucides, le foie n'a pas le temps de les utiliser, ce qui contribue à accélérer la formation de dépôts graisseux.

Liste des produits interdits:

  • viandes et poissons gras;
  • saucisses, viande fumée, saindoux;
  • graisses animales, margarine, sauces grasses;
  • produits laitiers riches en matières grasses (crème, crème sure, fromage);
  • plats gras, épicés et épicés;
  • soda sucré;
  • cornichons, marinades;
  • pâtisseries cuites au four, confiseries;
  • chocolat, bonbons;
  • café, cacao;
  • crème glacée;
  • confiture, miel;
  • noix.

Les aliments frits doivent être exclus du régime alimentaire, privilégiant les méthodes de traitement thermique telles que la cuisson, la cuisson au four, la cuisson au four ou la cuisson à la vapeur.

Produits autorisés:

Photo: viande maigre

  • viande maigre
  • fruits de mer, poisson faible en gras;
  • soupes de légumes et de céréales;
  • fruits et légumes frais;
  • les verts;
  • céréales (sarrasin, flocons d'avoine, mil);
  • plats d'accompagnement de légumes;
  • salades de légumes frais à l'huile végétale:
  • boissons lactées faibles en gras (kéfir, yaourt, yaourt);
  • tisanes et thés verts.

En cas d'atteinte hépatique, l'alcool doit être complètement exclu. Les repas doivent être fractionnés (5 à 6 fois par jour), les aliments doivent être pris chauds, en petites portions. Observer un régime alimentaire faible en gras et une hépatite grasse devrait être un mode de vie. Il est nécessaire de surveiller en permanence le poids corporel, ne permettant pas son augmentation. Il est recommandé de réduire au minimum la quantité de sel dans le régime alimentaire. Pour ce faire, les plats préparés doivent être déjà légèrement salés sur la table et ne pas ajouter de sel pendant la cuisson.

Il est important de prévenir la déshydratation et de respecter l'équilibre de l'eau. Le jour où vous devez boire au moins 1,5 à 2 litres de liquide. Ce volume comprend de l’eau potable et de l’eau minérale, des jus de fruits, des compotes, des boissons aux fruits, du thé et d’autres boissons.

Si vous suivez toutes les recommandations, renoncez aux mauvaises habitudes, augmentez l'activité physique, ajustez votre style de vie, faites de l'exercice (jogging, natation), faites de l'exercice aérobique - vous pouvez faire face au problème, empêcher la progression de la maladie, améliorer la santé globale et améliorer la santé.

Qu'est-ce que la stéatose hépatique et comment la traiter?

Lorsqu'un diagnostic de stéatose hépatique est diagnostiqué, de nombreuses personnes, ne connaissant pas le sens de ce mot, le confondent avec la cirrhose et commencent à paniquer en pensant qu'elles ont une maladie incurable. En fait, ce n'est pas le cas. La stéatose est l’une des variantes de l’hépatose, un groupe entier de maladies du foie, qui peuvent non seulement être traitées, mais également traitées.

C'est quoi

La stéatose du foie est un type d'hépatose dans lequel le dépôt de graisse active commence dans les cellules de l'organe. Le plus souvent, cela se produit en réaction à l'alcool ou à d'autres substances toxiques, moins souvent - pas assez de style de vie actif et une alimentation médiocre avec une prédominance de graisses et de glucides. Si la graisse dans le foie est supérieure à 10%, le médecin diagnostique la stéatose. La majeure partie de la graisse est généralement accumulée dans les deuxième et troisième lobes du foie, mais dans le cas d'une forme particulièrement grave de la maladie, elle peut être uniformément distribuée dans tous les tissus de l'organe.

Formes et stades de l'hépatose

Afin de formuler avec précision le diagnostic, de décrire le degré de dommage et l’aire de répartition de la pathologie, l’hépato-stéatose a été classée en fonction de certains signes. Les classifications actuelles aident les médecins à mieux comprendre l’état du patient et lui fournissent une aide qualifiée, même sans regarder l’historique de la maladie.

Donc, il existe deux formes de stéatose du foie:

  1. Alcoolique, caractérisé par des modifications pathologiques du corps dues à la consommation régulière de boissons alcoolisées;
  2. Non alcoolique (hépatite grasse), dont la principale caractéristique est la dégénérescence graisseuse des cellules du foie, résultant d'une mauvaise alimentation, d'un mode de vie sédentaire, de maladies concomitantes ou d'autres facteurs.

L'hépatose sans alcool se déroule en trois étapes:

  1. La première est que l'obésité hépatique est minime, les gouttes de graisse s'accumulent dans les cellules du foie sans les endommager;
  2. La seconde est la gravité moyenne de l'obésité, le développement de processus irréversibles dans les cellules du foie, la destruction et la mort des hépatocytes, le transfert de leur contenu dans l'espace intercellulaire et la formation de cavités pathologiques (kystes);
  3. Le troisième est le développement de l'obésité sévère et une condition pré-cirrhotique chez le patient, dans laquelle les cellules normales de l'organe sont remplacées par du tissu cicatriciel.

Selon les causes de la maladie, différenciez les stéatoses primaire et secondaire:

  • Dans le primaire - il existe une pathologie intra-utérine congénitale des processus métaboliques;
  • Dans le secondaire - le métabolisme est perturbé en raison d'un manque d'activité physique, d'erreurs dans le régime alimentaire, d'interventions chirurgicales et d'autres raisons.

Classification en fonction du degré de dégradation de la structure de l'organe malade:

  • Focale disséminée - caractérisée par une accumulation relativement faible de graisse dans différentes parties du corps, asymptomatique;
  • Graves disséminés - les lipides (gouttes de graisse) sont collectés dans des foyers assez grands, affectant les différentes parties du foie, produit une symptomatologie distincte;
  • Diffuse - les lipides affectent uniformément tout le lobe hépatique, les symptômes sont prononcés;
  • Les lipides de zone sont situés dans différentes parties des lobules du foie.

Selon le tableau microscopique des lésions hépatiques (modifications pathologiques touchant l'organe au niveau cellulaire), le patient peut souffrir de:

  • L'obésité inorganique, dans laquelle le processus pathologique n'affecte pas encore les hépatocytes;
  • L'obésité, qui se caractérise par des dommages importants aux cellules du foie, les conduit à une mort progressive.

Selon la structure et la forme des cellules du foie (morphologie), on distingue quatre degrés de stéatose:

  1. Les lipides nuls dans les cellules du foie s'accumulent localement;
  2. Le premier - la concentration de lipides dans certaines parties du foie augmente, leur taille augmente, la lésion couvre 1/3 de l’organe malade;
  3. La seconde - toute la surface du foie est recouverte de gros et de petits foyers de gouttes de graisse, environ les deux tiers de l’organe sont touchés;
  4. Les troisièmes lipides s'accumulent à la fois dans les hépatocytes eux-mêmes et à l'extérieur des cellules du foie, des kystes se forment, la destruction des hépatocytes et leur nécrose se produisent. La zone de la lésion occupe plus des deux tiers de la surface de l'organe.

Causes de la stéatose du foie

Le développement de modifications pathologiques menant à la violation des fonctions de cet organe peut être déclenché par divers facteurs. L'état du foie dépend de:

  • L'hérédité;
  • Mode de vie;
  • Médicaments non contrôlés;
  • Nutrition inadéquate;
  • Infections virales;
  • Maladies concomitantes.

En règle générale, l’apparition de stéatose est précédée par un certain nombre de facteurs. Par conséquent, pour déterminer votre diagnostic et la cause ayant conduit à l’évolution de la maladie, le patient devra répondre aux questions du médecin concernant son état de santé ou la prise actuelle de médicaments. médicaments et s'ils les prennent encore, s'ils ont de mauvaises habitudes, comment ils mangent et bien plus encore. L'élimination du facteur provoquant, qui affecte négativement l'état du foie, dépend non seulement de la détermination de la cause exacte de la maladie. Grâce à cela, il est possible de choisir des médicaments qui aideront le patient à retrouver son état de santé de manière efficace et rapide et augmenteront ses chances de se rétablir complètement.

Causes de la stéatohépatite alcoolique

La seule raison qui peut développer une stéatohépatose alcoolique, est l'utilisation de boissons alcoolisées. Chez les alcooliques chroniques et les personnes qui consomment régulièrement une quantité excessive d'alcool sous l'action de fortes doses d'éthanol, les cellules hépatiques sont détruites et leur renouvellement très tardif. Cela conduit à la formation d'un excès de tissu cicatriciel. En raison du manque aigu d'oxygène, les cellules du foie meurent. Dans les hépatocytes, les protéines se forment en quantité moindre par rapport à la quantité normale, ce qui provoque leur gonflement dû à l'accumulation d'eau et à une hypertrophie pathologique du foie, appelée hépatomégalie. La stéatose alcoolique se développe le plus souvent à l’arrière-plan:

  • L'obésité;
  • Hérédité chargée;
  • Virus hépatotropes;
  • Pénurie de protéines alimentaires.

Causes de la stéatohépatose sans alcool

Les raisons de la stéatohépatose sans alcool peuvent être dues à divers facteurs:

  • Chirurgie des organes du système digestif;
  • Action des toxines;
  • Utilisation incontrôlée de certains médicaments;
  • Maladies du tube digestif - aiguës et chroniques;
  • Maladies génétiques associées à des processus métaboliques altérés dans le corps;
  • Infestation par le ver et la leptospirose;
  • Blessures au foie et à l'abdomen;
  • Consommation excessive d'aliments riches en glucides et en graisses.

Facteurs de risque de stéatose du foie:

  • Appartenir à la femme;
  • Origine ethnique - le plus souvent cette maladie survient chez les Asiatiques, les Afro-Américains sont les moins susceptibles de la rencontrer;
  • Hérédité défavorable - si cette maladie est observée chez le plus proche parent depuis plusieurs générations, la probabilité qu’elle se développe chez une personne en parfaite santé augmente plusieurs fois;
  • Hypertension artérielle - avec une pression artérielle toujours élevée, le risque de stéatose du foie augmente considérablement;
  • Le diabète sucré est actuellement une maladie incurable dans laquelle le pancréas cesse de produire de l'insuline;
  • IMC (indice de masse corporelle) est le rapport entre le carré de la hauteur (en mètres) et le poids corporel (en kilogrammes), qui ne devrait normalement pas dépasser 28 kg / m²;
  • Le facteur d’âge concerne les personnes qui ont dépassé les quarante-cinq ans.

Symptômes de l'hépatose du foie

La stéatohépatose peut être détectée complètement par accident, par exemple pendant un contrôle de routine ou lors d'une procédure de diagnostic subie par une personne pour une raison totalement différente. Tant que la maladie n’a pas atteint un certain stade, le patient n’est généralement pas inquiet, mais plus la maladie progresse, plus la zone du foie recouvre les modifications pathologiques, plus les perturbations de la structure et des fonctions de l’organe malade sont importantes, ce qui entraîne une augmentation des symptômes.

L'augmentation des symptômes de l'hépatose du foie, en fonction du stade:

  1. Stade I - pas de symptômes. La maladie se manifeste par une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit, qui survient indépendamment de la plénitude de l'estomac, une sensation de malaise, comme si quelque chose dans le foie bloquait, ainsi que des sensations de douleur pendant la palpation. Cette affection s'accompagne de douleurs partout et d'une sensation de fatigue chronique.
  2. Étape II - il y a des nausées, souvent continues, mais cela peut aussi être la nature des attaques. Accompagné d'une gêne des organes du tractus gastro-intestinal (oesophage et estomac), d'une aversion pour certaines odeurs et de certains types d'aliments. Caractérisé par une augmentation de la salivation, la disparition de la capacité de ressentir la faim, une réduction marquée de la quantité de nourriture consommée (le patient peut difficilement se nourrir au moins une fois par jour). A ce stade, le patient a des maladies chroniques exacerbées, il a souvent froid, il est plus susceptible aux effets d'infections virales.
  3. Stade III - à ce stade de la maladie, le patient apparaît avec une intensité différente de jaunissement de la peau, de la sclérotique oculaire et de la membrane muqueuse de la cavité buccale. Le patient souffre de démangeaisons douloureuses et de brûlures de la peau, apparaissant généralement la nuit, de petites hémorragies, appelées éruptions cutanées hémorragiques, se propageant dans tout le corps. Plus tard, apparaissent des xanthomes - des lésions cutanées focales représentant des dépôts de cholestérol - et du xanthélasma - une variété plate de xanthomes apparaissant dans les paupières supérieures et inférieures et, chez les patients de plus de soixante ans, un arc lipoïdal de la cornée (autrement appelé arc sénile) est souvent détecté. qui ressemble à un anneau ou un arc.

Diagnostic d'hépatose

Si vous soupçonnez une hépatose, le patient doit subir de nombreux examens, dont un examen visuel, un entretien médical, divers tests et des recherches sur le matériel informatique relatifs à l'apparence de l'organe.

Prise d'histoire

L'anamnèse n'est rien d'autre qu'une conversation entre un médecin et un patient. Au cours de l'enquête, le médecin écoute attentivement les plaintes du patient afin de comprendre quelle direction choisir dans l'examen ultérieur.

Tout d'abord, on demande au patient quels sont les symptômes qu'il a observés, ses plaintes sont enregistrées.

Ensuite, le médecin demande quand les symptômes de la maladie sont apparus et quand les crises sont survenues. C'est ce qu'on appelle l'histoire de cette maladie.

La prochaine étape est l'histoire de la vie, c'est-à-dire l'étude de la fiche médicale du patient pour les maladies chroniques ou les interventions chirurgicales, et la familiarisation avec son mode de vie et ses habitudes.

Vient ensuite le moment des antécédents familiaux, au cours duquel on demande au patient avec quoi ses proches parents étaient malades.

Enfin, le médecin passe à l'histoire du personnage du patient. Au cours de cette enquête, le médecin vérifie les préférences du patient en matière de nourriture, s'il suit un régime, s'il est allergique et à quelle fréquence il prend de l'alcool.

Inspection

Après avoir recueilli l'anamnèse, le médecin procède à un examen externe du patient afin de détecter les signes d'une maladie du foie. Lors de l'examen, le médecin accorde une attention particulière à:

  • La couleur de la peau (ne doit pas être jaunâtre) et les muqueuses, ainsi que leur état (grattage, éruption cutanée);
  • La taille du foie et les sensations de douleur pendant la percussion (tapotement) et la palpation (palpation);
  • L’apparence du patient peut également jouer un rôle important dans le diagnostic - lorsqu’il détecte des signes d’éthylisme, le médecin peut juger de sa dépendance à l’alcool;
  • Ensuite, le patient est pesé, détermine sa taille et son physique, puis calcule le degré d'obésité selon des tables spéciales.

Test sanguin général

Ensuite, le patient est envoyé pour des tests sanguins. À l'avenir, il sera analysé en laboratoire. Avant de réussir l'analyse générale, vous devez suivre quelques règles simples:

  • Il est nécessaire d'arriver à l'examen le matin à jeun;
  • Avant le jour de l'analyse, le dîner doit être léger, sans thé ni café fort.
  • Trois jours avant l'accouchement, vous devez renoncer à l'alcool, aux aliments gras et aux médicaments.
  • La veille de l'analyse doit être consacrée au repos sans effort physique;
  • Avant de tester, vous ne devriez pas consulter un radiologue ou un massothérapeute.

Sur la base des résultats des tests, il est possible d'identifier les conséquences d'une maladie du foie, telle qu'une anémie ou la présence d'un processus inflammatoire dans le corps.

Test sanguin biochimique

La procédure de prélèvement sanguin est similaire à un test sanguin général, mais avant le jour de la livraison de cette analyse, il est généralement impossible de souper et les médicaments doivent être limités pendant la semaine. Lors de la réalisation de cette analyse, vous pouvez identifier les violations suivantes:

  • Augmentation de l'activité des enzymes qui accélèrent le déroulement des réactions chimiques, les transaminases, qui indique la destruction des cellules du foie;
  • Perturbation du métabolisme des protéines ou dyspidémie;
  • Troubles du métabolisme des glucides;
  • Insuffisance hépatocellulaire ou diminution de la fonction hépatique.

Échographie (échographie)

Au cours de l'échographie examine tous les organes de la cavité abdominale humaine. La méthode de l’échosondeur est utilisée à cet effet lorsque des ondes ultrasonores réfléchies par des organes internes sont capturées par le capteur ou absorbées par des vides.

Une échographie est envoyée si le foie du patient est agrandi ou si une douleur est ressentie lors de la palpation. En outre, une indication pour l'échographie peut constituer une violation de la composition biochimique du sang.

Lors de la réalisation d'une échographie peut être détecté:

  • Compaction du tissu hépatique - hyperéchogénicité, entraînant une réflexion accrue des ondes hépatiques;
  • Heratomogalia - c'est-à-dire une augmentation de la taille du corps;
  • Infiltration graisseuse - lorsque plus de 30% des tissus d’un organe sont endommagés, une libération active de graisse à la surface peut commencer;
  • Alternance d'échogénicité hyper- et hépatique - si le foie est endommagé de manière inégale.

Tomographie Calculée (CT)

Analogue de rayons X créant une image des organes internes d'une personne sur un écran d'ordinateur Il est prescrit en cas de doute sur la qualité de l'échographie effectuée, ainsi que pour les lésions focales, la détection de kystes et autres formations pathologiques, et lorsqu'un organe doit être examiné plus en détail. Cette méthode d'examen est contre-indiquée en cas de maladie mentale ou de comportement inapproprié du patient en cas d'obésité. De plus, une telle étude est strictement interdite aux femmes enceintes.

À la suite de cette étude, les foyers d’accumulation de graisse et de consolidation vasculaire peuvent être identifiés.

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Une autre méthode d'examen, basée sur l'émission de champs électromagnétiques par les noyaux d'hydrogène. À la suite de cette étude, vous pouvez obtenir un instantané en trois dimensions de l’organe endommagé, qui pourra ensuite être étudié en détail.

Cette méthode d’examen présente toutes les contre-indications inhérentes à la tomodensitométrie (sauf la grossesse), à ​​quoi s’ajoute le fait qu’il est impossible d’examiner un patient à l’aide d’un stimulateur cardiaque, d’implants métalliques ou de tatouages.

En conséquence, vous pouvez obtenir un ensemble complet de résultats pouvant être obtenus avec une échographie et une tomographie par ordinateur.

Biopsie du foie

Avec cette méthode de traitement, une sonde spéciale est introduite chirurgicalement dans le corps humain sous anesthésie générale, laquelle prélève une partie du tissu hépatique pour un examen plus approfondi. Ils y ont recours en dernier recours, lorsqu'il est impossible de déterminer la cause de la maladie par des méthodes non invasives. Le patient a le droit de refuser de mener un tel examen.

La biopsie ne peut pas être réalisée avec:

  • La présence de processus purulents dans le foie ou la cavité abdominale;
  • Lésions cutanées infectieuses au point d'introduction des instruments;
  • Maladie mentale;
  • Propension à saigner;
  • Tumeurs du foie;
  • Ascite.

Cette méthode vous permet de déterminer non seulement la cause et le stade de la maladie, mais également les éventuelles maladies associées.

Élastographie

Une alternative de biopsie non invasive plus coûteuse. Complètement sécuritaire et sans douleur. Dans cette étude, la cavité abdominale du patient est poussée par un capteur spécial qui détermine l’élasticité du tissu à la profondeur de balayage sélectionnée. Moins le tissu est élastique, plus la maladie est prononcée.

L'examen ne peut fournir des résultats précis pour les femmes enceintes et les patients souffrant d'ascite.

Code CIM-10

La classification internationale des maladies de la dixième révision est destinée à décrire le diagnostic posé au patient de la manière la plus concise possible. Cela aide à surmonter la barrière de la langue si le patient doit être transféré rapidement à un traitement à l'étranger. Cependant, cette classification est également utilisée dans les hôpitaux russes afin d'améliorer la compréhension du diagnostic entre les médecins de différentes régions.

Dans la classification CIM-10, la stéatose hépatique est décrite en détail au paragraphe K70.0 «Stéatose hépatique alcoolique», qui fait également partie du chapitre K70 «Insuffisance hépatique alcoolique». Ce chapitre figure dans une plus grande section K70-K77 "Maladies du foie", qui fait partie intégrante du volume K00-K93 "Maladies des organes digestifs".

À ce jour, les travaux sur une nouvelle révision de la classification - CIM-11 ont été achevés. Malheureusement, la plupart des institutions médicales ne l’ont pas encore fait.

Stéatose du foie et du pancréas

Périodiquement, la stéatose hépatique peut être associée simultanément à la stéatose pancréatique. C'est une forme très dangereuse de la maladie dans laquelle le travail du système digestif s'arrête pratiquement. Si vous recevez un diagnostic de stéatose hépatique et pancréatique combinée, ne vous laissez jamais aller à l'auto-traitement - il est non seulement inutile, mais même avec la mauvaise combinaison de remèdes, il est même dangereux: même après un traitement professionnel, seuls deux sur trois survivent.

Traitement de l'hépatose avec des médicaments

Lors de la prescription d'un traitement médicamenteux, le médecin doit d'abord protéger les cellules hépatiques du patient de toute destruction ultérieure. En cela, il est aidé par des drogues telles que:

  • Phospholipides essentiels - Essentiale Forte, Liventyale, Essliver Forte, Phosphogliv, Revalut pro et Anthrail;
  • Préparations à base de plantes - Allohol, Karsil, LIV-52, Gepabene, Legalon, Silimar et Maksar;
  • Préparations contenant de l'acide ursodésoxycholique m-Ursofalk, Urdoksa, Ursodez et Livodeksa;
  • Acides aminés transformés - Heptral, Prohepar, Heptor, Hepa-merz et Lécithine;
  • Suppléments - Actif Ovesol et Gepagard.

Vient ensuite l’augmentation de la sensibilité des cellules à l’insuline, ce qui permet de réduire la quantité de sucre dans le sang et, par conséquent, de réduire la charge sur le foie. Pour ce recours aux médicaments hypoglycémiques Metformin et Ziofor.

Après avoir assuré la santé du patient de toute destruction ultérieure, le médecin prescrit des médicaments destinés à réduire la quantité de graisse dans le corps:

  • Statines - atorvastatine et rosuvastatine;
  • Fibrates - hémofibrate et clofibrate.

Le poids corporel du patient est réduit grâce à Orlistat et à la sibutramine.

En outre, le médecin prescrit des antioxydants conçus pour protéger les cellules contre la destruction: le mexidol ou des vitamines complexes. Pour réduire les effets de la prise de ces médicaments, prescrire des médicaments antihypoxiques (carnitine, trimétazidine, hypoxène et Actovegin).

Régime alimentaire avec hépatose, menu

Une telle maladie du foie, comme une hépatite graisseuse, peut être soignée assez facilement, surtout à un stade précoce. Dans la plupart des cas, il suffit de changer de régime et de faire du sport (même des exercices élémentaires du matin ou une marche sur les fesses le long de Neumyvakin) pour récupérer rapidement. C'est pourquoi le régime alimentaire est la base du traitement de l'hépatose. Une semaine après le passage à un nouveau régime, des changements positifs survenant dans le corps deviennent perceptibles: le métabolisme revient à la normale, les problèmes du système digestif disparaissent et la graisse corporelle diminue de moins en moins.

Mais ce n'est pas tout! Plus le poids d'une personne est proche de la normale, moins le diabète, l'hypertension, l'angine ou une crise cardiaque sont probables. La charge sur les articulations est réduite, chaque mouvement est donné facilement, comme au début de la jeunesse. Bien sûr, tout cela ne peut pas affecter l'ambiance - le désir ardent et le découragement disparaissent, il y a un désir de vivre, de créer, d'amour... Pas étonnant que la perte de poids rend une personne visuellement et physiquement! - plus jeune.

Cependant, une perte de poids trop rapide au lieu d'un bénéfice peut être très préjudiciable. Il est donc préférable de confier la sélection de la nutrition thérapeutique à un diététicien qualifié. Si cela n’est pas possible, adoptez les recommandations pour le tableau N5 et le régime N8, qui sont suivies dans le traitement de l’obésité.

En observant un régime, n'oubliez pas les règles suivantes:

  • Coupez les portions trois fois, mais mangez plus souvent - toutes les 2 heures, vous aurez six à sept repas par jour;
  • Buvez de l'eau - s'il est difficile pour vous de prendre en compte chaque verre que vous buvez, achetez une bouteille de deux litres d'eau non gazeuse de qualité et buvez son contenu pendant la journée;
  • Limitez votre consommation de sucre et de sel: six cuillerées à thé de sucre cristallisé et une cuillère à thé de sel de table par jour sont amplement suffisantes pour un adulte;
  • Éliminez les aliments gras et frits de votre alimentation en les remplaçant par des aliments bouillis, cuits ou au four;
  • Refuser les épices, cornichons et marinades épicés - ils irritent la muqueuse gastrique et augmentent la sécrétion de bile;
  • S'abstenir de boissons alcoolisées - la bière est particulièrement nocive pour le foie;
  • Les boissons non alcoolisées fortes - thé, café, cacao et chocolat - sont également interdites;
  • Apprenez-vous à ne pas avaler la soupe bouillante directement dans la casserole et à ne pas manger les aliments directement dans le congélateur - les aliments doivent être agréablement chauds.

En cas d’hépatose graisseuse, le taux quotidien de graisse est de 80 grammes (dont un tiers est végétal), de protéines - environ 120 grammes, d’hydrates de carbone - de 250 à 300 grammes.

À titre de menu exemplaire pour la journée, vous pouvez offrir:

  • Pour le premier petit-déjeuner - une portion de porridge sur du lait dilué avec de l'eau (1 à 3), du fromage cottage faible en gras et non sucré, un verre de thé noir faible;
  • Pour le deuxième petit déjeuner - une grosse pomme verte (fraîche ou cuite), une poignée de fruits secs, un peu de pruneaux;
  • Pour le déjeuner - soupe aux légumes, porridge avec un morceau de poulet bouilli ou cuit au four, un verre de compote de pomme et de cassis;
  • Au déjeuner - compote de fruits secs faits maison (pommes, cerises, abricots) avec une paire de biscuits galetny;
  • Pour le dîner - une portion de pomme de terre ou une purée de pommes de terre assortie avec un morceau de poisson bouilli, saupoudré d'aneth et de persil finement hachés, une salade de légumes frais ou bouillis, assaisonnée d'huile végétale;
  • Avant d'aller au lit - un verre de lait écrémé avec des craquelins de blé.

L'hépatose est-elle traitée avec des remèdes populaires?

Le traitement de l'hépatose avec des remèdes populaires est strictement interdit - c'est une maladie trop dangereuse pour la traiter vous-même. La réception de certains remèdes populaires n’est autorisée qu’avec l’approbation du médecin.

Les plantes les plus couramment utilisées en médecine traditionnelle sont les plantes hépatiques, telles que le son, les infusions de dogrose, les fleurs d’immortelle, le chardon-Marie, le thé vert, les racines de pissenlit, les artichauts, le maïs, le curcuma, les noix, l’avoine, le bardane et quelques autres. Parmi ceux-ci, vous pouvez faire beaucoup de différentes décoctions, infusions, jus de fruits, céréales et gelée, ce qui aidera le corps.

Quel est le danger de stéatose du foie (complications, conséquences)?

L'accumulation de graisse dans le foie est un processus réversible qui peut être guéri sans chirurgie, exclusivement avec des médicaments. Mais si une personne ne reçoit pas l'assistance voulue à temps, la maladie devient plus grave et plus douloureuse. Le taux de débit peut varier en raison de nombreux facteurs. Par conséquent, plus tôt vous irez à l'hôpital, mieux ce sera.

La stéatose peut évoluer vers des maladies dangereuses telles que la fibrose et la cirrhose du foie. Ce dernier est presque incurable, seule une greffe de foie de donneur peut aider.

Une grossesse peut-elle provoquer une hépatite graisseuse?

Une réponse sans équivoque, pourquoi l'hépatose peut se développer chez les femmes enceintes, les médecins ne peuvent pas donner. Environ 1% des femmes enceintes souffrent d’hépatose cholestatique.

Les symptômes de l'hépatose chez les femmes enceintes:

  • Démangeaisons sur la peau;
  • Couleur ictérique des tissus épithéliaux;
  • Perte d'appétit, nausée, vomissements, brûlures d'estomac;
  • Lourdeur ou douleur dans l'abdomen supérieur droit;
  • Décoloration des selles;
  • Malaise, faiblesse.

Si vous trouvez ces signes en vous-même, consultez immédiatement un médecin! Les conséquences peuvent être terribles: hypoxie de l'enfant, naissance prématurée, hémorragie post-partum grave. Parfois, il devient même nécessaire de stimuler le travail à la 38e semaine du terme.

Les enfants peuvent-ils avoir l'hépatose?

Comme les adultes, les enfants peuvent souffrir d’hépatose. En même temps, il est à la fois primaire (héréditaire) et secondaire (acquis).

Dans le premier cas, la maladie est transmise génétiquement. Peut apparaître dès la naissance sous forme d'ictère chronique ou intermittent. Le mode de vie du patient n'a pratiquement pas d'incidence, il est généralement bénin.

La seconde forme se produit lorsque l'on mène le mauvais mode de vie. Souvent accompagné de diabète sucré du premier type ou d'hépatite congénitale. Cela vient du fait que l'enfant reçoit trop de médicaments, est obèse et mange de manière rationnelle.

Est-il possible de guérir les hépatites graisseuses

Certainement, oui. C'est une maladie réversible qui répond bien aux premiers stades de développement. À ce stade, tout traitement consiste à maintenir l'état du foie et à modifier le mode de vie. Le corps doit se récupérer.

Le rétablissement peut être ralenti par certains facteurs qui ne peuvent pas être éliminés, tels que le diabète sucré, les troubles métaboliques congénitaux et certaines autres maladies non traitables.

L'hépatose graisseuse n'est généralement pas accompagnée de symptômes prononcés et est le plus souvent diagnostiquée lors de l'examen pour d'autres maladies. Il est très difficile de le diagnostiquer au stade initial et un traitement à un stade ultérieur peut être très difficile, voire impossible.

Quelle est la différence entre l'hépatose et la stéatose du foie?

L'hépatose est une violation des processus métaboliques du foie. Steatosis - une de ses formes.

Toutes les formes d'hépatose sont divers troubles métaboliques. Ainsi, lorsque la stéatose dans les tissus du corps commence à accumuler des graisses. Par conséquent, on l'appelle aussi infiltration graisseuse du foie ou foie «gras». Il existe également un pigment hépatique, dont la conséquence peut être une jaunisse.

Est-il possible de faire du tubage lors d'une hépatite grasse?

Beaucoup ont entendu le mot terrible "tubage", mais tout le monde ne sait pas ce que cela signifie. Le tubage est une manipulation médicale qui consiste à nettoyer la vésicule biliaire (le foie est juste au-dessus). Il s'agit d'une procédure préventive qui empêche la cholestase (stagnation de la bile) et la formation de calculs dans la cavité de la vésicule biliaire, qui au cours de la procédure sont irrités par des médicaments cholérétiques ou des remèdes populaires afin d'éliminer autant de bile que possible du corps. Cette méthode est utilisée pour certaines maladies:

  • Le foie;
  • La vésicule biliaire;
  • Canal biliaire.

Si une inflammation se produit, l’excrétion de la bile est perturbée, cette méthode peut être très bénéfique. Mais il a aussi des contre-indications. La tubulure ne peut pas être réalisée en cas d’inflammation de la vésicule biliaire, due à l’accumulation de calculs (dite cholécystite calcique). Une pierre dans la vésicule biliaire peut pénétrer dans le canal biliaire et bloquer sa lumière. Seule une opération d'urgence peut sauver une personne de terribles conséquences.

Dans les établissements médicaux, les tubages sont réalisés à l'aide d'une sonde duodénale insérée dans le duodénum et administrée à travers elle (ou par voie intraveineuse), des médicaments cholérétiques. La bile commence à se démarquer vigoureusement, laissant le duodénum à partir duquel elle est aspirée à travers une sonde avec un dispositif conçu à cet effet, appelé aspirateur.

Également pratiqué la prise orale de médicaments cholérétiques avec réchauffement simultané du foie. Pour l'administration orale, une solution de chlorure de sodium ou de sulfate de magnésium est utilisée, dans certains cas une solution de glucose à 40%, et pour l'administration intraveineuse, de l'atropine, de l'histamine et similaires.

Une autre méthode, appelée "tube aveugle", peut être utilisée dans un environnement domestique confortable. Le patient prend un agent cholérétique (solution de sulfate de magnésium, kéfir chauffé avec de l'huile végétale, décoction de rose ou d'eau minérale tiède), s'allonge sur le canapé à droite, plaçant un coussin chauffant chaud sous celui-ci, plie les genoux des jambes et repose pendant 1,5 à 2 heures ou plus, jusqu'à ce que le processus de nettoyage de la vésicule biliaire commence. Si vous souhaitez mener de manière indépendante une procédure similaire, assurez-vous de vous soumettre à une échographie du foie et de la vésicule biliaire (échographie), sans quoi les conséquences pourraient être les plus imprévisibles.

Quel médecin traite la stéatose du foie

En règle générale, chez un hépatologue avec diverses pathologies du foie, mais étant donné que la stéatose hépatique peut se développer pour diverses raisons, il sera nécessaire de diagnostiquer et de traiter la maladie, pas seulement un, mais plusieurs spécialistes à la fois. Si nécessaire, l'hépatologue dirige le patient vers des spécialistes de profil différent:

  • Un endocrinologue est un médecin qui traite les maladies des glandes endocrines.
  • Gastro-entérologue - spécialiste des maladies du système digestif;
  • Un nutritionniste est un médecin qui aidera à corriger le régime alimentaire du patient et à lui éviter des kilos en trop;
  • Cardiologue - un spécialiste des maladies du système cardiovasculaire;
  • Obstétricien-gynécologue - ce médecin traite des maladies de la sphère génitale féminine;
  • Narcologue - un médecin qui aide le patient à se débarrasser de sa dépendance à l'alcool.

Espérance de vie avec hépatite grasse

En tant que tel, l'hépatose graisseuse n'a pratiquement aucun effet sur la durée de vie du patient. Au début du développement, il est guéri avec succès et, sous réserve d'un changement de mode de vie du patient, ne se rappelle plus. Une réponse plus définitive à cette question est impossible car chaque cas est strictement individuel. L’âge du patient, le stade de la maladie, l’efficacité du traitement, les maladies associées, la probabilité de complications et, surtout, le désir du patient de vivre aussi longtemps que possible devraient être pris en compte. Et si le travail du médecin consiste uniquement à établir un diagnostic, à prescrire un traitement et à surveiller un patient, un effort de volonté colossal est requis de la part de ce dernier pour changer complètement sa vie. Malheureusement, tout le monde n’en est pas capable.

Si le stade initial de la maladie peut être soigné facilement et sans conséquences particulières, alors avec un processus réversible de croissance du tissu cicatriciel appelé fibrose et, en outre, un processus irréversible, cirrhose du foie, le pronostic se dégrade de manière dramatique. Ce n’est pas la maladie elle-même qui entraîne une réduction de la durée de vie du patient, mais le manque de traitement adéquat, la négligence de la maladie et d’autres facteurs provoquant sa progression rapide.

Si vous avez reçu un diagnostic de fibrose, vous ne devriez pas désespérer: ce processus n’est pas pour rien appelé réversible: traitement rapide, changement de régime, respect des principes d’un mode de vie sain et abandon des mauvaises habitudes, les chances de guérison sont très grandes. Cinq stades de fibrose peuvent se remplacer à des vitesses différentes: par exemple, les années peuvent passer du zéro au deuxième stade, et le troisième passe assez rapidement au quatrième stade. Si un patient présente une altération du métabolisme lipidique, une tendance à l'obésité et que l'âge a franchi le cap des cinquante ans, la progression de la maladie est fortement accélérée et, chez les patients diabétiques, le taux de progression est encore plus élevé.

Cirrhose du foie - la maladie est beaucoup plus dangereuse et la durée de vie d'un tel diagnostic dépend de la gravité de la maladie. Le meilleur pronostic pour la cirrhose compensée est que l'organisme s'adapte à ce type de pathologie avec un nombre non critique de conséquences négatives, tandis que les cellules hépatiques intactes restantes jouent le rôle de cellules mortes. Près de la moitié des patients avec un tel diagnostic vivent jusqu'à sept ans et plus. L'espérance de vie avec cirrhose compensée est inférieure à cinq ans, car les hépatocytes vivants sont trop appauvris et ne peuvent plus fonctionner normalement. La cirrhose décompensée - un degré extrêmement grave de la maladie - laisse le patient âgé de moins de trois ans.

L'hirudothérapie (traitement avec des sangsues) aide-t-elle avec l'hépatose?

Le traitement avec des sangsues, si populaire jadis, n’a pas perdu de sa pertinence de nos jours. Cette méthode convient aux hépatites chroniques ou toxiques, à la cirrhose du foie et à d'autres maladies.

La technique de la procédure d'hirudothérapie est très simple: la peau sur le site de recouvrement de sangsue est frottée avec de l'alcool ou une solution antiseptique, après quoi les sangsues sont attachées aux points biologiquement actifs (plus précisément, ils sont appliqués comme ils se collent eux-mêmes). Si vous avez peur de la douleur, nous nous empressons de le rassurer: cette procédure ne provoque pas de sensations désagréables, sauf au moment de l'attachement de la sangsue à la peau. Les substances spéciales excrétées par la sangsue médicinale ont un effet analgésique. La sangsue qui a sucé le sang après une demi-heure ou un peu plus tard disparaîtra d'elle-même, il ne sera pas nécessaire de le séparer. Lorsque cela se produit, un pansement stérile est appliqué sur la plaie qu'elle a laissée. Pour le traitement de la maladie du foie, il faudra entre dix et douze séances d'hirudothérapie, qui est effectuée une fois par semaine (moins souvent - deux).

Il est à noter que l'auto-traitement avec des sangsues est indésirable car dans certaines maladies (non liées au foie et à la vésicule biliaire), leur utilisation est contre-indiquée:

  • Pendant la grossesse
  • Avec une pression artérielle basse;
  • Dans les troubles de la coagulation congénitale (hémophilie);
  • Avec un niveau réduit d'hémoglobine;
  • Avec intolérance individuelle.

Et, bien sûr, si ces petites créatures vous causent horreur et dégoût, il est préférable de penser à une autre forme de thérapie. Si vous tolérez calmement l'apparence de la sangsue qui s'est attachée à la peau, le traitement vous sera certainement bénéfique, car après cela:

  • L'inflammation diminue;
  • L'œdème s'en va;
  • Les parois des cellules du foie (hépatocytes) sont restaurées;
  • Leur saturation en oxygène s'améliore;
  • Il y a une régénération des parois des vaisseaux de l'organe malade;
  • Immunité sensiblement renforcée.

De plus, les substances libérées par les sangsues empêchent la formation de tissu cicatriciel et donnent donc au patient quelques années de vie supplémentaires.

Si vous décidez d’être traité avec des morsures de sangsue, choisissez un spécialiste qui a fait ses preuves et qui n’effectue pas la procédure à domicile, mais dans une salle médicale spécialement aménagée à cet effet. Malheureusement, rien ne garantit que vous ne développerez pas de réaction secondaire, bien que cela se produise extrêmement rarement. Par conséquent, il est important qu'en cas de réaction imprévue de la part du corps, vous puissiez bénéficier d'une assistance rapide et qualifiée.

Comment les parasites affectent-ils l'hépatose?

La présence de parasites dans le corps a un effet négatif sur l'état du foie, provoquant l'apparition de diverses maladies (y compris l'hépatose) ou aggravant la pathologie existante. En raison de sa teneur élevée en éléments nutritifs, cet organe attire particulièrement les ténias, les ascaris et autres parasites, y compris les parasites unicellulaires, de sorte qu'une vérification périodique de l'invasion helminthique ne sera jamais superflue.

Le plus souvent dans le foie détecte:

  • Ascaris - les vers ronds, qui peuvent être infectés en mangeant de l'eau brute ou insuffisamment bouillie, des fruits et légumes mal lavés, de la viande mal rôtie et dans des conditions insalubres. L'infection à ascaris se caractérise par le développement d'une hépatite, de micro-abcès (inflammations purulentes du tissu hépatique) et d'une micronécrose (leur mort locale).
  • Giardia - Protozoaires pénétrant dans le corps humain par des mains non lavées, de l'eau contaminée ou des objets contaminés, ainsi que par un traitement thermique inadéquat des aliments (dans ce cas, la nutrition du tissu hépatique est perturbée, un processus inflammatoire peut se développer).
  • Ameb - microorganismes unicellulaires qui pénètrent dans la personne par de l'eau ou des aliments contaminés. L'infection par les amibes provoque la malnutrition des hépatocytes, la formation de thrombus et l'intoxication du corps humain avec leurs produits métaboliques. Causer la formation du processus amibien du foie, caractérisé par le développement de l'inflammation purulente et de la nécrose des tissus.
  • Scizostome - les vers plats qui pénètrent dans le corps par la peau en nageant dans les étendues d'eau douce qu'ils infectent peuvent provoquer une hépatite et une cirrhose du foie.
  • Éhonocoques alvéolaires - ténias, pénétrant dans le corps humain avec des produits mal lavés infectés par des matières fécales. La lésion recouvre les cellules et le tissu hépatique. Le foie infecté par l'échinocoque alvéolaire grossit considérablement, devient dense et lors de la sonde, des ganglions ressemblant à des tumeurs remplis de parasites dans les vésicules sont clairement ressentis.
  • Échinocoque à chambre unique - parasites, qui s’installent le plus souvent dans la vésicule biliaire, qui ne peuvent souvent être enlevés que par voie chirurgicale avec l’organe prélevé.

Étant donné que le patient lui-même peut ne pas être conscient de la présence de parasites dans le corps, il est nécessaire, lors de l'examen d'hépatose, de rechercher une invasion helminthique.

Puis-je faire du sport avec la stéatose du foie?

La stéatose hépatique est souvent due à une personne menant une vie sédentaire.

Il n'est pas recommandé de pratiquer seul un sport avec stéatose, il est préférable de consulter un spécialiste afin qu'il choisisse une série d'exercices qui ne surchargeront pas le corps. Habituellement désigné gymnastique ou yoga en combinaison avec un régime spécial pauvre en calories. Il faut perdre du poids.

Certains sont contre-indiqués dans les sports et le médecin les envoie à un massothérapeute.

Quel médecin contacter

Pour toute maladie, vous devez d'abord vous adresser à un thérapeute. Il choisira une autre direction pour l'enquête. Des médecins tels que des gastro-entérologues, des endocrinologues, des nutritionnistes, des obstétriciens-gynécologues, des cardiologues et des narcologues sont directement impliqués dans le traitement de la stéatose.

Prévention

L'ensemble des procédures préventives consiste à éliminer les facteurs susceptibles de causer des maladies. Il est donc recommandé d’abandonner complètement l’alcool et de perdre du poids. Les patients diabétiques doivent prendre de l’insuline régulièrement. Ceux qui souffrent de désordres métaboliques peuvent essayer de les corriger avec des médicaments prescrits à l'hôpital, ainsi que des remèdes populaires. Lors du traitement de toute maladie, vous devez essayer de minimiser voire d’abandonner l’utilisation d’antibiotiques, de cystotiques et de médicaments hormonaux.

Prévisions

La dystrophie grasse alcoolique est guérie avec succès, mais uniquement en cas d'abandon total des boissons alcoolisées. Si le patient néglige les avertissements du médecin tout en continuant à boire, le pronostic peut être défavorable: évolution de la maladie en hépatite, cirrhose - et décès prématuré.

En règle générale, le pronostic est plutôt favorable pour la dystrophie grasse non alcoolique: si le patient perd un kilo en trop, il aura toutes les chances de réussir sa guérison. Une ou deux personnes sur cent peuvent développer une cirrhose du foie dans les vingt ans qui suivent le diagnostic. La stéatohépatite se transforme en cirrhose, en moyenne un sur dix.

La stéatose est une maladie complètement traitable, si vous suivez quelques précautions simples et consultez un médecin à temps. Vous bénisse!

Les avis

Chers lecteurs, votre avis est très important pour nous. Nous nous ferons donc un plaisir de commenter la stéatose du foie dans les commentaires. Ils seront également utiles aux autres utilisateurs du site.

Yanislav, Nizhnevartovsk:

Guérir avec des sangsues reste un plaisir! Lorsque l'hépatologue m'a conseillé de suivre un traitement par hirudothérapie, je ne pouvais même pas imaginer à quel point c'était effrayant! Pour la première fois, je ne pouvais plus le supporter: dès que le médecin enleva la sangsue du pot, je m'envolai comme une balle dans le bureau, faisant peur à la moitié des patients et applaudissant l'autre aux larmes. À ce moment-là, je n'ai jamais osé enfiler de sangsue, je devais venir le lendemain. Je dois dire que tout s'est avéré moins douloureux que je l'imaginais. À la troisième séance, je n'avais peur de rien, mais je finissais le traitement avec tristesse. Le résultat, à propos, m'a plu: les tests se sont nettement améliorés, ainsi que l'état général.

Christina, Omsk:

Depuis que j'ai reçu un diagnostic d'hépatite C et de stéatose du foie, j'ai adopté un régime strict: pas de bouillons riches - ni viande, ni champignons, ni ma soupe de pois préférée, je mange tout simplement cuit au four ou bouilli, viande complètement refusée de variétés grasses, à l'occasion Je me permets un morceau de filet de poulet bouilli et du veau, deux fois par semaine - du poisson maigre, ainsi que des ragoûts de légumes ou de la purée de pommes de terre, pratiquement sans beurre, sans compotes de fruits, sans thé et en dessert, des fruits séchés. C'est triste, mais tu peux vivre.

Publications Sur Le Diagnostic Du Foie

Quels tests réussissent pour détecter l'hépatite C?

L'hépatite

Pour savoir si votre corps a été exposé au virus de l’hépatite C, vous devez subir un test sanguin de recherche de l’hépatite - marqueurs de l’infection par le virus.

Foie et perte de poids

Les régimes

Les situations de la vie de nos lecteurs sont commentées par Sergey S. Vyalov, candidat aux sciences médicales, gastro-entérologue-hépatologue du centre médical GMS de Moscou, membre de l'Association russe de gastroentérologie.

La cirrhose est-elle contagieuse ou non?

L'hépatite

7 mars 2017, 12h07 Articles spécialisés: Nova Vladislavovna Izvochkova 0 5 219L'insuffisance hépatique est une pathologie dangereuse, notamment en ce qui concerne la régénération des tissus organiques.

Conseils nutritionnels pour les maladies du foie

L'hépatite

Le régime alimentaire pour les maladies du foie est l’un des traitements les plus efficaces. L'adhésion au régime recommandé peut réduire considérablement la fréquence et la force des symptômes de la maladie.